Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 01 Mai 1916:
25° division: Nuit assez agitée : grenades, torpilles sur le 1ere ligne, en particulier dans les sous-secteurs de Sacy et de Confrécourt.
A 21h00, une reconnaissance boche s'est avancée vers la tranchée de Chevillecourt.Une corvée de territoriaux, occupée à des travaux, s'est dispersée pour se mettre à l'abri, 2 disparus.
Notre artillerie de campagne et nos 58 ont riposté rigoureusement à l'artillerie ennemie.
Relève du 69°RIT par le 72°RIT effectuée sans incident.Un escadron de 150 cavaliers du 3°RCC est mis à la disposition du commandant du secteur de Roche, pour être employée sur la rive gauche de l'Aisne (Tranche XIV).
Pertes : 2 tués, 6 blessés, 2 disparus. 
26° division: Lacune dans le JMO de la 26°DI jusqu'au 08 septembre 1916. Les informations proviennent des JMO des 51° et 52°Bri.51°Bri sans changement.52°Bri la Cie 13/52 remplace la 13/2 à St-Léger
120° division: Journée calme.Activité moyenne de l'artillerie.
Activité de notre artillerie : Tirs sur avions enemis.Continuation des tirs de réglage.Tir d'efficacité sur 87 et 88 ainsi que sur des convois à 21h30.Nos canons de tranchée ont tiré 43 projectiles dans le secteur d'Attichy.
Activité de l'artillerie allemande : Une centaine d'obus fusants sur avions.15/77 dans le secteur de la Faloise, 11/150 sur Bitry, 35/77 sur D3 et une dizaine de torpilles, 17/150 sur Quennevières et une cinquantaine de torpilles.
Avions : A 08h00 un avion a lancé 8 bombes sur Berneuil dont quelques unes n'ont pas éclaté.Quatre autres avions ont survolé nos lignes dans la matinée et ont fait demi-tour devant nos tirs.En passant au-dessus de la Faisanderie, un avion a lancé un ballonnet qui s'est maintenu en l'air pendant un quart d'heure et sensiblement à la même place.
Travaux : Commencement des abris cavernes dans la ligne de doublement de D3.Dégagement des champs de tir, travaux d'entretien et pose de fils de fer.
Divers : Les allemands ont placé la nuit dernière en face du 38°RI un écriteau ainsi conçu : "13000 anglais fait prisonniers à Kul-el-Amara".
Des lueurs de projecteur ont été vue de l'observatoire Vannier dans la direction de Puiseux.
 
Journée du 02 Mai 1916:
25° division: Nuit calme.Quelques torpilles dans les tranches 9 et 10.L'artillerie ennemie est moins active que les jours précédents.Par contre notre artillerie exécute des tirs systématique sur les voies d'accès de l'ennemi, points de rassemblements importants.Au total 8 à 900 coups de 75 et 100 coups de 58.
Pertes : 1 tués, 3 blessés, 1 disparu.
26° division: 51°Bri dans la nuit du 1er au 2 le 3°Btln du 121° relève dans le sous-secteur B3 le 1°Btln du même régiment.52°Bri rien à signaler. 
120° division:  Journée calme, sauf un bombardement assez violent  de 16h00 à 22h00 sur le ravin de la Bombe (obus et torpilles) ainsi que sur les boyaux de d'Anjouis et Durban.
Activité de notre artillerie : Activité moyenne de notre artillerie.Tirs de réglage et de représailles sur les minenwerfers ennemis.
Activité de l'artillerie allemande : 12/77 sur l'Arbre de Bitry, 6/105 sur l'arrière de la tranchée Lebras, une trentaine d'obus de 150 sur l'entrée de la porte de Soissons.68/77 et 60 torpilles sur le ravin de la Bombe.
Aviation : Un avion ennemi, entre 06h30 et 07h00 a fait demi-tour devant notre tir.
Pertes 1 blessé au 409°RI.
Travaux : Renforcement des réseaux de fils de fer, réfection des tranchées démolies par les minrnwerfers.Construction d'un abri caverne sur la ligne de doublement de la Cie de droite de D3.
Travaux ennemis : L'ennemi semble travailler à un vaste ouvrage en arrière de la chaussée Brunchant.Va-et-vient entre cet ouvrage et la ferme Perton.
Divers : Lueurs de projecteurs entre 23h00 et 23h30 (direction approximative de Puiseux).

Journée du 03 Mai 1916:
25° division: Nuit calme.Quelques "Minen" sur le centre XI.De 17h00 à 20h00, bombardement intenses des tranchées et des boyaux du sous-secteur de Confrécourt.Arrosage avec du 77 et du 105.26 torpilles et beucoup de grenades.
En riposte, notre artillerie exécute de tir de 75 sur les tranchées correspondant  au sous-secteur de Confrécourt.Les 58 sont également trés actif dans ce secteur.
Pertes : 2 tués, 6 blessés.
26° division: 51°Bri sans changement.52°Bri rien à signaler.
120° division: Nuit et journée calmes.Le tir de concentration exécuté  sur la région des A semble avoir réduit au silence les minenwerfers allemands qui ont été beaucoup moins actifs que d'habitude dans la région d'Offémont.Activité de l'artillerie allemande un peu plus grande que les jours derniers dans le sous-secteur de Bitry.
Activité de notre artillerie : Une rafale de 75 sur le point 127 et 4 rafales de 75 sur 329 et 369.En outre tirs de concentration sur la région des A 700 explosifs, 57 torpilles GM et 130 torpilles PM.
Activité de l'artillerie allemande : 38/77, 4/150, 18/105 sur le ravin de la Bombe et Jambon, 10/77 sur Quennevières, 29/150 sur le PC des sapins à D3, 49/77 sur l'observatoire Ebener, 30/105 et 77 sur D2.En outre 14 torpilles sur les 1eres lignes du secteur de la Faloise et une cinquantaine sur le secteur C1.
Un avion a survolé nos lignes vers 16h30.
Pertes : 2 blessés au 408°, 1 au 409°.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Travaux allemands : Les allemands ont travaillé à réparer en face de Quennevières leurs tranchées bouleversées par notre tir de concentration.
Divers : Lumiéres de projecteurs comme tous les soirs dans la direction de Puiseux.La Cie du 72°RIT stationnée à Rethondes reçoit l'ordre de rejoindre le 4 mai  Berneuil, il ne restera à Rethondes que 20 hommes du groupe d'exploitation.

Journée du 04 Mai 1916:
25° division: Tiraillerie habituelle sur nos tranchées.Un patrouille du 16° a jeté des grenades dans un petit poste allemand.Des cris de douleurs ont été perçus.une patrouille boche a été repoussée devant le PP Leschevin.
Dans la journée bombardement habituel, sur tout le front.Il devient violent dans l'après-midi sur les tranchées du 9°Tir et sur les Bies de 138 (1 piéce hors d'usage).Grande activité de notre artillerie de campagne.Riposte par 200 coups au tir sur les tirailleurs.
Pertes : 8 blessés.
26° division: 51°Bri l'ennemi continuant a envoyer sur B4 une grande quantité de bombes et de torpilles le colonel Cdt la Bri prescrit un nouveau tir de concentration de l'artillerie sur les ouvrages ennemis placés dans la région du Champignon.52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée calme, marquée cepandant par une légère recrudescence de l'artillerie ennemie.
Activité de notre artillerie : Continuation des tirs de réglage en particulier sur les points 145, 127, 129.Tir sur un emplacement présumé de minenwerfer, et sur un emplacement de mitrailleuse ennemie (au pied des arbres de Puiseux).Tir sur des travailleurs ennemis en face du saillant Betant.
Activité de l'artillerie allemande : 9/150, 20/77, 15 torpilles sur le ravin de la Bombe, 8/105 (fusants), 4/77 en arrière de la tranchée Houpert, 4/77 sur la porte de Soissons, 17 torpilles sur le saillant Jambon, une soixantaine de torpilles et de 77 dans les environs de Quennevières ainsi que 6/105.2/77 sur la tranchée N-E. de l'observatoire Ebener.61/77 et 150 sur le bois des Sapins, 7/77 sur la tranchée Libertrud(?) et 2 sur le boyau Wagram, 15/77 sur la tranchée Poitiers, 18 torpilles vers l'observatoire Banette, 15/150 sur la tranchée Clinon, 15/150 sur la tranchée Lebras et 7 torpilles.
Aviation : Néant.
Pertes : 38°RI 1 tué par balle de mitrailleuse, 1 blessé léger par éclat d'obus ;  86°RI 1 sergent et 2 caporaux tués, 1 soldat blessé ; 409°RI 1 blessé grave, 408°Ri 2 tués par grenades et obus. 
Travaux : Continuation des travaux en cours, fouille d'une tranchée de flanquement dans les environs de la tranchée Combronne.
Divers : Le tir d'une de nos patrouilles a mis en fuite des travailleurs ennemis.Bruits de voitures entendus vers le croisement des routes  (Côte 143 vers Moulin-sous-Touvent).Quelques travailleurs aperçus derrière la chaussée Brunehaut.

Journée du 05 Mai 1916:
25° division: Nuit calme.Tir fréquent des mitrailleuses boches sur nos travailleurs.Relève de Btln dans le sous-secteur de Fontenoy.
Assez grande activité de l'artillerie ennemie particulièrement sur la Champignonière.Violent bombardement sur le sous-secteur de Fontenoy.10 obus sur Ambleny.
Tir de notre artillerie de 12 à 15h00 sur les tranchées boches.
Pertes : 2 officiers blessés, 2 hommes tués, 7 blessés.
26° division: 51°Bri sans changement.52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée calme, sauf une assez grande activité de l'artillerie et des minenwerfers.
Activité de notre artillerie :  Tirs sur les points 115, 127, 129  et sur les 1eres lignes allemandes dans la zone d'Offémont.12 torpilles ur l'emplacement de la mitrailleuse à 191 et 46 torpilles sur un emplacement de minenwerfer en face de D2.
Activité de l'artillerie allemande : Activité anormale de l'artillerie ennemie, en particulier dans le sous-secteur de la Faloise.D1 96/77 et de 150 sur la tranchée Lebras, 45/77 et de 150 sur la tranchée Clinon, 36/150 sur le boyau Morbihan, 45 torpilles sur la tranchée Lebras et les boyaux avoisinants.D2 71 torpilles sur les sections de 1ere ligne et 64/77, 20/77 sur la tranchée de Poitiers, 12/77 sur la tranchée Vivonne.D3 57/77 et de 150 sur le bois des Sapins, 35/77 vers l'observatoire et la tranchée Libertrud.D4 15/77 sur le centre P, 5 sur le boyau Est-Chaussée.
Dans la zone d'Offémont entre 06h45 et 08h30, bombardement de 200/150, environ, sur la ligne Tracy-le-Mont, porte de Soissons, et une trentaine de 77 sur le ravin de la Bombe.Quelques torpilles et grenades sur le saillant Bétan.
Aviation : Un avion ennemi a survolé nos lignes vers 06h30.
Pertes : 86°RI 3 tués et 2 blessés par une torpille dans la tranchée Lebras, 1 blessé, 38°RI 2 blessés, 409°RI 1 blessé léger par éclat de grenade.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers :  Bruits de travaux souterrains en face du boyau Jambon.Les allemands ont placé une haie artificielle pour masquer leurs travaux derrière la chaussée Brunehaut.Une dizaine d'allemands ont été vus sortir de cette haie. 

Journée du 06 Mai 1916:
25° division: Nuit calme.Journée assez calme marquée par une activité moyenne de l'artillerie ennemie.
Nos 58 sont très actifs.Tir de l'artillerie française sur les emplacements de batteries et de mitrailleuses ennemis.Tirs de représailles 425/75.
Pertes : 3 tués, 3 blessés.
26° division: 51°Bri dans la nuit du 5 au 6, le 1°Btln du 105° relève dans le sous-secteur B1, le 2°Btln du même régiment.La période des relèves est fixée à 8 jours au lieu de 12 pour éviter aux troupes des fatigues inutiles par un séjour trop prolongé dans les tranchées.Le colonel Cdt la Bri effectue une reconnaissance du secteur en vue d'une modification du tracé de la ligne de résistances.52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée assez calme dans son ensemble marquée cependant par une grande activité des engins de tranchées dans le sous-secteur C-Nord, et autour du saillant Jambon, ainsi que dans le sous-secteur de la Faloise.
Activité de notre artillerie : Notre artillerie a combattu l'artillerie de tranchée allemandes.Nos canons de tranchées ont tirés 217 torpilles dans la zone d'Attichy et 70 dans la zone d'Offémont.
Activité de l'artillerie allemande : D1 115/105 sur la tranchée Lebras et 15 torpilles, 150/77 et de 150 sur la tranchée Clinon et 97 torpilles.D2 84/77 et 150 sur la Cie de gauche, 25 torpilles sur l'observatoire Cousin.D3 70/77 et de 150 dans la direction du bois des Sapins, 12/77 sur l'observatoire.D4 10/77 vers le Redan, 4 sur le ravin Libertrud, 4/77 au environ du point P.
Une centaine d'obus sur la maison du Garde.Quelques 77 sur le Jambon et le ravin de la Bombe.8/150 (percutants) sur la ferme Morenval, une cinquantaine sur C-Nord.Une soixantaine de torpilles et beaucoup de grenades autour de Quennevières.
Aviation : Néant.
Pertes : 38°RI 2 blessés, 86°RI 1 tué 1 blessé, 408°RI 2 blessés par éclats de grenades et de torpilles, 409°RI 2 blessés par éclats de grenades.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : De 20h00 à 22h00, tir d'un mitrailleuse allemande sur le plateau de Ste-Léocade et le ravin de Bouval.Les allemands ont travaillé toute la nuit et toute la journée à des travaux souterrains vers le saillant Jambon.Les bruits paraissent venir de 5 à 6m en dessous du niveau du sol et environ 10m en avant.Vers le centre Vannier, bruits continuels semblant venir d'une galerie parallèle à notre 1ere ligne.

Journée du 07 Mai 1916:
25° division: Rien d'important la nuit dernière.Journée relativement calme.
Artillerie et infanterie boches peu actives.Faible activité de notre artillerie.
Pertes :  2 tués, 6 blessés.
26° division: 51°Bri continuation des reconnaissances mentionnées ci-dessus.Le Btln du 105° réserve de division reçoit l'ordre de quitter Rethondes et de venir cantonner au camp du carrefour des Plainards-Ollericourt.52°Bri le 2°Btln du 139° cantonné à Plessis-Brion permute avec 1 Btln du 70°RIT de Francport.Dans la nuit du 7 au 8 1 Btln du 70°RIT relève le Btln du 139° à A1.Ce dernier va cantonner avec l'EM du Rgt à Rethondes.
120° division: Nuit et journée calmes.De 23h00 à 02h00 bombardement du Jambon avec les batteriés établies à Nampcel.
Activité de notre artillerie : De 14h00 à 16h00 une centaine d'obus entre buisson touffu et l'arbre au Sud, à 18h00 100 obus sur buisson touffu.Tir sur le point 178 où des rassemblemenrs ennemis ont été vus.49 torpilles sur la  1ere tranchée allemande en face du sous-secteur de droite. 
Activité de l'artillerie allemande : Vers la ferme de Quennevières bombardement ininterrompu par obus et torpilles de 00h00 à 02h40.D1 20/150  et 77 sur la tranchée Lebras, 10 torpilles et 13 bombes, 122/77 et de 150 sur la tranchée Clinon.D2 6/150 sur la tranchées de Poitiers, 22/775 en arrière de l'observatoire Cousin, 4 torpilles sur la 1ere ligne (face au saillant).D3 73/77 aux environs de l'observatoire, 33/150 dans la direction du bois des Sapins.D4 97/150 en arrière du ravin Libertrud, 56/77 au centre P, 6/105 sur le boyau autour de l'observatoire F2.
Aviation : néant.
Pertes : 409°RI 1 tué, 5 blessés, 408°RI 1 blessé, 86°RI 1 blessé.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Derrière la chaussée Brunehaut, une haie artificielle a été placée pendant la nuit dans le prolongement et à gauche de la haie placée dans la nuit du 4 au 5.Des travailleurs ont été fréquemment aperçus autour de cet ouvrage pendant la matinée du 7.
Une banderolle rouge a été une 1ere fois à 09h00 puis le soir à 18h00, prendant une heure au moins sur la route entre 85 et 87.  

Journée du 08 Mai 1916:
25° division: Nuit calme.Quelques obus de 105 et 150 sur Confrécourt et sur nos 58.Journée calme. 
Notre artillerie a envoyé quelques rafales de 75 sur les tranchées ennemies et sur Norpran(?).
L'ordre général d'opérations N°776 du 6 mai a donné les détails sur la modification du secteur de Vic.La tranche III passe dans le secteur de la 120°DI.La limite de la division passe à gauche sur la tranchée de l'Etoile, le boyau allant de cette tranchée à Cagny, le chemin de Cagny à la sortie N-O. de Vic.
Les 150 cavaliers de la tranche 14 passent à la disposition du secteur de Vic et prennent position dans le CR IV.
Le Btln de Zouaves en réserve de DI devient réserve de CA, il cantonne 3 Cies à St-Bandry et 1 Cie à Haute-Fontaine avec la Cie petit dépôt et le peloton d'instruction.
26° division: 51°Bri sans changement.52°Bri le 8 au matin, le dernier Btln du 139° va cantonner à Berneuil.Le Colonel Cdt le 70°RIT prend le commandement de A1 (EM à Montmacq). 
120° division: Journée calme.Activité moyenne de l'artillerie sauf un bombardement assez violent par des minenwerfers de la tranchée Betan.
Activité de notre artillerie : Tir de destruction dansla direction de Puiseux.Tir sur les minenwerfers en face de la tranchée Betan.Tir sur les points 115, 121, 127 et du 120C sur le ravin du Moulin.Nos canons de tranchées ont lancé environ 250 torpilles. 
Activité de l'artillerie ennemie : D2 26/150 et 105 en arrièrede notre 1ere ligne, 16/77 sur le carrefour des Peupliers, 37/77 sur la tranchée Vivonne et le boyau du Clain, 8/77 autour de l'observatoire Cousin.D3 27/77 et 105 sur le bois des Sapins, 2/105 sur le poste d'observation.D4 60/77 sur la tranchée du Courant d'air, 8/150 sur le centre P, 8/150 sur le redan et la tranchée Corse.
12/105 sur le ravin de la Bombe.24/150 (percutants) sur la ferme Morenval.Une soixante de 105 et quelques 77 sur le Jambon.Quelques rafales de 77 sur la tranchée Dard et la tranchée des tirailleurs.Une cinquantaine de 77 sur Quennevières et 37 de calibres non identifiés (130 probablement) sur le boyau Falconnetti.Torpilles et grenades sur le saillant Jambon et la tranchée Betan.
Aviation : néant. 
Pertes : 409°RI 1 blessé par éclats de grenade, 408°RI 1 sous-officier tué, 1 sous-officier et 2 hommes blessés par éclats de torpilles.Bie de 80 de montagne 1 maréchal des logis tué, 3 maréchaux des logis et 1 homme blessé par l'éclatement d'une fusée.Un maréchal des logis du  53°RAC (3° Gr) et un canonnier tués par l'éclatement d'un canon (3eme canon de la 9°Bie, MDL Gimel 2°cl Bellœuf, JMO 3°Gr 53°RAC).
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Relève du Btln 86°RI () à D1 par 1 Btln du 71°RIT et du Btln du 16°RI de Bouval par le 3°Btln du 38°RI.Relèves effectués sans incident.Le Btln du 38°RI relevé (Par le 2°Btln du 86° en D3 JMO 86°RI) vient en réserve de division 2 Cies à Bitry, 2 Cies EM et Cie de Mit à Attichy.

Journée du 09 Mai 1916:
25° division: Un coup de main a été exécuté cette nuit sur le CR V mené par une trentaine d'allemands, qui réussissant à pénétrer dans la tranchée de 1ere ligne grâce à un tir d'artillerie qui avait laissé une épaisse fumée noire.6 disparus.Le reste de la nuit a été calme.
Dans la matinée violent bombardement du CR N°9 avec des "Minen".Riposte par nos 155, tir très efficace.
Pertes : 6 blessés, 5 disparus.
26° division: 51°Bri sans changement.52°Bri rien à signaler.
120° division: Jounée calme.Activité moyenne de l'artillerie. 
Activité de notre artillerie : Quelques rafales sur les 1ere lignes allemandes, ainsi qu'à gauche du buisson touffu.Quelques obus de gros calibre sur la ferme Touvent.Une quarantaine de bombes dans la zone d'Offémont. 
Activité de l'artillerie allemande : D1 55 torpilles et 28/105 sur la tranchée Lebras, 86 torpilles et 10/77 et de 105 sur la tranchée Clisson.D2 23 torpilles sur la tranchée Leblond.D3 96/77 et de 150 dans le ravin des Peupliers et le bois des Sapins, 8 torpilles sur la 1ere ligne.D4 39/77 au centre P, 38 obus sur le ravin Libertrud, 150 obus environ de 150 et 88 sur le bastion Metro et le redan de Bouval sur plateforme de mitrailleuse récemment construite.D5 8/77 et 150 sur Bouval, 6/105 sur la ferme Monflaye, 3/105 vers Vic-sur-Aisne, 50/150 sur la 1ere ligne de la Cie de droite.   
Quelques 77 sur le ravin de la Bombe et la tranchée des Tirailleurs et le Jambon.2/150 (percutants) sur la ferme Morenval, une vingtaine de 77 sur la ferme de  Quennevières, une vingtaine de 77 et de 150 sur Tracy-le-Mont.Torpilles sur le saillant Betan.
Aviation : néant.
Pertes :  408°RI 1 blessé léger au barrage Philippe, 1 blessé au centre Cherrier, 409°RI 1 blessé léger à la tranchée Guillermet. 
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Hier vers 19h00, un coup de main a été exécuté par le sous-lieutenant Génestier du 408° et 3 soldats pour enlever une sentinelle, en face du barrage des Grenadiers.La sentinelle n'était pas à sa place, mais l'on rapporta le bouclier dont elle se couvrait (pas de perte). 
Entre 20h00 et 20h30, tir d'une mitrailleuse ennemie sur le plateau de Ste-Léocade.
A 13h30, une troupe ennemie a été vue manœuvrant dans la région de la côte 162.
L'ennemi a travaillé à réparer ses tranchées endommagées  par notre tir en face du saillant Betan, il a été dispersé par nos grenades.

Journée du 10 Mai 1916:
25° division: Nuit relativement calme.Echange de grenades.Une cinquantaine de torpilles sur CR XIII.
Aucune manifestation de l'infanterie ennemie dans le jour.Quelques rafales de 77 et de 105.Riposte par le 75 et le 155.
Rien d'important à signaler.
Pertes : 2 blessés.
26° division: 51°Bri le Btln Nicolas (1°Btln) relève dans la nuit du 9 au 10, le Btln Krempp (2°Btln) dans le sous-secteur B4.La 2eme Cie de Mit du 121°, après relève, cantonne au camp des Plainards afin d'être a proximité de son Btln cantonné au camp des Maréchals.52°Bri rien à signaler.52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée calme.L'artillerie ennemie est assez active dans la région d'Attichy et a provoqué de nombreux éboulements dans le secteur du redan de Bouval.Bombardement intermittent par des torpilles de la tranchée Betan.
Activité de l'artillerie française : Notre artillerie a été assez active dans la soirée du 9 mai.Nos canons de tranchée ont tiré 32 bombes PM et 9 de GM sur C-Nord, 22 bombes sur C-Sud.
Activité de l'artillerie allemande : D1 24 torpilles et 65 grenades sur la tranchée Lebras, 58/77 et de 150 sur la tranchée Clisson 14 torpilles et 10 grenades.D2 84/77 et de 150 sur la tranchée Poitiers 97 torpilles et 107 grenades.D3 15 obus sur la ligne de soutien, 9 dans le ravin des Peupliers, 23 autour de l'observatoire, 4 sur l'arbre de Bitry.D4 65/150 et 77 sur le redan de Bouval, 25 obus sur le centre P, 4/105 sur F2.D5 13/77 et 150 sur Bitry, 6/150 sur la 1ere ligne, 5/150 au Nord du ravin de Bouval.
Soit un total de 310 obus et 135 torpilles.
Une vingtaine de 105 et 150 sur le parc d'Offémont, 99/77 sur le boyau Charlet, 4/150 sur le bois des Tirailleurs, 8/77 sur le ravin de la Bombe, 120 torpilles sur Quenevières, 30 sur le boyau Bonneterre, 25 sur la tranchée Germanaz.   
Aviation : néant.
Pertes :  86°RI 2 blessés, 409°RI 1 blessé grave par éclats d'obus. 
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Travaux ennemis : Lennemi a travaillé sur le point a7.Il a été gêné par notre tir.
Evénements de la nuit : Dans le secteur de D2, à 01h30 coup de main à la grenade exécuté par l'ennemi sur les postes d'écoute 1 et 2 de la tranchée Cousin.Reconnaissance forte de 30 à 40 hommes.L'attaque a été repoussée à la grenade et au fusil.3 cadavres dont 2 sont restés entre nos mains.D'après les cris entendus, les allemands semblent avoir eu des blessés.

Journée du 11 Mai 1916:
25° division: Nuit calme.Travailleurs boches entendus à la sortie Est de Chevillecourt.Nous faisons sauter un cmouflet devant Dechelette.
Journée calme.Bombardement habituel par obus de tous calibres et mines assez nombreuses.Tir boche sur la Vache Noire et sur Bies 3/36 et 4/36.Notre artillerie riposte à ces tirs.Tirs heureux sur des travailleurs allemands.Grande activité de nos 58.
Pertes : 1 officier blessé, 2 hommes blessés.
A partir de ce jour le sous-secteur d'Ambleny cesse de dépendre du Colonel Cdt le secteur de Roche, il est commandé par Lt-colonel Cdt le 72°RIT, lequel relève directement de la division.
26° division: 51°Bri dans la nuit du 10 au 11, la 2eme Cie de Mit du 105° relève, avec deux sections, dans le réduit d'Ollencourt, les 2 sections de la Cie de Mit du 70°Rit qui est mise à la disposition de la division.Les 2 autres sections de la 2eme Cie de Mit du 105° restent cantonner à Choisy-le-Bac.52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée marquée par une sérieuse activité de l'artillerie ennemie.La zone d'Attichy a été par intermittence assez violemment bombardée.Les engins de tranchée ont été très actifs dans la région d'Offémont.Sous leur action un abri s'est écroulé sans causer d'accident.
Activité de notre artillerie : Notre artillerie de campagne a eu peu d'activité, nos canons de tranchée ont envoyé 130 obus  dans la zone Mordacq et 75 environ dans la zone Naulin.
Activité de l'artillerie ennemie : Zone d'Attichy 654 obus de tous calibres, principalement du 150 (257) et du 77 (237) et environ 192 torpilles répartis surtout entre D5 et D4.Zone d'Offémont quelques 77 et 105 et des bombes sur le Jambon et le ravin de la Bombe.
Quelques 150 et 77 sur Quennevières er les lisières du parc d'Offémont, et sur Tracy-le-Mont.70 torpilles environs sur la tranchée Guillemier et la tranchée Bétan. 
Aviation : néant.
Pertes :  86°RI 1 blessé, 408°RI 1 blessé et 1 tué (éclats d'obus), 409°RI 2 blessés (dont 2 grièvement par éclatement de fusée). 
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : La fusillade a été continuelle dans la zone d'Attichy.A D5, une patrouille ennemie s'est avancée jusque dans les réseaux de la Cie de droite.Vers B1 le sous-officier chef de patrouille a été tué.Son corps qui n'a été aperçu qu'au jour et a été ramené dans nos lignes au cours de la journée.Aucun indice n'a permis de l'identifier.
Entre 20h00 et 22h00, quelques fusées blanches et rouges ont été lancées des lignes allemandes.
Vers 21h00, un certain mouvement a été remarqué en face du Jambon.Il est possible qu'il y ait eu une relève au cours de la nuit.
Le Général a réuni dans la forêt de Compiégnes (près de Troly) une Cie par RI sous le commandement du Colonel Deraus(?) pour remettre les croix de guerre de Verdun et une croix de chevalier (sous-lieutenant Riocreux).Puis il a passé une revue.

Journée du 12 Mai 1916:
25° division: Nuit calme.Rien d'important à signaler.
26° division: 51°Bri sans changement.52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée marquée sur tout le front de la division, par une sérieuse activité de l'artillerie ennemie, qui a bombardé surtout nos 1eres lignes avec ses canons de campagne et ses minenwerfers, et a envoyé quelques obus vers l'arrière (quelques 150 autour de Berneuil).
Activité de notre artillerie : Activité moyenne.Quelques tirs de réglage.Toutefois nos canons de tranchées ont envoyé 78 bombes dans la zone de Naulin et 156 dans la zone Mordacq pour riposter au tir des minens ennemis.
Activité de l'artillerie ennemie : Zone d'Offémont les abords d'Ecafant ont été très battus de 13h00 à 16h00 par les 150 ennemis (en raison des travaux exécutés par l'artillerie lourde, à 150m à l'Ouest de cette ferme).Le ravin de la bombe a reçu 99 obus de 77.Le tranchées des Tirailleurs une quarantaine d'obus en majorité de 77.La tranchée Betan a été bombardée par des bommbes et du77.Zone d'Attichy violemment bombardé (690 obus de tous calibres en majorité du 105 et du 150).D1 a reçu 133 obus, D2 252, D3 132, D4 92, D5 81.En outre 184 torpilles et 83 grenades en grande majorité sur D2.
Aviation : Ennemie néant.Française, une escadrille de 5 avions, escortée par un avion de chasse a survolé nos lignes de l'Est à l'Ouest et inversement entre Soissons et Attichy (de 17h30 à 18h00 environ).
Pertes :  408°RI 1 blessé par grenades et 1 blessé par éclats d'obus. 
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Tavitaillement entendu à 22h00 en face de la zone Nord.Vers 21h00, en face de D4, les avants postes ont signalé des colonnes de fumée épaisses, s'élevant de la 1ere ligne ennemie à l'Ouest de la chaussée Brunehaut.Les foyers au nombre de 4, espacés d'une centaine de mètres se sont éteints après 1/4 d'heure.Le ballon a signalé à 15h40 un drachen dans l'alignement au Nord de Nampcel et à 16h40 un autredrachen alignement de Morcain

Journée du 13 Mai 1916:
25° division: Un Rgt du 13°CA (actuellement le 139°) peut être appelé à renforcer, en cas d'attaque, les troupes de la 25°DI.
Nuit calme.Exercice d'alerte contre les gaz secteur Roche.
Journée calme.Peu d'activité des infanteries.Grande activité de notre artillerie sur tout le secteur.
Pertes : 1 tué, 5 blessés.
26° division: 51°Bri sans changement.52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée assez calme, toutefois le bombardement a été assez violent sur presque tout le front de la division.
Activité de notre artillerie : Activité faible de notre artillerie de campagne.L'artillerie de tranchée a envoyé 41 torpilles dans la zone d'Offémont et 105 dans la zone d'Attichy.
Activité de l'artillerie ennemie : Zone d'Offémont Tracy-le-Mont a reçu 70/105 environ, la ferme d'Ecafant une centaine de 150, le ravin de la Bombe 24 torpilles, le saillant Jambon une soixantaine de torpilles.Zone d'Attichy a été particulièrement bombardée (700 obus ou torpilles).D1 à reçu 183/77, 139/105, 196 torpilles.D2 et D3 24/77, 50/105 et 56/150 ainsi que 65 torpilles.En outre les allemands ont envoyés 335 grenades environ. 
Aviation : Ennemie, un avion a survolé nos lignes d'Est en Ouest à 17h30.Française 4 avions ont survolé nos lignes de 17h00 à 19h00.
Pertes : néant.
Travaux : Ennemis, l'ennemi a essayé de renforcer son réseau de fil de fer devant le 408°RI.Il en a été empêché par nos coups de fusil.
Français, continuation des travaux en cours.
Divers : A l'ouest de la chaussée Brunehaut, les 4 colonnes de fumée signalées hier ont réapparuet se sont dsissipées un quart d'heure après (entre 19h30 et 19h35). 
A la droite du secteur de la division, une fusillade a été entendue pendant la nuit, vers la tranchée d'Autrèches, accompagnée d'éclatement de grenades.La Cie de droite a été aletée par son chef, la fusillade a subitement cessé.

Journée du 14 Mai 1916:
25° division: Nuit calme.Les mouvements de troupes et les relèves ont été effectués sans incident.
Journée calme.Aucune action d'infanterie.Faible activité de notre artillerie.
Pertes : 2 blessés.
26° division: 51°Bri dans la nuit du 13 au 14 le Btln de Bouchaud (2°Btln 105°) relève dans le CR B2 le Btln Bonnat (3°Btln 105°).Le colonel Cdt la Bri étudie une extension du front vers la droite.Dans cette hypothèse le 105°RI serait relevé dans les centres de résistance de B1-B2 et irait  relever lui-même à la droite du 121° le 408°RI dans les centres de résistance C1-C2.52°Bri rien à signaler. 
120° division: L'artillerie a été beaucoup plus calme que les jours précédents dans la zone de la 49°Bri, par contre l'artillerie de tranchée allemande s'est montrée très active à partir de 12h15 devant le 408° et a bouleversé la tranchée Laparra et le boyau Bastien.
Activité de notre artillerie : Notre artillerie de campagne a eu peu d'activité, sauf devant C-Nord où elle a fait taire un minenwerfer ennemi.Notre artillerie de tranchée a tiré 45 torpilles dans la zone d'Attichy. 
Activité de l'artillerie ennemie : Grande activité de l'artillerie de tranchée allemandedevant C-Nord.En outre 20 obus de 150 ou 105 sur le boyau Bastien et quelques 77 sur Quennevières.La 49°Bri a reçu 156 obus en particulier sur D3 et D5, mais pas une torpille.
Aviation : néant.
Pertes : 408°RI 1 caporal blessé par balle, 1 tué par torpille, 409°RI 2 tués dont 1 par balle perdue, 1 blessé par l'éclatement d'un détonateur.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Un des canons de 58 a été endommagé devant Quennevières.A 19h00, le Chef de Btln Cdt le 408° a signalé que deux brèches ont été pratiquées par l'ennemi dans son propre réseau d'environ 4m chacune, au point P, vis à vis de la tranchée Guillemier.Toutes les précautions ont été prises pour parer à un coup de main possible.

Journée du 15 Mai 1916:
25° division: Nuit calme.Quelques torpilles ennemies sur nos tranchées de 1ere ligne.
Pertes : 1 tué au 16°RI, 1 blessé au 72°RIT.
26° division:  51°Bri sans changement.52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée calme.
Activité de notre artillerie : Très peu active, notre artillerie de tranchée a tiré 35 bombes sur le front du 408° et 15 torpilles devant la ferme St-Victor.
Activité de l'artillerie ennemie : Zone d'Offémont une quarantaine d'obus de 105 et 150 sur Quennevières, une vingtaine sur la porte de Tracy, 30/77 sur le ravin de la Bombe et 10 torpilles sur le Jambon.Zone d'Attichy elle a reçu 332 obuset 3 torpilles répartis sur tout le front.
Aviation : néant.
Pertes : 86°RI 1 sergent blessé, 408°RI 1 tué et 1 blessé par grenade à fusil, 409°RI 1 tué également par grenade.
Travaux ennemis : L'ennemi a travaillé pendant la nuit devant le 409°
Divers : Une patrouille commandée par l'adjudant Vadier du 409 a pu s'avancer jusqu'à 3m d'un petit poste ennemi (saillant Est du Jambon).Eventée par un chien de tranchée la patrouille a du rentrer dans nos lignes.
La Cie du 38°RI qui était a Vic-sur-Aisnes a occupé Hautebraye (partie Ouest).