Extraits des JMO des 25° et 26° division.
Journée du 01 Juillet 1915:
25° division: Nuit calme.Journée assez calme, l'artillerie ennemie montre une certaine activité dans le secteur de la 75° brigade.
Le 13°CA, à partir de ce jour, fait parti de la VI°Armée.
26° division: A la date du 1er juillet la 26°DI est mise de nouveau sous les ordres du général cdt le 13°CA, qui passe de la II° Armée à la VI°.Le QG de la division quitte Davenescourt et s'installe à Piennes.Le secteur de défense du 105°RI est attribué à la 62°DI, et la limite entre les deux divisions est fixé ainsi qu'il suit : chemin à un trait d'Andechy à Saulchoy, lisière N. du bois Lecomte, Contoire, Pierrepont (à la 62°DI).L105° après avoir été relevé dans son secteur par des éléments de la 62°DI, reléve dans le secteur d'Armancourt le 69°RIT qui vient former réserve d'armée à Domfront, Dompierre.Le groupe de 75 SERY (AD62) repasse sous les ordres de la 62°DI.Un groupe de 120L de cette division prend position au sud de Guerbigny.Le btln du 108°RIT cantonné à Marestmontiers va à Remaugies, ainsi que le 8eme escadron du 25°RD.Le 9eme btln du 105 (btln dépôt) vient de Becquigny à Etelfay, où un centre d'instruction est organisé sous la direction du lieutenant-colonel  JANSON du 105°.Ces différents mouvements seront terminés le 3 juillet.Le secteur de Beuvraignes continue à être assez agité ; les allemands lancent sur le Cessier de nombreuses bombes de minenwerfer, auxquelles nous répondons avec succès  au moyen des canons 58T.

Journée du 02 Juillet 1915:
25° division:  Nuit calme.Journée calme dans le secteur de la 50° brigade mais l'artillerie ennemie montre une vive activité dans le secteur de la 75° brigade.En outre entre 16h30 et 17h00, elle exécute un bombardemrnt violent sur Le Plessier et les tranchées du col de Plémont.Le calme se rétablit après que notre artillerie eut ripostée à l'artillerie ennemie.Le Gal Cdt la division prescrit que, conformément aux ordres du CA, la reléve du 409° par le 16°, et un btln du 72°RIT, se fera dans le nuit du 4 au 5 et du 5 au 6 juillet.En outre certaines modifications seront apportées au stationnement de la division. 
26° division: Voir le 01.

Journée du 03 Juillet 1915:
25° division: Nuit calme, journée assez calme, rien d'important à signaler, Roye, Conchy, Orvillers, Biermont sont bombardés.
26° division: Voir le 01. 

Journée du 04 Juillet 1915:
25° division: Nuit calme.Journée calme.Peu d'ordre du CA, la cie 26/6M  du génie passera à la 120°DI  le 5 juillet, elle sera remplacé par la cie 13/1 à Roye-sur-Matz.Par ordre du CA, le 9° btln du 38°/btln dépôt de la 25°DI passe à la 120°DI.
26° division: Les rapports de patrouilles s'accordent pour signaler que les allemands se livrent à de gros travaux pour renforcer leur organisation défensive de 1ere ligne, particulièrement au Sud d'Andechy, à Lancourt et à Beuvraignes.

Journée du 05 Juillet 1915:
25° division: Nuit calme, le bataillon du 409° occupant le centre de résistance de Canny est relevé par un bataillon du 16° dont 3 compagnies en 1ere ligne, une cie à Roye.La cie 26/6M quitte la division, la cie 13/1 arrive à Roye.Le 9° btln du 38°/btln dépôt quitte La Taule.
Journée calme, activité moyenne de la part de l'artillerie ennemie dans le secreur du Plessier.
26° division: Le 8eme escadron du 25°RD quitte le secteur de la division et se rend à Ressons.Il est remplacé à Remaugies par l'escadron divisionnaire.Une cie d'aérostiers vient stationné à Vaux(?).

Journée du 06 Juillet 1915:
25° division: Nuit calme.La reléve des bataillons du 409° et de l'escadron du 3° Chasseurs détachés dans le secteur de Canny se fait sans incident.Le secteur de Canny est alors occupé par 6 cies du 16°, 3 cies du 72°RIT.La réserve de ce secteur étant constituée par 1 cie du 72°RIT à Canny et 2 cies du 16° à Roye.Le 409° et de l'escadron du 3° Chasseurs quittent le secteur de la division.
A la suite de des modifications apportées à la répartition des unités de la 50° brigade.Le stationnement du régiment de Tirailleurs en réserve est modifié comme suit : EM Cuvilly, 1 btln 2 cies à Cuvilly, 2 cies à Orvillers, 1 btln 2 cies à Ricquebourg, 2 cies La Berliére, 1 btln Gury, Mareuil.
Journée assez calme jusque vers 17h00.Entre 17h30 et 18h00 bombardement violent des tranchées du col de Plémont, Belval, château et parc du Plessier, carrières Madame.Notre artillerie riposte en tirant sur Thiescourt les batteries allemandes et les tranchées en face de celles qui sont bombardées.
26° division: L'ennemi montre peu d'activité sauf dans le secteur de Beuvraignes, où il renforce ces travaux de défense.

Journée du 07 Juillet 1915: (noté 7 juin)
25° division:  Nuit calme.Journée calme dans la zone de la 50° brigade, l'artillerie ennemie se montre assez active dans la zone de la 75° brigade.
26° division: Le Général HALLOUIN est nommé au commandement du 5°CA et remplacé au commandement de la 26°DI par le Gal  PAUFFIN de SAINT-MOREL.

Journée du 08 Juillet 1915:  (noté 8 juin)
25° division: Nuit calme.Le bataillon du centre du 5° Tirailleurs est relevé par un bataillon du 9.Journée assez calme, rien d'important à signaler.
26° division: Deux pelotons d'instruction pour élèves sous-officiers et élèves caporaux sont constitués à Etelfay.Le LCL JANSON du 105° est chargé de la direction d'ensemble de ces pelotons.Journée assez calme.

Journée du 09 Juillet 1915:
25° division: Nuit calme.Les 2 derniers btln du 5° sont relevés par les 2 bataillons restants du 9°.Les deux bataillons du 5° cantonnent l'un à Gury, Mareuil, l'autre à Orvillers, Cuvilly.Par ordre du Général cdt en chef, le 5° Tirailleurs cesse de faire parti de la 25°DI et doit s'embarquer le lendemain 10.Journée calme, Conchy, Biermont sont bombardés.
26° division: Voir le 08.

Journée du 10 Juillet 1915:
25° division: Nuit came.Dans la matinée le 5° Tirailleurs s'embarque et quitte la division.Dans la journée un ordre du CA met à la disposition du général cdr la division, en raison du départ du 5° Tirailleurs, un btln du 409° passé le jour même à Gury, Mareuil.En cas dalerte les 2 autres btln du 409° seront mis à disposition du général et viendront à Ricquebourg.En outre le btln de Territorial cantonne à Hainvillers, La Berliére viendra à la côte 97.Journée assez calme, peu de bombardement dans la zone de la 50° brigade, bombardement assez vif dans la zone de la 75° brigade.
26° division: Voir le 08.

Journée du 11 Juillet 1915:
25° division: Nuit calme.Journée assez calme.L'artillerie ennemie se montre toujours assez active dans le secteur du Plessier, de Roye.
26° division: L'artillerie allemande se montre plus active et bombarde Marquivillers, Grivillers, Tilloloy, Le Cessier avec des obus de tous calibres.Notre artillerie contrebat avec succès plusieurs batteries ennemies.De nouveaux travaux sont entrepris dans tout le secteur de la division, en vue de remanier l'organisation défensive sur les bases suivantes : chacun des secteurs de résistance de 1ere ligne doit comprendre désormais quatre séries de défense en profondeur : les tranchées de 1ere ligne, les tranchées de soutien, les réduits de points d'appui et le réduit du centre de résistance.Cette organisation était jusqu'à ce jour qu'ébauchée, en particulier la ligne de soutien était à créer de toutes pièces sur de nombreux points.L'organisation de cette ligne est poussée dès lors avec plus grande activité.
On prépare en même temps la ligne intermédiaire, qui, à la droite du secteur en particulier, manquait de profondeur.La position de 2eme ligne est également l'objet de reconnaissances et de projets nouveaux.
L'éxécution de ces travaux nécessite une grande quantité de matériel en particulier des rondins pour les abris et des piquets pour les réseaux de fils de fer.Pour compléter les envois de l'arriére, on organise l'exploitation du bois de Bouillanement au N.O de Montdidier au moyen d'un détachement de bûcherons fournis par les différents corps de la division.

Journée du 12 Juillet 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée l'artillerie allemande se montre assez active sur tout le front de la division.
26° division: Nous faisons sauter une galerie de mine allemande à Beuvraignes.L'ennemi riposte en bombardant Le Cessier.   

Journée du 13 Juillet 1915:
25° division: Nuit calme.Journée pendant laquelle l'artillerie allemande se montre assez active devant le front de la 75° brigade.Le 1° reg de Zouaves de marche, désigné pour remplacer le 5° Tirailleurs à la 75°brigade, arrive et débarque à Moyenneville.Il vient occuper les stationnements suivants : EM et 2 cies à Cuvilly, 2 cies à Orvillers, 1 btln à Ricquebourg, Bourmont, 1 btln à Méry.
26° division: Bombardement incessant du Cessier par des batteries allemandes de tous calibres.Notre artillerie fait des tirs de représailles sur Beuvraignes, Laucourt, St-Aurin.  

Journée du 14 Juillet 1915:
25° division: Nuit calme.L'artillerie canonne les villages de Gury et Roye-sur-Matz, ainsi que Les Loges.Notre artillerie répond en tirant sur Fresnières, Amy, Plessis-Cacheleux.
26° division: Activité moyenne de l'artillerie de part et d'autre.  

Journée du 15 Juillet 1915:
25° division: Nuit calme.Journée assez calme, le secteur du Plessier, de Roye est particulièrement canonné.
26° division: Voir le 14.