Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 01 Février 1917:
25° division: (JMO 25°DI 26 N 311/3).Pertes : 1 tué au 16°RI.
26° division: (JMO ID-26 26 N 313/7).
15h00 le colonel Poignon va reconnaître la 1ere ligne du CR St-Aubin accompagné du capitaine Berger.
15h05 Le lieutenant Janicot du 3°RCC envoyé en liaison par la division à l'infanterie de la division va reconnaître le PC de la brigade de droite au château St-Amand.
15h30 le lieutenant Desfaudais va à Mareuil-la-Motte reconnaître le QG de la brigade de gauche.Il en résulte de ses reconnaissance que l'infanterie de la 26°Division est encadrée par les 61° et 53°DI au Nord et au Sud respectivement.Au contact du 121°, la 262°Bri Destreneau, au contact du 139° la 215°Bri Pigot.Liaisons par téléphone vérifiées.
20h00 un projet de plan d'engagement de l'infanterie de la division établi par le colonel Poignon et le capitaine Berger est envoyé à la division. 
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de proptection de travailleurs et patrouilles d'embuscade.Rien à signaler.Aucune patrouille ennemie esr sortie de ses lignes.
Artillerie : Quelques réglages.
Aéronautique : Rien à signaler.
Divers : Exercice de demande de tir de barrage par téléphone et fusées.Bon résultat.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Quelques grenades à fusil ont été lancées sur les 1eres lignes.
Artillerie : Faible activité.Environ 75 obus seulement sur nos lignes (tranchées des tirailleurs, Solférino, N-O. de Canny et côte 91).
Aéronautique : 1er février à 13h25, un avion ennemi survole nos ligne entre Lassigny et le bois Verlot lance une fusée à un feu et fait demi-tour devant le tir de notre artillerie.Il fait une une 2eme apparition vers 15h00.Deux drachen aperçus en observation par l'observatoire la Garenne le 1ere dans la direction du bois Buvier, le 2eme dans la direction de la ferme Débastopol derrière le bois de Crapeaumesnil.
Mitrailleuses : Activité habitiuelle des mitrailleuses 4525, corne Nord du bois Verlot, bois de la Divette et Tour Roland.
Travaux : Rien de particulier à signaler.
Divers : Lueurs de projecteurs aperçues à 23h00 dans la direction du bois Bertha.37 fusées blanches lancées cette nuit de la direction du bois Bertha retombant en pluie.

Journée du 02 Février 1917:
25° division: 
26° division
14h00 le lieutenant Janicot accompagné du lieutenant Martin va faire la reconnaissance d'un futur PC de combat situé aux carrières Chauffour.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de protection de travailleurs.Une patrouille d'embuscade.Rien à signaler.
Artillerie : Quelques tirs de réglages.
Aéronautique : Le 2 février, entre 15h00 et 16h00, un avion français survolant les lignes ennemies a été violemment canonné.
Divers : Relève d'une fraction du 408° par une fraction du 86° dans la nuit du 2 au 3 pour réaliser l'extension du sous-secteur Sud.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Faible activité., une soxantaine d'obus sur le secteur.
Aéronautique : Un avion ennemi a survolé nos lignes à 14h10 le 2 février. 
Mitrailleuses : Une mitrailleuse de la corne Nord du bois Verlot a tiré plusieurs rafales sur un de nos avions à 16h00.Deux mitrailleuses au même point ont tiré plusieurs rafales à 20h50.Une mitrailleuse tirant de la direction du bois Saxon tire deux rafales cette nuit à 23h15. 
Mouvements, Divers, Travaux : Rien à signaler.

Journée du 03 Février 1917:
25° division: 
08h00 par ordre du 13°CA le colonel Poignon et son EM quitte Elincourt et se porte à Marest-sur-Matz où il installe son PC.
14h00 le colonel Poignon confére avec le colonel Boquillon Cdt l'AD/26 au sujet du plan d'engagement.Le commandant Rayne Cdt l'AC assiste à la conférence ave le capitaine Berger.
26° division: 
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Nuit et journée calmes.
Activité française 
Infanterie : Relève dans le sous-secteur Sud du 3°Btln du 86° par le 2°Btln effectuée sans incident.Dans le sous-secteur Nord, une patrouille de 6 hommes est sortie de 3 à 4 heures entre PP4 et PP5.Elle n'a rien remarqué d'anormal.Nos fils de fer sont coupés à certaines places par suite d'anciens bombardement.Les réseaux ennemis sont très fournis.
Artillerie : Peu activité. 
Travaux : Continuation des travaux en cours : approfondissement des boyaux et construction d'abris cavernes ( PC de DI, PC d'infanterie, PC de la ferme de Canny).
Aviation : Rien à signaler.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Vers 23h00, une patrouille ennemie tente de s'approcher de nos réseaux de fil de fer en face le petit poste situé en avant du boyau 3a2.La patrouille s'est enfuie devant quelques coups de fusil de la sentinelle.
Artillerie : Peu d'activité.
Aviation, Travaux : Rien à signaler. 
Mitrailleuses : 1 mitrailleuse tire de la gauche du bois Verlot, 1 mitrailleuse tire 2 rafales à gauche du mamelon, 1 mitrailleuse tire sur bois Saxon.
Mouvements, Divers : Rien à signaler. 

Journée du 04 Février 1917:
25° division: 
26° division:
08h00 le 92°RI part pour l'instruction dans la zone de Canly.Le Dépôt Divisionnaire envoi 300 travailleurs aux carrières Martin à la disposition du génie divisionnaire.Il est cantonné au Meux.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journèe très calme.
Activité française 
Infanterie : Relève du 2°Btln du 408° par le 1°, dans la nuit du 4 au 5dans le sous-secteur Nord, sans incident. 
Artillerie :  Peu active.Tirs de réglage.
Travaux : Sous-secteur Nord, pas de travail de nuit en raison de la relève sous-secteur Sud.Continuation des travaux en cours.Approfondissement et réfection des boyaux.Aménagement intérieur d'abris.Transport de matériel par la Cie de réserve.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Aucune activité.Rien à signaler.
Aéronautique : Rien à signaler.
Mitrailleuses : Tirs de mitrailleuses semblant situés au Sud du Bois Verlot, vers 4619 sur la route de Canny à Fresnières et sur nos 1eres lignes.
Travaux, Mouvements, Divers : Rien à signaler.

Journée du 05 Février 1917:
25° division: Nuit du 5 au 6.
Un nouveau dispositif est pris quant aux troupes :
Le 98° en première ligne, 2 Btlns au front 1 en réserve.Le 105° en deuxième ligne.Le 16° en troisième ligne.
Relève dans la nuit du 5 au 6 du 16° par le 98° (sans incident).Pertes : Néant.
26° division:
09h00 le lieutenant-colonel Bourg Cdt le 121°RI vient s'entretenir avc le colonel Poignon du projet d'attaque.
14h00 le lieutenant-colonel de Certain vient conférer avec le colonel Poignon sur le même sujet.   
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de protection de travailleurs.Rien à signaler.
Artillerie : Très faible activité.
Aéronautique : Rien à signaler.
Travaux : Brêches dans les réseaux de fil de fer.Approfondissement de boyaux.Exécution d'une nouvelle tranchée.Aménagement d'abris. Transport de matériel par la Cie de réserve.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Tiraillerie pendant la nuit.Coups de fusils et de mitrailleuses sur la route de Canny à Fresnières et sur nos 1eres lignes.
Artillerie : Peu d'activité.Une cinquantaine d'obus de 105 et 77.
Aéronautique : Un avion ennemi a survolé nos lignes aujourd'hui vers 10h15, sans être inquiété.

Journée du 06 Février 1917:
25° division:
26° division: L'EM de l'infanterie étudie le plan d'aménagement du terrain après avoir arrêté le dispositif d'attaque.Un plan d'obsevations ainsi qu'un plan des liaisons sont installés en conformité des mesures arrêtées. 
14h00 le colonel Poignon va assister à la décoration du Cdt Krempp du 121° fair officier de la Légion d'honneur, du Cdt Duplouy du 139°, du capitaine Caporossi du 121°.Le général Pauffin de St Morel est fait commandeur par le général Cdt l'Armée.La cérémonie se fait devant un Btln du 92° et son drapeau.
Reconnaissance du lieutenant Desfaudais dans le secteur pour visiter les observatoires et étudier l'installation d'un poste optique à la tranchée Declève.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de protection devant travailleurs.Rien à signaler.
Artillerie : Peu d'activité.
Aéronautique : Un avion survole les lignes ennemies à 14h10, 14h45 et 15h40.
Travaux : Approfondissement de boyaux.Transport et pose de chevaux de frise.Bris de glace.Création d'une brêche devant la tranchée Peschaud et devant la tranchée Hertz.Aménagement d'abris.Transport de matériel.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : 408°RI 4 blessés par éclats d'obus de 105.
Activité ennemie
Infanterie : Tiraillerie pendant la nuit.Quelques rfales de mitrailleuses (corne Est du bois Verlot).
Artillerie : Peu d'activité.Une soixantaine d'obus de 105 dans le secteur.
Aéronautique : Deux avions ennemis survolent nos lignes vers 10h45. 
Travaux : Rien d'apparent.
Mouvements : Néant.
Divers : Les obus de 105 tirés de 21h15 çà 23h00 ont été dirigés sur des travaux nouveaux en avant de la gauche du secteur.Les éclats de ces obus ont atteint des patrouilles de couverture.

Journée du 07 Février 1917:
25° division: Quelques patrouilles de surveillance et d'embuscade n'ont rien signalé.Pertes : Néant.
26° division:
13h00 le colonel Poignon va aux carrières Martin conférer avec les colonels Cdts les régiments.
13h30 le PC du colonel Poignon se transporte sur ordre du général Cdt la division à Chevincourt pour y être établi.
14h00 le lieutenant Bertrand va reconnaître les dépôts de matériel du secteur et en étudier sutr place l'organisation.
20h00 le lieutenant Desfaudais exécute une ronde de nuit.Itinéraire : boyau B8a, tranchée Feienzac, Declève, Carme, boyau B9, carrière Chauffour, carrière Martin et retour Chevincourt à 23h45.Service de garde bien organisé en particulier aux PP 5, 6 et 7 visités avec une attention particulière.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de couverture de travailleurs.Rien à signaler.
Artillerie : Certaine activité pendant la nuit.Quelques obus de gros calibres vers 15h00 au N-E. du bois Verlot.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Les travaux de terrassement n'avancent que très lentement en raison de la gelée.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : 1 fusil mdle 1886, 1 chevalet de pointage pour fusil à lunette, 1 klaxon brisé par un obus de 105.
Activité ennemie
Infanterie : Coups de fusils et rafales de mitrailleuses au cours de la nuit.
Artillerie : Une cinquantaine d'obus.Tous de 105 et 150 provenant les 105 de la direction du bois Saxon, les 150 du bois Buvier.  
Aéronautique : Deux avions ont survolés nos lignes à trois reprises à 047h35, 10h30 et 11h00.Ont été canonnés par notre artillerie, sans résultat.
Travaux : Rien d'apparent.
Mouvements : Rien à signaler.

Journée du 08 Février 1917:
25° division: Nuit et journée calmes.Rien à signaler.  
26° division: 
14h00 le lieutenant Bertrand complète les reconnaissances antérieures du secteur.Le lieutenant Janicot va définir la limite gauche du secteur sur le terrain.Le 92° par ordre de la 26°DI vient de Canly aux carrières de Chevincourt pour relever le 139° dans le CR de St-Aubin et occuper le CR du Balcon.Les éléments du 121° tenant garnison dans ces points d'appui seront relevés.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de couverture des travailleurs.
Artillerie : Peu active.Tirs de rélage.
Aéronautique : Néant.
Travaux : Continuation des grands boyaux et des abris.Confection de chevaux de frise et de niches pour les guetteurs en 1ere ligne. 
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Aucune activité.
Artillerie : Une soixantaine d'obus dans le secteur.
Aviation : Le 8 février, à 15h00, un avion a survolé les lignes allmandes à grande hauteur. 
Travaux : Entre 04h00 et 05h00, bruits de déchargement de planches et de poutrelles en fer au N-E. du bois Verlot.

Journée du 09 Février 1917:
25° division: Nuit et journée calmes.Rien à signaler.
26° division: Les reconnaissances sont faites par les officiers du 92° en vue de la relève à exécuter par ce régiment.
09h00 le capitaine Berger monte dans le secteur pour visiter da partie Nord.
14h00 le lieutenant Bertrand va se rendre compte de l'état du dépôt de matériel des ruines de Beauvoir.Le soir relève du 139° par le 92°.Le colonel Cdt le 139° se rend à Marest-sur-Matz, où il cantonne avec sa CHR.Deux Btlns sont aux carrières de Chevincourt plus 2 Cies à Chevincourt.Des patrouilles sur le front et rencontrent les avant-postes ennemis, vu des patrouilles terrées dans des trous de tirailleurs, du côté des carrières de St-Aubin.  
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journée et nuit calmes.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de protection de travailleurs.Rien à signaler.
Artillerie : Peu d'activité.
Aéronautique : Plusieurs de nos avions survolent les lignes ennemies à 12h15, 15h25, 23h50 et 10h10.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers, Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Une soixantaine d'obus, tous de 105 venant du bois Saxon, direction.
Aéronautique : Néant.
Travaux : Rien d'apparent. 
Mouvements : De 20h00 à 23h00 roulement de voitures paraissant transporter des poutrelles en fer.
Divers : Vers 23h00, les allemands ont lancé du bois Verlot des fusées de différentes couleurs de 5 à 9 feux. 

Journée du 10 Février 1917:
25° division: Nuit et journée calmes.Rien à signaler.
26° division: 
08h30 le capitaine Berger va visiter le PA des Boucaudes et observatoire du Balcon.L'ordre est donné par la division de suspendre momentanément les patrouilles, on craint des embuscades qui nous feraient des prisonniers.Le commandement tient à cacher l'ordre de bataille.
Le colonel Poignon prend le commandement de la division.Le général partant en permission.
13h30 le colonel, accompagnés des lieutenants Janicot, Desfaudais, Martin se rend aux carrières de Chevincourt pour assister à une expérience de liaison acoustique.L'expérience est dirigée par le capitaine du génie Bougier, inventeur de l'appareil.L'appareil consiste en deux pavillons de cuivre sonores rendant l'un un son grave et l'autre un son plus aïgu.Deux tubes à gaz carbonique comprimé, mis en communication avec ces pavillons par une tubulure spéciale, produisent par leur ouvertures les sons destinés à produire les dignaux.Deux touches permettent à volonté de la tubulure de la trompette grave ou de la trompette aïgue.Le fond du système est basé sur le morse.le grave présente le trait, l'aigu le point.L'expérience est peu cocluante, au combat le bruit des éclatements gênera la perception des sons.
Le colonel visite les carrières de Chevincourt à la fin de l'expérience.Tout un Btln est couché par terre sans couchette dans l'obscurité complète.
17h00 le CA fait connaître que les ponts de Guiscard, de Pimprez, de Chiry ont sauté, minés par les allemands.
21h00 la division donne l'ordre d'exécuter des patrouilles pour voir si les allemands sont toujours devant le front.Le capitaine Berger porte l'ordre aux carrières Martin aux 121° et 92° pour exécution.Trois patrouilles conduites par trois lieutenants M.M. Boulanger, Préaux, Paillet vont sonder le front.Les tranchées sont reconnues occupées.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Journée très calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de couverture de travailleurs.
Artillerie : Peu d'activité.
Aéronautique : Rien à signaler.
Travaux : Création de boyaux nouveaux.Nettoyage et approfondissement des boyaux existants.Pose de chevaux de frise en avant de la nouvelle tranchée.Construction de niche.Pasis russes.Ouverture de deux brêches dans la tranchée des Tirailleurs.
Divers , Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Au cours de la nuit, coups de fusil isolés et rafale de mitrailleuses. 
Artillerie : Très faible activité.
Aviation : Hier 10 février, à 15h00, tois avions allemands survolent les lignes, un de ces avions vole très bas au dessus des quartiers 5 et 6.Nos mitrailleuses ont tiré sans résultat.
Travaux : Bruits de voitures, déchargement de planches et de tôles au Nord-Ouest du bois Verlot, de 19h00 à 20h00.
Divers : Néant.

Journée du 11 Février 1917:
25° division: Nuit et journée calmes.Rien à signaler.
26° division:
08h00 trois Cies du 139 vont au camp de la Butte.Elles seront employées comme Cies de travailleurs par le 13°CA.Elles seront rendues sur leurs chantiers à 08h00.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journée très calme.
Activité française
Infanterie : Pendant la nuit du 11 au 12.Relève du 2°Btln du 86°RI par le 1°Btln du même régiment, effectué sans incident.
Aviation :Très active dans la soirée du 11 février.
Travaux : Continuation de la réfection de boyaux et tranchées de 1ere ligne.Progression de 2m dans les sapes ER et CQ.Confection de chevaux de frise.Pose de 180m à 200m de chevaux de frise (nouvelle ligne 100m en avant côte 78 à PP N°4).Ouverture de 5 brêches dans le réseau des Tirailleurs.Construction de niches.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Quelques coups de fusil et quelques grenades à fusil sur le PP N°3.
Travaux : A la nuit tombante, roulements de voitures et déchargement de matériaux au N-E. du bois Verlot.
Aviation : Vers 13h00, 2 avions allemands tentent de traverser nos lignes, ils font demi-tour davant le tir de nos batteries.
Divers : Rien à signaler. 

Journée du 12 Février 1917:
25° division: Nuit calme.L'artillerie ennemie est plus active que d'habitude dans la journée.Pertes : Néant.
26° division: 
07h00 le Btln Weiss du 139° quitte les carrières de Chevincourt pour venir cantonner dans le village.
13h30 le colonel Poignon accompagné du capitaine Berger se rend dans le secteur du 92° où il interroge les Cdts de PA sur leurs consignes et la défense de leur PA.Il visite les divers PC de Btln des PA, il rentre par les carrières Martin.Le renseignement donnant la destruction des ponts de  Guiscard, de Pimprez, de Chiry est annulé.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Relève dans le quartier E du 1°Btln du 408°RI par le 3°Btln, effectué sans incident.
Artillerie : Faible activité.
Travaux : Nettoyage et entretien des boyaux.Continuation des abris.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : A 06h00, une mitrailleuse a tiré une centaine de balles qui arrivaient dans Canny (aucun incident).
Artillerie : Peu d'activité.6 obus de 150 sur les emplacements des 58T en construction en avant du calvaire (quartier E).
Travaux : Rien à signaler.
Aéronautique : Aucune activité.
Divers : Le 12 février, vers 16h00, on a entendu du quartier D des bruits de klaxons venant du Nord.Dans le sous-secteur Sud, rien n'a été aperçu justifiant cette alarme ( exercice d'alerte parait-il au Corps Colonial).  

Journée du 13 Février 1917:
25° division: Notre artillerie est assez active dans la matinée.Pertes : 1 blessé.
26° division: L'artillerie allemande montre une activité plus importante depuis quelques jours.Le nombre des obus reçus dans le secteur se monte à environ 70, au lieu de 25 à 30 chiffre habituel.
21h50 alerte aux gaz dans le secteur voisin.
23h00 fin de l'alerte.Aucun incident dans le secteur. 
120° division:  De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Peu d'activité.
Travaux : Création de boyaux nouveaux.Aménagement des tranchées.Nettoyage et entretien du secteur.Pose de chevaux de frise.Continuation des sape en cours d'exécution.sept brêches doubles sont faites perpendiculairement à la tranchée Berger.Transport de matériel.
Aviation : Assez active.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Parait surveiller attentivement nos lignes (tirs de guetteurs, de fusils-mitrailleurs, de mitrailleuses à chaque instant).
Artillerie : Dans le quartier D (sous-secteur Sud) quelques obus de 77 sur la 1ere ligne et une vingtaine d'obus de 77 et 105 sur Canny.Dans le quartier E (sous-secteur Nord) une soixantaine d'obus sur les travailleurs de la 1ere ligne en avant de la tranchée des Tirailleurs.Sur la droite et la gauche de la tranchée des Tirailleurs entre la 1ere ligne actuelle et l'ancienne 1ere ligne.
Aviation : Rien à signaler.
Travaux : Un peu de terre remuée vers 4728.
Mitrailleuses : A 24h00 et à 04h00 une mitrailleuse a riré sur Canny.
Divers : A 23h00, roulement de voitures dans la direction de Lassigny.Bruit présent jusqu'à 01h00.

Journée du 14 Février 1917:
25° division: Relève du 98°RI par le 105° (sans incident).Pertes : Néant. 
26° division:
13h30 le colonel Poignon va visiter le PA Jean pour observer les tranchées allemandes dans deux arbres camouflés munis de périscopes.
14h00 les lieutenants Janicot et Desfaudais vont s'entendre avec la brigade Buleux, brigade en liaison au Nord, pour l'organisation d'un poste d'observation dans la région de Belval, destiné à donner des vues sur Thiescourt, la Rue Mélique et la croupe N-O. de St-Aubin.La moitié de l'abri PC de combat du colonel Cdt le régiment de droite de la brigade Buleux est mise à la disposition de l'ID/26 pour établir son poste d'observation et son poste optique.Une ligne téléphonique reliant ce poste à celui du Balcon permettra une observation plus complète de la zone d'attaque Nord de l'ID/26.
Il est convenu avec la brigade Buleux que concession lui sera faite de la moitié d'in abri dans le coin du Balcon pour lui donner une observatoire ayant des vues sur les pentes S-E. du Plémont, zone d'attaque de cette brigade.
L'activité de l'artillerie allemande continue à se manifister au PA des Boucaudes, un soldat du 121° est griévement blessé, canonnade violente sur la droite vers Ribécourt à16h00.
Le colonel Poignon après avoir rendu compte à la division a donné l'ordre de reprendre les patrouilles.
120° division:  De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Peu d'activité.A tiré quelques obus sur le bois Verlot.
Aéronautique : Grande activité.Pendant la nuit, une escadrille a passé à 22h30, retour à 05h15.
Travaux : Continuation des boyaux et PC.Construction et pose de chevaux de frise..
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Une mitrailleuse tire régulerement en avant de la tranchée de 1ere ligne et sur le boyau 1 prolongé.Les coups semblent venir du bois Verlot.  
Artillerie : 13 obus de 77 sur Canny et 11 de 105 dans le sous-secteur Nord.
Aéronautique : Le 14, vers 15h00, deux avions ennemis ont survolé le secteur à grande hauteur.Le 15, vers 15h45, un avion allemand a survolé les 2emes lignes et est descendu jusqu'à 800m environ au dessus du PC de la côte 83.Canonné, il a regagné les lignes ennemies. 
Travaux : Déchargement de pièces de bois au Nord de Lassigny vers 04h00.Bruits de travail de charpente entendu entre 03h30 et 06h30 vers la gauche du bois Verlot.
Divers : Vers 20h30, entendu roulement de voitures, bruit de rails, tôles, rondins déchargés dans la direction Nord de Lassigny.

Journée du 15 Février 1917:
25° division: Secteur calme.Rien à signaler.
26° division:  
13h30 le colonel Poignon monte dans le secteur de la brigade Buleux en passant par Mareuil-la-Motte.Il est accompagné de capitaine Berger, lieutenant Janicot.Il va voir le panorama de l'observatoire de Belval.
Le lieutenant Bertrand vérifie la voie de 0,60m du dépôt de matériel divisionnaireau dépôt de régiment, vérification des munitions du dépôt divisionnaire.
Le Lieutenant Desfaudais va reconnaître un observatoire à la brigade Buleux.L'observatoire du Chapitre est choisi.Il donne des vues sur les pentes S. et E. du Plémontet le plateau en arrière et ses pentes descendantes sur la Broyette.
1 blessé par balle au 92° dans l'ouvrage d'Allens.  
120° division:  De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristique : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Quelques tirs de réglage.
Aéronautique : Plusieurs de nos avions ont survolé les lignes ennemies.
Travaux : Continuation des boyaux en cours d'exécution.Approfondissement et réfection de tranchées.Transport et confection de chevaux de frise.Achèvement de brêches.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Tir de deux mitrailleuses à plusieurs reprises en avant des tranchées de 1ere ligne, semblant venir du bois Verlot.Quelques coups de fusil sur nos travailleurs.
Artillerie : Une douzaine de 105 sur Canny.Dix obus de 105 aux abords de la tranchée des Tirailleurs.
Aéronautique : Un avion allemand a survolé nos lignes entre 13h00 et 13h30. 
Travaux : Des coups de mine ont été entendus dans l'après-midi du 15, direction 4728.
Divers : Hier soir, il y a eu sans doute un exercice de tir de barrage entre le bois des Loges et le bois Verlot, vers 19h30.Des fusées rouges à 6 feux ont été lancées au même moment sur toute cette ligne par les chefs de section ennemis ( tous les 150m environ) 10secondes après environ, 3 obus de 150 signalés plus haut tombaient devant notre réseau.