Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 01 Juillet 1916:
25° division: Réorganisation des saucisses allemandes.Vols d'avions boches.Pertes : 1 tué, 6 blessés.Le sous-secteur Roche signale la présence des avions allemands au dessus de nos 240 et demande que les avions de chasse français tiennent l'air pendant le tir de nos canons de tranchée, pour empêcher le repérage des pièces par l'ennemi.
26° division:
51°Bri : Le Colonel Cdt la Bri remet le commandement du secteur de Cosne au Colonel Cdt la 186°BriT et va cantonner avec son Etat-Major au hameau du Bois de Lihus (3 Km d'Estrées-St-Denis).Le 121° fait mouvement pour se rendre à Arsy (EM, 1° et 2°Btln) et Canly (3°Btln).Les cantonnements de la Brigade sont en résumé les suivants : EM-51°Bri hameau du Bois de Lihus, 105°RI EM-3°Btln Estrées-St-Denis, 2°Btln Grandvillers, 3°Btln Rouvillers, 121°RI EM-1°Btln-2°Btln Arsy, 3°Btln Canly.
52°Bri : Le Général Cdt la 162°Bri prend le commandement du secteur A, A1 70°RIT (Oise), A2 et A3 14°RIT (Bailly) à 12h00.L'EM-52°Bri  va cantonner à Longueil-Ste-Marie.Le Btln du 139° de Compiègne va à Le Meux.
120° division:
Activité française
Physionomie générale : L'ennemi a réagi plus fortement que les jours précédents par son artillerie et ses minenwerfers.Son infanterie a montré également une sérieuse activité qui s'est manifestée au cours de la nuit par plusieurs tentatives de reconnaissances devant Quennevières.Ces patrouilles dont l'une devait être assez nombreuse, ont avortés devant nos tirs de barrage, nos grenades et notre fusillade.Les tirs de destruction prévus se sont effectués dans de bonnes conditions.En particulier le tir effectué par la batterie 915 sur le point 410 semble avoir donné des résultats très satisfaisants, le point 410 et ses abords sont complétement bouleversés.
Infanterie : Tirs de mousqueterie assez intenses devant Quennevières-Nord au cours des tentatives allemandes, la fusillade s'est étendue à Quennevières-Sud.Grenades tirées 60 grenades à fusil, 17 grenades à mains, 17 obus à fusil.Des patrouilles ont été envoyées la nuit dernière pour reconnaître les destructions faites dans les réseaux ennemis au point 112 et au saillant Balthazar.Devant Libertrud échange de nombreux coups de fusil.
Artillerie : de campagne, en dehors des tirs de destruction prévus dont le détail est donné dans le compte-rendu spécial de l'artillerie, des rafales ont été demandées vers 22h00 sur des travailleurs devant Quennevières.Tirs de barrage de nos 75 entre 21h30 et minuit devant Quennevières-Nord, à la suite de coups de main allemands.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Construction des abris-cavernes.Entretien et aménagement des boyaux et tranchées bouleversés en certains points par le tir de l'artillerie allemande.Pose de réseaux de fil de fer.Transport de torpilles.
Divers : Dans le CR Touvent, la risposte d'un minen allemand a bouleversé une position de mitrailleuse.
Pertes : 409°RI 4 tués sur Quennevières-Nord par obus tombant sur un abris, 408°RI 2 blessés au CR des Peupliers, 71°RIT 1 blessé léger par éclat d'obus.
Activité allemande
Infanterie : Active sur le front du secteur.L'ennemi tente 5 reconnaissances dans la nuit du 30 au 1er juillet sur le front du secteur de Quennevières.L'ennemi a échoué sur toutes ses tentatives et a du avoir des blessés.
Artillerie : Tableaux des coups tirés et des tirs importants.
Aviation : A 05h00, un avion a survolé nos lignes devant Quennevières.Le tir de l'artillerie l'a obligé à rebrousser chemin.Les drachens allemands ont réapparu, un direction Puiseux, un autre direction Touvent, qui a remplacé celui abattu par nos avions.Le 30, à 20h45 un avion allemand a survolé nos lignes devant Touvent.Le 1er vers 10h45, un autre avion a survolés nos lignes et a pris la direction Est après avoir été violemment canonné.Hier soir et ce matin, pendant le tirs des 210, un avion allemand survolait notre 1ere ligne.A 23h00 et 01h15 apparition à l'Ouestd'un avion allemand porteur, celui de 23h00 d'un phare rouge, celui de 01h15 d'un phare vert (?).Ce matin, vers 09h00 un avion allemand dirigeait les tirs de réglage sur le ravin de la Faloise.
Travaux : Le CR Vannier signale que devant lui, l'ennemi a tenté de réparer les dégâts causés par nos 58T.Aux Peupliers, l'ennemi essayant de réparer les brêches  faites par nos tirs, a du cesser le travail par suite du tir de nos mitrailleuses.
Divers : Les Peupliers signale vers 22h00, des bruits de ravitaillementpendant 2 heures venant de la direction de 410.Vers 22h00 également les écouteurs ont signalé l'arrivée dans la tranchée allemande d'une troupe groupée qui s'est ensuite disloquée le long de la 1ere ligne.Reléve probable.
 
Journée du 02 Juillet 1916:
25° division: Violents bombardements des lignes ennemies.En réponse et sur Morsain, Ouilly, Vézaponin, Massenaucourt, La Faloise.
26° division
51°Bri : Repos et instruction.
52°Bri : Dans la nuit du 1er au 2 juillet, le 139°RI est relevé par 1 Btln du 86°.Le secteur de Cosne comprend B1 Tracy-le-Val 86°RI 1 Btln, B2 Etoile Madame 100°RIT 1 Btln, B3 Bresons 86°RI 1Btln, B4 Puisaleine 100°RIT 1 Btln.Le 3eme Btln du 86° est au Camp des Maréchals.Le 3eme Btln du 100°RIT est à Plainard (?).Le 92° va cantonner à Longueil-Ste-Marie EM et 3°Btln, La Bruyére 2°Btln, Rucourt-Le Fayel 1°Btln.
120° division:
Activité française
Physionnomie générale : Journée assez calme.Continuation de la préparation des coups de mains.L'ennemi a beaucoup moins réagi que la veille (1000 projectiles contre 1800).
Faits saillants de la journée : Activité de l'arillerie.
Infanterie : Patrouilles envoyées pour constater les dégâts dans les réseaux ennemis.
Artillerie : de tranchée continuation des tirs de destruction sur 182, vers le saillant Balthazard et sur le saillant St-Victor.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : 409°RI 2 blessés au PA Tisseyre par éclats de grenades, 71°RIT 1 sergent tué et 1 soldat blessé par éclats d'obus (tranchée Devoroine), 38°RI 1 soldat tué, 1 sergent-fourrier blessé, 16°RIT 1 blessé leger non évacué, Btln du 408° (Peupliers) 1 tué, 1 blessé très grave,  3 blessés légers (éboulement du PC de la 9°Cie) sous une torpille allemande. 
Activité allemande
Infanterie : Pendant la nuit, échange continuel de coups de fusil aux avant-postes.Les soldats ennemis ont tenté de faucher l'herbe devant leurs réseaux en face le PA Tisseyre.Ils ont été chassés à coups de fusil et de grenades.Des grenades et des torpilles à ailettes ont été lancées sur Quennevières-Nord et le CR Vannier. 
Artillerie : Tableaux des coups tirés et des tirs importants.
Aviation : Les avions ennemis se sont montrés actifs au cours de la journée.Violemment bombardés, ils n'ont pu franchir la 1ere ligne.Le CR de Libertrud signale un combat sans suite entre deux avions entre 11h20 et 11h25.
Travaux : Nos mitrailleuses ont exécuté des tirs systématiques sur les brêches faites dans les réseaux ennemis enfin d'empêcher toute réparation.Le CR des Peupliers signale des bruits de travaux de 187 à 190 (bruits de mine, abris-cavernes sans doute).Un groupe d'allemand a été vu vers 21h30 du côté des "ouvrages gris" en bras de chemise.Un tir les a dispersé.
Divers : Coups de sifflet dans la tranchée ennemie en face du PA Tisseyre.Tous les PC ont été occupé à 10h00.Le coup de main sur 182 s'est effectué comme il était prévu.La tranchée allemande a été reconnue complètement inoccupée.2 blessés légers par balle.Le coup de main de la zone d'Offémont, a permis de faire 2 prisonniers dont un grièvement blessé, tous deux du 28° Rgt de Réserve.Nous avons eu un tué, ramené dans LES lignes. 

Journée du 03 Juillet 1916:
25° division: Bombardement de Ressons, Ambleny, Vic (500 obus), Montois.Pertes : Sous-Lieutenant Giffard de la 138°/49 tué, 1 soldat du 98°RI tué et 15 blessés. 
26° division: 
51°Bri : Repos et instruction.
52°Bri : Le 139° va cantonner EM et 1°Btln Le Meux, 2°Btln Jonquières, 3°Btln Armancourt-Caulmont-La Bacotte.
120° division: 
Activité française
Physionomie générale : L'ennemi a réagi contre nos tirs d'artillerie, en particulier dans la zone d'Offémont, dont les 1eres lignes ont été vivement prises à partie.Il a bombardé également Bitry, Attichy et Berneuil.Au cours de la nuit, son infanterie a riposté à notre coup de main sur 182 par une tentative sur le CR des Peupliers, qui a échoué, elle a été calmée sur le reste du front.Nos tirs de préparations se sont exécutés dans de bonnes conditions.
Faits saillants de la journée : 1°) Deux coups de mains ont été exécutés par nous sur 182 et 103 ont bien réussi et nous ont permis de ramener deux prisonniers.2°) Tentative allemande sur le CR des Peupliers.3°) Bombardement de Bitry, Attichy et Berneuil où nous avons eu un homme  du 149° (classe 1916) tué.
Infanterie : Calme dans Quennevières-Sud et Nord ainsi que dans le CR Vannier.Devant le CR des Bouleaux, une fraction du 409° Rgt a exécuté un coup de main sur le saillant 103.Nous ravons ramené dans nos lignes 2 prisonniers ennemis dont 1 légèrement blessé (confirmation de l'ordre de bataille ennemie 28°RR).Grenades lancées 20.A 22h00, un 2eme coup de main a été exécuté sur le saillant 182 par un détachement du 408°(CR des Peupliers).Pendant la nuit, patrouilles envoyées pour reconnaître les destructions faites dans les réseaux ennemis.
Artillerie : De campagne et de tranchée très active.Résultats satisfaisants.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Entretien et aménagement des boyaux et tranchées en certains endroits éboulés par l'explosion des obus ennemis.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : 409°RI 1 homme tué lors de l'exécution du coup de main, 2 hommes légèrement blessés, 408°RI 1 homme tué par éclats de torpille à son poste de guetteur tranchée Bard, 1 homme blessé par éclats d'obus (CR Vannier), 71°RIT 1 homme blessé légèrement par éclats d'obus (CR Bouleaux), 408°RI 1 tué, 1 blessé grave, 2 blessés légers, 38°RI 2 téléphonistes blessés accidentellement. 
Activité allemande
Infanterie : Pendant la nuit dernière à 1 heure, les allemands ont tenté un coup de main sur les Peupliers, entre le boyau de Clisson et le boyau du Clain, ils ont été repoussés, nous avons eu 1 homme tué et 1 blessé.Aucune activité sur le reste du front.
Artillerie : Tableaux des coups tirés et des tirs importants.
Aviation : 4 Drachens signalés dans la direction de Puiseux, Touvent grange des Moines et des Loges.Activité des avions ennemis qui ont tenté plusieurs fois de survoler nos lignes.
Travaux : Les allemands ont essayé de réparer en divers points les brêches causées dans leurs réseaux par nos tirs, mais nos tirs systématiques de mitrailleuses ont empêché toute réparation. 
Divers : Le CR de l'Œuf qu'il a aperçu vers 22h00 des fusées d'un genre inconnu jusqu'ici, formant chapelet de 10 à 20 boules lumineuses uniformément espacées.Ces fusées semblaient être tirées des abords de Nampcel en direction de Puisaleine.Les CR de Bonval et de Ste-Léocade signaalent que la nuit dernière vers 22h00, des ballonnets lumineux ont eté lancés des tranchées ennemies.Ces ballonnets s'éclairaient à une dizaine de mètres au-dessus du sol.En raison de la possibilité d'une coïncidence de ces signaux avec une émission de gaz.Les CR ont été alertés.On a observé également des fusées vertes en forme de chenilles ainsi que des appels de cornes coïncidant avec le passage d'avions français.Ste-Léocade signale que dans l'après-midi on a vu s'élever des colonnes de fumée vers 261, elles semblent provenir d'emplacement de cuisines.

Journée du 04 Juillet 1916:
25° division: Activité de l'artillerie de part et d'autre.Cependant l'artillerie boche a été moins active que d'habitude.Réapparition du 210 boche.Plusieurs patrouilles sont allées reconnaître l'état de destruction des réseaux ennemis.Pertes : 3 tués, 3 blessés.Vic est de nouveau bombardé 174 obus.Au cours d'un coup de main exécuté par le 98° la nuit dernière sur le saillant Bozonel, nos patrouilles ont pénètré dans les tranchées allemandes qu'elles ont trouvé bouleversées par nos tirs d'artillerie et parsemées de nombreux cadavres ennemis.Elles ont poussé juqu'à la 2eme ligne et se sont emparées d'un sous-off du 69°RI. Pertes : 98°RI lieutenant Peignot, sous-lieutenant Berger et aspirant Béraud, 36°RAC sous-lieutenant Cassedevent.Vic reçoit 70 obus.1 tué, 19 blessés, 5 disparus.
26° division:
51°Bri : Repos et instruction.
52°Bri : Repos et instruction.
120° division:  
Activité française
Physionomie générale : Nuit et journée relativement calmes en dehors du bombardement prévu et la tentative de coup de main faite par nous sue 485.Deux patrouilles allemandes se sont approchées de nos tranchées, l'une a tenté de couper notre réseau de fil de fer.Toutes les deux elles ont été repoussées.Une vingtaine d'obus sur Attichy, simples dégâts matériels.
Infanterie : Les éléments du 409° chargés d'exécuter l'opération prévue sur le saillant 485 n'ont pu a mener à fin l'opération projetée.Dès la sortie de la tranchée, il se sont trouvés face à une forte patrouille allemande qui a dirigé sur eux une fusillade nourrie accompagnée de nombreuses grenades.Les hommes chargée de l'exécution du coup de main se sont repliés en bonne ordre dans la tranchée française en exécutant des feux de mousqueterie et en lançant des grenades, des gémissements ont été entendu, 4 blessés au 409°.Grenades lancées 56.Nous avons envoyé des patrouilles pour reconnaître les destructions opérées sur les réseaux ennemis. 
Artillerie : De tranchée dans la zone d'Offémont : 200 PM lancées dans la région d'Attichy.Tirs de destruction sur le saillant Balthazar et le saillant de la ferme St-Victor.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Entretien et aménagement des boyaux et tranchées.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : 409°RI 1 blessé léger par éclats d'obus à Quennevières-Nord, 2 blessés par éclats de torpilles à Quennevières-Sud, 408°RI 1 blessé
par éclats d'obus (CR Vannier), 71°RIT 1 blessé par éclats de grenade.
Activité allemande 
Infanterie : Nulle dans la zone d'Attichy.Quennevières-Nord 1 patrouille allemande a été découverte devant le PP1 vers 23h00 et mise en fuite à coups de grenades.CR Bouleaux une forte patrouille allemande s'est opposée à l'exécution du coup de main sur 485, dont il est parlé ci-dessus.Une petite patrouille allemande partie du point 103 à tenter de couper nos fils de fer en face du boyau Cousinet.Repoussée à coups de fusil et de grenades, elle a laissé 3 objets qu'on est allé reprendre (2 grenades, 1 cisaille et cartouches de revolver).
Artillerie : Tableaux des coups tirés et des tirs importants.
Aviation et aérostation : Drachen déjà observé vers Puiseux et Touvent.Des avions ennemis ont tenté de survoler nos lignes dans la nuit du 3 juillet vers 21h00.Le tir de notre artillerie les a fait rebrousser chemin.
Travaux : Les allemands ont tenté de réparer une brêche de 7 à 8m dans leurs réseaux en 2287.Quennevières signale que les travaux de l'ennemi à des travaux souterrains, déjà signalé il y a quelques jours au Génie, ont été entendus de nouveau.
Divers : Rien à signaler. 

Journée du 05 Juillet 1916:
25° division: Coup de main exècuté par le 1°Zouaves sur le Têton.Celui-ci n'a pas donné le résultat attendu.Les brêches créées par l'artillerie dans les réseaux ennemis n'ayant pas était jugées suffissantes.Consommation globale de notre artillerie ?05 obus.Pertes : 7 blessés.
Les fortes pluies ont provoqué de nombreux éboulements dans nos tranchées déjà si éprouvées par les tirs des jours précèdents.
26° division: 
51°Bri : Repos et instruction.
52°Bri : Instruction en vue du combat offensif.
120° division:
Activité française
Physionomie générale : A la suite du coup de hier soir sur le saillant Balthazar et du tir surprisée déclanché par notre artillerie sur le saillant Von Gotzen (485), la nuit a été très agitée dans les lignes ennemies : fusillade, tirs de mitrailleuses, nombreuses fusées éclairantes, faible réponse de l'artillerie.La journée a été généralement calme.
Infanterie : Rien à signaler.Grenades lancées 37 sur les tranchées en face de la tranchée des mines.
Artillerie : de campagne exécution des tirs prévus pour la journée.Tir surprise sur le saillant 485 vers 23h00.De tranchée 15 torpilles sur les "ouvrages gris".Nombreuse torpilles sur le saillant Balthazar.75 bombes sur le saillant de la ferme St-Victor.150 bombes sur les minenwerfers.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Entretien et aménagement des boyaux et tranchées qui sont détériorés à la suite de l'orage du 4 au soir.Fauchage des herbes en avnt des tranchées.
Divers : Un coup de sifflet strident qui part des tranchées ennemies est entendu au PC de Quennevières-Sud chaque fois qu'une de nos torpilles est aperçu sur sa trajectoire.
Pertes : 38°RI 1 tué, 2 blessés, 408°RI 4 tués au CR des Peupliers (éclats de torpilles), 409°RI 1 tué par éclats de torpilles à Quennevières-Nord, 1 blessé par éclats de grenades à Quennevières-Sud, 16°RIT 4 blessés à Libertrud.
Activité allemande 
Infanterie : Grande activité pendant la nuit, qui s'est traduite par une fusillade continuelle, le lancement de nombreuses fusées éclairantes.
Artillerie : Tableaux des coups tirés et des tirs importants.
Aviation : Rien à signaler.
Travaux : Rien à signaler.
Divers : Rien à signaler.

Journée du 06 Juillet 1916:
25° division: Depuis 12 heures bombardement assez violent des CR des Zouaves et des Tirailleurs.
Nuit calme, journée agitée dans le sous-secteur de Roche.Pertes : 3 tués, 14 blessés. 
26° division:
51°Bri : Repos et instruction.
52°Bri : Instruction en vue du combat offensif.
120° division: 
Activité française
Physionomie générale : Journée calme.
Faits saillants de la journée : Le 1°Btln du 38°RI  a relevè sans incident le 3°Btln au CR de Bonval.Relève du Btln Proust (409°)(CR Quennevières-Nord) sans incident par le Btln Dauger sans incident.
Infanterie : Des patrouilles sont envoyées pour reconnaître léétat des brêches pratiquées dans les réseaux ennemis ert empêcher tout travail de réparation.CR Bouleaux, une patrouille fixe de 1 sergent et 10 hommes ont tendu fournis par le 408° a tendu une embuscade en face du saillant 103, de 01h00 à 03h00, sans résultat.
Artillerie : De campagne activité moyenne.De tranchée quelques torpilles lancés de D3.Un tir de PM a commencé à 16h00 en avant du CR de Bonval.Objectif 2eme ligne.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : 16°RIT 2 blessés légers à Libertrud, 409°RI 4 blessés légers, 408°RI 2 tués par torpilles (CR Vannier), 71°RIT 1 sous-officier et 1 soldat blessés par éclats d'obus.
Activité allemande
Infanterie : Depuis les coups de main, on remarque de la nervosité, la nuit dans les lignes ennemies d'où partent des coups de fusil et des fusées éclairantes, ainsi que des tirs de mitrailleuses, brusques fusillades assez nourries, cessant au bout de 5 minutes.
Artillerie : Bombardement assez violent de Quennevières-Nord dans la matinée.Tableaux des coups tirés et des tirs importants.
Aviation : Vers 11h00, 2 avions ont essayés de survoler nos lignes.Violemment canonnés par les autos-canons, ils ont fait demi-tour.
Travaux : Devant les Peupliers, quelques réseaux de fil de fer ont été posés entre 178 et 182.A gauche du point 485, les allmands ont tentés de travailler à la réfection de leurs réseaux de fil de fer jusqu'à 02h00 environ.
Divers : Rien à signaler

Journée du 07 Juillet 1916:
25° division: Journée très calme.Pertes : 6 blessés.
26° division:
51°Bri : Repos et instruction.
52°Bri : Instruction en vue du combat offensif.
120° division:
Activité française
Physionomie générale : Journée calme, à part la tentative de coup de main ennemi, en face du saillant Flensburg.
Faits saillants de la journée : Activité à peu près nulle de l'artillerie ennemie.
Infanterie : Patrouilles habituelles, l'une d'elles aux Peupliers a déjoué la tentative de coup de main ennemi, en face du saillant Flensburg.
Artillerie : Très faible activité.De tranchée faible, 48 obus de 58T sur St-Victor et 277.Une vingtaine sur la saillant Balthazar.13 VB sur 271.66 PM devant Quennevières N. et S. et le CR Vannier.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Entretien et aménagement des boyaux et tranchées.Pose de réseaux de fil de fer.Continuation des abris-cavernes.Réfection des ouvrages et réseaux endommagés par les torpilles ennemies dans la zone d'Attichy.Fauchage des herbes.Transport de matériel.
Pertes : Quennevières-Nord 409°RI 1 tué par balle, 1 blessé par éclats de grenade, Quennevières-Sud 408°RI 1 caporal tué, 1 soldat tué, 1 blessé.  
Divers : Néant.
Activité allemande :
Infanterie : Une forte patrouille ennemie a essayé cette nuit vers 01h00 d'aborder nos lignes en face du saillant Flensburg.Elle a été repoussée par une de nos patrouilles d'embuscade.Compte-rendu spécial.Pendant la nuit, l'ennemi a manifesté une certaine nervosité traduite par des tirailleries de sentinelles, de nombreuses fusées éclairantes, et des tirs systématiques de mitrailleuses.CR Quennevières-Nord signale des envois de grenades à ailettes sur la tranchée Laparra.CR Touvent signale que les allemands ont tité de nombreux coups de fusil pendant la pose des chevaux de frise.A 13h00, il a été aperçu 5 hommes sortant de la ferme des Loges.  
Artillerie : Tableau des coups tirés.
Aviation : Néant.
Travaux : Terre fraîchement remué vers 221.Pose de réseau entre 177 et 186 et entre 183 et 186.Travaux de réparation au saillant Balthazar.

Journée du 08 Juillet 1916:
25° division: Dans la nuit du 7 au 8, relève du 35°RIT par le 130°RIT.Pertes : 1 tué, 2 blessés. 
26° division: 
51°Bri : Repos et instruction.
52°Bri : Instruction en vue du combat offensif.
120° division:
Activité française
Physionomie générale : Journée très calme.
Faits saillants de la journée : Rien à signaler
Infanterie : Nous avons envoyés pendant la nuit plusieurs patrouilles notamment pour surveiller la réparation des réseaux en avant de la tranchée Bollet et le saillant 1.Elles n'ont rien vu, ni entendu.
Artillerie : De campagne peu active.De tranchée 82 torpilles, 20 sur la ferme St-Victor, les autres sur les emplacements de minen notamment devant Libertrud.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Epuisement de l'eaudans les tranchées et boyaux.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Le sous-lieutenant Bertrand de l'AT est tué à Libertrud, 38°RI 1 blessé léger par balle, 408°RI 1 blessé léger, 409°RI 2 caporaux et 3 hommes blessés à Quennevières-Nord.
Activité allemande 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Aucune activité, 48 torpilles à Libertrud, mais aucun obus dans la zone d'Attichy.Quelques éboulements en 1ere ligne (saillant Jambon) causés par des torpilles.Tableaux des coups tirés et des tirs importants.
Aviation : Néant.Sauf quelques épaulements de la tranchée de soutien devant la zone d'Attichy.
Travaux : Rien à signaler.
Divers : Rien à signaler.

Journée du 09 Juillet 1916:
25° division: Le 10 à 10h50, un avion ennemi survole nos lignes à faible hauteur et vient attaquer notre ballon captif (85).Sa tentative ayant échoué, il est repoussé par nos mitrailleuses.Pertes : 1 tué, 8 blessés. 
26° division: 
51°Bri : Repos et instruction.
52°Bri : Instruction en vue du combat offensif.
120° division:
Activité française
Physionomie générale : Journée très calme.
Faits saillants de la journée : Rien à signaler.
Infanterie : En général, calme.Le Cdt du CR Bouleaux rend compte que plusieurs coups de feu ont été tirés sur 2 allemands d'un petit poste vers 95.Les coups ayant été tirés par un excellent tireur qui s'est couché dans l'herbe devant la tranchéeà l'imprssion que l'ennemi a été touché.Une patrouille du 408° s'est porté devant le point 103 pour s'assurer si l'ennemi avait réparé ses réseaux.  
Artillerie : De campagne tirs de surprise le 8 à 23h00 et 24h00 sur 103 et 485.Le 9 à 23h30 et 00h30 sur 95 et 76.De tranchée 25PM sur minenwerfer, 17 grenades Aasen et 13 torpilles de 58 sur le saillant de la ferme St-Victor.
Travaux : Entretien et aménagement des boyaux et tranchées qui ont souffert des pluies.Construction des abris-cavernes.Pose de fil de fer. Fauchage des herbes pour dégager le champ de tir en avant des tranchées.Au CR des Peupliers continuation de la tranchée Alby.
Divers :La 12°Cie du 38° a quitté le 3°Btln, le 8 juillet à l'effectif de 2 officiers, 73 hommes de troupe pour aller constituer à Breuil un des éléments du Dépôt Divisonnaire.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Activité des patrouilles allemandes.Une patrouille allemande a essayé de couper les fils de fer en avant de la tranchée Guillemier et s'est enfuie sous les feux d'infanterie laissant sur place 3 pinces coupantes, 1 grenade.Vers 23h00, une patrouille ennemie entendue vers la sortie gauche du saillant Betant (en face 2377) a été dispersée par quelques coups de fusil.A 02h30, la pointe du saillant Betant a été attaquée par une patrouille ennemie d'environ 5 ou 6 hommes, sous le feux des guetteurs la patrouille a disparu, non sans avoir lancé dans notre tranchées 4 ou 5 grenades à main qui n'a pas causé d'accident.Un allemand qui était parvenu à s'approcher àpetite distance de notre tranchée a du être blessé , il a poussé un cri de douleur et a laissé tomber sa grenade sur le parapet de la tranchée.On signale qu'un fusil fixe ou une mitrailleuse enfile par son tir la tête du boyau  Nornigasson (tir de nuit).Des essais sont actuellement faits pour repérer exactement le point où se trouve cette engin.
Artillerie : Calme.Tableau des coups tirés.
Aviation : Un avion ennemi survolant les lignes d'Attichy vers 09h00 rentre dans ses lignes devant un avion français.Un avion supposé ennemi franchit les lignes à 10h30 à très grande hauteur, direction N.E.-S.O.Dans la zone d'Offémont, plusieurs avions ennemis ont tenté de survoler nos lignes, mais nos tirs d'artillerie les ont contraints à faire demi-tour.Plusieurs drachen se sont élevés au Nord de Puisaleine et vers la ferme des Loges.
Travaux : L'ennemi a renforcé ou rétabli, avec des éléments de réseaux Brun, son réseau entre 178 et 182, devant Balthazar et St-Victor.Notre artillerie a tiré 8 obus sur des travailleurs signalés sur divers points.Quennevières-Nord signale que les allemands réparent leurs tranchées qui ont des pluies, mais ils ont été gênés par nos tirs.D'autre part, il est signalé que l'ennemi semble travailler à des abris.On entend des explosions de mines au point 2181.Le 9, de 22h00 à 24h00, des bruits de ferrailles et de chariots dans la direction du village de Moulin-sous-Touvent. 
Divers : Un emplacement de minenwerfer a été reconnu à l'Ouest de la chaussée Brunehaut, dans le boyau contigu à la route et reliant la tranchée de 1ere ligne à la 2eme tranchée.

Journée du 10 Juillet 1916:
25° division: Voir le 09.
26° division: 
51°Bri : Repos et instruction.
52°Bri : Instruction en vue du combat offensif.
120° division:
Activité française
Physionomie générale : Journée très calme.
Faits saillants de la journée : Il n'est pas tombé un seul obus dans la zone d'Attichy.Cette nuit (10/11), une courte fusillade accompagnée de grenades à fusil a éclaté vers 21h30 dans la vallée du ru de Bitry au cours de laquelle un adjudant et un soldat du 408° ont été tués (par une grenade à fusil) et 2 hommes blessés.
Infanterie : Rien à signaler.Grenades lancées 156 (dont 102 à fusil).
Artillerie : De campagne activité presque nulle, tirs de surprise au cours de la nuit sur 485 et 111.De tranchée 20 PM sur 485 et 111, tirs sur les minenwerfers ennemis dans le CR de Libertrud.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Entretien et aménagement des boyaux et tranchées détériorés par les pluies.
Divers : Des avions français (?) ont passé les lignes vers 22h00 cette nuit et sont rentrés entre 23h00 et 24h00, l'un d'eux au retour, était pourvu de 2 feux, l'un rouge, l'autre blanc.
Pertes : 408°RI 1 caporal blessé légèrement par éclats de grenade, 1 adjudant (Adj Pegoud) et 1 homme tué, 2 hommes blessés (dont 1 griévement aux Peupliers.
Activité allemande
Infanterie : Montre toujours de la nervosité pendant la nuit, tire de salves, lance des fusées éclairantes, actionne ses mitrailleuses au moindre bruit.
Artillerie : Tableaux des coups tirés et des tirs importants.
Aviation : Les avions ennemis ont fait quelques apparitions au-dessus de ses lignes à 10h00 et à 10h45, chaque fois bombardés ou pris en chasse ils ont fait demi-tour.Les drachen font une réapparition depuis 3 jourset sont forts gênants pour les travaux de jour à exécuter aux tranchées de 1ere ligne.Quennevières-Nord signale 2 drachen qui s'élèvent au S-E. de Nampcel.Quennevières-Nord signale vers 10h00 les mêmes drachen qui effectuent leur descente.Les ballons remontent vers 12h30 et redescendent à nouveau vers 16h00.CR Vannier signale qu'un drachen est resté en observationtoute la soirée du 10 face à la région Ecafant et ravin de la Bombe.CR Touvent et les Bouleaux signalent un drachen vers l'arbre vert, qui au cours de la journée a fait plusieurs ascensions.
Travaux : Devant le CR Vannierl paraissent creuser des abris-cavernes.Bruits sourds parraissant être des coups de mine entendus à environ 100m du saillant 485, vraisemblablemententre le 1ere et la 2eme ligne ennemie.Le travail se fait de nuit.
Divers : Un mineN a été repéré à la fumée du coup du départ région 69.L'artillerie ayant tiré sur ce point, le minen s'est tu.Fusées allemandes signalées vers le point 80.A 17h00, l'ennemi a envoyé un fusant au-dessus de sa 1ere ligne (devant le CR Bouleaux), quelques minutes après il a été lancé une fusée blanche et le tir a continué en s'allongeant jusqu'au ravin de la Bombe.Cette nuit, au moment du passage de nos avions, l'ennemi a lancé des ballonnets porteurs de boules lumineuses (2, 3 et 8 boules) des tranchées de sa 2eme ligne.Son artillerie a alors exécuté quelques tirs dans cette direction sur les avions.

Journée du 11 Juillet 1916:
25° division: Journée calme.Le Général Commandant l'Armée va visiter le secteur de Confrécourt.Pertes : 4 tués, 2 blessés sont le sous-lieutenant de (C?)ourdonnet.
26° division:
51°Bri : A partir du 11, la 26°DI est mise à disposition de la X°Armée.
52°Bri : Instruction en vue du combat offensif.
120° division:
Activité française
Physionomie générale : Nuit et journée très calme.
Faits saillants de la journée : Un violent bombardement a été effectué par les allemands au moyen de minen, entre 17h00 et 20h00, dans le secteur de gauche de Quennevières-Nord.Relève à Libertrud du du 3°Btln du 16°RIT par le 1°Btln.Relève du PA Tirailleurs.Toutes deux sans incident.
Infanterie : En outre des patrouilles ordinaires, le 71°RIT a dirigé une patrouille de reconnaissance et de protection des travailleurs, sur le point 151, de 23h30 à 24h00.Pas d'incident.Des pancartes (proclamation imprimée annonçant les victoires russes) ont été accrochées aux réseaux allemands.Dans cette partie du secteur, 202 grenades lancées ou tirées et 40 obus VB.
Artillerie : De campagne, des tirs ont été exécuté sur le saillant allemand en face du saillant Brimont, ainsi que sur les travailleurs signalés entre les points 121 et 127.64 coups de 75, Bie 9/53, tir de barrage sur tranchée 65 à la demande de l'infanterie.De tranchée 4 torpilles de 58 sur le saillant de la ferme St-Victor.8 PM sur 485 et le saillant Walter.
Travaux : Continuation des travaux en cours, notamment de la tranchée Alby sur le CR des Peupliers.Nettoyage et réfection des tranchées et boyaux très endommagés par les pluies. 
Divers : A 21h00 exercice de signalisation avec fusées vertes pour le PC de Ste-Léocade et la 14°Bie.
Pertes : 408°RI 3 blessés légers (1 par éclats de torpilles, 2 par grenade à fusil) aux Peupliers, 409°RI 1 blessé léger par éclats d'obus (tranchée Laparra).
Activité allemande
Infanterie : Faible activité.Grenades à fusil sur la tranchée Betan (25), sur la tranchée Coutier et sur la tranchée Caverne.
Artillerie : Tableaux des coups tirés et des tirs importants.
Aviation : Le 11, un drachen s'est élevé pendant la journée sur un point différent (grange des Moines) des points précédemment connus.Les drachens signalés dans le compte-rendu du 11 ont également fait leur apparition au cours de la journée.Les avions ennemis, comme les jours précédents ont essayer de survoler nos lignes, notamment vers 07h00, 09h00 et 11h00, mais devant les tirs des batteries ils ont fait demi-tour.
Travaux : Sur la 1ere ligne, entre les points 121 et 127, l'ennemi travaille depuis longtemps.Le 11 dans l'après-midi de la terre fraichement remuée a été vue.Vers 20h00, on a entendu l'explosion d'une mine, probablement dans la pierre.Ce fait signalé a l'artillerie, deux rafales ont été tiré sur ce point.Le Cdt du CR des Bouleaux demande un tir de destruction.Au nord de 151, l'ennemi parait effectuer un important travail de terrassement.Un tir de 75 demandé a paru efficace.Un peu de terre remuée en 2eme ligne vers 277.  
Divers : Le CR Quennevières-Nord signale qu'il a été reconnu l'existence d'un minenwerfer autour de 1890 un peu en avant du bois "barbu".Ces points ont été repérés par l'officier observateur du 95.D'autres minen ont été repérés au point 2195, 2390.Un en plein champ au N-E. de 1691.Pas de terre remuée autour de l'emplacement, n'est visible qu'au moment où la fumée du coups de départ ce dégage.Quennevières-Sud signale que vers 22h30, 3 ballonnets verts ont été envoyés sans doute d'un PC allemand.Ils ont été lancés à des intervalles différents et se sont dirigés vers les lignes allemandes.CR Vannier signale qu'un avion français ayant survolé nos lignes vers 22h30, les allemands ont envoyé de leur 1ere ligne une fusée verte qui a déclanché un tir sur l'avion.Pendant le vol du même avion, 5 projecteurs allemands ont fonctionné : 1 dans la direction de Touvent, 1 derrière Puiseux, 1 direction arbre au nid, 2 dans la direction de Quennevières.

Journée du 12 Juillet 1916:
25° division: Activité de l'artillerie allemande nulle.A 23h30 une patrouille allemande essaie un coup de main sur le PP Bourelly et la tranchée Fannel, elle est repoussée à coup de grenades et de fusils et se retire en laissant 2 prisonniers dont 1 blessé du 68°RI.Pertes : 2 blessés.
26° division: 
51°Bri : Le 105° va cantonner à Coivrel.Itinéraire Moyenneville - Wacquemoulin - St-Martin-au-Bois - Vaumont.Le 121° se porte sur St-Martin-au-Bois, Vaumont, Coivrel (2 Cies), où il cantonne (EM à St-Martin).L'Etat-Major de la Brigade fonctionne à partir de 10h00 à Maignelay.
52°Bri : Mouvement par voie de terre, itinéraire Arsy, estrées, Rouvillers.Cantonnements : EM-52°Bri Ravenel, 92°RI EM et 2 Btlns Ravenel, 1 Btln Léglantiers, 139° EM et 1 Btln Laneuville-Roy, 1 Btln Beaupuit, 1 Btln Grandvillers.Les TR sont à Ravenel.
120° division:
Activité française
Physionomie générale : Nuit assez agitée dans la zone d'Offémont, devant le CR Vannier où l'infanterie ennemie a lancé de nombreuses grenades à fusil.
Faits saillants de la journée : Relève du 3°Btln du 408° par le 1°Btln au CR des Peupliers, effectuée sans incident. 
Infanterie : Notre infanterie a riposté aux tirs de l'ennemi par de nombreuses grenades, notamment dans la zone Quennevières et du CR Vannier.Patrouilles ordinaires.
Artillerie : De tranchée pas d'activité.Un tir de destruction à l'aide du canon de 95 a été fait sur les deux minen signalés au point 1890.Le résultat obtenu a semblé satisfaisant.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Nettoyage des boyaux et tranchées.Pose de fil de fer.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : 409°RI 1 blessé grave par balle au saillant Betan.
Activité allemande 
Infanterie : L'infanterie ennemie s'est montrée nerveuse surtout au cour de la nuit, dans la zone d'Offémont.Nombreuses grenades sur le saillant Betan, sur le Jambon et la tranchée des Tirailleurs.
Artillerie : Pas de tir d'artillerie ( 4 obus de 77 sur Libertrud, quelques torpilles sur Quennevières-Nord, Libertrud, Ste-Léocade).
Aviation et aérostation : 13h15 deux drachen apparaissent au S-E. de Nampcel.Ces deux ballons ont opéré leur descente à 15h30.
Travaux : Vers 00h30, les allemands ont travailler à la réparation du réseau de fil de fer face à la section de droite du Jambon.Les travailleurs étaient protégés par une patrouille.Ils furent disperséspar des grenades et de feux de salve.Vers 02h45, un coup de mine a été signalé à gauche de 485.Les travaux de 1ere ligne, entre 121 et 127, semblent continuer.Il semble que l'on construit un abri dans lequel on a fit du feu ce matin.Vers le point 123, la présence d'un abri a été signalée, la sentinelle du poste 1 du PA Devoisine à vue de la lumière est a tiré, la lumière a disparu aussitôt.Travaux importants à 100m Nord de 151 (un tir de torpille aura lieu demain sur ce point).Bruits de terrassement en avant des Peupliers.Quelques réseaux Brun ont été jeté en avant de deux ou trois points du saillant St-Victor.   

Journée du 13 Juillet 1916:
25° division: Journée calme.Le Btln Julien du 38°RI arrive cette nuit et s'installe en réserve de brigade à Le Port.
26° division:  
51°Bri : Les éléments de la Brigade vont occuper les cantonnements suivants : EM Cantigny, 105° Coullemelle, 121° Villers-Tournelle (EM), Le Plessier, Coulemelle.Au cours de la marche les troupes sont passées en revue par le Colonel Cdt la Brigade.
52°Bri : Suite du mouvement par Maignelay.Cantonnements : EM-52°Bri Broyes, 92°RI EM et 2 Btlns Broyes, 1 Btln Sérévillers, 139° EM-1 Btln-2 Cies Plainville,  1 Cie et 1 CM (Cie de Mitrailleuses?) Ferme La Borde, 1 Btln Sains-Morainvillers
120° division:
Activité française
Physionomie générale : Journée calme.
Faits saillants de la journée : Rien à signaler.
Infanterie : Rien à signaler, assez nombreuses grenades tirées spécialement devant le saillant Betan, la tranchée des Tirailleurs, la tranchée des Mines.
Artillerie : De campagne, quelques rafales de 75 dans le cours de la journée en arrière des 1eres lignes allemandes.De tranchée, peu d'activité.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Réfection des boyaux et tranchées endommagés par les pluies.Pose de réseaux de fil de fer.Construction d'abris pour l'AT.Transport de matériel pour l'AT.
Divers : Un ballonnet tricolore est tombé cette nuit dans la tranchée française (Cie de droite, centre Cherrier).Il paraissait destiné aux lignes allemandes.
Pertes : 409°RI 1 sergent blessé par éclat de grenade à la tranchée Germanaz.
Activité allemande
Infanterie : Vers 22h45, des travailleurs ont entendu une patrouille ennemie devant le saillant Betan (10 hommes environ).Après s'être replié dans la tranchée, les travailleurs déclanchèrent un feu nourri et lancèrent de nombreuses grenades ce qui obligea la patrouille ennemie a rentré dans ses lignes.Sur le reste du secteur, l'infanterie allmande montre la même nervosité et lance de nombreuses grenades à fusil notamment devant le saillant Jambon et Quennevières-Sud.
Artillerie : Tableaux des coups tirés.
Aviation : Rien à signaler.
Travaux :  Bruits de travaux à gauche de 485.Vers 23h30, les veilleurs de nuit se sont aperçus que les allemands, comme le fait a été signalé hier, travaillaient à la réfection de leurs réseaux de fil de fer, face à la tranchée des Mines.Un tir de 75 et l'envoi de nombreuses grenades firent cesser tout travail.Un tir de 75 a eu lieu sur les travaux signalés entre 121 et 127 vers 21h00.Le tir de 75 demandé sur les travaux du point 151 a été efficace. 
Divers : Rien à signaler.

Journée du 14 Juillet 1916:
25° division: Le secteur est toujours calme.?? Btln du 9°Tirailleurs va à Paris pour prendre part à la revue de la fête nationale (Place des Invalides).Pertes : 2 blessés.
26° division:
51°Bri : Repos.Reconnaissances préparatoires du Colonel Cdt la Brigade, des Chefs de Corps et chefs de Btln pour la prise du secteur Rouvroy-en-Santerre.A partir du 14, la 26°DI est à disposition du 10°CA et doit relever la 58°DI par brigades successives, la 51°Bri en tête, 121°RI à droite, 105° à gauche.La 52°Bri étant à l'instruction.
52° Bri : Les éléments  du 139° cantonnés à Sains-Morainvillers viennent cantonnés à Le Cardonnois.
120° division:
Activité française
Physionomie générale : Journée calme.Pendant la nuit en raison de la nervosité de l'infanterie ennemie une certaine activité a régné dans le secteur, notamment devant Quennevières-Nord et CR Vannier. 
Faits saillants de la journée : Rien à signaler.
Infanterie : Calme dans le courant de la journée.Pendant le cour de la nuit elle a riposté au tir de l'infanterie adverse, par l'envoi de grenades et à coups de fusil.Grenades lancées 158 à fusil, 123 à main.
Artillerie : De campagne, activité nulle.De tranchée 14 PM sur des Mines.4 torpilles de 58 sur le saillant de la ferme St-Victor.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Entretien des tranchées et boyaux.Renforcement du réseau sur certains points du secteur.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : 408°RI 1 caporal blessé par éclat de torpille, 1 soldat blessé par éclat de torpille, 1 soldat blessé par éclat de grenade, 1 soldat blessé par balle.(Saillant Jambon).
Activité allemande
Infanterie : Comme les jours précédents.L'infanterie assez calme pendant la jour se montre nerveuse pendant la nuit.A partir de 20h00 elle a lancé de nombreuses grenades (110 environ sur Quennevières-Nord), 50 grenades à ailettes sur la tranchée des Tirailleurs et un chiffre assez élevé de grenades et de petites torpilles sur la tranchée de 1ere ligne du Jambon.
Artillerie : Peu active.Tableaux des coups tirés et des tirs importants.
Aviation : Un drachen derrière le point 141.
Travaux : Grande activité dans les travaux souterrains à gauche de 485.Deux coups de mine vers 01h00 et 01h30.Bruit de travaux et pose de fil de fer dans la direction du saillant 190.Terre fraichement remué e et bruits de ferraillessur la côte à l'Ouest du ravin de Bitry.Les allemands continuent à travailler à la réfection des tranchées et de leurs boyaux de 1ere ligne vers les points 121, 127, 129 et 151.
Divers : Rien à signaler.

Journée du 15 Juillet 1916:
25° division: Journée calme.Pertes : 1 tué, 13 blessés, le sous-lieutenant Belkacem du 9°Tir est blessé. 
26° division:  
51° Bri : Voir le 15.
52° Bri : Sans changement.
120° division:
Activité française
Physionomie générale : Journée très active dans l'après-midi du 15 et dans la nuit du 15 au 16, caractérisée par un tir violent de minen sur nos 1eres lignes notamment dans la zone de Vannier et des Bouleaux.
Faits saillants de la journée : Rien à signaler.
Infanterie : Tiraillerie au cour de la soirée du 15 et de la nuit du 15 au 16.Grenades lancées : 116 dont 42 à fusil.Obus VB 25 principaux tirs devant le saillant Jambon et la tranchée des Tirailleurs.
409°RI le Btln Proust a relevé le Btln Raiton dans Quennevières-Sud.71°RIT le Btln Boschot a relevé le Btln de Miramon dans le CR Touvent.Sans incident. 
Artillerie : De campane très active.Surtout au cour des bombardements de nos 1eres lignes par les engins ennemis.Des rafales de 75 devant le saillant Betan, sur les points 71 et 76, sur 121 et 151 ont eu de bons résultats.A plusieurs reprises elles ont obligé les allemands à cesser leur tir.140 obus de 95 ont été également envoyés sur 121 et 151.De tranchée 40 PM sur 151, 17 PM sur le point 76.Nombreuses torpilles lancées des Peupliers sur les 1eres lignes ennemies.3 torpilles sur le saillant de la ferme St-Victor.  
Travaux : Continuation des travaux en cours.Entretien et aménagement des boyaux et tranchées qui en certains points ont soufferts du bombardement ennemi, notamment tranchée des Tirailleurs et au saillant Jambon.Construction d'emplacement de tir pour l'AT.Nettoyage de certains boyaux et tranchées. 
Divers : Vers 22h00, un groupe important de nos avions a traversé les lignes allamndes se dirigeant vers le Nord.
Pertes : 409°RI 1 homme tué par éclat d'une grenade allemande qu'il cherchait à dévisser, 1 homme blessé griévement par les éclats de la même grenade (saillant Betan), 408°RI 3 hommes de la 5°Cie renversés par l'éclatement d'une torpille ont éprouvé une forte commotion (saillant Jambon), 3 hommes blessés, 1 homme rendu sourd aux Peupliers, 71°RIT 1 homme tué par suite de l'éboulement de son abri aux Bouleaux, 16°RIT 1 blessé léger par torpille à Libertrud, 38°RI 2 caporaux et 2soldats blessés légèrement par un 105 fusant à Bonval.
Activité allemande
Infanterie : L'infanterie allemande s'est montrée nerveuse pendant le cours de la nuit et a tiré de nombreux coups de fusil.Une patrouille ennemie qui circulait entre les lignes devant le PA Tisseyre a été mise en fuite par des coups de feu dirigés contre elle.Les allemands ont lancé  une centaine de grenades environ vers le PA Tisseyre et un grands nombre de grenades à fusil dans le CR Vannier.
Artillerie : Les engins de tranchée ennemis ont bombardé nos 1eres lignes ainsi qu'il est dit ci-dessus (CR Vannier et Bouleaux) plus spécialement de 08h00 à 11h00, de 12h45 à 13h30, de 21h00 à 01h00.Ce tir a causé des dégâts importants aux tranchées de 1ere ligne plusieurs abris se sont écroulés ( 2 tranchée Dard, 1 aux Bouleaux).Tableaux des coups tirés et des tirs importants.
Aviation : Rien à signaler.
Travaux : Les allemands cherchent à la réfection des petits postessitués en face du barrage des grenadiers (Quennevières-Nord), mais sont gênés par le tir de notre infanterie.Terrassements nouveaux aux points 121 et 151.Des travaux paraissent en cour d'exécution entre les points 87-93.Terre légèrement remuée à 217 et 219.
Divers : Un minen boche a pu être repéré assez exactement dans la région du point 91.Un autre minen au point 69.Ces deux engins ont tiré pendant tour le cours du bombardement.Un autre minen repéré par l'observatoire Moufflaye à 30m à l'Ouest de la corne Ouest du boqueteau du saillant 277.