Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 01 Octobre 1917:
25° division: Journée Calme.
1 camouflet allemand.
A la Fille Morte à 02h55, comme nous préparions un camouflet, les boches ont débouchés dans la galerie occupée par les travailleurs du génie.Ces derniers ont tiré et lancé une grenade sur les boches qui se sont enfuis.
Pertes : 1 blessé.
26° division: L'artillerie ennemie exécute de nombreux réglages de tous calibres et continue ses tirs de harcèlement sur nos communications.
Les avions ennemis, très entreprenants viennent au cours de la nuit jeter des bombes et mitrailler les routes de la région de Clermont.
Nos patrouilles ont vérifié l'état des réseaux.
L'ennemi fait jouer un camouflet à 04h55 (pas de pertes).
Pertes : 1 blessé au 139°RI.
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Tirs indirects de mitrailleuses.Nombreuses patrouilles.Une du 408° a trouvé un fusil Mauser semblant être abandonné depuis peu de temps, près de Bénéchie (entre boucle Est et Ouest et au Sud).
Dans le quartier de Chauvoncourt un poste mixte a été placé cette nuit entre la voie ferrée et la Meuse (S-O. de Ménonville) ce poste sera toute les nuits en liaison avec le 408°.
Artillerie : 3 tirs de représailles sur tranchées Paderborn et des Germains à 11h30, 14h00 et 16h30.Exercices de barrage dans le quartier de Chauvoncourt.Obus tirés 44/75, 9/90 et 17/95.
Aviation : A 13h00 au dessus de Han combat d'avions à grande hauteur.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : De 15h00 à 20h00, quelques coups de fusils isolés tirés du village d'Ailly sur les lisières Sud-Est de Han.
Au cours de la nuit, courtes rafales de mitrailleuses sur réseau principal et carrefour route de Han, route de Méziéres, origine 9125, 5325 et 8218 cette dernière devant se déplacer jusqu'à 8328.Quelques rafales de mitrailleuses sur quartier Paroches
Artillerie : Peu active, tirs principaux sur tranchée de la Corde, Lambla, Mont-Meuse et boyau du V.Obus tirés 44/105, 8/77. 
Aviation : A 13h15, 2 avions survolent leurs lignes à grande hauteur.
De 22h00 à 23h10 et de 01h15 à 02h30 plusieurs avions traversent les lignes à hauteur moyenne (semblant prendre la direction de Bar-le-Duc), canonnés et mitraillés à l'aller et au retour.
A 03h00, un avion survole les Paroches et Dompcevrin et jette des bombes dans les environs de cette dernière localité (il avait deux lumières rouges).Au passage de ces avions, il a été remarqué que deux des avions ont lancée une fusée blanche en arrivant au dessus de la côte Ste-Marie, un troisième une fusée rouge au dessus des casernes Mac-Mahon.
Vers 03h00, un avion a été vu avec deux feux blancs, un autre avec deux feux rouges.
Des fusées signaux ont été lancées au passage des avions des casernes Mac-Mahon.Des fusées à deux feux ont été lancées également à l'Est du fort des Romains (ces derniéres toutes les 10 à 15 mn) semblent servir de guide aux avions pour le retour.
Travaux : L'ennemi continue à renforcer le réseau de fil de fer autour de Ménonville. 

Journée du 02 Octobre 1917:
25° division: Journée calme mais activité plus marquée de l'aviation et de l'activité ennemies.
1 camouflet français.
Grande activité de l'aviation allemande dans la soirée et la nuit.Cette activité est concommitante avec un retour offensif des allemands sur la rive droite de la Meuse.
4 bombes d'avions aux Islettes dans la région de la gare.
Pertes : néant.
26° division: L'aviation allemande est particulièrement active et vient au cours de la nuit jeter des bombes dans la région de Clermont - Auzeville - Grange-le-Comté et mitrailler les routes.Nos escadrilles sont sorties également pendant la nuit.
Notre artillerie exécute des tirs de harcèlement sur les communications ennemies.Le point 5205 est signalé comme un observatoire dont les occupants se montrent très vigilants.
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Harcélement par rafales de mitrailleuses.Patrouilles de réseau et de liaison.Patrouilles d'embuscade dont : quartier Han
1° 1 sergent, 1 caporal, 10 hommes du 408°, rive gauche de la Meuse, près du barrage vers 9619 de 19h15 à 24h00 a entendu des travailleurs sur la rive droite de la Meuse.
2° 1 sergent, 1 caporal, 10 hommes du 408° vers Bénéchie (Ouest) point 8022 de minuit 40 à 04h00.Rien vu ni entendu.
Artillerie : Activité moyenne.Tirs sur tranchée Frida, Budapest, sur 8228-8328.Tirs à 21h00 sur mitrailleuses en 7536-8028 et 8129, sur la demande de l'infanterie.Obus tirés 21/75, 13/90, 13/95.
Aviation : A 13H00, 2 avions survolent St-Mihiel.A 18h00, 2 avions engagent un court combat avec un avion ennemi.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : Néant. 
Activité allemande
Infanterie : Quelques coups de fusil dans la matinée sur Ham venant du bois de Picheaume.
Tirs intermittents de FM venant de 78-62.Rafales de mitrailleuses la nuit venant de la tranchée de Budapest et de la direction du Pentagone.
Les mitrailleuses ennemies répondent systématiquement à nos rafales en doublant approximativement le nombre des cartouches.
Artillerie : Peu active.Quelques 77 et 105 sur tranchée du fond V et de la Corde, sur carrefour route Han-Kœur et Méziéres sur tranchée Jammes et Châlons, 26 obus lancés à 13h00 (9 non éclatés).Obus tirés 30/77, 55/105.
Aviation : A 10h30 et 11h30 un avion venant de St-Mihiel est canonné et fait demi-tour.A 14h30 et 18h00 un avion survole la Meuse.Il est canonné par nos batteries et chassé par nos avions.
Travaux : Bruits de pioche, de scies, de tôles dans la tranchée des Germains vers le bois Carré.Herbes coupées en avant tranchée Marburg, vers 76-52.
Divers : A 21h30, quatre explosions souterraines devant Lambla dans la direction de St-Mihiel.De 23h00 à 23h30, des fusées à 2 et 3 feux ont été lancées par les 1eres lignes ennemies auxquelles il aété répondu par des fusées lancées plus en arriére (exercice de signalisation probablement).

Journée du 03 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.
Le boche essaie un coup de main sur le centre du bataillon des Courtes-Chausses avec feinte plus à droite.Engagement de la tranchée Marchand.Nos petits postes se défendent sur place sans se replier comme c'était la consigne à la division précédente.Le boche ne s'attendait pas à cette manière.En outre le barrage déclenché aussitôt et renforcé par les engins de tranchées et les mitrailleuses a arrêté net toute action de l'ennemi.
Pertes : 4 blessés. 
26° division: Assez forte activité de l'artillerie ennemie qui bombarde particulièrement le quartier de Pont Roume par 105 et 150 et le bois Noir par torpilles de 240.
L'aviation ennemie se montre particulièrement active.Un de nos avions est descendu par trois avions ennemis vers 12h00 au S-O. d'Avocourt.
Le camouflet ennemi a reculé notre chantier de 12 ou 15m de la lèvre des entonnoirs.L'activité des autres chantiers ennemis rend notre situation assez difficile.Nous préparons un camouflet.
L'AD26 relève l'AD64 dans le secteur sans incident. 
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Harcélement par tirs de mitrailleuses.Patrouilles de liaison, d'embuscade dont : 
1° Quartier Han : 1 sergent, 1 caporal, 10 hommes du 408° sortis au Lavoir de 19h30 à 22h30.Vu nombreuses fusées à chenilles et à feux verts lancés à l'Est et en arrière du fort, pendant le passage d'un avion.
2° Quartier Bislée : 1 sergent, 1 caporal, 10 hommes du 408° sortis au PP6 et venus à 350m en avant des lignes sur route Bislée, St-Mihiel de 02h00 à 04h30.Rien entendu.
3° Quartier Paroches : 1 sergent, 2 caporaux, 16 hommes du 38° sortis par PP32 et venus en liaisons au pont 8173 (R à S).
Artillerie : Quelques tirs de représailles sur les 1eres lignes ennemies en particulier à 14h00 sur tranchée Marburg.Obus tirés 26/75, 12/90.
Aviation : A 10h00 et de 12h15 à 12h35 un avion survole nos lignes.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : Néant. 
Activité allemande
Infanterie : Pendant la nuit, nombreuses et courtes rafales de mitrailleues sur Lavoir, route de Han, au Prado et Ecluse.Origine 82228 et 9125.
Tirs intermittents de FM venant de la direction de la caserne de Mac-Mahon.
Artillerie : Peu active.Quelques obus de 105 et de 77 sur boyau central et tranchée Lambla, la Corde et Besson, sur carriére de l'Etoile et Paroches.Obus tirés 86 de 77 et 105.
Aviation : De 11h20 à 13h00 un avion survole nos lignes semblant régler un tir d'artillerie, pris ous le feu de nos canons diaparait vers l'Est.De 19h45 à 01h00 passage d'avions parraissant aller ou rentrer de Bar-le-Duc.De 19h40 à 20h30 d'autres avions franchissaient nos lignes survolant la région des Paroches et Dompcevrin, 6 bombes furent lancées aux environs de ce dernier village.Ces avions rentrérent ensuite semblant lancer à leur passage au dessus de la côte Ste-Marie 5 fusées à plusieurs étoiles.A 22h00, un avion venant de l'Est survole nos lignes lançant également à son passage au dessus au dessus de la côte Ste-Marie 3 fusées à plusieurs étoiles. 
Travaux : L'ennemi continu à travailler à la tranchée des Germains, vers le bois carré, probablement construction d'abris, ce qui expliquerait les nombreuses explosions entendues près du bois carré.
Divers : 1° De 05h00 à 06h00, roulement très distinct d'une Decauville du ravin de la Vaure Racine.A 08h30, 09h00 et 20h35 roulement de voitures et de Decauville dans St-Mihiel.
2° Depuis quelques temps les allemands exécutent dans la matinée des exercices de tirs de mitrailleuses à proximité de la 1ere ligne, probablement dans un stand des casernes de Chauvoncourt au point 8652.
3° Entre 20h30 et 00h45, plusieurs fusées de 2 et 3 feux sont lancées dans la tranchée Carlsbad.Nombreuses chenilles lancées de la tranchée des Viennois vers 20h00 au passage des avions allemands.

Journée du 04 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.
Camouflet allemand (4 tués, 5 blessés) à l'est de la hauteur 285.Il semble que ce camouflet aurait été produit par suite d'un accident chez l'ennemi.
Activité de l'aviation pendant la nuit.Des avions français vont chez le boche.Les avions ennemis passent également nos lignes.6 bombes aux Islettes vers la gare de ravitaillement de la Thibeaudette.
Pertes : 5 tués, 6 blessés.
26° division: Nous faisons jouer un camouflet de 5000kg de cheddite à 05h20 pour arrêter les travaux de l'ennemi.L'activité de l'ennemi décroit d'une façon appréciable.
Quelques obus dans la partie gauche du secteur et quelques rafales de mitrailleuses.On observe peu de mouvements sur les routes et les pistes.L'observatoire 5206 est toujours occupé, un guetteur est aperçu en 8694.
Pendant la nuit, l'infanterie ennemie manifeste une certaine nervosité (nombreuses fusées éclairantes, coups de fusil et rafales de mitrailleuses).
La relève de l'AD64 par l'AD26 est achevée sans incident y compris l'AT. 
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Harcélement par rafales de mitrailleuses.Patrouilles de liaison et d'embuscade.
1° Quartier Han : 1 aspirant, 1 sergent, 1 caporal, 10 hommes du 408° dans l'ile Neutre en 9222 de 19h30 à 23h00.A 22h00 entendu des voix direction de l'usine et des bruits de caisses tombant à terre à l'Ouest du pont occupé par l'ennemi. 
2° Quartier Bislée : 1 aspirant, 1 sergent, 1 caporal, 10 hommes du 408°  à l'élément de tranchée en 7232 à cheval sur chemin de terre Bislée-Route Nationale, de 23h00 à 01h15.Rien d'anormal. 
3° Quartier Paroches : 1 sergent, 2 caporaux, 16 hommes au poste de l'Ile en 8172, de 20h45 à 2323h30.Rien à signaler.
Artillerie : Tirs sur des travailleurs et lisières du bois Le Fays en représailles sur bois carré.Obus tirés 16/75, 16/90, 8/95.
Aviation : Néant
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : Néant. 
Activité allemande
Infanterie : De 00h10 à 05h00, courtes rafales de mitrailleuses toutes les 1/2 heures, origine 5629-8830.Rafales de mitrailleuses sur le sous-quartier gauche de Bislée, venant de 7536-8028-8129-8031, ces mitrailleuses semblent se déplacer.
Vu la flamme d'une mitrailleuse placée dans la carrière à l'Ouest du bois Picheaume.
Rafales de mitrailleuses venant de la tranchée Marburg, 7550 du Pentagone, caserne Mac-Mahon.
Artillerie : Tirs de 105 et 150 sur Lambla et boyau central.Tirs de contre batterie sur une de nos batteries bois de Malimbois.Obus tirés 19/105, 6/77.
Aviation : Néant.
Travaux : Terrassement en 8529.Tranchée de Budapest réseau parait renforcé en ce point.Terre fraichement remuée et camouflage en 8035.
Divers : Explosion de mine problabement vers maison des Officiers.
12h15 et 04h40, bruits de voitures derrière caserne Canrobert.L'ennemi a placé dans la nuit du 2 au 3 au Sud du Pentagone au milieu de ses réseaux une pancarte avec l'inscription suivante : "Nous avons bombardé Dompcevrin comme acte de vengeance".

Journée du 05 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.
Guerre de mine habituelle.Un camouflet allemand vers 06h20.
Aucune sortie des avions.Très mauvais temps.
Pertes : 2 blessés. 
26° division: Conformément aux prescriptions de l'ordre général d'opérations N°243 le Gal Cdt le 13°CA du 1er octobre la limite entre les 25° et 26°DI est fixée comme il suit :
Cours de l'Aire jusqu'à Neuvilly (Neuvilly à la 26°DI) - Mocheres (à la 26°DI) - Route du Gal Hallouin (commune aux 2 DI, camp Brune et Cabaud à la 26°DI) - Lisières O. et S. du bois Bachin - Chemin conduisant à la route Clemont-Les Islettes à la ferme Beauchamps  (chemin et la ferme à la 26°DI) - Col de Rarécourt.
Limite Sud : Chemin de Rarécourt à la tuilerie neuve (chemin et tuileries aux ENE - Camp Chillaz à la 26°DI) chemin du col de Rarécourt à Bellefontaine.
Les éléments cantonnés dans la zone des ENE y sont maintenus.
A 05h30 nous faisons jouer un camouflet à Vauquois-Est pour arrêter l'avance du chantier ennemi qui devient menaçant dans cette région.La circulation est particulièrement active entre le moulin de l'Orfèvre (Cheppy - Charpentry - Epinonville), isolés et petits trains.Une centaine de chevaux sont au paturage à l'O. de la ferme Tronsol.
 L'activité de l'ennemi continue à être faible .Notre artillerie fait ses réglages.L'infanterie très vigilante, poursuit ses travaux aussi bien dans le secteur que dans les camps qui nécessitent des aménagements importants. 
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Harcélement par tirs de mitrailleuses.Rafales de mitrailleuses de 03h45 à 02h00 sur le bois Picheaume et tranchée Budapest. Patrouilles de liaison et d'embuscade.
1° Quartier Han : 1 sergent, 1 caporal, 10 hommes au Nord-Est de 9617 de 23h00 à 01h30.
2° Quartier Bislée : 1 aspirant, 2 sergents, 1 caporal, 14 hommes de 19h15 à 21h55 au coude B et vers 8028 ont constaté le mauvais état du réseau allemand, surtout entre ces deux points et ont trouvé dans le réseau allemand vers 7726 une pancarte allemande.
Artillerie : Peu active.Obus tirés 10/75, 4/95.
Aviation : 16h30, un avion survole le secteur.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : 1 tué, 1 disparu au 408°. 
Activité allemande
Infanterie : Une patrouille allemande a tendu une embuscade vers 21h30 sur la route Kœur-la-Petite à Han (un rapport spécial a déjà été envoyé).Rafales de mitrailleuses de 21h30 à 05h00 (8830-8128).
Artillerie : Peu active.Obus tirés 18/150, 29/105.
Aviation : Néant.
Travaux : Renforcement du réseau de la tranchée Frida jusqu'à la tranchée Paderborn.Pose de comouflage, toile blanche vers 8228 jonction tranchée Frida-Budapest (8228).Aperçu en 1425 un groupe de 16 travailleurs construisant un réseau.
Divers : Une patrouille a trouvé en 7726 une pancarte posée par l'ennemi ainsi libellée : "Le bombardement de Commercy a lieu en représailles des bombardements en arrière de notre front".

Journée du 06 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.
Les éléments de la 25°DI ont complétement remplacé les éléments de la 65°DI encore dans le secteur (ACD 65, 2 Cies du génie).
Pertes : 1 blessé par accident au 98°RI.
26° division: Journée calme.
Une de nos patrouilles signale vers 02h40 et 02h50 deux explosions dans les lignes ennemies devant le PP Livoireau ?.
Le 92°RI relève le 121° dans les quartiers du Mamelon Blanc et de l'Aire.
Le sous-lieutenant Lizet du 92° est tué par une balle de mitrailleuse au cours de la relève.Un blessé au 139°RI.
Quelques mouvements d'isolés et de trains sont signalés vers Fleville, St-Juvin, Chatel.
Dans la nuit, le 92° achève la relève du 121° (bois Noir).
L'ennemi toujours actif dans ses mines devient menaçant à Vauquois-Centre.Nous préparons un camouflet.
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Tirs de harcélement par mitrailleuses.Patrouilles de surveillance et de liaison.
408°RI : Patrouilles de surveillance et d'écoute de 20h00 à 23h00 et de 24h00 à 04h00 en avant du PP3 vers le Lavoir et aux abords de la route Han - Kœur-la-Petite.Rien vu, rien entendu.
38°RI : Patrouilles de liaison avec le 83°RI au poste de l'Ile contact à 22h00.
Relève du Btln Julien par le Btln Pierson dans le quartier de Chauvoncourt, sans incident.
Artillerie : Peau active.Obus tirés 10/75
Aviation : Néant.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : Néant. 
Activité allemande
Infanterie : Une seule rafale de mitrailleuse tirée à 22h00 de 9125 sur les environs du Lavoir.Quelques rafales de mirailleuses venant du Pentagone.
Artillerie : Faible activité.Obus tirés 16/105.
Aviation : Néant.
Travaux : Tranchée Paderborn, point 8031 terre fraichement remuée sur 6m de longueur.Il existe en ce point un camouflage destiné probablement à dissimuler les travaux.
Divers : Deux sourdes explosions au N-O. de la maison de Officiers, point 8033.

Journée du 07 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.
Les observatoires et les renseignements divers ne signalent aucune activité particuliére chez l'ennemi.
Pertes : néant.
26° division: Journée calme.
En exécution des prescriptions de la note du CA N°2660/3 du 4 octobre, une étude a été faite sur les possibilités qu'offre le secteur pour exécuter des coups de mains, trois points sont proposés : lisière S-E. du bois de Cheppy, Vauquois, V. de Vauquois.
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Harcélement par mitrailleuses.patrouilles de liaison et d'embuscade.
408°RI : 1° Vers 9618, de 20h00 à 24h00, entendu  bruits de travailleurs semblant provenir de la rive droite de la Meuse vers 9819.
2° Vers 8422, de 20h00 à 24h00 sortant de PP2.
3° Rive droite de la Meuse jusqu'en 8025, a suivi le réseau se dirigeant vers le coude A de 22h00 à 00h45 est sortie par Romainville.Réseaux allemands en très bon état, ont été renforcés dernièrement.Poste du coude A inoccupé.
38°RI : Patrouilles deliaison avec le 83° et 408°RI.
Artillerie : A 11h45, rafales de 75 sur parties Nord du fort des Romains.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : Néant. 
Activité allemande
Infanterie : Coups de fusils habituels dans la journée.La nuit, rafales de mitrailleuses venant de 8228, 9624 et carrière Picheaume, battant route de Han, poste du Lavoir-Bénéchie.Rafales de mitrailleuses venant aussi du pentagone et vers 7550.
Artillerie : Quelques obus de 105 et 150 sur tranchée Lambla, la Corde, boyau central, tranchée Besson.Nombre d'obus tirés 17/77, 22/105.
Aviation : Néant.
Travaux : Continuation des travaux en cours tranchée des Germains vers 8053, les allemands construisent un abri de mitrailleuses point 7758.
Divers : Au cours de la nuit les allemands ont lancé de nombreuses fusées de la tranchée Frida vers le coude A.

Journée du 08 Octobre 1917:
25° division:  Journée calme.
La pluie torrentielle gêne nos patrouilles et envahit boyaux et tranchées;
Pertes : 1 homme tué au 105°RI.
26° division: Nous donnons un camouflet de 7000kg à Vauquois-Centre à 05h30.
L'artillerie ennemie reprend un peu d'activité.Quelques avions sortent de part et d'autre.
1 tué, 1 blessé au 92°
L'EM du 1°Btln du 71°RIT est mis à disposition de la 26°DI à Clermont - Aubeville.
Ces travailleurs sont mis à la disposition du Cdt du génie divisionnaire pour l'organisation défensive du secteur (construction et aaménagement de 6 grands boyaux et des ouvrages au sud de la Braniere). 
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Tirs de mitrailleuses à longue portée.Patrouille de liaison et de reconnaissance.
38°RI : 1° Liaison avec le régiment de gauche à 22h00 au poste de l'Ile.
2° En avant du petit poste 33 vers la Meuse de 20h00 à 22h30.Rien d'anormal n'a été remarqué.
Le Btln Dumas a été relevé par le Btln Marco-Torchino dans le quartier de Han.Relève terminée à minuit sans incident.
Artillerie : Quelques obus sur 7536, où une mitrailleuse était en action.Obus tirés 6/75, 12/90, 30/95.
Aviation : 3 avions français survolent nos lignes vers 12h00.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : Néant. 
Activité allemande
Infanterie : Rafales de mitrailleuses venant du bois de la carrière de Picheaume, de 7536 du Pentagone de la caserne Canrobert.
Artillerie : De 17h00 à 17h30 léger arrosage de Lambla.Quelques obus sur tranchée et boyau Courtine et sur le front du V.Obus tirés 48/105. 
Aviation : Aucune activité.
Travaux : L'ennemie continue a travaillé à 8032.
Divers : A 08h35, une explosion souterraine à 8032 où se trouve le camouflage, une fumée épaisse a été aperçue quelques secondes après.

Journée du 09 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.
Un camouflet boche à 04h45  à l'Ouest de 285.Pas d'accident, quelques dégâts matériels.
Pertes : 1 homme blessé accidentellement au 105°RI.
Une mission américaine visite le secteur.Les membres au nombre de 7 sont principalement des journalistes.Ils sont accompagnés par le capitaine Bloch-Larroque du ministère de la guerre.
26° division: Les mitrailleuses et l'artilllerie ennemies montrent une activité à peu près égale à celle de la veille.Harcèlement de nos communications.
2 Cies du 71°RIT se portent aux abris de Forimont (1 Cie) et de Valmy-Dervin.
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Harcélement par tirs de mitrailleuses.Patrouilles de liaison et de vérification des réseaux.
1° 3 ont été faites par le 408°RI, vers 9516-8022-8822 et 8525.Rien d'anormal a été constaté.
2° Le 38° a exécuté une patrouille de liaison avec le régiment de gauche.Contact à 21h30.
Artillerie : Peu d'activité.Obus tirés 10/90, 20/95.
Aviation : Néant.
Travaux : Continuation des travaux en cours et réparation des éboulements produits par la pluie.
Pertes : Néant. 
Activité allemande
Infanterie : Quelques coups de fusils et rafales de mitrailleuses sur le pont et les lisiéres de Han.Quelques rafales de mitrailleuses venant du Pentagone.
Artillerie : Quelques 105 vers 15h00 sur tranchée Lambla.Obus tirés 5/105.
Aviation : Néant
Travaux : Renforcement pendant la nuit des réseaux de fil de fer entre 7550 et 7552.
Divers : Néant.

Journée du 10 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.Camouflets habituels de part et d'autre.Rien à signaler. 
26° division: Quelques isolés sont aperçus au Nord de Vauquois et vers la tranchée de Pilsen.
Peu d'activité d'artillerie.
Trois sections de mitrailleuess de de chacune des CM1 et CM2 du 71°RIT vont prendre position dans le secteur (2eme position), les TR du 71°RIT s'installent au Camp Le Pruvost.
La 26°DI fournit des travailleurs au génie du 13°CA pour la construction d'un observatoire en béton à la SROT57 (note de service N°918). 
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Tirs de mitrailleuses à longue distance.
Patrouilles : 408°RI, 2 en avant de Han, dans la boucle Est et Ouest et retour par PP4, de 20h00 à 23h00 et de minuit à 03h00.
Une de ces patrouilles a trouvé une brêche de 1m50 dans le réseau bordant Bénéchie.Un sentier tracé dans l'herbe conduit de là à la Meuse.
Dans la 2eme partie de la nuit, une patrouille à la lisière du bois Mont-Meuse, une autre en avant de PP12 entre nos réseaux et le réseau allemand.Rien à signaler.
38°RI, une patrouille de liaison avec les éléments du régiment de gauche, contact à 23h00 à l'Ile.
Artillerie : Peu active.
Aviation : Néant.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : 408°RI 1 caporal blessé par balle de mitrailleuse.
Activité allemande
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses et coups de fusil sur Han et sur les quartiers Chauvoncourt et les Paroches.
A 22h15, quelques grenades ont été lancées dans la direction de la maison du Cantonnier. 
Artillerie : Quelques obus sur le quartier de Chauvoncourt dans la direction du boyau Salonique et sur le village des Paroches.
Aviation : Néant.
Travaux : Rien à signaler.
Divers : Deux groupes allemands comprenant 20 hommes environ chacun, suivis de 5 cavaliers ont été vus à 05h55, à hauteur du bois Moreau sur la route St-Mihiel à Chaillon, se dirigeant vers Chaillon.

Journée du 11 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.Une patrouille boche qui s'approche d'un de nos petits postes de la Fille Morte est dispersée à coups de grenades.
Une faible activité des deux artilleries.Nous tirons environ 220 obus.On note les 200 obus boches dans le secteur.
26° division: L'activité de l'artillerie ennemie est un peu plus forte que les jours précédents sur le sous-secteur Ouest.Les mitrailleuses exécutent de part et d'autre des tirs de harcèlement.Une embuscade tendue au N. de la Hardonnerie, n'a vu aucun élément ennemi.Quelques avions sortent des deux côtés.
2 tués et 1 blessé au 92°.
Une section de la CM1 du 71°RIT est installée près du camp de Courcelles avec mission de défense anti-aérienne contre les avions ennemis volant bas.
Des travailleurs ennemis sont aperçus à plusieurs reprises.Ils sont dispersés par nos tirs de mitrailleuses ou d'artillerie.
120° division:
Physionomie générale : Calmes.
Activité française 
Infanterie : Harcélement par mitrailleuses.Plusieurs patrouilles de liaison, d'embuscade et de reconnaissance.Une de celle-ci commandé par l'aspirant Tallon du 408°RI composée de 1 sergent, 2 caporaux, 14 hommes est allée visiter le poste au pont 8325.Itinéraire coude A, coude B, route de Picheaume, le poste 8325 a été trouvé inoccupé.
L'élément de tranchée se trouve à cheval sur la route et donne accès à un abri en bon état (2 chambres et 3 couchettes), placé sous la route renforcée en rondins et tôle ondulée.
Ce poste est défendu par un réseau bas caché par des herbes et des chevaux de frise épars.La végétation existant dans ce poste prouve que l'on y vient jamais ou rarement.
Au retour, vers 02h00, à la hauteur du coude A une patrouille boche forte d'une vingtaine d'hommes débouche, venant en colonne par un.Reçue par notre feu, elle s'aplatit et se retire en ripostant faiblement.  
Artillerie : 2 tirs de repression en réponse à des tirs exécutés sur le quartier de Chauvoncourt et le village des Paroches.
Aviation : Néant.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Quelques tirs de mitrailleuses sur les ponts de passage.Dans le quartier de Han, une nouvelle mitrailleuse en 9325 à tiré 2 rafales de quelques cartouches.Mitrailleuses des casernes Mac-Mahon, Canrobert, du Pentagone plus actives.Une patrouille allemande a été repoussé au niveau du coude A. 
Artillerie : Quelques de 105 et 150 sur Lambla, la route Bislée à St-Mihiel encadrant la position du barrage.Tir de 77 et 105 sur le quartier de Chauvoncourt et le village des Parroches.
Aviation : Néant.
Travaux : L'ennemi continu à travailler en 8032.les travaux sont camouflés.11 boches travaillant à 08h55 au réseaux à la lisière du bois Le Faye vers 1425.
Divers : Vers 22h25, 1 fusée rouge à 1 feu au Nord du fort vers tranchée Carlsbas.

Journée du 12 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.
Vers 16h40, un avion allemand survole nos 1eres lignes à faible hauteur en lançant des fusées à 6 feux.
Réfection des dégâts occasionnés hier dans le quartier Fille Morte par un camouflet allemand.
26° division: Le bombardement de nos lignes au Sud de V. de Vauquois amène un tir de représailles de notre part.
Le plan de barrage est modifié et simplifié autant que le permettent l'étendue du front (7 Kms) et la faible densité d'artillerie dont dispose la DI (3 Gr de 75).
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison, d'embuscade.
408°RI : 1° Embuscade à la boucle de Bénéchie, 2° à 8225 dans la boucle Est, entendu des bruits de voix et d'armes vers le point 8826.Un petit poste doit exister à ce point.  
38°RI : 1 patrouille en avant de PP5, rentrée par PP3.Rien vu, ni entendu.
Artillerie : 2 tirs de répression sur demande du quartier de Chauvoncourt.
Travaux : Continuation des travaux en cours et remise en état des boyaux éboulés par la pluie.
Aviation : Néant.
Pertes : 1 homme tué par balle de mitrailleuse.
Activité allemande
Infanterie : Activité plus grande de mitrailleuses particulièrement sur la route de Han à Kœur et aux abords du village de Han.Un homme a été tué sur cette route.Origine 7337-7536-8028-8033-8228.
Mitrailleuses également en action au Pentagone, casernes Mac-Mahon, Canrobert et à La Ballastrière.
Artillerie : 14 obus de 105 sur carrefour 7715 vers 13h30.Quelques obus de 77 et 105 sur Lambla et fond de V, tranchées Jammes, de la Marne, boyau Erzeroum et sur PP25 et 26.
Aviation : Néant.
Travaux : L'ennemi continue à travailler vers 8032 et au Nord de 8033.Ces travaux semblent être menés plus activement depuis 48 heures, les parapets augmentent en épaisseur et en étendue.
Divers : Bruits de ferrailles, direction de St-Mihiel de 21h45 à 01h45.Roulement de Decauville de 21h30 à 02h00 vers St-Mihiel.De 20h00 à 21h00, fusées à 2 étoiles à intervalle de 3 minutes vers tranchée Carlsbas.
Explosion à 12h15 (paraissant être celle d'une grenade dans la tranchée Paderborn, 8030, aperçu une petite fusée blanche aussitôt après.
La crue de la Meuse a inondé l'Ile entre Blussot et Blavette.

Journée du 13 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.
Un camouflet boche dans le sous-secteur Argonne-Ouest provoque des éboulements en raison de l'humidité.
Deux ballonets porteurs de journaux "Gazette des Ardennes" atterrisent vers le mont de Villers.
26° division: La persistance des pluies a causé de graves dégâts aux organisations du secteur.Les boyaux, les tranchées s'éboulent et se transforment en fossé plein d'eau et de boue.Les abris sont inondés.L'entretien absorbe tout le personnel disponible et les travaux d'amélioration du secteur sont très ralentis.Les grans boyaux à pousser en 1ere urgence sont les boyaux 2, 3 et 6.
L'activité ennemie demeure très faible.
L'ennemi fait jouer un camouflet à 04h50 à Vauquois-Centre (ni pertes, ni dégâts).
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de liaison, de reconnaissance et d'embuscade, dont une commandée par l'aspirant Guyonnet du 38°RI composée de 2 sergents, 2 caporaux et 12 hommes sortie par le PP30 a été reconnaître le bocqueteau (7862).Ce bocqueteau a été trouvé inoccupé, aucune trace de PP, ni de tranchée, aucun réseau n'en défend les abords.
Artillerie : Aucune activité.
Aviation : Néant.
Travaux : Continuation des travaux en cours.Réparation des dégâts causés par la pluie.
Activité allemande
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses provenant de la patte d'oie (0621)-7337-7536-8032-8529 de la direction de la caserne Mac-Mahon.
Artillerie : Faible activité.
Aviation : Néant.
Travaux : L'ennemi travaille au boyau Trieste (7836).On aperçoit 3 gros tas de terre fraîche.
Divers : La Meuse a débordé la plaine entière entre bois Blussot-Brassette, Sampigny, Mécrin est recouverte d'eau.La liaison entre moulin Blussot-Brassette et entre les 2 quartiers par le Prado est devenue impossible, 0,60m d'eau environ.

Journée du 14 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.
Lutte d'engins de tranchées.Nous tirons 140 bombes de 58.Le boche en lance environ 300.
Pertes : 1 tué, 10 blessés.
26° division: Un tir de MW sur le Croupillon amène un tir de 155 sur les emplacements de MW connus de la tranchée Pilsen.Le tir ennemi cesse.
Une circulation assez active d'isolés et de voitures est signalée dans la région Boureuilles - Varennes - Esclisfontaine.
Des travailleurs épuisent de l'eau dans les tranchées.
L'aviation reprend un peu d'activité.
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouille de liaison et d'embuscade.Rien à signaler.
Artillerie :  Tirs de répression à 14h00, en réponse au tir de 77 et de 105, sur le champ de manœuvres et le village des Paroches.
Aviation : Néant.
Travaux : Réfection des camouflages détériorés.Remise en état des boyaux et tranchées, de nombreux éboulements s'étant produit par la pluie.
Activité allemande
Infanterie : Rafales de mitrailleuses de 9325 sur la route Han à Kœur-la-Petite et vers le Lavoir.Mitrailleuses en action en 8033-7552, au Pentagone, casernes Mac-Mahon Canrobert
Artillerie : Quelques obus dans la direction des passerelles.
Une quinzaine d'obus sur le champ manœuvres et une dizaine le village des Paroches (13h30).
Aviation : Néant.
Travaux : Rien de nouveau à signaler.
Divers Roulement de train s'éloignant de St-Mihiel de 03h20 à 03h40 et de 04h30 à 04h45.
La crue de la Meuse atteint 1m50 et recouvre toute la vallée jusqu'au réseau principal entre le Prado et Han.Le terrain entre moulin Blussot, le Gué et Han est également recouvert.

Journée du 15 Octobre 1917:
25° division: Journée assez calme.Le boche se signale par de nombreuses bombes environ 300.
Pertes : 2 blessés.
26° division:  Le camouflet du 14 a eu très peu d'effet sur nos travaux.
L'artillerie ennemie a un regain d'activité sur nos 1eres lignes et sur les arrières.Une embuscade tendue près de la route de Boureuilles n'a vu ni entendu aucun élément ennemi.
1 blessé au 139° et 1 blessé au 92°.
Les CMP 140 et 145 occupent les emplacements qui leur ont été assignés.
Quelque activité de l'aviation.
120° division:
Physionomie générale : Calme
Activité française 
Infanterie : Harcélement de mitrailleuses.Patrouilles de liaison et d'embuscade.Rien à signaler.
Dans le quartier des Paroches, le PP31 se trouvant dans l'eau et son boyau d'accès ayant 1m d'eau.Les commandants du secteur ont fait retirer
les occupants juqu'à nouvel ordre.
Artillerie : Tirs de représailles en réponse aux tirs sur le quartier de Chauvoncourt.
Aviation : Quelques avions français survolent nos lignes.Vers 14h00, un avion de reconnaissance est pris à partie par les mitrailleuses de Mont-Meuse et par les batteries contre-avion.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Rafales de mitrailleuses sur Han et sur la route Han à Kœur-la-Petite.Rafales de mitrailleuses venant des ruines de Ménonville, de la tranchée Marburg, du Pentagone, de la côte Ste-Marie.
Tirs de grenades à ailettes sur l'Etoile et la tranchée de la Meuse.
Artillerie : Une vingtaine d'obus de 77 et 105 vers 09h00 sur Malimbois et le PC Georges.Quelques onus de 105 sur le PC Logerot vers 16h30.
Aviation : Des avions allemands survolent nos lignes entre 14h00 et 17h00.
Travaux : L'ennemi semble continuer ses travaux à la tranchées des Boulgres.
Divers : La crue de la Meuse qui a augmenté dans la journée semble rester stationnaire.