Armée monténégrine
 Le 5 août 1914 le Monénégro déclare la guerre à l'Autriche, le 8 à l'Allemagne ;  le 15 octobre 1915 à la Bulgarie.
Les pertes humaines du Monénégro  lors de ce conflit s'élèvent à 3 000  morts et 20 000 blessés ou disparus sur un total de  50 000 mobilisés [1]

Organisation de 1914 [2] :
Arrondissement territorial : 4 (Cetinge, Pogdorica, Niksie, Kolasin)
Division : 4 divisions d'infanterie chacunes à 3 brigades sauf la 4eme 2 brigades.
Infanterie : 4 bataillon-école (1 par division), 1 école,  en temps de guerre il y a 54 bataillons de 4 à 8 compagnies pour un effectif de 400 à 800 hommes.
Cavalerie :
Artillerie : 4 cadres de batterie, 1 école, 48 canons de montagne, 36 de campagne et 44 de siége.
Autres unités : 1 compagnie de mitrailleuse, 1 compagnie de télégraphistes, 1 compagnie de pionniers.

Armement [2] :
Fusil système Hasgan-Koskova :
Fusil système Berdan :
Fusil système Werndel :

Le service militaire  [2] :
Tout monénégrin est astreint au service militaire de 18 à 62 ans pour 3 bans (18 à 20 ans pour le premier, de 20 à 45 ans pour le second, à partir de 45 pour le dernier).

Information sur le Monténégro de 1914 [2] :
Capitale : Cetinge
Population : 285 000 habitants
Superficie : 9 080 km²
Constitution : Monarchie constitutionnelle et héréditaire.
Cliquer sur les images pour les agrandir
Artillerie monténégrine
Le Miroir [3] 
Soldats monténégrins
Le Miroir [3] 
Nicolas 1er  roi du Monténégro
Gallica
Sources :
[1] Histoire illustrée de la première guerre mondiale de Antonella Astorri et Patrizia Salvadori  
[2] L'Année mondiale illustrée : III - 1914 - Gallica
[3] Le Miroir  numéro du 4 octobre 1914 - Gallica
Bibliographie : 
Sites le Monénégro et la WWI : Site 1
Lieu de mémoire : Site 1 
Médailles
Armement 
Uniformes