Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 01 Décembre 1917:
25° division: Activité très marquée de l'artillerie surtout dans le sous-secteur Argonne-Est.
Tentative de coup de main repoussé davant la 5°Cie du 105° (PA Livonnière) vers 23h00.Combat à la grenade très serré, tir de barrage.Effectif de l'ennemi une soixantaine d'hommes.Aucun disparu.Quelques toxiques vers la Louvière.
Pertes : 105°RI 4 blessés dont 2 non évacués.
26° division: A 04h45, camouflet français à Vauquois-Ouest.Vers 10h00, à Vauquois-Est, l'ennemi a envoyé dans nos lignes des proclamations russes et a cherché à entamer la conversation avec nos guetteurs.Il a été répondu à ces avances à coups de VB et de fusil.
Ente 06h00 et 12h00, nombreux réglages ennemis sur les CR du Bois Noir et de l'Aire.
Après un violent bombardement des PP Barberon et Bureau par 105, 150 et torpilles, l'ennemi déclenche vers 17h30 une attaque sur ces postes.Ceux-ci que leur garnison avait évacué conformément à leur consigne, après avoir demandé le tir de barrage, sont réoccupés vers 20h00.L'ennemi avait visité les 2 postes sans pousser jusqu'à la tranchée de soutien.
Le bombardement nous a couté 4 tués et 11 blessés et a causé de nombreux dommages aux tranchées. 
120° division:
Physionnomie générale : Recrudescence de l'activité de l'artillerie qui a bombardé très violemment la jonction des deux-sous-secteurs dans la matinée et l'après-midi du 30.Soirée et matinée calmes.
Coup de main à 05h15 sur le PP ennemi V.Les défenses accessoires étaient très endommagées par nos tirs de CPO du 30, mais le PP était inoccupé.
Activité française 
Infanterie : A ??h??, 6 allemands sont dispersés à coup de fusils aux lisières du bois Le Fays.A 05h15 coup de main sur le PP V.
Artillerie : Tir de CPO de 13h5 à 14h30 sur le CR Beaumont (Groupe Peillot, Joannés, Baudic et ALC).
Tir de contre-batterie pour l'ALL du secteur sur les batteries les plus actives, en particulier celle d'Herbebois et de Champneuville.
Ce matin tir d'appui pendant le coup de main.
Consommation 3313/75 (dont 401 fusants), ALC 449/155. 
Aviation : Très active de part et d'autre.Plusieurs tir ont été réglés le 30 par avions.
Travaux : Travaux habituels d'entretien.
Pertes : 38°RI 2 blessés et 3 pieds gelés ; 86°RI 2 blessés, 8 pieds gelés et 8 intoxiqués ; 408°RI 7 tués, 15 blessés et 5 intoxiqués (lieutenant St-Martin évacué commotion par obus) ; 21°Bie du 216° 1 tué, 3°Bie du 53° 1 blessé.Matériel (1 caisse de 30 fusées IA  détériorée, 1 canon de la Bie 407ter mis temporairement hors-service par obus de petit calibre).
Etat sanitaire : Médiocre.
Alimentation : Normale.
Divers : Rien à signaler.
Mouvements : La Bie Bader (45°Bat du 11°RAP) a été mise en route conformément aux ordres donnés.
Activité allemande
Infanterie : Nombreuses grenades à ailettes le 30 au matin sur les premières lignes du CR Beaumont.Quelques minens sur les tranchées Karl et St-Quentin.Rafales de mitrailleuses sur le ravin de la Charbonnière et le bois de Beaumont.
Artillerie : Très active, en particulier sur le sous-secteur Platelle et à la jonction des deux sous-secteurs.

Journée du 02 Décembre 1917:
25° division: La journée et surtout la nuit ont été très agitées particulièrement dans le sous-secteur Argonne-Est.
Une patrouille est repoussée du PA Maugin vers 02H00.Les grenadiers d'élite du 105° (2°Btln) et les cavaliers du 3°RCC repoussent également après un violent combat à la grenade une reconnaissance ennemie.L'ennemi semble vouloir un succès dens le CR Cheppe (3 coups de main en 36 heures).
Artillerie ennemie active, violents tirs sur les Merliers accompagnant des tirs de gros minens de 240.
Camouflet français devant le PA Marchant (Z) à 03h00.
Pertes : 3°RCC lieutenant Duval et 4 cavaliers tués 1 brigadier et 8 cavaliers blessés, 105°RI 3 blessés.
26° division: A 06h00, l'ennemi déclenche un violent tir de torpilles et d'obus de tous calibres sur le PP Dufau et le V de Vauquois.
A la faveur de ce bombardement, une forte reconnaissance ennemis tente d'aborder le Riols.Elle est dispersée à coups de VB et de FM, en même temps que le tir de barrage est déclenché.Une patrouille en explore peu après le terrain du coup de main a trouvé une petite croix en bois à laquelle étaient attachés des proclamations de Trotski et Lénine imprimées en français ainsi qu'une petite note manuscrite en allemand, demandant quand les camarades français comptaient faire la paix.
Pertes : 4 tués et 11 blessés (dont 1 aspirant), 121°RI 1 tué et 3 blessés.
Par décision du général Cdt en chef N°31673 du 27 novembre le général Pauffin de Saint-Morel est nommé gouverneur de Dunkerque et directeur des étapes de la 1°Armée.Le général de division Toulorge est nommé au commandement de la 26°DI.
120° division:
Physionnomie générale : Période de 24 heures assez calme, sauf au cours de la nuit, à 04h00, où l'ennemi après une préparation d'artillerie courte et violente a exécuté un coup de main sur la Cie de gauche du CR Beaumont (6°Cie du 38°RI) : 3 disparus.Le coup de main semble avoir été mené par une cinquantaine d'hommes. 
Activité française 
Artillerie : Activité notre ACD n'exécute que des tirs de réglage, en particulier la 4°Bie du 53° régle par avion sur la ferme St-André.Relève le 1°Gr. du 216°RAC (Gr. Delerot) relève le 2°Gr. du 216° (Gr.Grognot) au cours de la nuit.L'opération se fait lentement et le 2°Gr. du 216° (relève) subit des pertes sérieuses : 1 sous-officier tué, 4 hommes blessés.
Le départ du 2°Gr. du 286°RAL (Gr.Chouffot) s'est effectué également au cours de la nuit, sans incident.
Consommation : 332/75 (300 explosifs, 32 à balles), ALC néant.  
Aviation : Très active de part et d'autre.
Travaux : Transports de matériels et pose de défenses accessoires.Approfondissement des boyaux et tranchées.
Pertes : 38°RI 3 évacués pour pieds gelés et 3 disparus, 86°RI 4 évacués pour pieds gelés, Cie 26/56 2 intoxiqués, artillerie 1 sous-officier tué et  5 blessés (1 de la 5°/53° et 4 de la 25°/216°).
Etat sanitaire : Médiocre.
Alimentation : Normale.
Activité allemande
Infanterie : A 04h00 coup de main sur la Cie de gauche du CR Beaumont.Rafales de mitrailleuses 0060-0258.Bombes à ailettes venant de vers 1160-1161 et 0960.rafalesde mitrailleuses pendant le coup de main.
Artillerie : Tir intermittent sur le sous-secteur de gauche (220 obus).Sur le secteur de drite environ 600 obus dont 300 ont été tirés entre 04h00 et 04h15 sur les tranchées Fritz et Commercy, pour la préparation du coup de main.

Journée du 03 Décembre 1917:
25° division: Coup de main ennemi à 06h30 devant les Merliers (peloton des cavaliers) échoue.
A 17h30 un nouveau coup de main exécuté à la faveur de l'obscurité et par engagement permet à l'ennemi d'enlever 8 chasseurs mitrailleurs en 2898, nos réseaux avaient été bouleversés par les bombardements précédents.
Violents tirs sur les Merliers accompagnant des tirs de minens de gros calibre.
Pertes 3°RCC 2 cavaliers blessés et 8 disparus, 105°RI 3 tués 7 blessés 1 commotionné.
Les cavaliers sont relevés par une section du Btln Saget et placés sur une position de réserve.Relève dans le CR Courtes-Chausses du Btln d'Humières par le Btln Lyet. 
26° division: A 05h00, un fort camouflet à Vauquois-Ouest provoque un entonnoir d'une vingtaine de mètres de diamétre qui oblige à reculer les PP10, 11 et 11bis.En jalonnant la nouvelle ligne pour ces postes, le capitaine Sargeul du 121°RI est blessé par une balle.
Assez grande activité des deux artilleries.
Quelques avions survolent nos lignes.
Une ptrouille allemande est aperçue vers 06h00 dans la région de la tranchée Demeunynk est dispersé à coups de fusil et de FM. 
Une de nos patroulles trouvent en avant du P........ des journaux et des proclamations allemandes.
Reçu du 13°CA un extrait du plan de défense (ordre générale d'opérations N°307 du 29 novmbre 1917).
Le capitaine Sargeul du 121° blessé à Vauquois est décédé à l'ambulance 6/13.
La circulation des piétons et voitures ennemis dans la région Very - Epinonville - Montfaucon est assez intense.L'ennemi semble exécuter d'importants travaux au N. du bois Chehemin.
Notre artillerie exécute des tirs de surprises sur les groupes aperçus.
120° division:
Physionnomie générale : Diminution sensible des tirs d'artillerie ennemie.Un tir de minenwerfer vers 14h00 sur les premières lignes du sous-secteur Platelle appelle sur la demande de l'infanterie, une riposte de notre artillerie de campagne.
Activité française 
Artillerie : Tire sur les minenwerfers en action.180 coup tirés à la demande de l'infanterie par le Groupe Joannès.
Consommation : 278/75, ALC néant.
Aviation : Active.Quelques avions de chasse et d'observation.Un seul avion de surveillance entendu : il envoie l'indication "RAS".
Travaux : Travaux d'entretien habituels du secteur.Transport de matériel.
Pertes : 38°RI 1 blessés et 3 pieds gelés, 86°RI 1 blessé.
Mouvements : Relève au Prophête du 3°Btln du 38° par le 3° du 86°.Relève au CR Neuville du 1°/86° par le 3°/38°.Mouvements sans incident.
Etat sanitaire : Médiocre.
Alimentation : Normale.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales de mitrailleuses sur le ravin Hadimé et sur la piste au N. du PC Neuville. 
Artillerie : Environ 170 obus sur le sous-secteur Platelle et en particulier sur les ravins.270 obus sur le sous-secteur Navaux.Tirs principaux sur le fond de Navaux, la tranchée Karl, la Sortelle et l'ouvrage Nassau.Tirs de harcèlement et d'interdiction habituels sur les points ordinairement battus.
Aviation : Très active.

Journée du 04 Décembre 1917:
25° division: Journée calme.Quelques tirs ennemis de harcèlement.Camouflet français à 05h20 (côte 485).
Aviation assez active de part et d'autre.
26° division: Quelques tirs de mitrailleuses et d'artillerie.
Quelques avions se montrent de part et d'autre.
En exécution des prescriptions de la note du GQG N°26.193 du 23 novembre 1917, le général Cdt la DI adresse des propositions pour l'exécution des monuments destinés à commémorer les hauts faits de la DI : au bois des Corbeaux, à la demi-lune de Chaulnes, à Noyon, à la côte 121 (Sud de St-Quentin), à la côte 304.
120° division:
Physionnomie générale : Journée du 3 calme.Matinée du 4 assez calme.Depuis 15h00, le 4, bombardement lent mais régulier de la tranchée Karl, auquel riposte le tir de notre AC et notre ALC sur les tranchées Larroy et sur Joli-Cœur.Bombardement du PC depuis 14h00 le 4.Tirs de harcèlement sur le ravin d'Haudromont et sur le ravin de la Dame.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Vers 22h00, rafales de 75 vers Beaumont.Tirs de réglage sur le bois Le Fays et en arrière.Dans l'après-midi du 4 vers 15h00 riposte par l'AC et l'ALC sur Larroy et Joli-Cœur au bombardement de la tranchée Karl.
Consommation : 145/75 (dont 75 fusants), ALC néant.
Aviation : Assez grande activité.
Travaux : Travaux habituels du secteur.Transport de matériel.
Pertes : 38°RI 1 blessé et 3 pieds gelés, 86°RI 1 blessé accidentellement.Matériel 1 abri à munitions détruit, 120 obus spéciaux détruits.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales de mitrailleuses assez fréquente.Au début de la nuit, mouvement dans la ligne de surveillance ennemie en face du CR Nassau.
Artillerie : Moins active que d'habitude sur le sous-secteur Platelle.Tir sur la jonction des ravins Beaumont-Neuville et Neuville-Platelle, sur la tranchée de Judée et les ravins (environ 200 obus).Environ 430 obus sur le ous-secteur Navaux, en particulier sur le fond de Navaux, la Sortelle et la tranchée Karl.
De 15h00 à 16h30 bombardement lent mais régulier sur la tranchée Karl.
Aviation : Assez grande activité surtout le 4.

Journée du 05 Décembre 1917:
25° division: Calme.Camouflet allemand à 04h20 vers côte 285.
Pertes : 2 artilleurs (AT) blessés par éclatement prématuré.
Divers : Une saucisse ayant rompu ses amarres passe au dessus du secteur vers 08h00 direction N-S.
26° division: 2 camouflets français : un à Vauquois-Est et un à Vauquois-Centre, à 04h40 sans incident.
Activité moindre de l'artillerie.Quelque activité d'aviation.
Fin des pages du JMO à la date du 05 décembre (page 28).
120° division:
Physionnomie générale : Plus grande activité de l'artillerie ennemie en particulier sur le CR Neuville.Bombardement de gros calibre avec emploi d'obus toxiques.Tirs de harcèlement nourris sur les arrières et sur certaines batteries (ravin d'Haudromont, ravin de la Dame, bois Chauffour). Tirs de destruction par obus de gros calibre sur les batteries du Helly.Notre artillerie riposte vigoureusement par des tirs de concentration, sur les points ensibles de l'ennemi.
Activité française 
Artillerie : Entre 15h00 et 16h00 violente riposte des 75, de 155 sur Beaumont, ravin du Fays et sur les batteries ennemies.De 03h30 à 04h30, tir violent du 75 et 155 sur la croupe Sud du bois Le Fays.A 04h00 barrage devant le CR Neuville à la demande de l'infanterie (fusées).
Consommation : 1939/75 (dont 494 fusants), ALC 300/155 (explosifs)
Aviation : Assez active pendant l'après-midi..
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : 3 tués dont 2 sergents et 9 blessés.Matériel, dégâts importants aux positions 43 et 44 (Helly) soumises à un tir de destruction par gros
calibre (destruction de boyaux, d'abris et des sapes, 2 piéces projetés en dehors de leurs emplacements et rendue inutilisables.  
Etat sanitaire : Médiocre.
Alimentation : Normale.
Mouvements : Le 3°/86° a relevé au CR Beaumont le 2°/38° qui est venu au Prophête.1 tué et 1 blessé au 2°/38° au cours de la relève.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales de mitrailleuses presque permanentes sur les poseurs de réseaux et sur les pistes allant à la tranchée Karl et montant au PC du Btln Nassau.Tirs indirects de mitrailleuses sur la Cie de droite de Nassau et sur l'arrière.
Artillerie : Plus active sur le sous-secteur Platelle (environ 280 obus).Sans compter un violent bombardement par 77 vers 20h30 et part tous calibres entre 03h00 et 05h15 sur le CR Neuville.Points particulièrement battus : parrallèle  de surveillance du PA de droite du CR Neuville, côte 330, ravins de Beaumont, de la Charbonnière, de Neuville.Quelques obus spéciaux aux environs du PC Neuville.Environ 310 obus sur le sous-secteur Navaux, réglage sur la tranchée Karl et Rabantz (partie Ouest) et sur le PC du bataillon de 19h00 à 22h00.  
Aviation : Plusieurs avions de reconnaissance au-dessus de nos lignes.

Journée du 06 Décembre 1917:
25° division: Coup de main français sur le point 8689, sans résultat.Journée un peu agitée.Activité de l'artillerie ennemie.
Aviation assez active de part et d'autre.
Pertes : 1 artilleur tué au cours du ravitaillement.
Relève du PA Maugis du peloton de Chasseurs.
26° division: Aucune annotation du 06 au 19 décembre, en autre les pages 29 à 33 concernent le mois d'août 1917.Reprise sur la page 34 à la date du 20 décembre 1917.
120° division:
Physionnomie générale : Grande activité de l'artillerie dans l'ensemble du secteur particulièrement dans le CR Neuville et la tranchée de St-Quentin a subi plusieurs tirs de destruction, à plusieurs reprises bombardement de nos premières lignes, ravin de Charbonnière, tranchée Karl et PC Bagatelle.Tirs de destruction par gros calibre (210) réglés par avion sur un certain nombre de nos batteries (Gr. Joannès) et Bie38 du 101° à partir de 11h00.Tirs de surprise courte et violente sur les carrières (ravin d'Haudromont) en particulier.Notre artillerie riposte par les tirs préparés sur les points sensibles de l'ennemi.L'artillerie lourde longue fait des tirs de contre-batterie sur les batteries présumées tirant sur les notres.
Activité française 
Infanterie : En raison du bombardement, bataillon du CR Neuville alerté de 05h00 à 05h45.Tirs de mitrailleuses de 1951 (CR Neuville) à 05h00 sur le secteur compris entre l'ouvrage de Wavrille et le flanc Ouest du ravin de la Charbonnière. 
Artillerie : Tir de 75 du bois deu Fays et tranchée de Larroy.Tir de contre-batterie et de CPO à la demande de l'infanterie.Barrage exécuté à 05h05 sur la demande du Cdt deu PA de droite du CR Neuville.
Consommation : 3830/75 (dont 494 à balles), 423/155C.
Aviation : Activité de l'aviation de chasse et de reconnaissance.
Travaux : Remise en état des tranchées démolies parle bombardement, pose de fils de fer devant la tranchée de surveillance.Transport de matériel.
Pertes : 38°RI 1 tué, 4 blessés et 2 pieds gelés ; 408°RI 1 blessé ; génie 1 blessé ; artillerie 1 brigadier téléphoniste blessé (1/53°), l'aspirant Vinot (9/53°) blessé le 2 évacué.  
Etat sanitaire : Médiocre.
Alimentation : Normale.
Mouvement : Le 1°/86° et le 2°/408° se sont embarqués le 5 à 18h00 à la gare de Dugny.Le Gr. Vanschoor (9°Gr. du 101°RAL) sa mission est assurée par le Gr. Poitiers (8° du 101°) qui reste sur ses positions.Relève effectuée sans incident.
Divers : Commencement d'incendie ce matin vers 06h00 dans un abri occupé par le 7°Cie du 86°RI aux carrières d'Haudromont.Immédiatement combattu, il a pu être localisé puis éteint.Pas d'accident.
Activité allemande
Infanterie : Rafales de mitrailleuses sur la crête 330 et sur le ravin de la Sortelle.Nombreuses rafales de mitrailleuses sur pistes Navaux.
Artillerie : Très active dans le sous-secteur Platelle, surtout dans la deuxième partie de la nuit.Environ 1000 obus, sans compter le violent tir de barrage qui eut lieu de 05h00 à 05h30.Tirs principaux sur la tranchée de St-Quentin, ravin de Beaumont, Sortelle, Hadimé, Charbonnière de 04h50 à 05h25.Tirs d'obus toxiques sur le ravin de Neuville et le fond de la Platelle.Environ 600 obus dans le sous-secteutr Navaux.Tirs principalement entre la tranchée Karl et Rabantz, ravin de Navaux et piste de Louvemont, le 15 (?) à 16h00  6 obus de 150 ou 210? 3 en avant du réseau de la tranchée Lerouville, 3 en arrière. 
Aviation : Nombreux avions de reconnaissance au-dessus du secteur.

Journée du 07 Décembre 1917:
25° division: Calme.
Pertes : 105°RI lieutenant Ransan et 1 soldat blessés par accident (pistolet autom).
Relève du 3°Btln du 105° (Bonnet) par le 4° du 225°RI à la Fille Morte.Du 1° du 98° (Le Gouas) par le 5° du 248°.Du 3° du 98°(d'Humières) par le 6° du 248°.
26° division:
120° division:
Physionnomie générale : Artillerie particulièrement active, particulièrement sur le CR Neuville.
Activité française 
Infanterie : Tirs sur deux patrouilles allemandes venant l'une devant la tranchée de St-Quentin et l'autre devant la tranchée de Lérouville.
Artillerie : Tir de CPO en réponse aux bombardements ennemis.Quelques tirs de réglage sur le bois Le Fays.Tirs de contre-batterie de' 12h00 à 15h00.Barrage déclenché à 06h00 devant PA de droite de Neuville.
Aviation : Active de part et d'autre au cours de l'après-midi..
Travaux : Remise en état des boyaux et parallèle de surveillance détériorés par le bombardement.Continuation des boyaux.Pose de fil de fer en avant de la ligne de surveillance.Transport de matèriel.
Pertes : 408°RI 1 tué et 1 blessé.
Mouvements : Le 6/206 relève à Haudromont le 1/38 qui va cantoner aux vignes.Un bataillon du 234° relève à Louvemont le 2/86 qui va cantonner à Belleray.
Activité ennemie
Infanterie : Une patrouille allemande est venue vers 04h00 en avant de la tranchée de St-Quentin (droite du PA de gauche du CR Neuville) et a lancé quelques genades dans la direction de notre réseau.Une aute, vers 0345 a été entendue dans les fils de fer devant la tranchée de Lérouville (PA de gauche de Nassau).L'une et l'autre se sont retirés devant nos feux d'infanterie.Rafales de mitrailleuses dur la piste conduisant à Louvemont.
Artillerie : Très active.Environ 750 obus sur le sous-secteur Platelle.Rafales nombreuses, quelques unes assez violentes sur la tranchée de St-Quentin, les ravins de la Charbonnière, Hadimé et la Sortelle.Environ 500 obus sur sous-secteur Navaux, points principaux battus : route de Beaumont et ravin du Fays, tranchées d'Euville, Rabantz, Karl et piste du PC Nassau.De 05h00 à 06h30, tirs d'obus toxiques sur l'ensemble du secteur, principalement sur la route Louvemont - Mont-Sapin, fond d'Heurias, ravin du Prêtre.De 12h45 à 15h00 le 7, violent tir d'artillerie sur PC Montsapin, Bagatelle et Orsova. 
Aviation : Vers 15h00, 1 avion ennemi volant bas (portant 2 banderolles) a survolé le CR Neuville.

Journée du 08 Décembre 1917:
25° division: Calme.Relève de secteur, troupe de 1ere ligne sans incident.  
La 25°DI est relevée par la 60°DI.L'AD25 ne devant être relevée que dans la période du 10 au 15 décembre.
Stationnement après la relève qui doit être terminée le 10 décembre.
QG25, AD25, ID25, détachement télégraphique Condé  
16°RI Rembercourt, Marat-la-Petite, Marat-la-Grande, Condé
98°RI Louppy-le-Petit, Génicourt
105°RI Seigneulles, Hargécourt
CID Condé
Génie Marat-la-Grande
Artillerie EM et 1°Gr. Hargéville, 2°Gr. Lisle-en-Barrois et Les Merchines, 3°GR. Les Merchines, AT Ferme St-Hoïlde, PAD25 et EMR Chardogne
Cavalerie Chardogne
CVAD25, RVF, GE Ferme de Vaudoncourt
Ambulances, GBD Chardogne, SSU Condé.
Unités de travailleurs Varney, Venize.
La 25°DI moins l'ACD est mise à la disposition du 17°CA à partir du 15 décembre pour relever la 164°DI moins l'ACD.La 25°DI occupera le secteur de Bezonvaux dans les conditions suivantes :
Sous-secteur de droite 1 Rgt (les 3 Btlns en ligne).
Sous-secteur de gauche 1 Rgt (2 Btlns en ligne et 1 Btln en réserve de sous-secteur).
Rgt de réserve EM et 1 Btln à Dugny (réserve de CA), 1 Btln à Dugny (réserve de DI), 1 Btln à Marceau (réseve de DI).
Prises de commandement le 19 à 09h00.
Stationnement :
QG DI, QG ID, AD Houdainville
16°RI sous-secteur de gauche, 105°RI sous-secteur de droite, 98°RI régiment de réserve
AT 25, Haudainville, Génie en secteur
GBD Merceau et en secteur, ambulances Camp du Chêne Gossin et des 5 Frères
CID Velaines, Cavalerie Camp Maujouy
Equipages du 16° et 105° Camp du Chêne Gossin, équipage du 98° Dugny et caserne Marceau, équipage du génie Faubourg Pavé
SMI et EMR Villa des Fleurs, SSU Haudainville
26° division: 
120° division:
Physionnomie générale : Assez calme, sauf dans la 2° partie de la nuit, ou un coup de main ennemi tenté entre 02h00 et 02h30 sur le front du CR Beaumont fut repoussé, laissant entre nos mains 4 prisonniers du 30°Bavarois et une mitrailleuse légère.. 
Activité française 
Infanterie : Coup de main ennemi entre 02h00 et 02h30 sur les 2 PA du CR Beaumont, repoussé par nos feux d'infanterie par le 3/86°.
Artillerie : 1°) Tirs de barrage pendant l'exécution du coup de main par les Gr.Delerot et Joannés devant le CR Beaumont et Neuville.
2°) Quelques tirs de réglage : tirs principaux barrages normaux.02h05 à 02h15 Gr. Joannés et Delerot.02h50 à 03h00 Gr. Joannés.
Consommation : 1437/75, 155C néant.
Aéronautique : Quelques avions de reconnaissance sur nos lignes..
Travaux : En raison de la relève pas de travaux CR Neuville et Nassau.Pose de fil de fer CR Beaumont.Elargissement et approfondissement du boyau A.I..
Pertes : 86°RI 1 tué, 7 blessés et 1 disparu ; 38°RI 1 pied gelé ; CVAX/56 1 blessé ; artillerie 2 intoxiqués (2°Gr du 53°), 1 tué par l'éclatement de sa pièce au cours du tir de barrage.
Etat sanitaire : Médiocre.
Alimentation : Normale.
Prisonniers : 4 prisonniers dans le CR Beaumont plus une mitrailleuse légère.
Mouvements : Le 4/206 relève à Neuville le 3/38 qui vient au camp Marceau.Le 4/224 relève à Nassau le 3/408° qui vient au faubourg Pavé.
1 bataillon du 206° vient du faubourg Pavé à Haudromont.Le 4/344 vient à Louvemont.Toutes ces relèves terminées sans incident.
Le 1/38 et le 2/86 se sont embarqué le 7 à 15h00 pour la zone de Laheycourt.
Activité allemande
Infanterie : En plus du coup de main signalé plus haut, vers 02h30 un des postes de la parallèle de surveillance PA de droite CR Neuville (1952) aperçoit une patrouille ennemie se défilant dans le ravin d'Hadimé.Quelques coups de FM tirés la dispersant.
Artillerie : En dehors des tirs de harcèlement habituels sur les pistes et ravins (environ 800 obus sur le secteur).L'activité de l'artillerie s'est manifestée par un bombardement violent de la parallèle de surveillance du CR Beaumont de 02h00 à 02h30 précédant et accompagnant l'exécution du coup de main signalé au-dessus.En outre, tir de destruction (150 et 210) pendant toute l'après-midi du 7 sur le Gr. Joannés (ravin de la Dame).
Aviation : De 13h00 à 15h00, plusieurs avions ennemis survolent nos ligne à faible hauteur. 
Travaux : RAS.

Journée du 09 Décembre 1917:
25° division: Rien d'annoté jusqu'au 18 décembre.
26° division: 
120° division: Relève dans la nuit du 8 au 9 du 3°Btln du 86° dans le CR Beaumont par 1 bataillon du 206°, du 2° du 38° au Prophête par  1 bataillon du 206°, du 1° du 408° à Navaux par 1 bataillon du 234° et du GBD d'Haudromont par le GBD/68.Les éléments ainsi relevés s'embarquent à la gare de Dugny.Le général Cdt la 68°DI prend le 9 à 08h00 le commandement du secteur de Beaumont.

Journée du 10 Décembre 1917:
25° division:
26° division: 
120° division: La 120°DI rassemblée dans la zone de Laheycourt, est mise aux ordres du 13°CA occupe le stationnement suivant :
QG et services, EM ID/120 Laheycourt.
38°RI EM, CHR et 1° Btln Laimont, 2°Btln Neuville-sur-Orne, 3°Btln Bussy-la-Côte 
86°RI EM, CHR et 2° et 3°Btln Villotte-devant-Louppy, 1°Btln Louppy-le-Château
408°RI EM, CHR et 1° Btln Noyers et Maison-du-Val, 2°Btln Auzécourt, 3°Btln Laheycourt
CID groupe du 86° et 38° Contrisson, groupe du 408° Andernay
AD/120 EM Laheycourt, EM du PAD-SMI et EMR (AA) Couvonges
Génie EM Laheycourt, Cie 26/3, Cie 26/56 et Cie 8/22 Mussey
Section télégraphique Laheycourt
Cavalerie Louppy-le-Château
Intendance CVAD, RVF, GE et TB Brabant-le-Roi.
Santé GBD, SSU, Ambulance 2/13 et 203, SHOS 201 Andernay

Journée du 11 Décembre 1917:
25° division: 
26° division:
120° division: Repos.

Journée du 12 Décembre 1917:
25° division:
26° division: 
120° division: Repos.

Journée du 13 Décembre 1917:
25° division: 
26° division:  
120° division: Repos.

Journée du 14 Décembre 1917:
25° division: 
26° division:
120° division: Repos.

Journée du 15 Décembre 1917:
25° division:
26° division:  
120° division: Repos.