Armement 1914-1918
Fusil Lebel 1886-1893 :
En 1893 le fusil d'infanterie modèle 1886 Lebel,reçoit des modifications qui vont entraîner l'adoption d'une nouvelle nomenclature.Toutes les armes en service sont modifiées et désignées "Modèle 1886-93 " ou " 1886 M93 ".  
Les modifications vont portées essentiellement sur la culasse mobile par l'adoption d'un tampon-masque appelé également "appareil protecteur" destiné à dévier les gaz de la cartouche en cas de perforation de l'amorce.Le renfort du cylindre, sa vis et le bouchon arrière sont modifiés.Le pied de hausse est remplacé par un nouveau pied à griffe.Équipe les régiments d'infanterie.  
Caractéristiques  
Calibre : 8 mm  
Longueur de l’arme : 1,307 m  
Poids de l’arme : 4,415 kg  
Vitesse pratique de tir : 16 coups/mn.  
Portée pratique : 500 m.  
Portée utile : 800 m.  
Portée maximum : 2.000m .  
Baïonnette : Epée-baïonnette modèle 1886 dit « Rosalie »  
Sources :  
 
Revolver de 1892 :  
En 1887, le revolver modèle 1885 transformé en calibre 8 mm est adopté à l’essai,réalisant ainsi la standardisation courante l’époque, du calibre des armes d’épaule et des armes de poing est prendl’appellation de mdle 1887.Après plusieurs transformations du revolver mdle 1887, le nouveau revolver mdle 1892 de l’armée française entre en service comme arme de poing unique des officiers de l’armée de terre et de la marine. Il reste officiellement en service jusqu’en 1935.  
Caractéristiques 
Calibre : 8 mm.  
Longueur de l’arme : 240 m m.  
Poids de l’arme : 0,840 kg.  
Vitesse pratique de tir : 6 à 10 coups/mn.  
Portée pratique : 25 mètres.  
Portée maximum : 40 mètres.  
Sources : Manuel d'infanterie (1915) 
 
Mousqueton d'artillerie modèle 1892 :  
En 1892 les autorités militaires décident d'adopter un mousqueton afin d'équiper les personnels de l'artillerie. Ces personnels étant par définition en arrière des lignes il n'est pas nécessaire de les équiper d'un fusil d'infanterie, d'autant plus que la longueur et le poids du Lebel sont un handicap pour des servants ayant déjà de lourds fardeaux à transporter. Equipe les soldats du train des équipages militaires. 
Caractéristiques 
Calibre : 8 mm.  
Longueur de l’arme : 945 mm  
Poids de l’arme : 3,100 kg.  
Vitesse pratique de tir : 20 à 25 coups/mn.  
Portée pratique : 200 mètres.  
Portée maximum : 2000 mètres.  
Baïonnette : sabre-baïonnette modèle 1892 
Sources : Instruction du 27 mars 1918 sur les mousquetons modèle 1892 et modèles 1892 M. 1916 et sur les carabines modèle 1890  
 
Carabine de cavalerie modèle de 1890 : 
Les troupes de cavalerie étaient équipées d'une carabine modèle 1890. celle-ci ne diffère du mousqueton d'artillerie que par un canon plus court, sur lequel on ne pouvait pas monter de baïonnette, le reste étant identique. 
Sources : Manuel du gradé de cavalerie, à l'usage des sous-officiers, brigadiers et élèves (1915)  
 
Fusil modèle 1874 dit « Gras » :  
Dés la fin des hostilités de 1870, un nouveau fusil est mis à l’étude pour remplacer le  
Chassepot.Le modèle adopté est le fusil Gras modèle 1874 qui dérive directement du Chassepot, dont il conserve le calibre de 11 mm.Il ne marque pas de progrès décisifs quant au tir, mais il apporte des améliorations de fonctionnement, en particulier, il tire une cartouche entièrement métallique à percussion centrale qui complète la fermeture et réduit l’encrassement et s’arme en un seul mouvement ; sa hausse est graduée jusqu’à 1 800 m.Équipe les régiments de territoriaux.  
Caractéristiques 
Calibre :11 mm.  
Longueur de l’arme : 1,310 m.  
Poids de l’arme : 4,180 kg.  
Vitesse pratique de tir : 4 à 5 coups/mn.  
Portée pratique : 350 mètres.  
Portée utile : 500 mètres.  
Portée maximum : 1700 mètres.  
Baïonnette : épée-baïonnette modèle 1874.  
Sources : Musée de l'infanterie
 
Fusil-mitrailleur modèle de 1915 :
Le fusil-mitrailleur est une arme à tir automatique qui permet le tir coup par coup ou le tir en mitrailleuse.
Caractéristiques 
Calibre : 8 mm  
Longueur total : 1070 mm ou 1170 mm (sans ou avec cache-flamme) 
Poids à vide : de 8,870 kg à 9,500 kg (sans ou avec accéssoires)  
Vitesse pratique de tir : 120 coups/mn.
Portée de tir : 200 m (hausse de combat) 
Sources : Instruction provisoire sur le fusil mitrailleur, modèle 1915 (C. S. R. G.)
La mitrailleuse Saint-Etienne mdle 1907 :
Caractéristiques
Calibre : 8 mm  
Poids de l’arme : 27 kg.  
Poids de l’affût : 27 kg.
Vitesse pratique de tir : 500 coups/mn.
Portée pratique : 200 à 1.000 m.  
Portée utile : 1.500 m.  
Portée maximum : 2.000 m.
Alimentation : bande rigide
Sources : Instruction sur la mitrailleuse modèle 1907.

La mitrailleuse Hotchkiss :
Caractéristiques
Calibre : 8 mm  
Vitesse pratique de tir : 450 à 600 coups/mn.
Alimentation : par bandes rigides de 24 cartouches ou par bandes articulées 251 cartouches 
Poids à vide (sans affût) : 23 kg 
Poids chargé sur affût trépied : 47,500 kg 
Sources : Règlement sur les sections de mitrailleuses d'infanterie dotées de mitrailleuses Hotchkiss mle 1914. 

La mitrailleuse Puteaux :
Caractéristiques
Calibre : 8 mm  
Vitesse pratique de tir : 200 coups/mn.
Alimentation : bande rigide de 25 cartouches

L' infanterie française a utilisé des mitrailleuses étrangères en particulier l'américaine Colt et l'anglaise Vickers, voir des prises de guerre comme l'allemande Maxim.
Sources : Les mitrailleuses par Francis Marre (1916).

La mitrailleuse Vickers :
Caractéristiques
Calibre : 8 mm  
Vitesse pratique de tir : 
Alimentation : 
Poids à vide (sans affût) : 17,500 kg 
Poids de l' affût trépied : 17,300 kg 
Sources : Centre d'instruction de mitrailleuses de Coetquidan. Aide-mémoire du chef de section de mitrailleuses (1915)

La mitailleuse Colt :
Caractéristiques
Calibre : 7,65 mm  
Vitesse pratique de tir : 
Alimentation : bande de 250 cartouches
Poids à vide (sans affût) : 16 kg 
Poids de l' affût trépied : 24 kg 
Sources : Centre d'instruction de mitrailleuses de Coetquidan. Aide-mémoire du chef de section de mitrailleuses (1915)

La mitrailleuse Maxim 1908 :
Caractéristiques
Calibre : 7,92 mm
Vitesse pratique de tir : 
Alimentation : bande souple de 250 cartouches
Poids à vide (sans affût) : 18 kg, 22 kg avec manchon de refroidissement (4 l d'eau) 
Poids de l' affût trépied : 31 kg 
Sources : Aide-mémoire sur les mitrailleuses françaises d'infanterie et sur la mitrailleuse allemande du 15 mars 1916.
               Mitrailleuses. Instruction sommaire sur la mitrailleuse Maxim allemande et sur son affût : approuvée le 7 juin 1915.
               J'ai pris une mitrailleuse boche... : Qu'en faire ? par Lieutenant Robert (1916)
Cliquer sur les images pour les agrandir
Canon de 75 modèle 1897 
 Le canon de 75 est une pièce en acier à tir rapide inventée en 1897 par le commandant Deport et le capitaine Étienne Sainte-Claire Deville. Sa cadence de tir va révolutionner l’artillerie car elle est de 11 à 15 coups à la minute, grâce à un frein hydropneumatique qui absorbe l’énergie du tir pour replacer le tube automatiquement à son emplacement d’origine, sans déplacer l’affût. Cela évite de replacer la pièce après chaque coup tiré, car les opérations de pointage prennent du temps pour être précises.  
Caractéristiques :
Calibre : 75 mm  
En batterie
Longueur de l’arme : 4,45 m
Poids de l’arme : 1140 kg  
Vitesse pratique de tir : 11 à 15 coups/mn. 
Portée de tir: de : 8000 m à 11000m
Sources : Site 1 - Site 2 -  Cours d'artillerie.

Canon de 90 de Bange 
 Le canon de 90 de campagne modèle 1877 est développé par le colonel De Bange. C’est une pièce de petit calibre relativement légère en acier qui est équipée d’une culasse. Elle est destinée à la défense des abords.  
Equipe deux batteries du 53° RAC en 1915.
Caractéristiques :
Calibre : 90 mm  
En ordre de marche
Longueur de l’arme : m
Poids de l’arme : 1413 kg  
Vitesse pratique de tir : 2 coups/mn. 
Portée de tir : 5000 à 9700 m   
Sources : Site 1

Canon de 105L 
En cours de recherche d'informations
Sources : 

Canon de 120L modèle 1878  
Le canon de 120 long modèle 1878 est développé par le colonel De Bange, c’est une pièce d’artillerie lourde qui est montée sur un affût de siège modèle 1878. Equipe deux batteries du 16° RAC en 1915.
Caractéristiques : 
Calibre : 120 mm 
Longueur total : 5,1 m  
Poids de l’arme avec affût : 2750 kg 
Vitesse pratique de tir : 1 coup/mn. 
Portée de tir : 8975m max 
Sources : Site 1

Canon de 155C modèle 1917
Il s'agit d'un canon à long recul organisé pour l'exécution du tir tendu, et plus spécialement du tir plongeant.
Caractéristiques : 
Calibre : 155 mm 
Longueur total : 9,81 m  de l'extrémité du timon à l'arriére de l'affût
Poids de l’arme avec affût : 3300 kg 
Vitesse pratique de tir : 3 coups/mn. 
Portée de tir : 11300m max
Sources : Règlement provisoire de manoeuvre de l'artillerie lourde : dispositions spéciales aux batteries armées de canons de 155 court, modèles 1915 S et 1917 S

Canon de 155L modèle 1877-1914 
Le canon de 155 long modèle 1877 est développé par le colonel De Bange, c’est une pièce en acier d’artillerie lourde est montée sur des affûts de siège ou de place. Il est installé en grande majorité dans toutes les fortifications pour être destiné au tir de contre-batterie. Cette pièce très lourde se déplace en deux parties, elle n’est pas conçue pour l’artillerie de campagne car elle demande l’aménagement des plate formes de tir, mais pour améliorer sa stabilité, elle sera souvent équipée après 1913 de ceinture de roue appelée cingolis.
Caractéristiques :  
Calibre : 155 mm  
En batterie
Longueur du tube : 4,20 m  
Poids de l’arme : 5700 kg 
Vitesse pratique de tir : 1 coup/mn. 
Portée de tir : 12700m max  
Sources : Site 1 - Règlement provisoire 155L mle 1877-1914

Autres documents sur l'artillerie :  
Les Établissements Schneider. Matériels d'artillerie et bateaux de guerre
A suivre...
Cliquer sur les images pour les agrandir
Le mortier de 58
Cette arme apparaît en 1915 au sein des CA et a équipé la 116° Bie 58 du 53° RAC.
Caractéristiques :
Calibre : 58 mm  
Poids total du mortier N°1 bis : 181 kg
Poids total du mortier N°2 : 401 kg 
Munitions : bombes de 16 kg pour le mortier N°1 bis et pour le N°2 il y a 3 sortes de bombes de 18, 35 et 40 kg
Portée : de 100 m à 930 m suivant le type de bombe ou mortier.
Sources : Règlement sur le service du mortier de 58 de tranchée et tables de tir. 

Grenade OF 1915
Grenade offensive fusante
Caractéristiques :
Poids total de la grenade : 255 gr
Poids de la charge/type: 150 gr / cheddite
Sources : Manuel du chef de section d'Infanterie / Grand quartier général, 3e bureau (1915).    

Sabres :
En cours de recherche d'informations

Lance Modéle 1890:
La lance se divise en 3 parties le fer, la hampe en bambou royal du Tonkin et le sabot.
Caractéristiques :
Longueur totale : 2,90 m 
Poids : 1,85 kg
Sources : Le petit livre illustré du cavalier (1915) - L'Instruction théorique du cavalier par lui-même (1915).

Lance Modéle 1913 :
Caractéristiques :
Longueur totale : 2,98m 
Poids : 2,07 kg 
Longueur de la lame : 0,12 m 
Longueur du sabot : 0,20 m 
Diamètre max. de la hampe : 0,025 m 
La lame à 3 pans, un bracelet comportant un lacet en cuir, et sur le sabot figurent le modèle de lance, l'année de fabrication, le matricule de la lance.
Sources : Site                               

Cliquer sur les images pour les agrandir