Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 01 février 1918:
25° division: Un peu agitée dans le CR Hassoule.Harcèlement ennemi habituel.Représailles sur minen en activité sur CR Hassoule.
Pertes : 105°RI 3 tués et 3 blessés.
Relève dans le CR Chevert du 1°Btln du 41°RI (division de droite) par le Btln d'Humières.Le colonel Gaube (98°) prend le commandement du sous-secteur Vaux, le 2 dans la matinée au PC Auvergne.
26° division: L'ACD26 continue son mouvement sur :
EM Issoncourt, 1 groupe (le 2°*Osches - St-André, 1 groupe (le 1°*Issoncourt - Rignaucourt, 1 groupe (le 3°*) Heippes - Mondrecourt, PAD Séraucourt - Amblaincourt, AT Bulainville *JMO 16°RAC
120° division:
Physionomie général : Calme sur l'ensemble du secteur.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison et d'embuscade.
1°) Entre la Buanthe et l'ouvrage D de 17h45 à 20h00, rien à signaler.
2°) Vers le canal du moulin, exploration du boqueteau bordant le canal et l'écluse.
3°) Vers 5504, patrouille chargée de la protection de la patrouille du moulin.
Artillerie : Aucune activité.
Aviation : Nulle de part et d'autre.
Mines : Un camouflet français de 1000 kg à 04h45.
Travaux : Renforcement des réseaux et réparations des brèches.Assainissement et réfection des tranchées de 1eress ligne et boyaux conduisant aux PP.Entretien et contruction des grands boyaux.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Calme.Rafales de mitrailleuses.Quelques grenades à ailettes.
Artillerie : Peu active, 140 obus sur le secteur.
Aviation : Nulle de part et d'autre.
Mines : Rien à signaler.

Journée du 02 février 1918:
25° division: Brouillard intense.Journée très agitée : trois tentatives pour aborder nos lignes ont échoué devant le PA Allard.Un coup de main ennemi a réussi sur le PA Barricade dans la matinée du 3.Nombreux tir de CPO dans la journée du 2.Barrages.
Pertes : 105°RI 3 blessés et 19 disparus (coup de main Barricade).
26° division: L'ACD26 continue son mouvement sur :
ACD Landrecourt - Camp de Champ-Lagaille, PAD Semoncourt, AT Camp des Cinq Frères.
La 4°Cie du 139°RI détachée à Villotte-devant-Louppy, pour les travaux de cantonnement, rejoint le CID à Contresson par voie de terre.
Les unités désignées ci-dessous, font mouvement par voie de terre sur les points indiqués ci-après :
I/121 Chaumont-sur-Aire
Cie 13/2 Neuville-sur-Orne, Cie 13/52 et 13/71 Bussy-la-Côte
CVAD (1ere moité et TB) Issoncourt
GBD Chaumont-sur-Aire, Ambulance Issoncourt
L'Escadron Divisionnaire met en route, par étapes, 2 brigadiers et 30 cavaliers sur le PC Normandie, où ils rempliront la mission de coureurs. 
120° division:
Physionomie général : Calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison et d'embuscade.Rien à signaler.
Artillerie : Plusieurs rafales de 75 sur 3704 et 3605.Consommation : 114/75.
Aviation : Aucune activité.
Mines : Rien à signaler.
Travaux : Renforcement des réseaux.Réfection des boyaux.Continuation des travaux en cours.
Divers : Circulation plus marquée chez l'ennemi.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Nombreuses rafales de mitrailleuses et quelques grenades à ailettes.
Artillerie : 210 obus sur le secteur.
Aviation : Aucune activité.
Mines : Rien à signaler.

Journée du 03 février 1918:
25° division: Au levé du jour, grande activité d'artillerie sur le secteur de Caurières.Répercussion sur le CR Hassoule.Demande de barrage.
Pertes : 105°RI 1 évacué (pieds gelés).
Mouvements de troupe : Le 2°Btln du 98°RI s'embarque à Dugny pour Blesmes.Le 2°Btln du 92°RI qui doir relevé dans le CR Fort est arrivé au tunnel de Tavannes.Relève sans incident de la moitié du personnel du 36°RAC par le 16°RAC.
26° division: L'EM, la CHR du 92°RI vont à Verdun (Faubourg Pavé) et le 2°Btln a Tavannes par voie de terre.
Le 1°Btln du 121° RI, le personnel du CID et deux ambulances s'embarquent à 10h00 à Sommeilles-Mettancourt pour Dugny, et vont cantonner dans la soirée  : les deux ambulances à Dugny et Chêne-Gossin, le reste à Verdun (Faubourg Pavé).Une partie du matériel les suit dans un deuxième train.Les équipages faisant mouvement par voie de terre continuent ou terminent leur mouvement sur Chêne-Gossin, sauf le TB qui a pour point de stationnement définitif Angemont.
120° division:
Physionomie général : Journée calme, mais marquée par plus grande activité d'artillerie.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison et d'embuscade.Rien à signaler.
Artillerie : Tirs de représailles par 75 sur MW 8404 et par ATsur MW 8006.Ont ralenti, sans le faire cesser le tir des minen ennemis.Rafales de 75 sur 3908.Consommation 143/75 et 27/150T.
Aviation : Assez active.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Renforcement des réseaux et réfection des boyaux.
Mines : Avancement normal.
Mouvements : Le II/408° reléve dans le CR du Bois Noir le III°/408°, qui vient en soutien région de Forimont.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales de mitrailleuses.
Artillerie : Plus active que les jours précédents, 370 obus environ.
Aviation : Peu active.
Travaux : Rien à signaler.
Mines : Activité moyenne.

Journée du 04 février 1918:
25° division: Assez calme.Harcèlements habituels.
Pertes : 16°RI  1 blessé par accident.
Mouvements de troupe : Le 1°Btln du 121° (Bastiani) a relevé à Montmorency le 1° du 105° (Casteran).Le 1° du 139° a relevé à Marceau-Fumin le 3° du 16°.Le 2° du 92° à Fort le 1° du 98°.Le 3° du 92° est arrivé dans l'après-midi du 4 au tunnel de Tavannes.Le lieutenant-colonel Cdt le 92° a rejoint le PC Auvergne. 
26° division: Le 3°Btln du 92° RI se rend à Tavannes par voie de terre.
Le 1°Btln du 92° et le 2°Btln du 121° s'embarquent à la gare de Sommeilles-Mettancourt à 1?h15 et vont cantonner provisoirement le 1° à Dugny, le 2° à Verdun (Faubourg Pavé).  
Les Cie 13/2 et 13/52 du Génie s'embarquent à Revigny à 15h50, pour la même destination et vont cantonner à Verdun (Champ de tir).
L'EM et la CHR du 139° avec le 1°Btln et la Section de Discipline, embarquent à Mussey à 14h00 pour la même destination et vont cantonner à Verdun (EM et CHR à Faubourg Pavé, 1°Btln et section à Marceau).
3 trains correspondants sont mis en route pour le matériel.
Le CID fait mouvement par voie de terre de Contisson sur Velaines, avec cantonnement intermédiaire, ce jour à Fain et à Veels.
120° division:
Physionomie général : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouille devant le moulin de Boureuilles, à l'Ouest et à l'Est du canal.
Artillerie : Calme.Quelues obus sur Boureuilles et 0312 en représailles au tir des minen sur PP Gravier et Verger.Consommation 150/75.
Aviation : Plus active que l'aviation ennemie, 2 avions à faible hauteur sur la région d'Avocourt, 6 avions de 13h00 à 15h00 sur le sous-secteur de la Buanthe, 3 avions vers 11h30 sur le sous-secteur de Vauquois, 2 avions de 14h00 à 15h30 sur le même sous-secteur.
Travaux : Renforcement des réseaux.Relévement  des boyaux et tranchées éboulées.Travail à la parallèle de résistance entre le 86° et le 408°.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales habituelles de mitrailleuses et d'engins de tranchée. 
Artillerie : Un peu plus active que dans les journées précédentes, 370 obus sur le secteur.
Aviation : 2 avions ennemies survolent nos lignes de 10h30 à 11h00.Dans l'après-midi, vers 12h00, 5 avions survolent le sous-secteur de la Buanthe.Dans la soirée, 2 avions sur le sous-secteur d'Avocourt.

Journée du 05 février 1918:
25° division: Calme.Harcèlements ennemis habituels.
Mouvements de troupe : Le 1°Btln du 121° relève dans le CR Hassoule le 2° du 105°.Le 2° du 121° a relevé dans le CR Montmorency le 1° du 121°.Le 1° du 139° a relevé à Fausses Côtes le 1°Btln du 16° qui va à la Bouvière.Le 2° du 139° vient occuper, après débarquement la caserne Marceau par suite de l'arrivée tardive de ce bataillon, la Cie du Bois Fumin, ne pourra y être envoyée que le 6 à la tombée de la nuit.Le 3° du 139° après débarquement va cantonné au Saut Pavé.Le 3°Btln du 92° a relevé dans le CR Damloup le 3° du 98°.
26° division: L'EM, la CHR et le 3°Btln du 121°RI, le QG et l'ID, le Détachement Télégraphique et la Coopérative Divisionnaire s'embarquent à Sommeilles-Mettancourt à 09h00 pour Dugny et vont cantonner : l'infanterie à Verdun (Faubourg Pavé) et les services à Haudainville, sauf la coopérative à Dugny.
Le 2° et 3°Btln du 139°RI s'embarquent à Mussey à 14h30, à destination de Dugny et vont cantonner à Verdun.Le premier à Marceau, le deuxième à Faubourg Pavé.Deux trains suivent pour le matériel. Le CID cantonne définitivement à Velaines et reprend l'instruction.
120° division:
Physionomie général : Calme, mais journée marquée par une plus grande activité de l'artillerie ennemie.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison et d'embuscade.Rien à signaler.
Artillerie : Tir de représailles sur 8206 à 15h25 et 16h10.Tir sur des travailleurs en 8405.Rafales de 75 en arrière du V de Vauquois.Consommation 92/75 et 6/150T.
Aviation : Peu active.
Mines : Avancement normal.
Travaux : Renforcement des réseaux principalement devant les PP.Nettoyage et réfection des boyaux et des tranchées de première ligne.Construction d'abris.
Pertes : 86°RI 2 blessés.
Activité ennemie
Infanterie : Coups de fusil assez nombreux le jour, sur les guetteurs du sous-secteur de la Buanthe.Nombreuses rafales de mitrailleuses la nuit.Une dizaine de grenades à ailettes sur PP Jumelle et Livoireau ; 4 torpilles sur la tranchée Neuve.
Artillerie : Plus active.Environ 200 obus sur le sous-secteur d'Avocourt, 150 obus environ sur le ous-secteur de la Buanthe, dont 30 toxiques vers 16h50 région du PC Sérail, 120 obus environs sur le sous-secteur-Vauquois.
Aviation : Rien à signaler.
Mines : Activité moyenne.

Journée du 06 février 1918:
25° division: La 25°DI relevée par la 26°DI, mouvements terminés dans la nuit du 6 au 7 va cantonner dans la zone de Vanault-les-Dames, mouvement par voie de fer sauf por les unités montées et les équipages. 
Stationnement :
QG25 Vanault-les-Dames, ID25 Bassuet
16°RI EM, CHR et 1° Btln Heiltz-l'Evêque, 2°Btln Jussécourt, 3°Btln Outrepont
98°RI EM et CHR St-Quentin-les-Marais, 1° et 2°Btln St-Lumier dont 1°CM  Lisse, 3°Btln Changy
105°RI EM, CHR et 1° Btln Bassuet,  2° et 3°Btln Bassu 
Section de discipline avec le 105°
CID25 Vavray-le-Grand, Vavray-le-Petit ; détachement de travailleurs Rosay, Doucey
Génie EM et les 2°Cies divisionnaires Heiltz-le-Maurupt, Cie de Parc Sogny-en-l'Angle, Détachement télégraphique Vanault-les-Dames
AD25 et 1 groupe Vanault-les-Dames (3°Gr.*), 1 groupe Charmont (2°Gr.*), 1 groupe Vanault-le-Châtel (EM et 1°Gr.*), PAD et EMR Vernancourt, St-Jean-devant-Possesse, AT Charmont.*JMO 36°RAC en date du 9 février.
Cavalerie cantonnement prévu Vitry-en-Perthois, mais est remise à la disposition du colonel Cdt le 3°RCC et va cantonner à Eclaires.
Intendance RVF Blesme, CVAD Le Buisson-sur-Saulx
Santé GBD, SSU, Ambulances Villers-le-Sec
La 25°DI reste en zone de repos juqu'au 22.
26° division: L'EM/26°DI, le QG et EM/ID quittent Laheycourt et viennent cantonner provisoirement à Haudainville.
Le Major de zone exprime toute sa satisfaction des travaux accomplis dans la zone.
120° division:
Physionomie général : Calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison et d'embuscade, dont une dans la corne Est du bois du canal du moulin, et l'autre à la corne Sud-Ouest du même bois.
Artillerie : Tirs de règlage effectués dans la matinée par l'AT.Deux tirs de 75 par surprise.Consommation 21/75 et 13/150T.
Aviation : Assez active.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Renforcement des réseaux.Réfection des boyaux.
Mines : Rien à signaler.
Divers : Le III/38° relève dans le CR Bssenne le II/38° qui vient en soutien.
Pertes : 408°RI 1 homme blessé accidentellement.
Activité ennemie
Infanterie : Nerveuse devant le CR de l'Aire pendant les patrouilles.Nombreuses fusées éclairantes et nombreuses rafales de mitrailleuses venant vraisemblablement de 3604-3605 entre 19h00 et 22h00.Une dizaine de minen sur les abords du PP Montluçon.Quelques grenades à ailettes entre les PP Lobjois et Sédilleux.
Artillerie : Peu active, 55 obus environ sur le sous-secteur d'Avocourt, 15 obus sur le sous-secteur de la Buanthe, 52 obus sur le sous-secteur de Vauquois.
Aviation : Une dizaine d'avions survolent de nos lignes
Travaux : Rien à signaler.

Journée du 07 février 1918:
25° division: 
26° division: Une permanence est établie à Haudainville, où restent les services du QG et l'officier dadministration de l'EM de la DI avec le lieutenant Cdt l'escorte et le médecin divisionnaire.L'EM de la DI, l'ID et l'AD montent à leur PC respectif.
A 10h00 le général Gratier Cdt la 25°DI cède le commandement du secteur de Bezonvaux au général Toulouge commanant la 26°DI.
L'EM et la CHR du 121° sont venus dans la nuit au PC Lorraine.Le 2°Btln du même régiment a pris les tranchées à Bezonvaux et le 3° reste en réserve à Montmorency.
Le 1° du 139° est venu dans la nuit prendre position dans le sous-secteur Plume et le 3° est établi à Fausse Côte.
La relève est terminée et la journée se passe sans incident.Nos patrouilles reconnaissent la lisière Ouest du bois Nos Grains.
120° division:
Physionomie général : Calme
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison et d'embuscade.Rien à signaler.
Artillerie : Tir de réglage et d'AT (150) devant le CR Bssenne.Tir de 75 sur 9809 à la demande du CR La Cour.Consommation 20/75 et 9/150T.
Aviation : Aucune activité.
Travaux : Renforcement des réseaux devant les PP, remise en état des boyaux et des banquettes de tir dans les tranchées, continuation des abris.
Mines : Rien à signaler.
Pertes : 38°RI 1 blessé, 53°RAC 1 blessé.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales de mirailleuses.Quelques grenades à ailettes vers PP Central, Mercier et entre PP Legendre et Sédilleau.
Artillerie : 280 obus sur le secteur.
Aviation : Aucune activité.
Travaux : Pétardements entendus en 8304 à 09h15 et à 03h00.
Mines : Rien à signaler.

Journée du 08 février 1918:
25° division:  
26° division: Activité de mitrailleuses ennemies dans les sous-secteurs des Rousses et de Vaux.
Artillerie ennemie : Quelques tirs de harcèlement sur Douaumont et le ravin de la Caillette.
44/77, 68/105 et 66/150 sur les sous-secteurs des Rousses ; 4/77 et 52/105 sur le ous-secteur Hardaumont.
Activité des minenwerfers sur la tranchée Vercingétorix et le fond des Rousses.
Travaux : Pose de défenses accessoires et de caillebotis.Réfection des boyaux.
Dans la nuit nos patrouilles reconnaissent : route de la Fieveterie jusqu'au carrefour.Quelques rafales de mitrailleuses sur nos 1eres lignes.
Artillerie ennemie : Tir sur les batteries du ravin de la Caillette et envoi de fusants en plusieurs points du secteur.Assez active dans l'après-midi.Envoi de nombreux minen sur le CR Hassoule.
Artillerie française : Tirs de réglage et d'accrochage sur plusieurs objectifs.Tirs de représailles sur la route d'Ornes-Bezonvaux.A 16h15, pour répondre à un bombardement sur le CR Hassoule, contre préparation offensive ordonnée par le général Cdt la DI.Consommation : 1336/75 en tout. 
Pertes : 139°RI 2 blessés.
120° division:
Physionomie général :
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison et d'embuscade.
Artillerie : Tirs de 75 et d'AT sur minen ennemis (représailles).Consommation 108/75 et 20/150T.
Aviation : Aucune activité de part et d'autre.
Travaux : Pose de fils de fer dans la brèche faite devant le PP du Ruisseau et renforcement devant les autres PP.Amènagement des tranchées de résistance et assainissement par des puisards.Continuation des abris en cours.
Mines : Rien à signaler.
Mouvements : Le III/86° relève dans le CR des Allieux le I/86° sans incident.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales de mitrailleuses.Activité des minen sur tranchée de la Buanthe.Une vingtaine de minen de 14h00 à 14h45 sur réseaux en avant du PP du Ruisseau faisant une brèche d'une vingtaine de mètres. 
Artillerie : Peu active, 80 obus sur le secteur.
Aviation : Aucune activité.
Mines : Rien à signaler.

Journée du 09 février 1918:
25° division: 
26° division: Activité beaucoup plus grande de l'artillerie sur le sous-secteur des Rousses et nos batteries.Les mitrailleuses allemandes font preuve d'activité pendant la nuit.
Notre infanterie fait des patrouilles et des reconnaissances sur le front de Damloup.
Tirs de harcèlement ennemis (105 et 150) sur le CR Hassoule-PC Picard-leravin des Rousses, le ravin des Fontaines et l'ouvrage de Bezonvaux.Quelques torpilles sur le Verger.
Notre artillerie exécute des tirs de représailles sur les minenwerfer et faire taire les batteries ennemies du bois du Breuil et la côte 310.
Pertes 121°RI 1 blessé, 139°RI 1 blessé, artillerie 1 officier blessé legèrement.
120° division:
Physionomie général : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison et d'embuscade habituelles.Rien à signaler.
Artillerie : Faible activité, quelques rafales de 75 sur 8405.Réglages d'AT sur le quadrilatére.Consommation 65/75 et 16/150T.
Aviation : Rien à signaler en raison du temps de brouillard.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Réfection (de nombreuses tranchées et boyaux présentent des éboulements importants).
Mines : Rien à signaler.
Divers : Un fusil mitrailleur et 8 chargeurs détruits par un minen à PP Bureau.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Nombreuses rafales de mitrailleuses au cours de la nuit surtout sur les PP.Grenades à ailettes sur les 1eres lignes des sous-secteurs de Vauquois et de la Buanthe.
Artillerie : Faible activité, 180 obus sur le secteur. 
Aviation : Aucune activité.
Travaux : L'ennemi travaille à la réfection des ouvrages envahis par l'eau (Balkans en particulier).
Mines : Rien à signaler.

Journée du 10 février 1918:
25° division:
26° division: Nuit calme, malgré quelques tirs de minen sur nos 1eres lignes, en avand du Fond des Rousses.Dans l'après-midi, le bombardement ennemi sur la même région provoque une riposte qui ralentit le tir ennemi (420/75).
On continue de travailler avec activité dans tout le secteur au renforcement et à la création de défenses accessoires ainsi que l'aménagement des abris.Le général de divsision dans ses visites quotidiennes, constate les résultats obtenus et donne des directives nécessaires.  
120° division:
Physionomie général : Journée calme, sauf dans le sous-secteur d'Avocourt et ou il y a eu une grande activité d'artillerie et où l'ennemi tenta un coup de main sans résultat sur le PP du Ruisseau.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison et d'embuscade.Vers 20h30, une patrouille allemande attaque le PP du Ruisseau et est repoussée par nos tirs de grenades et de mitrailleuses.
Artillerie : Tir de représailles sur minen 9002 et 8405.Tir de barrage exécuté  à 20h30 à la demande du PA de la Buanthe.Rafales de 75 sur un groupe d'allemands aperçus route Cheppy-Very.Tir de CPO demandé par la 60°DI.
Aviation : Deux avions aperçus au-dessus de nos lignes.
Travaux : Renforcement des PP.Assainissement des boyaux et tranchées.Continuation des travaux en cours.  
Mines : Un camouflet de 2000 Kg à Vauquois-Est.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Vers 12h00, une quinzaine de minen de gros calibre sur les abords du PP Ruisseau et et de l'Angle faisant des brèches dans le réseau.Patrouille eenemie de 25 à 30 hommes est repoussée (voir ci-dessus).20 minen de gros calibre sous-secteur de la Buanthe.Rafales de mitrailleuses habituelles.
Aviation : Aucune activité.
Artillerie : Plus active sur le sous-secteur d'Avocourt où 350 obus ont été tirés.Tir par percutants de gros calibres sur batterie de 155 située au Sud de la route Rendez-Vous de Chasse - carrefour de Santé, 10 obus dans le sous-secteur de la Buanthe, 130 dans le sous-secteur de Vauquois.
Travaux : Rien à signaler.
 
Journée du 11 février 1918:
25° division: 
26° division: Dans la matinée, vers 07h15, à la faveur du brouillard et après l'envoi d'un certain nombre de torpilles, un stosstrupp de 50 hommes environ a attaqué une section dU 121°RI dans le bois des Caurières, au-delà du Fond des Rousses (CR Hassoule-PC Allard).3 de nos hommes ont été blessés et enlevés, après un vif combat au fusil et à la grenade.Les allemands ont laissé cinq cadavres sur le terrain, dont 2 ont été pris et identifiés (207° et 207° ou 208°) par nous.Les pertes de l'ennemi ont dû être assez lourdes, car il s'est retiré précipitament sous les barrages de l'artillerie et des mitrailleuses, abandonnant des effets et du matériel.De notre côté, nous avons eu 1 officier et 3 hommes tués et quelques blessés, en plus des 3 disparus.
La TPS a permis à la garnison du CR Hassoule, de demander le tir de barrage, déclenché très vite, malgré l'interruption des communications téléphoniques, à la suite du bombardement ennemi.Les communications par TSF ont été rapides également.
L'ennemi a effectué, pendant la journée, quelques tirs de harcèlement, auxquels notre artillerie a répondu énérgiquement à deux reprises.Consommation 2655/75 et 203/155.
Pertes : 121°RI Sous-lieutenant Bayet et 3 hommes tués, 7 blessés (dont 1 maréchal des logis d'artillerie et 3 disparus.
Les travaux ont continué activement.3 Cies de travailleurs fournies par le CID débarquent à Dugny et viennent cantonner provisoirement à la caserne Radet à Verdun. 
120° division:
Physionomie général : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles d'embuscade et de vérification de réseaux.Rien à signaler.
Artillerie : A 16h00, tir de représailes de 75 et d'AT (150) sur minen 9002.Quelques tirs de réglage.
Aviation : Nulle de part et d'autre..
Travaux : Pose de réseaux et de chevaux de frise, entretien et continuation des grands boyaux.Aménagement des banquettes de tir. 
Mines : Camouflet de 1000 Kg à 04h45 à Vauquois-Est.
Mouvements : Le bataillon de soutien du 38°RI a effectué dans la journée du 10, les mouvements nécessaires pour réaliser le nouveau dispositif.Répartition actuelle 1 Cie PS Croix Prêcheur, 1 Cie Crois Prêcheur, 1 peloton Tivoli-Austerlitz, 1 peloton Hohenlinden.
Pertes : 38°RI 1 blessé (CR La Cour).
Activité ennemie
Infanterie : Rafales de mitrailleuses au cours de la nuit.Une vingtaine de minen sur tranchée de la Buanthe vers PP de l'Angle
Artillerie : Peu active, 220 obus sur le secteur. 
Mines : Rien à signaler.

Journée du 12 février 1918:
25° division: 
26° division: A 05h15, 3 strosstruppen forts d'environ 60 hommes chacun, attaque dans le bois des Caurières, nos trois points d'appui de la côte 329 (CR Hassoule).Immédiatement alertée par TPS, l'artillerie de campagne et l'artillerie lourde déclenchent leur barrage.Les hommes du 1°Btln du 121°RI (Cdt Bastiani) se défendent vigoureusement et les allemands se retirent, après un corps à corps de 15mn, emportant des blessés et laissant plusieurs cadavres et 2 blessés entre nos mains.Ces ennemis appartiennent au 32°Ersatz (confirmation de l'ordre de bataille).L'un d'eux affirme l'efficacité de nos tirs indirects et de mitrailleuses.
A 19h00, les allemands sortent de leurs lignes.Un nouveau barrage, auquel participent les mitrailleues, est fait immédiatement.L'ennemi se retire, laissant encore quelques cadavres sur le terrain.En représailles d'un bombardement par obus toxiques du PC Normandie, l'AC exécute un tir de surprise sur l'issue Oust d'Ornes, pendant 5 mn, avec 240 obus spéciaux. 
Pertes : 121°RI 7 tués et 21 blessé, dont 2 officiers.
Travaux : Dans les boyaux.Creusement de la tranchée d'Istrie et renforcement des défenses accessoires et aménagement d'abris.
120° division:
Physionomie général : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison et d'embuscade.Une patrouille du 408° en sortant de nos lignes par le PP Dufau, tomba dans une embuscade allemande, qu'elle repoussa à coups de fusil et de FM.
Artillerie : Vers 14h00, tir de représailles exécuté à la demande du CR Bassenne par 75 et AT sur le minen 9204 qui cessa son tir.Quelques tirs de réglages.Tir de représailles sur 4005.Consommation 91/75, 50/75T, 20/150T, 14/95.
Aviation : Active de 13h00 à 15h00, un avion lance des imprimés.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Renforcement des réseaux devant les PP et approfondissement des boyaux y conduisant.Réfection des banquettes de tir dans les tranchées.
Mines : Rien à signaler.
Pertes : 38°RI 1 blessé évacué au CR La Cour, 2 hommes légèrement contusionnés non évacués au CR Bassenne, 408°RI aspirant Cazeau et 1 caporal blessés par balles au cours de la patrouille.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales de mitrailleuses.Une embuscade allemande tentée aux environs de 4603.
Artillerie : 225 obus sur le secteur.
Aviation : De 15h00 à 16h30, 4 avions allemands survolent nos lignes.De 16h10 à 17h00, un avion de reconnaissance survole à 800m environ, la région du boyau Baudouit, PP Dufau, Moisan et Aire et tire 5 rafales de mitrailleuses sur nos tranchées (200 cartouches).

Journée du 13 février 1918:
25° division: 
26° division: Journée calme.Bombardement ennemi avec obus de rupture de 150 des abris de Kaiserslauten.Riposte de notre artillerie assez active.
Pertes : 121°RI 1 blessé, 16°RAC 1 blessé.
120° division:
Physionomie général : Artillerie ennemie active sur le sous-secteur d'Avocourt, qui a reçu de nombreux obus toxiques, auxquels il a été riposté par obus spéciaux entre 23h00 et 24h00.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles d'embuscade au Sud de l'Ouvrage en D et devant les secteurs du 86° et du 408°, sans résultat.
Artillerie : Tirs de 75 et 155 sur tranchée du Sud et lisiére Sud-Est du bois de Cheppy.A 24h00, tir d'obus spéciaux en représailles.Quelques 75 sur Boureuilles et quelques 75 et 90 (? 95) sur les réseaux du V.Consommation 164/75, 500/75 spéciaux N°5, 100/75 spéciaux N°8, 33 OA/95, 17 OA/155.
Aviation : Peu active.
Travaux : Renforcement des réseaux.Approfondissement des tranchées et boyaux.Continuation des travaux en cours.Relèvement des éboulements.
Mines : Rien à signaler
Mouvements : Le III/408° relève sans incident, le I/408° au CR de l'Aire.
Pertes : 38°RI 1 blessé, 86°RI 1 blessé par accident.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales habituelles de mitrailleuses.Quelques minen et bombes. 
Artillerie : Assez active dans le sous-secteur d'Avocourt (500 obus). Total 550 obus dans le secteur.

Journée du 14 février 1918:
25° division: 
26° division: Plusieurs de nos patrouilles circulent dans la nuit, devant le sous-secteur de Vaux.L'une d'elles (92°RI) enlève une mitrailleuse allemande en bon état, à quelque distance des 4 Chemins.
Le 3°Btln du 121°RI commence la relève de Montmorency à Hassole sans incident.
Pertes : Section de Discipline 1 mort accidentel.
120° division:
Physionomie général : Très calme dans l'ensemble.Dans la soirée une patrouille ennemie a essayé d'aborder le PP de l'Angle et a été repoussée.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison et d'embuscade au 408°.
Artillerie : Inactive. Consommation néant.
Aviation : Nulle.
Mines : Rien à signaler.
Travaux : Continuation des travaux et surtout relèvement des éboulements causés par la pluie et assèchement des ouvrages.Poses des défenses accessoires.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Vers 20h00, une patrouille ennemie tente à la faveur d'un bombardement de grenades à ailettes (180 environ) d'aborder le PP de l'Angle.Elle est repoussée à coups de FM et de grenades, 3 gros minen vers le P des Jumelles.Quelques rafales de mitrailleuses la nuit.
Artillerie : 120 obus dans le secteur.
Travaux : Aucune observation en raison du mauvais temps.

Journée du 15 février 1918:
25° division:
26° division: La relève du CR Hassoule se termine sans incident.Dans la matinée, vers 05h30, un feu de barrage déclenché à l'Ouest, alerte notre artillerie qui, sur la demande par fusée de l'infanterie, ouvre un feu préventif sur le front du sous-secteur des Rousses jusqu'à Bezonvaux.Pas d'action d'infanterie. 
Dans l'après-midi, les batteries du ravin de la Caillette sont bombardées par l'ennemi.
Pertes  : 121°RI 2 blessés.
Les travaux d'amélioration de boyaux et d'abris sont activement poussés dans tous les sous-secteurs.
Les 3 Cies de trvailleurs fournies par le CID participent à la préparation des nouvelles positions sous la direction des unités du génie.
120° division:
Physionomie général : Artillerie plus active sur les sous-secteurs d'Avocourt et de Vauquois.Une patrouille ennemie a été mise en fuite devant le PP Livoireau.
Activité française 
Infanterie : Rafales de mitrailleues la nuit au CR des Allieux en réponse au tir identique ennemi.Patrouilles de liaison et d'embuscade aux 408°.Rafales de mitrailleuses au 38° sur un groupe d'allemands en 9102. 
Artillerie : Tir de notre artillerie en réponse au tir sur notre batterie de 155 (Sud de Hermont).Tir de représailles sur Boureuilles et vers le bois du Rossignol.Tir de 155 sur les premières lignes allemandes en face du PP15.Une trentaine d'obus de 37 sur des travailleurs vers l'angle Sud-est de Boureuilles.Consommation 506/75, 89/95, 21/155C. 
Aviation : Assez active.
Travaux : Renforcement des défenses accessoires.Continuation des travaux en cours.Nettoyage, assainissement et déblaiement des ouvrages abimés par la pluie. 
Mines : Avancement normal.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Une patrouille ennemie s'approche du PP Livoireau (sous-secteur Buanthe) vers 00h30, elle est mise en fuite par nos grenadiers et nos FM.
Artillerie : Près de 300 obus sur le sous-secteur d'Avocourt.200 obus sur la batterie de 155 située au Sud de Hermont.A 05h25, barrage peu fourni sur la droite du secteur d'Avocourt lors du coup de main de la 4°DI.Une soixantaine d'obus sur le sous-secteur de la Buanthe, 260 obus sur le sous-secteur de Vauquois.   
Aviation : Nulle.
Mines : Activité moyenne.