Extraits des JMO des 25° et 26° division.
Journée du 01 Février 1915:
25° Division: Nuit calme.Pendant la journée l'artillerie ennemie montre peu d'activité sur le secteur de Canny, elle bombarde assez vivement avec du canon de campagne le secteur des Loges.Notre artillerie canonne et démolit une maison de la côte 101 (S de Crapeaumesnil) qui servait d'observatoire à l'ennemi.Dans la soirée entre 22h00 et 23h00 elle canonne  les tranchées de la côte 101 où des travailleurs ennemis sont signalés.
26° division: A partir du 01 février, chacun des escadrons du 25°RD fournit un peloton pour le service des tranchées : l'un dans le secteur de Nord en face d'Andechy, l'autre dans le secteur Sud à Tilloloy.

Journée du 02 Février 1915:
25° Division: Nuit calme.Dans la journée bombardement intermittent de Canny et des Loges particulièrement assez actif sur ce dernier secteur (village, corne N-E et lisière Est du bois).L'ennemi a envoyé des bombes à deux reprises sur le poste avancée à l'Est de la côte 91.Notre artillerie continue la destruction des maisons de la côte 101 (S de Crapeaumesnil).
26° division: L'artillerie ennemie montre plus d'activité que les jours précédents : Marquivillers et Erches sont bombardés à plusieurs reprises assez sérieusement par des piéces de gros calibre.Notre artillerie lourde les réduits au silence.Le réglage par avion et TSF commence à donner de bons résultats.

Journée du 03 Février 1915:
25° division: Nuit calme.Au cours de la journée l'artillerie ennemi se montre active dans le secteur de Canny où tombe environ 200 projectiles environ de gros calibre particulièrement sur Canny, ferme de Canny, les abords de Roye-sur-Matz.Le secteur des Loges est bombardé moins violemment avec de l'artillerie de campagne.Aucune perte nulle part.L'ordre 330 fini le mode d'emploi de l'artillerie de 75, 90, 120 dans le secteur.
26° division: Voir le 02 février.

Journée du 04 Février 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée l'artillerie ennemie s'est montrée très active.Plus de 500 obus de tous calibres sont tombés dans le secteur dont 26 de 210 sur Les Loges.Les points bombardés ont été le village des Loges, le saillant N-E et la lisière Est du bois des Loges, la ferme de Canny, Canny, côte 91, Roye-sur-Matz et la batterie au Sud de Roye, très peu de pertes.Notre artillerie a répondu en canonnant le bois triangulaire, une batterie dans la région de Crapeaumesnil.A 19h00 un mouvement de relève est signalé.L'artillerie tire sur la sortie N de Fresnières.A 20h00 notre artillerie effectué avec succès un tir d'écrasement sur Crapeaumesnil.
L'ordre du CA N°342 ordonne la relève d'un régiment du secteur N par des éléments fournis par les et 9° DC (un groupe léger et le groupe cycliste de chaque division) cette relève s'effectuera pour 18h00.En consèquence l'ordre particulier N° 332 de la division décide que 16° régiment sera relevé par ces éléments nouveaux.Ceux-ci formeront un régiment léger et assureront avec un btln du 100°RIT la défense du secteur de Canny.Ces régiments cantonneront le 6 dans les localité d'Orvillers, Biermont, Conchy-les-Pots, Ricquebourg, La Neuville.La relève s'effectuera dans les nuits du 6 au 7 et du 7 au 8.
26° division: Voir le 02 février.

Journée du 05 Février 1915:
25° division: Nuit calme.La relève du btln du 100°RIT détaché au 16°, par le btln du 100°RIT d'Orvillers se fait sans incident.Pendant la journée l'artillerie ennemie se montre moins active bombardant les mêmes points du secteur (le 210 n'est plus signalé).Notre artillerie canonne avec succès les tranchées de la sortie S de la Rue de l'Abbaye, les batteries à l'Est de Crapeaumesnil, et ferme Haussu, le bois triangulaire.
26° division: La division est renforcée par le groupe léger et le groupe cycliste de la 1°DC.Ces éléments cantonnent le 5 à Piennes et Montdidier.La cie d'aérostiers vient à Fignières.Notre artillerié éteint le feu de plusieurs batteries ennemies.

Journée du 06 Février 1915:
25° division: Nuit calme.Dans la journée les éléments des 3° et 9° DC (groupes lègers, groupes cycliste, 2 sections de mitrailleuses) destinès à la relève du 16° viennent occuper les emplacements prévus avant la relève.Les deux groupes cycliste et la section de mitrailleuses de la 3°DC cantonnent à Ricquebourg, La Neuville, le groupe lèger de la 3°DC cantonne à Biermont-Orvillers, le groupe lèger de la 9°DC à Conchy-les-Pots.
Activité moyenne de la part de l'artillerie ennemie, Notre artillerie canonne avec succès les tranchées allemandes allant  de la côte 101 à Fresnières.
26° division: Le groupe léger de la 1°DC le 315°RI en avant de Dancourt, après reléve le 315 vient à La Boissière (EM et 1 btln) et Piennes (1 btln).Le groupe cycliste de la 1°DC est mis à disposition du 92°RI à Tilloloy.Grande activité d'artillerie de part et d'autre.

Journée du 07 Février 1915:
25° division: Nuit calme.La relève du 1er bataillon du 16 (sous-secteur du centre) se fait sans incident par les éléments du groupe lèger de la 3°DC.Au cours de la journée bombardement intermittent par l'artillerie ennemie des mêmes points que précédemment.Notre artillerie canonne avec succès les tranchées à l'Ouest de Fresnières. Le Gal PENTEL cdt la 50° Bde est nommé au commandement de la 65° Division de réserve.
26° division: Voir le 06 février.

Journée du 08 Février 1915:
25° division: Nuit calme.La relève des 2eme et 3eme btln du 16 par les groupes cyclistes des 3° et 9°DC et le groupe lèger de la 9°DC se fait sans incident.Le 16° régiment va cantonner à : EM du rgt et 2 Cies à Lataule, 2 Cies à Ressons, 1 btln à Cuvilly, 1 btln à Mortemer.Journée très calme, peu d'activité de la part de l'artillerie ennemie.
26° division: Voir le 06 février.

Journée du 09 Février 1915:
25° division: Nuit calme.Activité un peu plus grande de l'artillerie ennemie, toujours sur les mêmes points.Une batterie de 210 envoie quelques projectiles sur Les Loges dans la matinée.Notre artillerie exécute un tir de destruction sur les tranchées allant de Rue de l'Abbaye à Fresnières.
26° division: Le 315 relève le 139 entre Beuvraignes et Popincourt; il est ainsi placé de manière à interdire à l'ennemi la direction Roye - Compiègne.

Journée du 10 Février 1915:
25° division: Le Gal PENTEL quittant le commandement de la 50° Bde, le Colonel DIDIER cdt le 98°RI prend provisoirement le commandement de la 50° Bde.Bombardement intermittent des Loges, lisières Nord du bois, Canny, hauteur 98.Notre artillerie canonne les batteries ennemies et les tranchées de Fresnières et côte 101 et celles au Sud de Rue de l'Abbaye.
26° division: Voir le 09 février.

Journée du 11 Février 1915:
25° division: L'ordre N°356 du CA prescrit que la relève du 100°RIT par le 70°RIT se fera entre le 13 et 18 février.Le 70°RIT seras mis à disposition du secteur Nord le 13 février à Rollot.L'ordre N°352 du CA préscrit que tous les éléments de la 3°DC affectés au secteur Nord devront quitter le secteur à partir du 12/02 à partir de 12h00.En conséquence le Gal de division ordonne (ordre particulier N°340) que le 16°RI  relévera  avec 6 compagnies  les éléments de la 3°DC dans le secteur de Canny.A la suite de cette reléve le secteur de Canny sera organisé de la façon suivante :
 a) sous-secteur de droite : Un btln mixte (2 cies d'active du 16, 2 pelotons du 9° groupe cycliste, 1 cie territoriale)
 b) sous-secteur du centre : Un btln mixte (3 cies d'active du 16, 1 cie territoriale)
 c) sous-secteur de gauche : Un btln mixte (4 escadrons du 9° groupe léger, 1 cie territoriale)
 d) réserve à Roye-sur-Matz - La Berlière : (1 cie d'active du 16, 1 peloton du 9° groupe cycliste, 2 escadrons du 9° groupe léger, 1 cie territoriale)
 Le lieutenant-colonel HUMBLOT cdt le 16°RI reprend le commandement du secteur de Canny à la place du lieutenant-colonel BALARISQUE.
 La relève aura lieu le 12/02 un peu avant le pont du jour. Pendant la journée bombardement assez vif des Loges, lisière Nord du bois, Canny , côte 98.Notre artillerie canonne les tranchées du Sud de Rue de l'Abbaye, bois de la Divette, bois triangulaire. 
26° division: Voir le 09 février.  

Journée du 12 Février 1915:
25° division: Nuit calme.La relève prescrite de tous les éléments de la 3°DC par 6 cies du 16 se fait sans incident.Ces éléments viennent successivement à Orvillers d'où ils sont embarqués sur automobile ou d'où ils partent à bicyclette à Wavignies et St-Just-en-Chaussée à partir de 12h00.Bombardement intermittent sur la relève des Loges, le saillant N-E et la lisière S-O du bois des Loges, Canny et les tranchées de la Maison Rouge (entre Rue-de-l'Abbaye et Fresnières).L'ordre particulier d'opérations N°342 fixe les conditions dans lesquelles se fera la relève du 100°RIT par le 70°RIT.Opérations, préliminaires, reconnaissances, etc les 14, 15, 16 février.Relève dans la nuit du 16 au 17 des btln du 100°RIT détachés auprés des 16° et 98°RI.Départ du 100°RIT, le 18/02.
26° division: Le groupe léger et le groupe cycliste de la 1°DC sont relevés et rassemblés en arrière pour rallier leur division.Le 139° le groupe léger en avant de Dancourt.Ainsi désormais le 139 barre la direction générale : Roye - Montdidier, en occupant les secteurs de Dancourt et Popincourt, entre le 315° à droite et le 121° à gauchequi étend légérement son front au S-E d'Armancourt.Ces diverses opérations de reléve s'effectuent normalement et sans être inquietées par l'ennemi. 
Le Général fait un projet de travaux de sape et de mine a exécuté dans le secteur de la division.Ce projet vise
 - 1) à arrêter la progression souterraine de l'ennemi partant de Beuvraignes.
 - 2) à pénétrer les lignes ennemies au Nord d'Andechy (La Cambuse);
Les travaux de sape et de mine devant Beuvraignes seront exécutés par la cie du génie 13/2, renforcée par les travailleurs territoriaux.
Les travaux de sape et de mine devant Andechy - La Cambuse seront exécutés par la cie du génie 13/4, renforcée par les travailleurs du 105° et 103° territorial.L direction en est confié au Colonel cdt la 51° Brigade.

Journée du 13 Février 1915:
25° division: Nuit calme.Matinée assez calme.Bombardement assez vif du village des Loges, du saillant N-E du bois, Canny, côte 91, côte 98. Notre artillerie canonne les tranchées de la côte 101 à Buvier. 
26° division: Voir le 12 février.

Journée du 14 Février 1915:
25° division: Nuit calme.Journée assez calme.Bombardement intermittent du secteur des Loges  (village, lisières N-E, E), du secteur de Canny (village, ferme de Canny, côte 91).Pas de perte.
Un complément de l'ordre particulier N°342 de la 25°DI fixe les points de détails de la relève du 100°RIT par le 70°RIT (mitrailleuses, trains, service de santé).
26° division: Voir le 12 février.