Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 01 Janvier 1917:
25° division: (JMO ID25 26N311/5) Programme d'instruction jusqu'au 10 janvier.
26° division: (JMO ID26 26N313/7, pour les annotations du 01 au 15 janvier) Repos pour les troupes.
120° division: (JMO 120°DI 26N419/4, pour les annotations du 01 au 15 janvier)  Embarquement à Neufchâteau de l'EM et de 2 Btlns du 38°RI, du CVAD et de l'ambulance 203.A Châtenois d'un escadron du 3°RCC, de la 117°Bie et de 2 SMA.A Gironcourt de 3 Bies du 53°RAC et d'une du 49° et de la SMI.
Débarquement à Estrées de 2 Btlns du 86°, du 3°Esc du 3°RCC et du DD du 38° et 408°.A Compiègne du QG et du génie.A Verberie du GDB, de 2 Btlns du 408°, de l'EM et de 2 Btlns du 38° et d'une Bie du 49°RAC.A Béthisy-St-Pierre des 3 Bies du 53° et de 2 du 49°.

Journée du 02 Janvier 1917:
25° division: 
26° division: Reprise de l'instruction dans les régiments en vue de la guerre de mouvement en exécution de l'ordre du 13°CA N°254/G du 29 décembre 1916.
120° division: Débarquement à Estrées du DD du 86° et de l'ambulance 2/13, de la 117°Bie du 53° et de 2 SMA.A Verberie 1 Btln du 38°, du CVAD, de l'ambulance 203.A Béthisy d'une Bie du 53° et de la SMI.Le stationnement de la division entierement débarqué est le suivant :
Stationnement de la division le 2 janvier au soir.
Tous les éléments (sauf la RVF et la SSA sont restées à Neufchâteau) étant débarqués, la 120°DI occupe les stationnements suivants :
EM, QG, section de projecteur, section télégraphique Venette.
EM de l'infanterie Le Meux
38°RI, EM et 3 Btlns Le Meux, Caulmont, La Brugère.
86°RI, EM et 2 Btlns Grand-Fresnoy, 1 Btln Blincourt.
408°RI, EM et 1 Btln Jonquières, 1 Btln Longueil-Ste-Marie, 1 Btln Fayel.
AD/120, EM Vernette, 1° et 5°Groupe du 53° Chevrières, 6°Groupe du 49° Houdancourt, 117°Bie d'AT Sacy-le-Petit.
PA/120 Bazicourt et l'Equipée.
Génie Cie 26/3, 26/56, 8/22 Armancourt, Dizocourt, La Plaine et La Bacotte.
Cavalerie Sarron.
Dépôt Divisionnaire Choisy-la-Victoire, Avrigny.
GBD, Amb.203, Sho St-Martin-Longueau, Amb.2/13 Choisy-la-Victoire.
CVAD Rivecourt.

Journée du 03 Janvier 1917:
25° division: 
26° division: 13h00 le colonel Poignon accompagne du lieutenant Bertrand se rend à Aillianville voir la marche-manoeuvre de régiment du 139°RI (2° et 3°Btln).Le colonel Poignon se rend ensuite dans les cantonnements où il a prescrit une réunion des officiers et leur fait une causerie sur "l'infanterie dans l'offensive en rase campagne".
15h00 à Prez-sous-Lafauche 2° et 3°Btln du 92°.
16h00 à Sémilly EM et 1°Btln du 92°.
17h00 à Vesaignes EM et 1°Btln du 121°.
120° division: Relève de la 53°DI par la 120°DI.
Reconnaissance par les Btln et la fraction du 3°RCC entrant en secteur le 4.Reconnaissance par le génie de la 120°DI et par le lieutenant commandant la section télégraphique.
Le 1° groupe de l'AD/120 fait mouvement de la zone AR vers l'avant.Relève d'une piéce par Bie du groupe du 11°.
Les 2° et 3° groupes reconnaissent en autos les positions respectivement occupés par les groupes des 43° et 9°RAC su'ils relèvent.
Reconnaissance de son secteur par l'AT/120.

Journée du 04 Janvier 1917:
25° division: 
26° division: 15h15, le colonel Poignon accompagné du capitaine Berger se rend à Sémilly auprès du colonel Cdt le 92°RI (affaire de la gare de St-Blin).
15h45, à Noncourt où il voit le commandant Runacher et les officiers de son bataillon et leur fait une causerie sur l'infanterie dans l'offensive en rase campagne et sur les devoirs du chef de section.
120° division: Le commandant de la section de projecteur vient en reconnaissance à Machemont.
Le GBD vient à Vangenlieu.L'Ambulance 203 et la Sho à La Croix-Ricard.
La Cie 26/3 du génie remplace à La Carmoy-Montigny-St-Amand la Cie 3/63.La Cie 26/56 du génie remplace à la carrière de Chevincourt la Cie 3/13.Le détachement de la section télégraphique vient à Marest.
Les 2° et 3° groupes de l'AD/120 font mouvement de la zone AR vers l'avant.
Dans la nuit du 4 au 5 : 1 Btln du 408° relève 1 Btln du 205° au CR d'Attiche.1 Btln du 86° vient à la carrière Montigny en réserve d'infanterie de la division.1Btln du 38° relève 1 Btln du 319° au CR du Point D.Un élément de l"escadron du 3°RCC (40 cavaliers) entre en secteur et occupe le PA du Canal.Relève d'une pièce par Bie du groupe du 43° et du groupe du 9°.Relève de 3 pièces du groupe du 11°.

Journée du 05 Janvier 1917:
25° division: (JMO 25°DI 26N311/3) La 75°Bri colonel Ducrot, 1°RZ colonel Rolland, 9°Tir colonel Derigoin quitte la division et compte à la 48°DI (général Joba).
26° division: 14h00, le colonel Poignon accompagné du capitaine Berger le bataillon Sévin exécuter une marche-manoeuvre sur la route Prez-sous-Lafauche ferme du Dôme.
15h15, entre la ferme l'Espérance et la route Chalvraines-ferme de Dôme, il voit manoeuvrer le bataillon Krempp (marche d'approche, déploiement du Btln, renforcement des premières vagues).
120° division: 1 Btln du 408° vient en réserve de sous-secteur, à Constantinople, carrière Montigny, baraques Marceau.1 Btln du 38° vient en réserve du sous-secteur à Béthancourt, Cambronne, Point D.La section de projecteurs de la DI arrive à Machemont.Dans la nuit du 5 au 6, relève de 3 pièces par Bie du groupe du 43° et du groupe du 9°.

Journée du 06 Janvier 1917
25° division:
26° division: Exercice de liaison optique prescrit pour toutes les équipes de l'infanterie divisionnaire.
14h00, exécution de l'erxercice optique est dirigé le lieutenant Desfaudais.Le poste de l'EM de l'infanterie est placé sur les pentes Sud de la côte 416.Il communique avec l'équipe du 92° placée au boqueteau de la côte 351 Nord de Sémilly.L'exercice n'a pas réussi avec le 121° et 139° à cause du brouillard.
120° division: Le QG, et l'EM de la DI, l'EM de l'AD, le commandant du génie et le médecin divisionnaire arrivent à Marest.Le Trésor et Poste vient à Villers-sur-Coudon.
Le général commandant la 120°DI prend son commandement à Marest à 08h00 du matin.
Le stationnement de la 120°DI le 6 janvier au soir est le suivant :
QG,EM, EM AD/120, EM Génie/120, Sous-intendance, Santé, 65°Cie du Train, Trésor et Postes Marest.
Dépôt Divisionnaire Choisy-la-Victoire, Avrigny.Cie du DD détachés en secteur 1 Cie à Machemont, 1 Cie Antoval, 1 Cie carrière Chevincourt, 1Cie à Marest.
EM du Cdt de l'infanterie château de St-Amand. 
408°RI, EM et CHR La Cense, 1 Btln CR La Carmoy, 1Btln CR d'Attiche, 1Btln EM et 1Cie carrière de Montigny, 1 Cie baraque Marceau, 1 Cie ouvrage Constantinople, CM N°1 CR La Carmoy, CM N°2 CR d'Attiche, CM N°3 carrière de Montigny, TC Chevincourt, TR Giraumont.
86°RI, EM CHR TC Machemont, 1Btln CR des Carrières, 1 Btln carrière de Montigny, 1 Btln Machemont, TR Bienville.
38°RI, EM CHR Béthancourt, 1 Btln CR Point D, 1Btln CR Ribécourt, 1 Btln Béthancourt-Autoval, TC Pont-du Matz et Thourotte, TR Bienville.
Cavalerie 3°Esc du 3°RCC Thourotte.
Génie Cie 26/3 du 2°RG carrière de Chevincourt, 26/56 du 2°RG St-Amand et carrière de Chevincourt, Cie de parc 8/22 du 4°RG Villers-sur-Coudon.
Section de projecteurs Machemont.
Section télégraphique 8°RG Marest.
Sous-intendance Groupe d'Exploitation et CVAD 1/13 Coudun, RVF B/39 et Troupeau de bétail Compiègne.
Santé  Amb.203 (déployée) et Sho 201 La Croix-Ricard, Amb. 2/13 Clairoix, GDB/120 ferme Vangelieu, SSA. 
Artillerie 1°Gr.53°RAC EM PC Machemont, 1°Bie C.245, 2°Bie C.245, 3°Bie C.229, TR Bas Giraumont (Coudon), 5°Gr.53°RAC EM PC Moulin côte 166, 13°Bie C.201, 14°Bie C.226, 15°Bie C.214, TR Bienville, 6°Gr.49°RAC EM PC Machemont (villa Jeanne), 41°Bie C.270, 42°Bie C.235, 43°Bie C.228, TR Longueil, AT 117°Bie de 58 du 53° (échelons) et TR Mélicocq
PA/120 EM, 4°SMI, 14°SMA, EMR Venette, 13°SMA Clairoix.
Physionnomie générale : Nuit calme.Journée marquée par une légère recrudescence d'activité de l'artillerie ennemie (310 obus).
Activité française
Infanterie : Rien à signaler.Coups de fusil et mitrailleuses habituels.
Artillerie : Peu d'activité (59 obus de 75).
Travaux : Remise en état des ouvrages des CR (tranchées et boyaux) endommagés par le bombardement et la pluie en particulier dans le CR Attiche-Carmoy.Pose de fil de fer (CR des Carrières).Confection de claies.Aménagement de deux emplacements de FM (à la briquetterie de Ribecourt).
Divers : Une escadrille amie a survolé le secteur entre 20h00 et 23h00 se dirigeant vers Noyon.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Tiraille la nuit sur la Maison Rouge du Hamel et le poste des Rondins.
Artillerie : Plus d'activité que d'ordinaire.310 obus de tous calibres.Tableau des tirs.
Travaux : Pas de nouveaux travaux apparents.
Aviation : Le 5 de 15h20 à 15h35, 2 avions ennemis font demi-tour debvant notre tir.1 drachen dans la direction de Pont-l'Evêque.
Divers : Dans la nuit, vers 21h00 deux mitrailleuses ont tiré sur nos avions.Emplacement lisière du bois d'Orval 749, 15-49.Un train aperçu roulant de Noyon sur Chauny, le 5 à 12h20.

Journée du 07 Janvier 1917:
25° division: 
26° division: Le capitaine Berger part en permission.
120° division:
Physionnomie générale : Nuit calme.Une patrouille ennemie repoussée.Journée calme.
Activité française
Infanterie : Riposte aux tirs de mitrailleuses ennemies par le tir de la mitraillette du CR du Point D sur Pimprez.
Artillerie : Peu active.Réglage et quelques obus sur travailleurs ennemis.
Travaux : Continuation de la réfection des travaux de défense.Pose de fil de fer.Nouvelle tranchée au PA Delips.Continuation des grands boyaux.
Pertes : 2 blessés légers à la CM2 du 408° par éclét d'obus.
Activité allemande
Infanterie : Une patrouille ennemie de 5 hommes se dirigeant vers la tranchée Stora (CR d'Attiche) a été reçue à coups de fusil et a fait demi-tour vers le bois de la Mare. 
Artillerie : Addes active.204 obus dans les 24 heures.Tableau des tirs.
Travaux, Aviation, Divers : Rien à signaler.

Journée du 08 Janvier 1917:
25° division:  
26° division: Le colonel Poignon va voir les exercices du 121°RI.
14h00, à Vesaignes il asiste aux lancements de grenades effectué par le bataillon Bastiani.
15h00, à Chalvraines au tir de fusils-mitrailleurs, 7°Cie.
120° division:
Physionnomie générale : Nuit calme.Matinée marquée par une activité plus grande de l'artillerie ennemie.
Activité française
Infanterie : Des tirs de miraillettes ont été exécuté à l'heure probable de la soupe (09h00 à 09h30) sur le village de Pimprez.
Artillerie : Peu d'activité.
Travaux : Remise en état des ouvrages des CR (tranchées et boyaux) et construction de rigoles d'écoulement en particulier dans le CR d'Attiche-La Carmoy.Pose de fil de fer au PA de la Maison brulée et au CR de la Carrière.
Divers : Dix appareils ont survolé nos lignes.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Des mitrailleuses ont tirés à trois reprises sur la route de Noyon.
Artillerie : Plus active que d'habitude, 347 obus de tous calibres.Tableau des tirs.
Travaux : Pas de travaux nouveaux apparents.
Aviation : Entre 15h00 et 16h00 deux avions ennemis ont survolé nos lignes au-dessus du PA de la Maison Pailler et un 3eme au-dessus de la ferme La Carmoy.

Journée du 09 Janvier 1917:
25° division:
26° division: 14h00, le colonel Poignon va voir les manoeuvres du 3°Btln du 92°, qui exécute une marche d'approche entre la ferme Corrois et Chalvraines.
120° division:
Physionnomie générale : Bombardement violent de nos 1eres lignes, des lignes de soutien depuis Le Hamel jusqu'à La Carmoy inclus, de 13h15 à 19h00 (77, 105, 150, minen, dont quelques uns à gaz, quelques obus lacrymogène).Bombardement plus intense encore de 19h00 à 20h00, pendant lequel l'ennemi exécute un coup de main au PA de la Fourche : 4 disparus au 38°. 
Le bombardement a été particulièrement efficace sur le PA de la Fourche, La Carmoy et Attiche, nivellant les tranchées. 
Nuit très calme à partir de 20h00.
Activité française
Infanterie : Les Btlns de 1ere ligne étaient alrttès dès le commencement du bombardement.Les Btlns de réserve l'ont été à l'annonce du coup de main.Les sections de soutien de la Cie attaquée ont réoccupé rapidement la partie de la ligne ou l'ennemi avait pénétré. 
Artillerie : Ripostes aux tirs allemands de 14h00 à 16h00.Barrage entre 19h00 et 20h00.
Travaux : Continuation des travaux prévus pour la nouvelle organisation.Déblaiement des tranchées et boyaux comblés par le bombardement.
Pertes : 4 blessés et 4 disparus (CR du Point D), 86°RI 1 tué, 4 blessés (CR Carrière), 408°RI 3 blessés (CR Carmoy), 1 homme enseveli.
1 caporal et 6 hommes blessés  (dont 3 grièvement au CR d'Attiche).
Activité allemande
Infanterie : Coup de main sur le Hamel.
Artillerie : Bombardement très violent de 13h15 à 19h00, plus intense encore de 19h00 à 20h00.
Plusieurs tranchées comblées, quelques-unes des baraques Marceau ont été démolies par l'artillerie ennemie et le Decauville découpé en plusieurs endroits.Voir Tableau des tirs.Il n'a pas été possible de dénombrer les projectiles tombés sur le secteur.Ils sont évalués à une dizaine de mille obus de tous calibres.Pendant le 2eme bombardement, tir sur zone entre la Carrière de Montigny et St-Amand.
Travaux : Rien d'apparent.
Aviation : Avion ennemi vu vers 15h15.
Divers : De 19h30 à 20h30 l'ennemi a lancé de nombreuses fusées rouges et vertes à 1 ou 2 boules.Les 3 minen tirant dans le CR Carmoy ont été repéré vers le point 06-49.Cinq minen tirant sur le CR François ont été repérés vers le pont 14,5-53-2.

Journée du 10 Janvier 1917:
25° division:
26° division: 13h30, conférence à la mairie de St-Blin sur les camps d'instruction, sur les méthodes d'entrainement, les écoles et la tactique de l'infanterie anglaise.La conférence présidée par le colonel Poignon Cdt la 26°DI provisoirement est faite par le commandant de la Pomélie du 121°.Tous les officiers libres sont venus des cantonnements y assister.Il ressort de cette conférence que les anglais ont fait un effort énorme, qu'ils ont décidés à pousser à fond et qu'ils font les plus louables efforts pour mettre leurs méthodes à l'unisson des notres. 
120° division:
Physionnomie générale : Nuit et journée calmes.
Activité française
Infanterie : Patrouille habituelle.Rien à signaler.
Artillerie : Réglages et tir par surprise à 19h45 le 9 janvier sur les travailleurs ennemis à la lisière des bois d'Orval.Plaintes entendues après le tir.
Travaux : Réfection des ouvrages, en particilier au PA de la Fourche où les tranchées et réseaux ont été fortement endommagés par le bombardement ennemi. 
Pertes : 86°RI 1 blessé léger (CT Carrières).
Divers : le sous-chef d'EM du 35°CA a visité de 09h00 à 14h00 le PA de la Fourche.
Activité allemande
Infanterie : Calme.
Artillerie : Faible activité, une cinquantaine d'obus seulement sur le secteur.Tableau de tirs.
Travaux : 1°) Bruits de pose de piquets pendant toute la nuit en face du PA de la Fourche.2°) Bruits de ferrailles et de pierres dans la partie Sud de Dreslincourt.
Aviation : Néant
Divers : Néant

Journée du 11 Janvier 1917:
25° division: 
26° division: 13h00, le colonel Poignon va assister aux exercices du Btln Sévin et du Btln St-Vulfran à Sémilly.
120° division:
Physionnomie générale : Journée et nuit calmes.
Faits saillants de la journée : Vers 21h10, l'ennemi a lancé des fusées vertes devant le front du secteur du 408° et la gauche de celui du 38°. L'artillerie ennemie a répondu à ce signal en tirant devant Attiche et le Hamel-Nord une rafale de 7 ou 8 obus.
Activité française
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Quelques rafales de 75 sur les travailleurs ennemis.
Travaux : Réfection des boyaux et tranchées.Pose de réseaux Brun.Au CR des Carrières commencement d'une tranchée reliant la tranchée d'Alger à la tranchée Kasbah.
Pertes : 2 hommes tués et 1 blessé au Btln du 86° des Carrières (CR) par éclat d'obus à l'entrée de la carrière.
Activité allemande
Infanterie : Les mitrailleuses ennemies continuent leur tir systématique au début de la nuit et au lever du jour en particulier sur Ribécourt (venant de Pimprez et à l'Est du Hamel).Sur le ravin de la Maison Rouge (venant de Dreslincourt ), sur la tranchée de Gafsa (venant de 99-48). 
Artillerie : Assez active.Près de 300 obus sur le front du secteur.Tableau des tirs.
Travaux : Une grande activité règne la nuit le long de la route en face du petit poste 5 du poste François, ainsi qu'au N-O. du petit poste de la cheminée des Carrières.L'ennemi a travaillé aà enlever l'eau des tranchées et enfonder des piquets dans le bois d'Orval.Le 75 a tiré dans cette direction.De 19h00 à 21h00, l'ennemi a chanté dans ses tranchées (entendu du PA Médinine).
Divers : L'observatoire d'Attiche signale qu'on a entendu toute la nuit le bruit d'une machine à vapeur dans la direction de l'Est.
Sans la soirée du 10, on a entendu dans la vallée de la Divette des tirs de mitrailleuses et des éclatements de grenades.

Journée du 12 Janvier 1917:
25° division:
26° division: 07h45, exercice sur la carte à Bourmont auquel se rend le colonel Poignon avec le Cdt de l'artillerie et le chef d'EM de la 26°DI, le Cdt Gendre (25°DI). 
120° division:
Physionnomie générale : Nuit et journée calmes.
Faits saillants :  Relèves faites sans incident dans la nuit du 11 à 12.
Ribécourt : du 3° par le 2°Btln du 38°, terminée à minuit.
Carrières : du 3° par le 1°Btln du 86°, terminée à 22h00.
La Carmoy: du 1° par le 3° du 408°, terminé à 05h00. 
Activité française
Infanterie : Tir des mitraillettes au CR Pont D sur Pimprez.
Artillerie : Très faible activité.
Travaux : Réfection et nettoyage des tranchées et boyaux, consolidation d'abris, clayonnages et schlittages. 
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Quelques coups de fusil aux avant-postes.
Artillerie : Activité moyenne.Une centaine d'obus dans le secteur, quelques obus dans la direction de Thourotte.Tableau des tirs. 
Travaux, Aviation, Divers : Néant.

Journée du 13 Janvier 1917:
25° division: 
26° division: 08h00, le colonel Poignon va assister à une manoeuvre de cadres de la 25°DI avec le Cdt Gendre.
120° division:
Physionnomie générale : Nuit et journée calmes.
Faits saillants : Néant.
Activité française
Infanterie : Tir de mitraillettes au CR du point D.
Artillerie : Peu active.
Travaux : Réfection et aménagement des tranchées et boyaux, consolidation d'abris, création d'abris pour guetteur, pose de fil de fer dans le CR du point D et des Carrières.
Divers : Au CR du point D exercice de liaison avec l'artillerie de 12 à 20h00.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses sur le CR de Ribécourt et dans le CR du Point D, sur le Rondin et la Maison Rouge.
Au cours de la nuit, une soixantaine de grenades à fusil sur nos travailleurs au CR des Carrières. 
Artillerie : Faible activité : 50 obus environ.
Travaux : Bruits sourds de travaux de terrassement en avant du PA François.
Aviation : Néant.

Journée du 14 Janvier 1917:
25° division: (JMO ID25 26N311/5).Manœuvre de la division sous les ordres du Gal Demange Cdt le 13°CA.
26° division: 11h00, le colonel Poignon va assister à une manoeuvre avec troupes de la 25°DI dans la région de Goncourt.Il est accompagné du Chef de l'EM de la 26°DI.
120° division:
Physionnomie générale : Nuit et journée calmes.
Faits saillants : néant.
Activité française
Infanterie : Deux patrouilles ont été faites à 00h00 et 02h45 sur le "nez de Dreslincourt", elles ont reconnu que ce point était protégé par d'épais réseaux de fil de fer.Elles ont constaté également que des sentinelles étaient en surveillance la nuit derrière ou à l'intérieur de ce réseaux.
Artillerie : Peu active.Quelques tirs de réglage.
Travaux : Déblaiement et réfection des boyaux et tranchées.Pose de fil de fer en avant du PA de la Fourche.Consolidation d'abris au Hamel.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : 1 tué, 2 blessés.
Activité allemande
Infanterie : Quelques coups de fusil, grenades à fusil aux abords de la tranchée Dellys.
Torpilles à ailettes tous les quarts d'heure sur la section de mitrailleuses de La Carrière.
Une mitrailleuse semblant être située au point 07-48 a tiré à deux reprises une rafale d'une vingtaine de balles à 15h15 et 15h40 sur la partie de la route (07-41) passant à 150m de la ferme d'Attiche. 
Artillerie : Faible activité : 60 obus, 24 sur le CR Carmoy, 22 sur le CR Attiche, 14 sur le sous-secteur Sud.
Travaux : Des travailleurs ont été entendus enfonçant des piquets à la corne du bois d'Orval vers 07-48.

Journée du 15 Janvier 1917:
25° division: (JMO ID25 26N311/5).Manœuvre de la division sous les ordres du Gal Demange Cdt le 13°CA.
26° division:  11h00, 08h00, le colonel Poignon accompagné du Cdt Gendre et du lieutenant Bertrand va assister à une manoeuvre avec troupes de la 25°DI, suivie de critique.
14h00, un exercice optique est exécuté sous les ordres du lieutenant Desfaudrais.L'exercice a trés bien réussi, démontrant la bonne instruction des différentes équipes de l'infanterie de la division.  
120° division:
Physionnomie générale : Journée très calme.
Activité française
Infanterie : Quelques coups de fusil pour disperser des travailleurs ennemis.Tir de mitraillettes de 08h30 à 10h30 et de 15h30 à 16h45 le 14 janvier sur les objectifs de Pimprez.
Artillerie : Très faible activité.
Travaux : Réfection des tranchées et boyaux et des réseaux, en particulier au Hamel.Continuation de la nouvelle tranchée au poste François.
Patrouilles : Des patrouilles ont reconnus : au 38° le nez de Dreslincourt, au 408° le saillant de la route d'Orval.Ces points parraissent faiblement occupés.
Activité allemande
Infanterie : Vers 13h30, une mitrailleuse situé en 07-48 à tiré sur la route d'Orval vers 07-41.
17h30, des mitrailleuses de Primpez tirent sur Ribécourt, l'ennemi lance des grenades devant la 1ere ligne des Carrières et du Pont D.
20h00, entendu fusillade du côté de Bailly.
Artillerie : Très faible activité.1 obus de 105 tombe aux Crrières venant de la direction de Chiry, 12 obus de 77 à La Carmoy, en arrière de la tranchée Gafsa et sur l'Ecouvillon.
Divers : Bruits de voitures à 21h00 et de 23h00 à 24h00 route de Noyon, route d'Orval.RavitaillementS
Bruits de circulation d'autos vers Thiescourt et Cannectancourt (relève).
Certaine animation ( chants et bruits divers) dans les tranchées ennemies en face de la Maison Paillete.