Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 01 Mai 1917:
25° division: Voir le 25 avril, aucune annotation jusqu'au 04 mai. 
26° division: Instruction de détail et travaux dans les cantonnements.
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Journée calme.Ralentissement de l'activité de l'artillerie ennemie.Apparition d'obus de 21 tombés au S. de Contescourt (1 culot sera adressé ultérieurement au CA).
Activité française 
Infanterie : Une patrouille d'écoute envoyée par le 38° sur l'ancienne 1ere ligne pour y lancer des fusées a tiré quelques coups de feu pour laisser supposer à l'ennemi qu'elle est toujours occupée.Le 86° a envoyé 2 patrouilles.
Artillerie : Peu active.Tir de représailles à 15h15 pour répondre au tir systématique sur Gauchy.
Aéronautique : Sept avions sur les lignes pendant la soirée.
Pertes : 38°RI néant, 86°RI 1 bless2 par éclat d'obus à Giffécourt.
Activité allemande
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses au cour de la nuit sur le secteur du 38°.Bruit de travaux, coups de massue sur des planches à 1500m N. environ du front du 86°. 
Artillerie : Moins active que d'habitude.Toutefois Gauchy a été spécialement bombardé le matin et l'après-midi de 18h30 à 20h00 une centaine de 150 et de 21 (culots retrouvés) au Sud-Est de Contescourt utour du PC du 86° et de la batterie de 155.Dans l'après-midi, à deux reprises quelques obus sur Roupy et sa lisière Sud.A noter à 16h00, deux mines près d'un PP su 38° sur la route nationale.. 
Aéronautique : De 07h00 à 08h00, six avions apparaissent sur le secteur.Combat sans résultat apparent avec deux avions britanniques.DE 08h00 à 10h00 5 avions sur le secteur.A 16h00 un avion. 
Travaux : Néant
Divers : Quelques allemands sont aperçus dans la journée entre La Biette et la côte 121.
Un incendie dans St-Quentin et un autre à l'Est de la ville.
Entendu vers 22h00, dans le lointain au Nord une forte explosion paraissant due à une mine.
A signaler élévation anormale et assez subite au niveau de la Somme dans la journée du 1er mai (20cm environ).

Journée du 02 Mai 1917:
25° division: 
26° division: Organisation du cours d'instruction du fusil RSC au DD (Capitaine Sauteron du 139°RI)
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Journée calme.Moins grande activité de l'artillerie pendant le jour.
Faits saillants de la journée : Relève sans incident pendant la nuit du 2 au 3 du 38°RI dans ler sous-secteur Nord par le 408°RI.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles habituelles.L'ennemi semble occuper normalement les tranchées et travailler.
Artillerie : Faible activité.
Aéronautique : Assez grande activité à partir de 15h00.Nos avions sont canonnés sans résultat apparent par l'artillerie ennemie.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Nombreuses rafales de mitrailleuses pendant la nuit sur les premières lignes et les groupes de travailleurs.Fusées éclairantes assez nombreuses.
Artillerie : Moins active que d'habitude, peu de gros calibres sur la 1ere ligne.L'ennemi a fait surtout des tirs de surprise par trois, quatre fusants de 77 ou de 105.A noter l'apparition du 210 tirés dans la nuit du 1 au 2 sur les batteries S-E. de Contescourt.
Assez grande activité des batteries contre-avions.
Nombre d'obus tirés : environ un millier.
Aéronautique : Le 2, avions isolés dans le secteur à 07h50, 09h30, 10h45, 11h25, 11h40 (secteur du 86°) et entre 06h10 et 06h50 sur le secteur du 38°.Total : une vingtaine d'avions vus dans la journée.Deux drachens vus en ascension dans la journée.

Journée du 03 Mai 1917:
25° division: 
26° division: Le QG de la DI (1er Groupe), l'EM de l'Artillerie et du Génie se rendent au château d'Estouilly, où le service fonctionne à partir de 10h00.Le colonel Poignon Cdt l'ID/26, nommé général à TT, prend le commandement de la 6°DI.Le général Reibell (LH et photo) est nommé au commandement de l'ID/26.
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Plusieurs patrouilles au cours de la nuit.
Artillerie : Faible activité.Quelques rafales de 75 dans la journée et au milieu de la nuit.
Aéronautique : Notre aviation a été très active à partir de 14h00.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Essai de cartouches signaux à 1 feu lancées par VB au 86°RI. .
Pertes : 86°RI 1 blessé par éclat d'obus PC du chef de Btln, 408°RI 1 blessé accidentel en piochant à fait éclater une grenade enterrée.
Activité allemande
Infanterie : Peu active.Quelques rafales de mitrailleuses sur la route de St-Quentin à Ham et sur nos premières lignes au Nord de cette route et sur la région de Gauchy.Deux pièces tirant simultanément semblent situées près de la voie ferrée au sud de La Biette.
Artillerie : Activité moindre que les jours précédents.Faible activité dans la journée.Tir d'efficacité entre 13h00 et 15h00 sur les batteries de Castres et Contescourt.Une pièce à longue portée (calibre 19 ou 21) au Sud de Lesdins a tiré 45 obus environs sur Séraucourt et ses abords et la région Artemps St-Simon.Dans la nuit, tir de surprise entre 02h00 et 04h00 sur nos premières lignes.Total des obus tirés : huit cents environ. 
Aéronautique : Un avion ennemi à grande hauteur a survolé le secteur en permanence pendant la matinée du 3, réglant le tir de la pièce  qui tirait sur Séraucourt (réglage perçu par nos postes TSF) notre artillerie et nos mitrailleuses ont tiré dessus sans résultat.Aucun avion ami n'a essayé de chasser cet avion.Dans la matinée, plusieurs avions ennemis ont survolés nos lignes.

Journée du 04 Mai 1917:
25° division: 
26° division: Continuation de l'instruction est aménagement des cantonnements.
120° division:
Physionomie générale : Journée et nuit calmes.
Activité française 
Infanterie : Relève au 86° du 2°Btln par le 1° sans incident, dans la nuit du 4 au 5.
Artillerie : Faible activité.Quelques tirs de réglage et quelques tirs de riposte.
Aéronautique : Activité moyenne.Une escadrille de dix avions amis a franchi les lignes à 13h30 violemment canonnée sans résultat.Ces avions (françias et anglais) ont survolé longuement les lignes ennemies malgré le bombardement.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : 86°RI 2 blessés à Gauchy par éclats d'obus au cours de la relève.
Activité allemande
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses dans la journée et rafales plus fréquentes dans la nuit.Quelques grenades à fusil sur notre 1ere ligne (voie ferrée) Gauchy et Grugies.
Artillerie : Faible activité.Tir de harcélement sur les premières lignes surtout par 77 et 105.Environ 450 obus tirés.
Mines : Apparition de minens devant le front du 86°RI.Quatre torpilles à 19h10 en avant de Gauchy, sans atteindre nos lignes et huit torpilles de 12h00 à 14h00 en avant de Grugies.
Aéronautique : Très active dans la matinée.Dans la soirée un seul avion ennemi sur nos lignes entre 14h00 et 15h00.

Journée du 05 Mai 1917:
25° division: La 25°DI relévera la 27°DI à partir du 7 mai
Secreur de droite du 13°CA.
Limite Nord (avec la 120°DI).
Canal de la Somme et canal de St-Quentin de puis Sommette-Eaucourt jusqu'au Hamel.Le Hamel (secteur de gauche), Séraucourt-le-Grand (secteur de droite), Contescourt, Castres (secteur de gauche), église de Grugies (secteur de droite), points 0157 et 0559 dans les lignes allemandes (ces points au secteur de gauche).
Limite Sud.Celle du 13°CA avec le 35°CA.
(121°) Guiscard, Villeselve, Gugny (ces localités au 13°CA) route de Cugny à Flavy-le-Martel, station de Flavy (cette route au 13°CA), Camas (13°CA), Clastres (35°CA), station d'Essigny, côte 109, Le Pontchu (ces points devant être occupés par des fractions du 2°CA), boqueteau à 800m N-E. de la côte 109 (35°CA).
Limite arrière du secteur de Cugny (inclus), Eaucourt (inclus), Sommette-Eaucourt. 
26° division: Continuation de l'instruction est aménagement des cantonnements.
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Journée et nuit calmes.
Faits saillants : A 17h30, le 5 mai, un avion ennemi a été abattu par notre artillerie.Il est tombé dans les lignes ennemies vers les maisons Ouest de Rocourt.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles habituelles.Rien à signaler.
Artillerie : Beaucoup moins actives que le jour précédent.326 obus seulement sur le secteur pendant les 24 heures.Diminution marquée de gros calibres (très peu de 150).
Aéronautique : Quatre drachen sont restés en observation sur l'ensemble du front, visibles du Hamel (PC) c'est à dire sur un très grand front.L'un d'eux était très haut.Leur observation a duré de 07h00 à 17h00.Plusieurs avions ennemis ont survolés nos lignes de 07h30 à 08h00, puis à 09h00 un avion ennemi a été abattu vers 17h30.A 17h40, un autre avion ennemi a survolé nos 1eres mignes à très grande hauteur.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Renforcement des réseaux de la tranchée des Singes vers 97-57.

Journée du 06 Mai 1917:
25° division: Pas d'annotation.
26° division: Le général Reibell prend le commandement de l'ID/26
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Journée et nuit calmes.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles d'écoute et d'embuscade.
Artillerie : Assez active au cours de l'après-midi.Tir de 75 sur les premières lignes ennemies.Réglage et tir d'AL à partir de de 13h00.Tir sur avions à 10h40 et 13h50.
Aéronautique : Très active surtout de 13h00 à 18h00.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Exercices par fusées entre l'artillerie et le 408°.
Pertes : 408°RI, 1 blessé assez grièvement par éclat d'obus (Aspirant Tixier 2°Btln).
Activité allemande
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleues et quelques grenades dans la nuit sur les premières lignes.
Cinq projectiles de minens sont tombés en avant de nos premières lignes devant Gauchy à 04h20.Elles paraissaient lancer de La Biette.
Artillerie : Activité très faible, surtout pendant la journée.230 obus seulement ont été tirés dans les 24 heures sur le secteur.Très peu de 150 (une vingtaine environ).
Aéronautique : Assez active.A 10h50, une escadrille de six avions survolent nos lignes à plusieurs reprises et font demi-tour devant le tir de nos canons spéciaux.
Travaux : Rien à signaler.
Divers : Entre 23h00 et 01h00, deux fortes explosions ont été entendues  dans St-Quentin (partie Sud ?).Elles étaient précédées d'un coup de sifflet.A 19h30, un incendie éclate dans la région de Harly.A 22h30, gros incendie au Sud-Ouest de la cathédrale de St-Quentin, qui brule encore dans la matinée.A 02h45, assez forte explosion dans la direction de Hatly ou Neuville. 

Journée du 07 Mai 1917:
25° division: Pas d'annotation.
26° division: Pas d'annotation.
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Ce matin à 03h45, deux de nos petits postes ont dispersé à coups de fusil des travailleurs ennemis à droite du chemin creux.
Artillerie : Peu active.Quelques réglages par avions (AC et AL).
Aéronautique : Très active à partir de 14h00.Nombreux avions de réglage et quelques avions de chasse.
Travaux : Continuation des travaux en cours, mais gênés par le mauvais temps.Les travailleurs du 86° ont du cesser à 23h30.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Rien à signaler à part quelques fantassins dispersés par les postes du 408° (mentionné plus haut).Tirs habituels des mitrailleuses.
Artillerie : Activité très diminuée.250 obus environ seulement tirés sur le secteur.Très peu d'obus de gros calibres, quelques 150 sur Castres et Contescourt et sur les lignes de résistance et de soutien du 408°.Tir de 77, 88 et 105.Batteries paraissant actives : celles de la région de Harly et 9788, 0669.
Aéronautique : Aviation assez active dans la matinée.Sept avions ennemis ont survolé les lignes.Trois drachens ont été vus en observation à des emplacements différents.Un de 09h30 à 10h10, un de 14h30 à 14h40, un de 14h50 à 16h30.
Travaux : Bruit de travaux en arrière de La Biette dans la partie Sud de St-Quentin. 
Divers : Pendant toute la nuit des mitrailleuses du Marais ont tiré sur Gauchy, celle de La Biette tiraient sur la route de Gauchy à GrugiesA noter que des balles tirées par la mitrailleuse 9760 passaient par dessus lma côte 103.Incendie dans St-Quentin à 23h00 dure jusqu'au jour. 

Journée du 08 Mai 1917:
25° division:  Pas d'annotation.
26° division: Pas d'annotation.
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Journée très calme.Bombardement de la région de Oestres pendant la nuit par obus qu'on croit être du 130.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles habituelles.
Artillerie : Quelques rfales de 75 dans la soirée sur le 1eres lignes ennemies et Rocourt.
Aéronautique : Rien à signaler en raison de l'état du temps..
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : NéanT.
Activité allemande
Infanterie : Aucune activité dans la journée.Grenades à ailettes lancées du saillant de Rocourt toùbées entre les lignes de surveillance et de résistance du 408°.Rafales de mitrailleuses habituelles au cours de la nuit, provenant de 73-75, 87-73, 88-71, 89-69, 65-62 et 97-60.
Artillerie : Faible activité pendant le jour, mais tir de harcélement sur les 1eres lignes et les communications pendant la nuit.Plus de 300 obus ont été tirés sur le secteur, dont 250 pendant la nuit.La ligne de soutien au N. de Oestres et la région 78-64 ont reçu 150 obus de gros calibres entre 01h50 et 04h00.Ces obus qu'on croit être du 130 semblent venir de très loin.Le départ ne s'entendait que très faiblement, la lueur de départ était visible à 100m/m à droite de la cathédrale de St-Quentin (point d'observation Epine de Dallon 68-59).
Aéronautique : Activité nulle, en raison du mauvais temps.
Minens : A deux reprises de nuit et de jour des minens sont tombés sur nos lignes davant Gauchy provenant de La Bierre (96-62).
Divers :  Quelques fusées rouges à un feu lancées de La Biette cette nuit n'ont été suivies d'aucun tir.
Deux explosions ont été entendu au cours de la nuit dans la partie Sud de St-Quentin. 

Journée du 09 Mai 1917:
25° division: Journée calme.Relève sans incident du 75°RI par notre 16°RI.Pertes : 1 tué, 5 blessés.
Le 105°RI cantonne à Artemps et Grand-Séraucourt.
Le général Lévi prend le commandement à 10h00 du matin.
Front du secteur 4Km environ tenu par le 98° de gauche et le 16° de droite.
Stationnement des troupes de la division le 9 mai à 10h00 :
QG/25, AD/25, détachement télégraphique, service de Santé, Prévôté, Justice militaire à Ollizy.
Trésor et Postes Ham, Sous-Intendance Sommette-Eaucourt (route de Ham à Cugny).Coopérative St-Simon.
ID, Génie Divisionnaire Artemps.
16° et 98°RI en secteur.
105°RI Grand-Séraucourt colonel et 2Btlns, Artemps 1 Btln.
26° division: Pas d'annotation.
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Relève du 86° par le 38° terminée cette nuit à 02h00 sans incident.Relève du 3°Btln du 408° par le 2° (quartier Nord) effectuée sans incident.Patrouilles ordinaires au 408°.Rien à signaler. 
Artillerie : Activité faible.Réglage par avions.Cette nuit à 01h25 tir de surprise sur les travailleurs ennemis en 9067.Travailleurs dispersés.
Aéronautique : Nombreux avions de régalges entre 16h00 et 19h00.
Travaux : Continuation des travaux en cours au 408°.Pas de travaux sans le sous-secteur Sud en raison de la relève.
Pertes : 408°RI 1 blessé par éclat d'obus.
Activité allemande
Infanterie : Rafales de mitrailleuses et grenades à fusils habituelles sur les premières lignes.
Artillerie : Très faible activité.Quelques obus seulement sur les premières lignes et tir sur nos avions de réglage assez nourris.140 obus seulement dans le secteur, surtout sur le 408°.
Aéronautique : Peu d'activité.Un drachen en observation à partir de 15h00.Un avion survole ses lignes à 14h45.   
Travaux : Bruits d'enfoncement de piquets sur les pentes Est de la crête descendant sur Rocourt.Travailleurs dispersés à 90-67.
Divers : Explosion dans St-Quentin à 23h45 et 04h20.Bruits de voitures de 04h00 à 05h00, faubourg S-E. de St-Quentin.Bruits de camions automobiles vers 08h30 dans la direction de Rouvroy. 

Journée du 10 Mai 1917:
25° division: Pas d'annotation jusqu'au 25 mai.
26° division: La 26°DI fait mouvement pour occuper la nouvelle zone de stationnement qui lui est fixée par l'ordre général d'opérations N°87 du 13°CA du 6 mai : Aubigny, Villeselve, Berlancourt, Freniches, Ercheu, Breuil, Hombleux, Verlaines, Flamicourt, un Btln d'infanterie cantonné à Ham avec l'EM du régiment.
Stationnement de la DI à la date du 10 mai :
QG-DI (1er Groupe) Estouilly.
2eme Groupe et détachement télégraphique Golancourt.
Infanterie : EM Golancourt;
92°RI Libermont et écarts, Ercheu.
121°RI Ercheu (1 Btln), Muille-Villette, Verlaines, Golancourt.
139°RI Fréniches, Berlancourt, Flavy-le Meldeux.
DD Villeselve, section de discipline en secteur.
Cie Routière Collezy.Artillerie en secteur.Génie Hombleux.Escadron Breuil.
CVAD Esmery-Hallon, RVF Ham.
Santé Hombleux, Bacquencourt, Golancourt.
120° division:
Physionomie générale : Journée et nuit calmes.
Faits saillants de la journée : Tir violent des artilleries anglaise et française sur les premières lignes allemandes le 10 mai de 15h00 à 15h15.Pas de réaction de la part de l'ennemi.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles du 38° sur le petit poste le long de la voie ferrée.Des bruits de travaux et des charrois de pièces méétalliques ont été entendus.
Artillerie : Outre le tir violent mentionné plus haut sur les premières lignes allmandes, notre artillerie a exécuté quelques tirs dans la journée.L'AL a tiré sur les faubourgs Est de St-Quentin et sur des batteries ennemies. 
Divers : Relève de la 1°Cie de mitrailleuses du 86° par la 1°Cie de mitrailleuses du 38° sans incident dans la nuit du 10 au 11 mai.
Pertes : 1 blessé par éclat d'obus à Contescourt.
Activité ennemie
Infanterie : Quelques isolés sortent de la région 97-61 et 96-63 se dirigeant vers l'arrière.Des grenades à ailettes sur la tranchée Ducasse près de la route nationale N°30.Tir de harcèlement habituel de mitrailleuses cette nuit et à la pointe du jour.Toujours les mêmes mitrailleuses en action. 
Artillerie : Activité moyenne.Plus de 300 obus tirés sur le secteur, 130 environ de 77, 88 et 105 sur le sous-secteur Nord, quelques obus de 105 dans le sous-secteur Sud.Mais tir systématique par 150 et 105 sur la région du PC du colonel du 38° à Contescourt pendant la soirée de 13h50 à 16h40.Plus de 150 obus ont été tirés sur ce point coup par coup.Des tirs ont eu lieu à des heures diverses dans la journée.Aucun d'eux ne semble avoir été provoqué par l'action de notre artillerie à 15h00. 
Aviation : Assez active dans la matinée.Plusieurs avions ennemis ont survolé nos lignes à grande hauteur malgré le tir de nos batteries.Trois drachens qui étaient en observation sont descendus dès le commencement du bombardement anglais et sont remontés à 15h30 et 16h50.
Travaux : Rien d'apparent, mais bruit de charrois important vers la voie ferrée, ferraille remuée.
Divers :  A 15h03 et 15h08 des signaux optiques ont été aperçus dans une des fenêtres de droite de la cathédrale dès le commencement du bombardement.
Plusieurs explosions entendus dans la matinée et la soirée.

Journée du 11 Mai 1917:
25° division: 
26° division: Pas d'annotation.
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Matinée calme.Assez grande activité des deux artilleries dans l'après-midi.
Faits saillants : Tir de destruction du réseau ennemi au Sud de La Biette en face du boyau des Fascines.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de 01h30 à 03h00 davant La Biette.
Artillerie : Grande activité de l'AC.Tir de destruction.Nombreux tirs sur avions. 
Divers : Un mort français non encore identifié a été ramené par une patrouille du 408°
Pertes : 38°RI 3 blessés légers par éclatS d'obus.
Activité allemande
Infanterie : Nulle dans la journée.A la tombée de la nuit, l'infanterie s'est montrée nerveuse.Nombreux coups de fusil et de mitrailleuses.Jet de grenades à fusil et à ailettes sur la 1ere ligne du 38° ; de 23h30 à 24h00, une centaine de grenades.Rafales de mitrailleuses habituelles pendant la nuit. 
Artillerie : Pas de réaction de l'artillerie ennemie pendant les tirs de destruction de hier.Quelques obus de 77, 88 et 105.A la tombée de la nuit, réaction assez vive.Activité de 77 et 88 pendant toute la nuit.Au total près de 300 obus.  
Aéronautique : Assez grande activité dans la matinée du 11.Plusieurs avions ont survolés nos lignes à 10h50 une escadrille de cinq appareils a survolé la 1ere ligne ennemie et s'est dirigé vers l'Est.Trois drachens se sont élevés à plusieurs reprises dans la journée.
Travaux : Bruits de voitures entendus cette nuit dans La Biette.Chargement ou débarquement de ferraille.Coups de marteaux sur des piquets dans la région de la route nationale.  
Divers :  Vu plusieurs isolés vers 18h00 à 18h30 sortant de la tranchée des Singes vers 9760 et se dirigeant vers l'arrière.D'autres, porteurs de campement allant de la tranchée du Niemen au boyau des Fascines.
A 01h30, sigaux optiques aperçus en arrière des premières lignes.
A 19h35, trois explosions sourdes dans la partie Sud de St-Quentin.
Les premières constations faites à la suite du tir de brèche exécuté par l'artillerie le 11 mai peuvent se résumer ainsi : l'ennemi nerveux et sur ses gardes semble avoir sur ses premières lignes une infanterie suffisante (fusils et mitrailleuses) pour qu'une action de vive force devant le front de la division nécessite la mise en œuvre de moyens puissants (artillerie lourde).
L'ennemi n'a pas déclenché de tir de barrage.L'opération simulée prescrite pour ce soir a pour but de l'y inviter et de lui faire dévoiler ses ressources et artillerie.

Journée du 12 Mai 1917:
25° division:
26° division: La 26°DI reçoit, note III°Armée N°3395/3 du 11 mai, ordre particulier N°675 OP de la III°Armée, au sujet de la rlève de la 61°DI britannique;
Le 1°Groupe du 16°RAC (Rayne), en position à l'E. de Castres est relevé par le 3°Groupe du 36° et cantonne à Villers-St-Christophe.Reconnaissance du secteur de la 61°DIW par les officiers de la 26°DI.
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Journée calme dans l'ensemble.L'ennemi n'a pas réagi ni pendant ni après le simulacre de coup de main fait par nous hier soir.L'action de l'infanterie a été nulle, celle de l'artillerie très faible.
Activité française 
Infanterie : Patrouille d'officier a reconnu cette nuit la brèche pratiquée par nos tirs dans le réseau ennemi.
Artillerie : Très active.Tir de brèche devant 9760 et engagement prévu.Nombreux tirs contre avions. 
Divers : Des mitrailleuses contre avion du ont tiré le 12 vers 08h00 sur un avion survolant nos lignes à faible hauteur.
Activité allemande
Infanterie : Tirs de mitrailleuses habituels, particulièrement sur la Cie de gauche du 38°.Quelques grenades à ailettes sur le cimetière d'Oestres et la Cie de droite du 38°.Moins de fusées éclairantes que les nuits précédentes.
Réaction de l'infanterie nulle pendant et après le simulacre de coup de main.
Artillerie : Assez calme pendant la journée, tir d'arrosage, 150 obus tirés dans le secteur.Très faible réaction au tir de notre artillerie sur le réseau ennemi au Sud de La Biette, une cinquantaine de 77 et 88 sur la 1ere ligne du 38°, tirés coup par coup et irrégulèrement.
Aviation : Active dans la matinée, trois avions ont survolé les lignes à grande hauteur malgré notre canonnade.L'un d'eux, vers 08h00 volait assez bas (700m) survolant les tranchées de la division de droite et les mitraillant.Les mitrailleuses du 38° ont tiré sur cet avion.Trois drachens vus en observation.Plusieurs avions ennemis ont survolé lentement notre première position dans la matinée protégés par 4 avions de chasse.
Travaux : Bruits de coups de maillet sur piquets dans la direction du Marais.Aperçu, par instant, deux allemands travaillant à un élément de tranchée au sommet de la côte 121.Entendu travailler au réseau du saillant de Rocourt.
Divers :  Un ballonnet rouge venant de la direction de Tous-Vents est tombé dans nos lignes hier soir.Nombreux isolés vus dans la journée, du  faubourg d'Isle à la tranchée de Bagdad, le boyau des pillards et réciproquement.Explosion à 21h20 dans la direction de la cathédrale suivie d'un  violent incendie qui a duré une partie de la nuit.

Journée du 13 Mai 1917:
25° division: 
26° division:  Le 2°Groupe du 16° (Roux), en position au N. d'Essigny est relevé par le 2°Groupe du 36° et va cantonner à Aubigny.
Suite de la reconnaissance du secteur de la 61°DIW par les officiers de la 26°DI.
La Cie du génie de parc va cantonner à Etreillers (dépôt génie).
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Une reconnaissance d'une section et demie (lieutenant Chapuis et sous-lieutenant de Belloc) a reconnu une brèche pratiquée par l'AC le 11 et 12 mai.
Artillerie : Quelques rafales de 75 sur les lignes ennemies dans l'après-midi et la soirée.
Aéronautique : Néant.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Patrouilles de liaison entre le 38°-408° faites cette nuit par la route d'Oestres à Gauchy.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Rafales de mitrailleuses habituelles pendant la nuit, plus nombreuses à la chute du jour.Ces mitrailleuses ont tiré dans la journée sur nos avions de réglage.L'ennemi a tiré sur nos 1eres lignes dans les 2 sous-secteurs des grenades à ailettes par rafales de plusieurs grenades.
Artillerie : Activité faible.250 obus environ tirés dans le secteur dans les 24 heures sous forme de tir de réglage ou de harcélement à intervalles irréguliers par 77, 88 et 105, le plus souvent coup par coup.A noter un tir d'une centaine d'obus de 105 tirés par salves de 4 sur le point 57-60 le 12 mai à 20h45.Quelques 150 dans l'après-midi sur Grugies et la ligne des réduits. 
Aéronautique : Moins active que la veille.Deux avions vers 09h00 et une escadrille de 5 vers 18h00, survolant les lignes ennemies à très grande hauteur.
Travaux : Bruits de travaux cette nuit dans les réseaux du saillant de Raucourt.
Divers :  Charroi assez intense entendu dans St-Quentin à la tombée de la nuit.Incendie important de 21h00 à 24h00 paraissant être à peu près au centre de la ville.

Journée du 14 Mai 1917:
25° division: 
26° division: Le 3°Groupe du 16° (Collin), en position au N.d'Essigny est relevé par le 1°Groupe du 253° et va cantonner à Villers-St-Christophe.
Le 121° arrive avant 06h00 dans la zone Vaux-Foreste-Germaine et relève pendant la nuit du 14-15 avec la Cie 13/52 la 182°Brigade d'infanterie anglaise dans le sous-secteur de Savy.La Cie routière cantonne à Germaine et la sections de projecteurs à Etreillers.  
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Journée calme, sauf à la tombée de la nuit, moment ou l'ennemi a monté une certaine activité devant le sous-secteur Sud (tir d'artillerie, de mitrailleuses et de grenades). 
Activité française 
Infanterie : Patrouilles habituelles.
Artillerie : Assez active.
Pertes : 38°RI 1 homme blessé accidentellement.
Activité allemande
Infanterie : A la tombée de la nuit rafale de mitrailleuses nombreuses sur l'ensemble du sous-secteur Sud.Tirs de grenades à ailettes intermittents pendant la journée, beucoup plus nourris à la tombée de la nuit.Tirs de mitrailleuses sur avion survolant la côte 121.Ces tirs partaient de la région entre 121 et La Biette, des premières lignes et positions en arrière. 
Artillerie : Environ 140 obus dans le secteur.Une vingtaine de 150 sur la ligne de surveillance près de la ligne de chemin de fer.Trois rafales de 150 à proximitè du cimetière de Gauchy.
Aviation : Moins active que précédemment.Un avion venant de l'Est a survolé nos positions.Un avion a survolé le canal.Vu trois drachens en ascension. 
Travaux : Travailleurs entendus vers le saillant de Rocourt.Des groupes de travailleurs ont été vus sur les pentes Nord de la côte 121.Ils paraissaient travailler surtout à la réfection de leurs réseaux.Ont été dispersés par nos tirs de mitrailleuses.
Divers : Il semble que le tir des canons contre-avions sont moins nourris qu'autrefois et que l'ennemi emploie contre nos avions beaucoup plus la mitrailleuses que le canon. 

Journée du 15 Mai 1917:
25° division:
26° division: Le 139°RI arrive avant 06h00  dans la zone Vaux-Foreste-Germaine-Etreillers ainsi que la Cie du génie 13/2 et ils relèvent la 183°Brigade d'infanterie anglaise dans le secteur d'Holnon (nuit 15-16).La section de discipline se rend à Etreillers.
120° division: De 08h00 au lendemain 08h00.
Physionomie générale : Journée et nuit calmes.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles habituelles.Rien à signaler.Tir de mitrailleuses sur la brèche faite par l'artillerie les 11 et 12.
Artillerie : Tir de réglage de l'AC.Tir d'AL dans l'après-midi sur les objectifs éloignés.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Les rafales de mitrailleuses ont été plus fréquentes et plus longues que d'ordinaire, en outre un grand nombre de granades à ailettes ont été tirées sur nos premières lignes pendant la nuit
Artillerie : Une centaine d'obus sur le secteur (77, 88 et 105) sur Gauchy et les premières lignes. 
Aéronautique : Deux avions ennemis ont survolés nos lignes pendant la journée.
Travaux : Des allemands ont été aperçus, travailleurs au réseau de fil de fer devant la tranchée du Singe.Bruits de travaux sans la direction du saillant de Rocourt.
Divers : Lueur d'incendie très loin à l'Est de St-Quentin.Une explosion a été entendue dans la direction de St-Quentin.
Va et vient continuel d'isolés des tranchées de 1ere ligne (tranchée du Singe et de Frédéeic, versant Nord vers le ravin).