Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 01 Août 1917:
25° division: Journée agitée, combat à la grenade, progression dans les boyaux et tranchées du secteur Malleray et Gauthier.Nouvelle tentative d'attaque ennemievers le saillant de Malleray vers 20h30.
Activité des deux artilleries.Obus allemands à gaz.
Aviation active, jalonnement de notre nouvelle ligne.
Un blessé du 11°Ersatz 4°Cie est pris au quartier Gauthier.
Pertes : 16°RI 5 blessés, 147°RI on signale 3 officiers tués, 6 blessés, 5 disparus, Artillerie adjudant-chef blessé au groupe Pellet (?), 1 blessé à la 1°Bie du groupe Petitdent (?), 5°RAP 1 tué, 2 évacués (intoxication).
26° division: AD/26 est mise par ordre du Gal Cdt le GAC est mise à la disposition de la 15°Armée.Elle se porte par voie de terre à St-Rémy-en-Bouzemont (EM), Arrigny, Ecollemont, Hauteville.
120° division: Ce matin, au lever du jour, après un tir à obus toxiques sur les batteries pendant toute la nuit et une prèparation sur notre première position courte et violente, les allemands ont attaqué le sous-secteur Huguenot et la gauche du centre de résistance Brocart.
A l'heure actuelle, 15h30, la situation est la suivante :
1) La gauche du bataillon Dumas après un léger recul jusqu'au point 5322 a réoccupé 5423 : les positions du sous-secteur Brocard sont intactes 
2) A Huguenot-Est, des éléments du 328° (Btln) occupent la tranchée Grosclaude et le tranchée Garnier, se reliant par deux sections du 86° au 408°.
3) A Huguenot-Ouest, le bataillon Desgarniers tient la tranchée Garnier et recherche sa liaison avec la droite de la 25°DI vers le point 4116.
L'ennemi occupe Huguenot-Lescaux et a peut être des éléments dans garnier.
L'artillerie ennemie est toujours active sur la tranchée de Champigneulles, le boyau des Zouaves, le CR Brocard.
Notre artillerie de campagne et notre artillerie lourde courte exécutent en ce moment des tirs d'interdiction et des tirs de contre-préparation à cadence lente.
Les pertes ne sont pas encore connues.

Journée du 02 Août 1917:
25° division: Grosse activité des deux artilleries pendant la journée.Un prisonnier du 112°Ersatz est fait dans l'après-midi au sous-secteur Gauthier.La nuit le 2°Btln du 105°RI a relevé le 147° dans le quartier Malleray.
Pertes : 16°RI 1 tué, 2 blessés, 105°RI 1 blessé.
26° division: Continuation de l'instruction.
120° division: Hier soir, en fin de journée, nous occupions le front : tranchée Grosclaude-tranchée Garnier.
La liaison avec le Btln du 408°RI (CR Brocart) est bien assurée.
La liaison à gauche avec la 25°DI est recherchée vers la tranchée Bonnaire.Situation encore assez confuse.
Ce matin à 04h30, le Btln Jullien (38°) a repoussé une attaque sur la tranchée Garnier.
La contre-attaque déclenchée ce matin dans le sous-secteur Huguenot pour reprendre une partie du terrain perdu hier, a échoué.Un peloton du 86° (Btln Chanez) qui avait abordé la tranchée Lescaux a été rejeté sur sa base de départ.
Le bombardement a continué depuis ce matin à cadence lente, mais sur tout l'ensemble du secteur.
Dombasle est bombardé avec du gros calibre depuis 11h30.
Pertes : Impossible à évaluer de façon précise à l'heure actuelle mais paraissent être importantes.
Les tranchées Huguenot et Lescaux paraissent fortement occupées par l'ennemi.
Cinq mitrailleuses allemandes se sont dévoilées pendant le combat de ce matin.
Artillerie française : nombre d'obus tirés 75 : 23800 - 155 : 2101.

Journée du 03 Août 1917:
25° division: Journée bien moins agitée que les précédentes, diminution d'activité d'artillerie allemande.Nuit assez agitée, tentative d'attaque sur petit poste Cie de droite du sous-secteur Gauthier vers 22h00 après tir nourri de torpilles, repoussée à la grenade.Tirs de barrage.Un Btln du 98° occupe le sous-secteur Gauthier.
Pertes : 98°RI 2 tués, 5 blessés, 1 intoxiqué, 105°RI 1 tué, 1 aspirant et 7 hommes blessés, un sergent disparu au cours d'une patrouille, Artillerie 2 blessés.
26° division: Continuation de l'instruction.
120° division: L'après-midi du 2 est caractérisé par l'activité considérable de l'artillerie et par la nervosité des deux infanteries.Dans la nuit du 2 au 3, rencontre de patrouilles dans le sous-secteurd'Esnes.Jornée du 3 calme.
Activité de l'infanterie.Rencontre de patrouilles, deux hommes du 113°RI (29°DI) sont pris en face de la tranchée Garnier.
Activité de l'artillerie :
a) artillerie française : Très active surtout au commencement de la matinée et à la fin de l'après-midi.
b) artillerie allemande : Bombardemenet continu du réduit du Peigne pendant toute la journée du 2.Tir par rafales violentes et intermittentes de 03h00 à 05h00.Bombardement très actif et continu par gros calibres de la 2eme position (tranchée Rascasse et ses ouvrages) démolitions importantes et dégâts considérables.De nombreux abris ont été démolis ou ont eu leurs entres comblées.
Aviation : Un avion français a survolé nos lignes de 08h30 à 09h30.Un avion ennemi a survolé le quartier Brocard à 400m de 10h00 à 11h30, mitraillant nos lignes.
Pertes : Encore indéterminée de façon précise.
Travaux : Réfection de la 1ere ligne, très endommagée.Réfection d'éléments de tranchée.Déblaiement d'une entrée de sape dans la tranchée Rascasse.Remise en état de plateformes de mitrailleuses.
Relèves du Btln Dumas du 408° par le Btln Blondel du 120 terminés au quartier Brocard sans incident.
Relève de la CM du 35°RIT en 2eme ligne dans le sous-secteur d'Esnes par une CM du 71°RIT.
Les Btlns Montaigne et Desgarniers du 328° sont relevés et vont au camp 6 de Bethelainville.
Divers : Il se confirme que l'attaque du 2 août à 04h30 a été mené sur tout le front et en particulier sur le Btln Jullien apès une très violente préparation par 150 sur les tranchées Champigneulles et Poirier.
L'attaque ennemie fut immédiatement brisée par le tir de nos mitrailleuses et de nos FM.
Consommation en munitions d'artillerie 75 : 20428 - 155C : 1573  



Journée du 04 Août 1917:
25° division: Journée assez calme.L'artillerie ennemie a montré cependant une certaine activité dans l'après-midi et dans la seconde partie de la nuit sur la zone arrière.Un avion ennemi survole chaque matin nos lignes à faible hauteur.
Pertes : 16°RI 1 tué, 98°RI 1 tue, 3 blessés, 105°RI 4 blessés, Artillerie 2 blessés au 8/84, 3 tués , 4 blessés dont (?) off. au 12/84, 1 blessé grave à la 136/53.
26° division: Le général Cdt en chef Pétain réunit à 15h00 au camp de St-Ouen tous les officiers de la DI, les sous-officiers et hommes ayant obtenu les plus belles citations.
120° division:
Physionnomie générale : Lutte d'artillerie beaucoup moins active.
Activité française 
Infanterie : Huguenot-Est relève du 3°Btln du 86° par le 18°BCP terminé sans incident.
Dans la nuit du 3 au 4, le Btln Dumas va à Jubécourt, il est remplacé aux abris 309-310 par le Btln Pierson du 38° pas d'incident pour ce dernier.
Artillerie : Tir intermittent.
Tirs de barrage à 17h40 et le 4 à 03h30 déclenchés par fusées de Huguenot-Ouest à la suite d'escarmouches à la grenade.
Aviation : Nulle en raison du temps.
Travaux : Huguenot-Est amélioration du débouché du boyau Cannebière.Peu de travaux en raison de la relève.Huguenot-Ouest continuation de la ligne entre 4216 et 4515.Aménagement de niches.Nettoyage de la tranchée Champigneulles.Esnes continuation de la remise en état de tranchées éboulées par la pluie et le bombardement.Construction de niches à la droite de Brocard.Pose de ribard en 1ere ligne et devant les ouvrages Richard, varin et de la Camarde.réfection sur 110m de la tranchée Rascasse à l'ouvrage Kuhn.Réfection de boyau de l'Observatoire.Création du boyau du PC Oratoire au Calvaire.Réfection de 150m du boyau des Zouaves.Remise en état des ouvrages d'Esnes et de Tarascon.Etablissement de banquettes de tir dans ces ouvrages.Réfection du boyau de la Sarte, de la tranchée Berthelon.
Divers : Ce matin , à 07h35, un sous-officier du 113° actif a été fait prisonnier entre le boyau Deliot et le boyau Cannebière en avant de notre nouveau front.C'est un élève aspirant qui prétend être revenu hier du cour du fusil-mitrailleur.
Pertes : 120°RI 2 blessés et 5 disparus (corvée de soupe prise sous le bombardement, non rentrée ce matin), 86°RI 1 blessé, 38°RI 1 blessé et 1 disparu, 18°BCP 2 blessés.
Activité ennemie
Infanterie : Esnes activité de deux mitrailleuses situées au Nord de 6527 et au N. de 6627.Les mitrailleuses situées aux points 7328 et 7526 (tranchée Judas) ont tiré quelques rafales dans la nuit du 2 au 3.Quelques grenades lancées dans la nuit sur la partie Est de la tranchée du Bec.Les grenades à ailettes venant du N-O. ont été lancés sur la tranchée Hermel et vers 6325.
Le petit poste ennemi vers 7427 (tranchée Judas) est toujours occupée la nuit.L'ennemi a placé d'autres PP d'écoute au Nord de 7227 et au S-E. de ce point.
Huguenot on voit de temps en temps un allemand apparaître dans la tranchée Huguenot.  
Artillerie : Tirs beaucoup moins violents que les jours précédents, mais tirs intermittents sur tout le secteur.Tirs de barrage entre 3 et 04H00 principalement du côté du boyau Lavignac, barrage sur les lignes et en arrière des lignes.De 3 à 05h00 tir violent sur le ravin Sud du quartier Brocart, sur le Sud du Peigne  et vers le boyau des Zouaves.  
Aviation : Nulle.
Travaux : L'ennemi a placé quelques réseaux devant la tranchée Jauffret, au Nord du CR Brocart et devant la tranchée salie au N-O. de 6325. Quelques fils de fer espacés devant la tranchée Judas entre 7328 et 7427.

Journée du 05 Août 1917:
25° division: Calme pendant le jour.A 21h30, une patrouille ennemie qui cherchait à s'approcher de la tranchée Romain est repoussée à la grenade.Tentative d'attaque sur le saillant des Gascons à 05h00.Aviation active de part et d'autre.Relève du 2°Btln du 98° par le 3°.
Pertes : 16°RI 7 blessés dont 5 au Btln du camp, 105°RI 1 blessé, 98°RI 2 blessé, Artillerie 2 hommes intoxiqués au 12/84.
26° division: Le général Cdt la DI et un échelon avancé de l'EM rejoignent Jubécourt.
Le général Reibell prend provisiorement le commandemant de la DI au camp de St-Ouen.
120° division:
Physionnomie générale : Activité moyenne de l'artillerie ennemie plus grande de 14h00 à 15h30 dans le sous-secteur Huguenot.Bombardement lent et continu au cours de la nuit dans le sous-secteur d'Esnes, notamment sur et le boyau des Zouaves. 
Activité française 
Infanterie : Durant la nuit le Btln Julien a progressé de 40m dans le boyau Deliot, dans la tranchée Garnier la progressuin a été arrêtée par des coups de feu venant de 4716.
Artillerie : Assez active.Rafales de 75 sur les 1eres lignes.Tir d'AL sur les lignes de soutien et sur l'arrière. 
Travaux : Esnes, réfection des boyaux et des tranchées de 1ere ligne au Bec.Renforcement de ribards au saillant 7227.Réfection des parapets écoulés et évacuation de l'eau dans les tranchées du quartier Brocart.Pose de défense accessoires devant le front de Brocart.Construction de niches individuelles.Réfection d'un abri à munitions au Bec.Pose de ribards devant les ouvrages Richard et Varin.Nettoyage de la tranchée Rascasse et aménagement des ouvrages.Réfection de la tranchée Berthelon.Pose de ribards à l'ouvrage de Tarascon.Réparation des brèches dans le réseau de cet ouvrage.Etablissement de postes de grenadiers et de FM.Réfection de l'ouvrage Kuhn.
Huguenot-Ouest, continuation de la ligne entre 4216 et 4515.Le front de la Cie de gauchedu quartier Huguenot-Ouest est continu.
Huguenot-Est, construction d'éléments de tranchées pour relierles trous d'obus qui forment la 1ere ligne.Construction d'une tranchée à l'Ouest de Cannebière en liaison avec le Btln de gauche.
Divers : Un prisonnier du 113° a été capturé le 4 devant la Cie de droite du quartier Huguenot-Est.
Pertes : 38°RI 1 blessé, 18°BCP 1 tué, 3 blessés, 120°RI 1 tué, 3 blessés (les hommes signalés come disparus hier au cours d'une corvée de soupe sont rentrés sauf un).
Relèves : Dans la nuit du 4 au 5, l'EM, 3 Cies, 1 CM du 9°BCP sont montées sans incident à 309-310.
Le Btln Pierson a quitté 309-310 pour relever le Btln de Rorthays : 2 Cies et une 1/2 CM à Favry, 1 Cie et une 1/2 CM à Champigneulles.Cette relève a été très pénible en raison du mauvais état du terrain.
Les pluis de ce matin ont encore abimé les voies de communication du secteur.
Consommation en munitions  75 : 3657 obus, 155 : 62 obus. 
Activité ennemie
Infanterie : De nombreux isolés sont vus circulant devant Huguenot-Est.Une mitrailleuse est signalée à 5om N-O. de 5119.
Une mitrailleuse située vers 5525 tire fréquemment sur la tranchée du Peigne et gêne le mouvement de cette tranchée.Quelques rafales de la mitrailleuse situé au N-E. de 6527 dirigés sur la tranchée du Prado vers 6526.
A 23h50, deux hommes ont été aperçus faisant la relève d'un petit poste d'écoute à 30m environ au N-O. de 6626.
Quelques grenades à ailettes venant de la tranchée Brocart sur la tranchée Hermel.
Travaux : Travailleurs aperçus à la tranchée Peyre vers 7127 à 04h00 et à 20h00.Travailleurs aperçus dans l'ouvrage tringulaire de 04h00 à 05h00 (dans la tranchée Judas et dans la tranchée Vailly) vers 7526.
Bruits de travaux entendus dans le boyau partant de 6727 et se dirigeant vers le Sud, vers notre tranchée Guinard.
Artillerie : Tir moins violent mais intermittent sur l'ensemble du secteur.Tir très précis sur les boyaux de l'Observatoire, sur l'observatoire 173 (côte 310).Bombardement intermittent d'Esnes, la nuit, bombardement du ravin du boyau des Zouaves.
A 20h30, des coups allmands trop courts sont tombés sur la 1ere ligne allemande en face du sous-secteur Huguenot, ce qui a déterminé le lancement d'une fusée blanche de la part de l'ennemi.Cette fusée semble avoir déclenché notre barrage par confusion.De pareilles confusions semblent s'être produites plusieurs fois depuis quelques jours, il y aurait un intérêt majeur à changer le code des signaux.
Aviation : Deux avions ont survolé le secteur de 16 à 17h00.Un autre vers 18h30 à faible hauteur a lancé une fusée blanche au dessus de Huguenot-Est, nos mitrailleuses ont tiré dessus. 

Journée du 06 Août 1917:
25° division: Journée assez calme.Deuxième partie de la nuit très agitée.Menaces d'attaque sur les sous-secteurs de droite, arrêtée par notre barrage.Artillerie ennemie très active sur zone arrière, communications.Une centaine d'obus aux environs de Recicourt.Relève du 2°Btln du 105° par le 1er. 
Pertes : 16°RI 2 blessés, 98°RI 3 tués, 5 blessés, 105°RI sous-lieutenant Audebert tué, 2 tués, 1 blessé.
26° division: En exécution de l'ordre particulier d'opérations N°268 la 26°DI doit être embarquée en auto à partir du 7 août pour gagner la zone Foucaucourt-Fleury-Autécourt-Ville-sur-Cousances dans le but de prendre part à une attaque prochaine.
120° division:
Physionnomie générale : Journée assez calme.Soirée marquée par une activité plus grande de l'artillerie ennnemie.
Activité française 
Infanterie : Huguenot-Est, la Cie de gauche a parté la nuit sa 1ere 60m plus haut en avant sur l'ancien emplacement de la tranchée Garnier.Liaison maintenue avec le Btln de gauche.
Huguenot-Ouest, relève très pénible et sans incident au Btln Julien par des unités du 9°BCP.
Artillerie : Assez active dans la soirée du 5 et la matinée du 6.
Aviation : Quelques avions hier soir et ce matin.
Travaux : Esnes, évacuation des eaux et de la boue.Pose de ribards devant les ouvrages Richard et Varin.Etablissement d'in barrage de ribards sur la route Esnes-Béthincourt.Ribards devant l'ouvrage Kuhn, la Rascasse et Tarascon.Nettoyage du boyau des Zouaves.Réfection d'entres d'abris.
Huguenot-Est, constitution de la 1ere ligne, réfection de la tranchée Bouchez et de son réseau.
Huguenot-Ouest, peu de travail en raison de la relève.
Nettoyage des boyaux Cannebière et Tornafier.Le travail d'évacuation des eaux et de la boue est considérable et absorbe la plus grande partie de la main-d'œuvre.
Pertes : 38°RI 3 tués et 2 blessés, 9°BCP 2 blessés, 18°BCP 2 tués et 2 blessés, 120°RI 1 blessé, 71°RIT 3 blessés.
Activité ennemie
Infanterie : L'emplacement de la mitrailleuse vers 4628 se confirme.2 mitrailleuses sont signalées l'une en face de 5118, l'autre 5119.L'ennemi emploi beaucoup de fusées éclairantes.
Artillerie : Moyenne au cours de la journée.Plus active la nuit.Esnes signale un barrage sur le ravin de 21h00 à 21h15 et de 03h30 à 04h00.Bombardement par 210 sur la 1ere ligne en 4217 et 5219 ainsi que sur la ligne de soutien de 15 à 16h00.
De 20h00 à 22h00, une centaine d'obus sur Californie, le boyau des Zouaves et le ravin.
Aviation : Les avions ennemis ont profité des éclaircies.
Travaux : Toute la nuit à partir de 20h00 devant le quartier du Bec, l'ennemi a travaillé à la réfection de sa 1ere ligne.Bruits de travaux dans l'ouvrage triangulaire.Des travailleurs ont été aperçus dans la tranchée de 7527 à 7428.L'ennemi a posé des réseaux Brun devant sa tranchée Rousin de 6427 jusqu'à 30m au Nord de 6325.Mouvement entendu dans la tranchée Judas.Vers 21h15 une corvée ennemie a été aperçue quittant la tranchée Rousin et se dirigeant vers l'arrière par la tranchée HUMBERT.A 20h50 à la suite d'un échange de grenades dans le secteur Huguenot-Est, l'ennemi a envoyé une fusée blanche à 6 feux.Le tir de barrage ennemi s'est déclenché immédiatement.

Journée du 07 Août 1917:
25° division: Journée et nuit assez calmes.Faible activité des deux artilleries.Pourtant à partir de 19h00 tirs de harcèlements ennemis particulièrement sur les ravins.
Pertes : 16°RI 1 aspirant blessé, 98°Ri 1 tué, 5 blessés, 105°RI 1 tué, 1 blessé.
26° division: Le 139°RI et le QG sont transportés du camp de St-Ouen à Foucaucourt où ils cantonnent. 
120° division:
Physionnomie générale : Journée relativement calme.Tir intermittent de l'artillerie ennemie, notamment sur le ravin S-O. d'Esnes et sur le boyau des Zouaves, sur les ravitaillement autour du PC Cannebière.
Activité française 
Infanterie : Opérations de détails exécutées par la Cie de droite de Huguenot-Ouest à 21h00 (progression vers la tranchée Garnier).
Relève du 1°Btln du 120° par le 2°Btln du 408° sans incident, terminée à 02h30.
Le Btln Oger vient aux abris 309-310 sans incident vers 23h30.
Artillerie : Très active dans l'après-midi et pendant la nuit.A 04h30, tir de barrage signalé plus haut.
Aviation : Activité assez grande..
Travaux : Esnes, réfection des tranchées et boyaux et évacuation des eaux.Pose de ribard devant la 1ere ligne.Réparation des éboulements. Amélioration de la tranchée Berthelon et de l'ouvrage Kuhn.
Huguenot, continuation de la création de la 1ere ligne.Amélioration des boyaux.
Divers : Deux soldats du 328° ont été recueillis par le 9°BCP.
Pertes : 18°BCP 3 blessé, 9°BCP 1 blessé, 120°RI 2 blessé.EM/ID 120 lieutenant de Beaurepaire blessé au bras non évacué.
Activité ennemie
Infanterie : Devant Huguenot-Est, tir de mitrailleuses la nuit déjà signalé hier.
A 04h30, devant Brocart, on a entendu à plusieurs reprises une sonnerie de clairon dans les tranchées allemandes, il semble exister un certain rapport entre cette sonnerie et le bombardement très violent à la même heure.
Nombreuses fusées éclairantes devant l'ouvrage du Bec.
Le PP ennemi vers 2427 (tranchée de Judas à 60m à l'Est de notre point 7327) est occupé de jour et la nuit (fusées éclairantes la nuit et guetteurs le jour).
Artillerie : Le 7 à 06h50 quelues torpilles sur la gauche de la Cie de gauche à Huguenot-Ouest.
A 04h30, une torpille venant du Nord de la Côte 304 tombée sur le réduit Odent.
Le bombardement ennemi a été intermittent sur l'ensemble du secteur.A noter un barrage en arrière des 1eres lignes du sous-secteur d'Esnes de 04h15 à 05h00.
Aviation : Quelques avions dans la journée du 6.A 13h30 un avion a survolé Huguenot-Est lançant plusieurs fusées et mitraillant les 1eres lignes.
Travaux : Esnes, bruits de travaux et travailleurs vus dans la tranchée Judas entre 7427 et 7526 (réparation des dégâts occasionnés par notre artillerie).Pose de réseaux Brun devant le PP situé à 50m S-O. de 7227 (ouvrage du Bec) et devant la tranchée de 1ere ligne ennemie entre 7328 et la route d'Esnes-Malancourt.
Huguenot-Est, l'ennemi montre beaucoup d'activité et parait s'organiser rapidement devant le front de la 2°Cie, l'ennemi occupe 3 PP qu'il organise et cherche à relier entre eux, emplacement N. de 4917 avec un intervalle de 50 à 60m en se dirigeant vers l'Est.
Huguenot-Ouest, l'ennemi travaille à l'organisation de ses positions.
Circulation : Devant Huguenot-Est on aperçoit des isolés circualant entre le 1ere ligne et l'arrière principalement de 05h00 à 08h00.
Devant Huguenot-Ouest, le 7 vers 04h30, quelques isolés rampant de trous d'obus en trous d'obus en avant de la gauche du secteur.

Journée du 08 Août 1917:
25° division: Journée relativement calme.Nuit plus agitée particulièrement entre 22h00 et 24h00 et entre 02h30 et 04h30.Tirs d'interdiction vers l'arrière, tirs de destruction sur les batteries.Relève du 2°Btln du 98°RI (réserve à la coupure d'Esnes par un Btln du 335°RI (97°RI).
Pertes : 98°RI 1 sergent tué, 2 blessés, 335°RI 1 blessé, Artillerie 3 évacués dont 2 suite d'intoxication au 7°Gr.103°RAL.
26° division: Le 121° et les Cies du génie 13/2 et 13/52 sont transportés du camp de St-Ouen à Autrécourt et Ville-sur Cousances (1Btln).
120° division:
Physionnomie générale : Nuit calme.Dans la 2eme partie de la nuit, bombardement de la zone arrière.D'une manière générale le bombardement ennemi a été moins violent, toutefois a été actif sur l'arrière. 
Activité française 
Infanterie : Devant Huguenot-Ouest, échange de grenades devant 4716 vers 23h00. 
Artillerie : Assez active.
Aviation : Quelques avions dabns la journée du 7.
Travaux : Continuation de l'organisation de la 1ere ligne.Amélioration de boyaux et tranches.Transport de matériel.Travaux de réfection.
Divers : Le 1°Btln du 86° a relevé sans incident le 18°BCP à Huguenot-Est.Le 2°Btln du 408° a relevé également sans incident le Btln Blondel du 120°RI au Bec.
1 Btln du 120° et un détachement du 9°BCP (3 Cies, 1 CM) embarqués en auto à destination de la zone de la 4°DI.
Pertes : 38°RI 4 blessés dont 3 officiers non évacués lieutenant et sous-lieutenant Chapuis,sous-lieutenant Durand, 86°RI 1 blessé.
Activité ennemie
Infanterie : Echange de grenades devant 4716.
Artillerie : Bombardement intense par 150 et 210 sur les tranchées de l'ouvrage Favry et boyau Cannebière et du PC 309.Ce matin, vers 10h00, court bombardement ennemi par minen sur Huguenot-Est.
Aviation : Quelques avions le 7.

Journée du 09 Août 1917:
25° division: Tirs de harcèlement et de représailles effectuées par les deux artilleries pendant toute la journée.A partir de 00h00, bombardement des sous-secteurs de droite.Tirs de CPO et de barrages déclenchés par nous.Pas d'action d'infanterie.Aviation française très active.
Relève du Btln Casteran (105°) par le Btln Grosjean du 59°BCP rèserve sous-secteur Malleray à la coupure d'Esnes.
Relève du Btln Thomas (16°) par le Btln Desnos (335°) à Rieux.
Le 6°Btln du 255°RI a relevé sur ses emplacements le Btln du 98°.
Pertes : 335°RI Capitaine Bonneau blessé légèrement non évacué, 59°BCP (Btln de réserve) 1 tué (effondrement d'abri), 255°RI 4 blessés (plus 3 non évacués), Artillerie 36° 1 tué, 4 blessés (dont 1 s/off), 8/112 1 canonnier conducteur blessé, 1 maréchal des logis et 3 hommes intoxiqués par des obus à gaz tombés 12 jours avant (en creusant aux points de chute)
26° division: Le 92° est transporté du camp de St-Ouen à Jubécourt et Bois de Fouchères (1 Btln).Les pionniers du 121° et les Cies du génie 13/2 et 13/52 sont mises à la disposition de la 120°DI pour contibuer aux travaux du secteur.
120° division:
Physionnomie générale : Journée relativement calme.
Activité française 
Infanterie : Le 2°Btln du 38° a relevé dans le quartier Huguenot-Est le 9°BCP.Le 3°Btln du 86° a relevé avec une Cie et une 1/2 CM dans Huguenot-Est les éléments du 18°BCP.Le reste du bataillon s'installe dans Favry-Est.Relève du 3°Btln du 120° en 2eme ligne par le 3°Btln du 408°.Le 1°Btln du 408° arrive aux abris 309-310.Toutes ces relèves ont eu lieu sans incident dans la nuit du 8 au 9.
Artillerie : Vérification des barrages des groupes de 75 dans le sous-secteur Huguenot.
Aéronautique : Assez active à partir de 17h00.
Travaux : Esnes, dans la Cie de droite nettoyage et déblaiement de la 1ere ligne, nettoyage du boyau Lamaison.Cie de gauche, nettoyage et réfection des boyaux.Construction de saignées.Cie de soutien, nettoyage d'une partie de la tranchée Martigues.
Huguenot, aménagement de la 1ere ligne, tranchée de soutien approfondie à droite et à gauche du boyau de Lavignac à 1m de profondeur sur 30m.Organisation et creusement de la tranchée Bouchez.Nettoyage des boyaux Lavignac et Californie.
Embarquement : L'embarquement par camions automobiles du Bataillon Fischbach du 120° s'est effectué sans incident.
Activité ennemie
Infanterie : L'ennemi a occupé un élément de tranchée qu'il a construit légèrement en avant de l'ancienne tranchée Huguenot entre 4617 et 4717.
Artillerie : Tir violent sur l'ouvrage Favry, le boyau Cannebière et les abords du PC Cannebière.Tir de harcèlement sur le boyau Pozzo di Borgo.Tir de destruction de gros calibre sur la Camrgue et le boyau Tardiveau.Bombardement de la tranchée Guinard et de la 2eme position.Tir systématique sur le PC Oratoire.Un tir intermittent sur la route Montzéville-Esnes et Esnes, la tranchée Rascasse, le ravin de la Mort, observatoire Gauthier.Quelques 210 au Sud de la tranchée Peigne.
Depuis 14h00, bombardement de Dombasle : 20 obus de gros calibre.Depuis 12h30, tir intermittent par fusants sur le ballon.
Aviation : Peu active.
Travaux : L'ennemi travaille à sa 1ere ligne.

Journée du 10 Août 1917:
25° division: Journée assez calme dans l'ensemble du secteur.L'aviation s'est montrée très vigilante.Aucune action d'infanterie.Entre 21 et 22h00 obus toxiques sur le bois de Recicourt et sur la DI de gauche.
Pertes : 335°RI 2 blessés ( dont le lieutenant-colonel Bastien adjoint au colonel légèrement blessé à la tête par balle, évacué), 59°BCP 1 blessé, 225°RI 6 blessés, Artillerie 4 blessés.
26° division: Stationnement de la 26°DI. 2 sections 1/2 de la Cie Schilt 22/5 sont mises pour l'attaque à la disposition de la 26°DI.
120° division:
Physionnomie générale : Journée et première partie de la nuit relativement calmes.Bombardement intermittent sur les voies de communications et nœuds de boyaux, le village et le ravin d'Esnes.
Ce matin à 03h00, une fraction ennemie a été mise en fuite par un tir de fusil-mitrailleur sur la droite du quartier Huguenot-Ouest.
A 03h30, tir de grenades à main et à fusil sur tout le front de la Cie du centre et de la Cie de droite au quartier Huguenot-Ouest.Le barrage a été alors demandé.Une quarantaine d'allemands ont été vus regagnant leur tranchée sitôt après le déclenchement du tir.
Activité française 
Infanterie : Relève à la Rascasse (2eme position) du 3°Btln du 408°par le 1°.Terminée vers 00h30 sans incident.Relève gêné par le bombardement ennemi, terminée à 01h30 du 2°Btln du 120° par le 3°Btln du 408° dant le quartier Brocart. 
Artillerie : Activité moyenne à part le barrage ci-dessus.
Consommation en munitions 75 : 3862, 155 : 182. 
Aviation : Assez active.Plusieurs combats ont eu lieu.
Travaux : Huguenot-Est, liaison établie entre le PP de la 1ere ligne sur 300m.Approfondissement sur 190m de la ligne résistance, dont la 90m pour la tranchée nouvelle et 100m pour la tranchée Bouchez.Travaux sur 80m dans le boyau Californie et sur 120m dans le boyau Cannebière.  
Huguenot-Ouest, liaison entre les PP sur 200m sur la ligne de résistance, de 100m dans le boyau Deliot, de 120m dans le boyau Lavignac.
Bec, nettoyage sur 100m du boyau Moutalié.Dégagement du pont du boyau Tardiveau passant sous la route.Nettoyage du boyau sur 25m.Nettoyage de la tranchée de Martigues.Réfection de parapets.Enlévement de la boue. 
Divers : Embarquement sans incident des éléments des 9° et 18°BCP et du 120°RI.
Pertes : 86°RI 2 tués et 10 blessés, 38°RI 1 tué et 7 blessés, 408°RI 6 tués et 20 blessés (dont le sous-lieutenant Hérisson blessé très griévement, le sous-lieutenant Lhoste et un aspirant blessé légèrement).Artillerie : 2 tués, 2 blessés et 2 intoxiqués du 1er août évacués.
Une sape s'est éboulée au cours du bombardement et a enfoui 5 hommes qui ne sont pas encore dégagés.  
Activité ennemie
Infanterie : Voir ci-dessus.
Artillerie : Assez active.Tir de harcèlement sur tout le secteur.A signaler un tir de destruction sur la Camargue.Le bombardement du ravin et de la crête d'Esnes et un barrage de 03h30 à 04h30.
Aviation : Plusieurs vols de reconnaissance et de réglage.Combat.
Travaux : Travailleurs entendus vers 5823.
Minens : Deux grosses torpilles semblant venir de 6029 ont été lancées vers 15h00 sur le réduit Odent.

Journée du 11 Août 1917:
25° division: Journée assez calme.Des tirs de harcèlement ont été effectués de part et d'autre.Quelques violents tirs ennemis de destruction aux environs des batteries et PC de groupe.
Pertes : 335°RI 2 tués, 7 blessés, 255°RI 1 blessé, 2 disparus, 70°RIT 3 blessés sur transversale de Marre, Artillerie 1 tué, 2 blessés, 2 intoxiqués dont 1 sous-lieutenant à la 13°Bie du 84°RAL non évacué.
26° division: Le général Cdt la DI se rend à Ville-sur-Cousances à 10h30 pour assister à une réunion présidée par le Gal en chef.
120° division:
Physionnomie générale : Journée et nuit marquées par quelques bombardements assez violents.Ce matin de 04h30 à 05h15, narrage français déclenché à droite du secteur et s'étendant devant le bec.Aucune action d'infnterie à part quelques lancements de grenades.
Activité française 
Infanterie : Employée surtout aux travaux.
Artillerie : Assez active.Quelques tirs d'AL dans l'après-midi.
Aéronautique : Quelques avions dans la soirée du 10..
Travaux : Esnes, nettoyage et réparation des tranchées.Renforcement des parapets.Amélioration de la tranchée Martigues qui a été approfondie sur 30m, approfondie et remise en état depuis le boyau Tardiveau jusqu'au PC de la Cie de gauche, nettoyée sur 80m depuis le PC juqu'au boyau Guinard.Dégagement des passages obstrués dans les tranchées Rascasse et Berthelon.Réfection du boyau Prado sur 100m.Amélioration du boyau Tardiveau.Pare-éclats dans l'ouvrage Kuhn.Amélioration du PC Brocart, du PC 6618.Amélioration du boyau de l'Observatoire.Réfection d'une entrée au boyau du Bec.
Huguenot-Est, Amélioration de 300m en 1ere ligne, de 250m à la ligne de résistance, dont 80m sur 1 m de profondeur pour la tranchée nouvelle entre la tranchée de Champigneulles et le boyau Canada.Amélioration sur 30m du boyau Californie et 60m du boyau Cannebière.
Huguenot-Ouest, amélioration sur 200m de la 1ere ligne qui est maintenant continue depuis la droite du quartier jusqu'à la gauche de la Cie du Centre.Travaillé à 60cm sur 300m sur la ligne de soutien.Travaillé sur 150m de la ligne de résistance sur 90m dans le boyau Deliot et 130m sur le boyau Lavignac.
Pertes : 408°RI 1 tué et 2 blessés, 38°RI 5 blessés, 86°RI 2 disparus, Artillerie 1 tué et 8 blessés.
Activité ennemie
Infanterie : Lancement de grenades à main et de grenades à ailettes sur la 1ere ligne du sous-secteur d'Esnes.
Artillerie : Assez active.Quelques obus asphyxiants dans la soirée autour de deux PC de sous-secteur.
A noter certains tirs de destruction et de contre-préparations méthodiques.
Tir de harcèlement sur nos tranchées, nos boyaux de communication, sur les routes et pistes de la forêt de Hesse et sur nos batteries.Tir de destruction par 210 sur le PC du groupement d'AC de Montzéville.
Travaux : Pose de fil de fer devant le sous-secteur d'Esnes.
Divers : Huguenot-Est signale qu'à la suite du barrage déclenché le 10 à 04h30, on a vu circuler de nombreux brancardiers allemands.

Journée du 12 Août 1917:
25° division: Tirs de harcèlement de l'artillerie ennemie sur les carrefours et les batteries.Tirs de réglage de l'artillerie française et tirs de représailles, contre-préparation offensive, destructions prévues.Aviation française très active, réglages, quelques combats (un des notres est abattu à 17h00 vers Avocourt).
L'EM de la division se transporte dans la matinée au PC Verrières, une partie du QG reste à Récicourt, le reste du QG (y compris la partie cantonnée à Brocourt) s'installe momentanèment à Lavoye puis à Rarécourt.
Pertes : 335°RI 1 sergent et 4 hommes blessés, 255°RI 2 disparus, 59°BCP 1 tué, 4 blessés, Artillerie Cdt Petitdent blessé garde son commandement, 1 blessé, 3 évacués (dont 1 par intoxication). 
26° division: A 10h00, l'EM de la 26°DI fonctionne au PC 309, relevant la 120°DI qui demeure à son QG du bois de Béthelainville.
La 26°DI doit attaquer encadrée à droite part la 31°DI à gauche par la 25°DI.L'objectif a atteindre est marqué par les ouvrages de Vassincourt, de Peyrou, le bois en Equerre, ouvrage Souvirs, le Crochet.
La base de départ est marquée par la tranchée Champigneulles, la tranchée Bois de Peigne et la tranchée Martigue.
La division dispose pour l'attaque outre ses éléments constitutifs : du 303°RI, des Cies 13/3 et 17/4 du génie, de 2 sections 1/2 de la Cie 22/5 Schilt, 3 groupes de l'AD/120 (1, 2, 3 du 53°), 3 groupes de l'AD/3 (1, 2, 3 du 17°), 2 groupes de l'AC/13 (1, 2 du 253°), 2 groupes 155C ancien modèle (8° du 103°, 3° du 120°) à, 2 groupes 155CH ( 9° et 11° du 112°) à, 2 groupes 155CS (10° du 103° et 8° du 120°) à, 2 groupes de 220 (9° et 10° du 84°), 220 1 Bie 1/2 de position du 3°RAP, 2 Bies de 240L de tranchée, 1 Bie de 150 et 1 Bie de 58, l'escadrille F19, le ballon 24, 1 Btln du 105°RIT et 1 Btln du 71°RIT.
Les troupes doivent être disposées de la façon suivante :
1) A droite le 303° avec 2 Btlns en 1ere ligne entre la limite E. de la DI et la tranchée d'Aix.
2) A gauche entre le Peigne et la limite O. de la DI, le 121° avec ses 3 Btlns successifs et le 92° avec 2 Btlns en 1ere ligne.Attaquent du Sud au Nord.Le 139° doit prendre position sur le plateau de Pommerieux pour attaquer du S.-Ouest au N.-E. la côte 304, quand le 121° atteint le Bois Canard.Chaque Rgt est appuyé par un groupement d'artillerie auquel il est relié directement.  
120° division: Le général commandant la 26°DI prend le commandement du secteur 304.
Le général commandant la 120°DI reste au camp de Réfugiés, la division étant destiné à être division de deuxième ligne pour l'attaque de 304.
Mais les troupes de la division restent en secteur.Elle seront relévées à partir de J-3 par les troupes de la 26°DI.

Journée du 13 Août 1917:
25° division: Très grande activité des deux artilleries.Au cours de la nuit, les allemands envoient des obus spéciaux en grande quantité dans la forêt de Hesse.Aviation très active de part et d'autre;
Notre artillerie exécute le programme prévu.Les tirs de barrages de l'ennemi semblant déclenchés par fusées oranges.
Pertes : 335°RI 2 blessés, 225°RI 5 tués (dont le sous-lieutenant Gaillas), 7 blessés, 59°BCP  1 tué, 5 blessés, 1 intoxiqué.
Au camp des Pommiers et de la Source 16°RI sous-lieutenant Levitte tué, 3 soldats tués, Lieutenant-colonel Leclerc, le Médecin chef, 1 homme blessé.Artillerie, une soixantaine de cas d'intoxiqués.
26° division: Commencement des tirs de destruction à 05h00 du matin. 
L'ennemi réagit assez violemment sur nos 1eres lignes et la région de Montzéville et Lambechamp.
1 tué et 6 blessés à l'infanterie ; 2 tués et 6 blessés à l'artillerie.
La violence de nos tirs d'artillerie provoque de nombreuses désertions.50 hommes du 4°Ersatz et du 359° sont faits prisonniers.
Le jour de l'attaque est fixé au 17.
120° division: Pas de changement.

Journée du 14 Août 1917:
25° division: Grande activité de notre artillerie qui a exécuté des tirs de destruction, harcèlement et interdiction.Tirs d'obus spéciaux sur les communications ennemies.L'artillerie ennemie a ripostée par des tirs de arcèlement et d'interdiction sur les ravins, batteries et arrière.
Le 59°BCP relève dans la nuit le 3°Btln du 255°, un Btln du 255° remplace le 59°BCP en réserve.
Pertes : 255°RI 2 tués, 15 blessés, 1 intoxiqué, 59°BCP 1 tué, 5 blessés, 335°RI 4 tués, 9 blessés.Un fourgonnier blessé à l'ID, EM-25°DI 2 sergents secrétaires intoxiqués (évacués), Artillerie ACD25 1 blessé, AC20 1 intoxiqué, AT25 2 officiers et 4 hommes blessés, ACD97 68 hommes et 1 sous-lieutenant intoxiqués, ALC25 20 intoxiqués.
26° division: La préparation d'artillerie continu conformément au programme.
La réaction de l'artillerie ennemie est assez vive et marquée par l'emploi de nombreux obus toxiques, particulièrement sur les emplacements de Bies, les routes et les carrefours.
Les pertes se montent à 2 officiers tués, 2 tués, 21 blessés à l'infanterie, 3 tués, 20 blessés dont 3 sous-officiers à l'artillerie.58 intoxiqués.
31 déserteurs du 4°Ersatz et du 359° sont recueillis par nos troupes.
Par note personnelle secrète du Gal Cdt le 13°CA N°2185/3, le jour J est fixé au 19 au lieu du 17.
120° division: Pas de changement.

Journée du 15 Août 1917:
25° division: Tirs de harcèlement de l'artillerie ennemie sur les communications, de destruction sur les batteries.Tirs de riposte, harcèlement et aveuglement de notre part.Destruction.Contre-préparation vers 03h30 en réponse à bombardement violent de nos lignes.
Le 5°Btln du 335° reléve le 6°Btln du même régiment dans le sous-secteur des Rieux.Le 6°Btln du 255°RI est relevé par le 4° du 335° dans le sous-secteur Gauthier.
Pertes : 255°RI 2 tués, 6 blessés, 335°RI 1 blessé, 59°BCP 1 blessé, section de mitrailleuses du 1°Esc du 3°RCC 2 tués, 1 blessés, Artillerie 2 tués, 24 blessés, 18 intoxiqués (dont 1 sous-lieutenant à l'ALC25)
26° division: Continuation des tirs de destruction, ralentis par le mauvais temps qui empêche les réglages par avions et ballon.L'ennemi continue à réagir avec emploi d'obus toxiques.  
Pertes : 1 officier (sous-lieutenant Gartiget, off. téléph de la DI) intoxiqué. 6 tués, 31 blessés, 2 commotionnés, 1 intoxiqué, 2 télégrap. intoxiqués, 1 secrétaire d'EM DI blessé.  
Le nombre de prisonniers fait le 15 est de 31 appartenant aux ....... (masqué par ruban adhésif) régiments.
120° division: Les Compagnies du génie de la 120°DI sont relevées à Montzéville par les Compagnies du génie de la 26°DI et viennent : 26/3 au camp du Plateau, 26/56 aux abris Normandie et au camp B.