Extraits des JMO des 25° et 26° division.
Journée du 01 Janvier 1915:
25° Division: Nuit calme.Pendant la journée de 09h00 à 13h00 l'artillerie allemande bombarde le village de Conchy avec du 105 occassionnant quelques pertes.Par ailleurs elle tire à plusieurs reprises avec du 77 sur la corne N-E du bois des Loges, notre artillerie lui répond en bombardant
Rue de l'Abbaye, Crapeaumesnil, Fresnières, et les tranchées qui les entourent.
De 19h00 à 20h00 l'artillerie lourde française tire sur Amy.Même stationnement.  
26° division: L'ennemi montre plus d'activité que les jours précédents et bombarde Conchy-les-Pots et La Poste.

Journée du 02 Janvier 1915:
25° Division: Nuit calme.L'artillerie allemande s'est montrée assez active pendant la journée.Même stationnement.
26° division: Journée calme.

Journée du 03 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée l'artillerie ennemie bombarde assez activement la région de Canny, ferme de Canny, tranchées
du bois dit impénétrable au S-E de Canny.Peu d'actions du côté des Loges.Même stationnement.
26° division: Journée calme.

Journée du 04 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.L'artillerie ennemie se montre active pendant la matinée dans la région de Canny, l'après-midi reste calme.
26° division: Journée calme.

Journée du 05 Janvier 1915:
25° division: Nombreux coups de fusils isolés pendant la nuit dans le secteur de Canny.Bombardement intermittent dans le cour de la journée particulierement sur Canny.
26° division: La reléve du 21° RIT par le 71° RIT se fait sans incident dans la nuit du 4 au 5.Bombardement sur l'Echelle-St-Aurin.Continuation des travaux de réfection des tranchées et des boyaux de communication.  

Journée du 06 Janvier 1915:
25° division: Nuit assez calme.Assez nombreux coups de fusils isolés.Pendant la journée bombardement intermittent de 77 sur Les Loges, du 105, 90 et 77 sur Canny et Roye-sur-Matz.
26° division: Le Général fait un projet de réorganisation du systéme défensif sur le front de la division.Ce projet est basé sur les amélioration suivantes à apporter à l'organisation existante.
- 1) Perfectionnement des défenses existantes.
- 2) Transformation du systéme linéaire actuel en organisation de centres de résistance et zones d'interdiction.
Cette transformation peut être envisagée de la manière suivante dans chacune des trois régions naturelles qui constituent le secteur de la division:
- 1) Région Beuvraignes - Tilloloy
Les tranchées de 1° lignes très rapprochées de l'ennemi, seront conservées comme éléments avancésOn constituera à l'arrière  deux centres de résistance: l'un à Cessier - côte 102, l'autre à Tilloloy - parc de Tilloloy; entre ces deux points d'appui, on créera un champ de défenses accessoires au N de la côte106.
- 2) Région entre Tilloloy et l'Avre (riviére)
La défense de cette région comportera 4 centres de résistance :
- centre de résistance de la route de Roye (au N de Tilloloy)
- centre de résistance de Popincourt - Dancourt
- centre de résistance d' Armancourt
- centre de résistance l'Echelle-St-Aurin
Des zones d'interdiction seront établies entre ces différents centres de résistance; la vallée de l'Avre en particulier sera barrée par de puissants réseaux de fil de fer.
-3) Région au Nord de l'Avre 
Cette région comportera deux centres de résistances: centre de la croupe au N du moulin et du bois 94 et du centre du bois 98 entre lesquelles les tranchées en face d'Andechy constitueront une ligne intermédiaire. En arrière de la 1ere ligne de résistance ainsi tranformée, on maintiendra et on améliora une 2eme ligne de résistance, jalonnée par des points d'appui Bus, Fescamps, Lignières, Becquigny, Saulchoy, Arvillers ainsi qu'une ligne intermédiaire passant par Grivillers et Marquivillers.
Le 6 au matin, l'EM du 315 et les éléments de ce régiment qui étaient en réserve à Fescamps vont cantonner à la Boissière;
Journée calme à part un bombardement sur Popincourt.

Journée du 07 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.Dans la journée assez grande activité de l'artillerie ennemie.Bombardement intermittent presque toute la journée sur le bois des Loges par du 77, de Canny et abords, Ferme de Canny par du 77, 100, 150.
A 13h30 le 1er groupe d'artillerie du 36 et une batterie du 3eme groupe tirent 4 salves sur le bois Triangulaire et tranchées allemandes avoisinantes.A 19h30 un pionnier du 9eme bataillon du génie est fait prisonnier près de la côte 91 (E de Canny)
26° division: Le 41° colonial est dirigé sur Hangest-en-Santerre, où il formera réserve d'armée en arrière de la 26° division.L'ennemi montre quelque activité du côté de Beuvraignes et bombarde Boulogne-la-Grasse.

Journée du 08 Janvier 1915:
25° division:  Nuit calme.Pendant la journée matinée assez calme sur le front du 16, pendant l'après-midi bombardement intermittent.L'artillerie allemande se montre très active contre le secteur des Loges qu'elle bombarde de 08h00 à 16h00 avec du 77, 100, 105 et 150.Situation sans changement.
26° division: Journée groupée avec le 7.

Journée du 09 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée l'artillerie ennemie s'est montrée moins active que la veille.La batterie de 75 situé au sud de Roye-sur-Matz est vivement bombardée par du 105, aucun dégat.
26° division: Dans la nuit du 8 au 9 l'ennemi se livre à une fusillade intermittente sur tout le front en particulier dans le secteur Nord.Dans la journée bombardement d'Arvillers.

Journée du 10 Janvier 1915:
25° division: Nuit assez calme.Pendant la journée l'artillerie ennemie se montre moins active mais bombarde spécialement les tranchées de la côte 98 (E de Canny) et la corne S-E du bois des Loges ou se trouve une casemate de mitrailleuse.L'ordre 299 prescrit que 16eme régiment mettra 2 compagnies du bataillon en réserve à la Berlière à la disposition du génie pour l'exécution des travaux de la 2eme ligne de défense à partir du 12/01.
26° division: Un bataillon du 41° RIC est mis à la disposition de la division pour renforcer le secteur du 105, 2 compagnies de ce bataillon sont chargées d'occuper les tranchées extrêmes de ce secteur, à cheval sur la route Troyes-Amiens.Bommbardement assz sérieux sur l'Echelle-St-Aurin avec projectiles de tous calibres.Le commandant CRETIN est désigné pour remplir les fonctions du commandant du génie de la division.

Journée du 11 Janvier 1915:
25° division: Nuit assez calme.Pendant la journée bombardement intermittent par du 77 sur la lisière et le saillant Est du bois des Loges, sur Canny et les tranchées avoisinantes.L'ordre particulier 301 prescrit que les compagnies du 16 ne seront mises à disposition du génie qu'à partir du 18/01.
26° division:  Les allemands lancent des bombes de minenwerfer sur nos tranchées de Breuvaignes. 

Journée du 12 Janvier 1915:
25° division: Nuit assez calme.Pendant la journée bombardement de Canny et tranchées au N ainsi que la côte 98 par du 77 et du 105 particulierement pendant l'après-midi.Dans le secteur des Loges, l'artillerie allemande (77) a cannonné la lisière Est et la corne S-E du bois.
Entre 18h00 et 20h00 notre artillerie tire sur un important convoi allemand sinalé sur la route Anny, Crapeaumesnil, Fresnières.
26° division: Notre artillerie détruit un observatoire allemand à la lisière d'Andechy.L'artillerie ennemie semble mons actives que les jours précédents. 

Journée du 13 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.Journée calme.pas daction de l'artillerie ennemie dans le secteur de Canny.Bombardement insignifiant de lisière E du bois des Loges.A 18h00 notre artillerie bombarde un convoi signalé sur la route Ferme Haussen, Crapeaumesnil.
26° division: Les allemands paraissent construire un ouvrage sur la route de Roye à Amiens, en avant de la Cambuse.Notre artillerie tire sur ces travaux avec succès. 

Journée du 14 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.Un sous-officier du 84eme régiment de réserve allemand a été fait prisonnier près du bois dit impénétrable, 500m à l'Est de la sortie Sud de Canny.Pendant la journée assez vif bombardement des Loges et des lisières Nord et Est du bois des Loges.De même sur Canny, les tranchées de la côte 91 et celles de la côte 98.
26° division: Une batterie de 155TR, mise à la disposition de la division s'installe à Guerbigny.Dans la journée fusillade devant Popincourt.  

Journée du 15 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée vif bombardement des Loges et Canny par du 77, 100, 105.Situation sans changement.
26° division: Journée calme.Les travaux de réorganisation de 1ere ligne de défense sont activement poussés sur tout le front.