Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 01 Novembre 1917:
25° division: Journée assez calme en dehors d'un coup de main fait par nous (soirée du 31) sur la tranchées des Bulgares (105°RI).Pas de pertes. 2 prisonnier.Un barrage violent est déclenchée par l'ennemi mais trop à droite.Il se confirme que le coup de main allemand du 30 a échoué grâce au sacrifice héroïque de nos deux sentinelles (soldat ?au?un emporté mourant par les boches, soldat Brège continuant à se défendre jusqu'à ce qu'il fut blessé mortellement et mourant 10 mn plus tard) et à défense magnifique du petit groupe de l'aspirant Bergé.
La Cie du 70°RIT (Argonne-Ouest) est relevée par une section du 71°.Les 3 sections de mitrailleuses par 2 sections.Les 3 sections de travailleurs (Argonne-Est) par une seule section du 71°.
26° division: Nous faisons joer un camouflet à Vauquois E. à 05H00.Pas d'incident.
L'artillerie et les mitrailleuses ennemies se montrent moins actives.Nos patrouilles constatent des traces d'occupation récente et passagère de l'ennemi au Pont des 4 Enfants et le bois brulé qui est complétement encerclé de fil de fer.
Les deux aviations font preuve d'une grande activité.
Par Note de Service N°1185/G, le général Cdt la DI prescrit la révision détaillée des plans d'organisation du secteur pour les mettre d'accord avec l'Instruction du 22 août 1917.Des services sont célébrés dans les divers camps et cantonnements et des visites organisées aux cimetières pour honoere les morts et particulièrement ceux de la 26°DI.
120° division:
Physionnomie générale de la journée : Activité des deux artilleries et fort bombardement par obus toxiques sur le ravin Navaux et vers Louvemont.Bombardement violent des carrières le 1er depuis 10h00.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie :
Groupement Est de 21h00 à 24h00 tirs de harcèlement, de 08h00 à 11h00 tirs de harcèlement, de 22h00 à 02h00 tirs K (obus spéciaux), tranchée Lairroy représailles à tir d'obus à gaz sur la région de Louvemont ravin St-Pierre.
Groupement Ouest de 19h205 à 19h35 concentation N°4, de 22h00 à 02h00 tirs K (obus spéciaux).
ALC 19h50 concentation sur la tranchée Lairroy.
Perte de matériel : 1 canon atteint (roue).
Pertes : 38°RI 2 blessés 12 évacués pour pieds, 408°RI 1 officier malade évacué (sous-lieutenant Rey) 2 blessés 4 intoxiqués, 86°RI 3 blessés 3 intoxiqués, artillerie 2 blessés 1 évacué (intoxication).
Etat sanitaire : Bon sauf quelques gelures des pieds au 38°RI.
Alimentation : Quelques sections du 408°RI n'ont pu consommer hier soir des aliments devenus suspects pour avoir traverser la zone battue par obus toxiques.
Activité allemande
Infanterie : Tirs indirects de mitrailleuses sur les ravins de Beaumont et de Charbonnières et sur la piste du Prophête à Mont-Sapin.
Artillerie : Voir tableau.
Aviation : Nulle en raison du brouillard le 31.Assez active dans la matinée du 1er.
Travaux : Réfection de quelques réseaux en face du 38°RI.

Journée du 02 Novembre 1917:
25° division: Journée calme.Activité assez grande des 2 aviations.Dans le PA des Merluis, le peloton de cavaliers a été relevé par un autre peloton de l'escadron divisionnaire.
26° division: La nuit est marquée par quelques tirs de mitrailleuses sur nos premières lignes et particulièrement sur la Hardonnerie.
L'artillerie ennemie montre une recrudescence d'activité sur nos premières lignes et particulièrement sur Bertrame Dervin (150 et 210).
Pertes : 121°RI 2 blessés, 1 sapeur-mineur blessé par torpille.
Le soir quelques torpilles et grenades à fusil sur la droite du secteur.
120° division:
Physionnomie générale de la journée : Calme sur les 1eres lignes.Grande activité de l'artillerie ennemie le 1er au soir sur le ravin d'Haudremont.Tir de gros calibre sur les Carrières.Nuit et matinée du 2 très calmes.
Activité française 
Infanterie : Quelques tirs de mitrailleuses sur les avions ennemis.
Artillerie :
Groupement Est de 11h00 à 12h00 le 1er novembre, de 20h00 à 24h00 le 1er novembre, de 08h00 à 12h00 le 2 novembre tir de harcèlement sur le bois de Chaunie.
Groupement Ouest et ALC néant.Consommation 1491/75
Matériel : Un canon de la 25°Bie du 216°RAC mis hors service.200 explosifs détruits (Gr. Levesque).Un dépôt de munitions Ravin de la Goulette.
Travaux : Aménagement du secteur.
Aviation : Assez active de part et d'autre.
Visibilité : Bonne le 1er au soir.Nulle dans la matinée du 2.
Pertes : 38°RI 1 blessé 13 évacués pour pieds gelés, 408°RI 1 blessé 12 intoxiqués ou brulés par les gaz, GBD 6 intoxiqués, génie 1 caporal tué, 24/216°RAC Gr.Grognot 1 téléphoniste blessé.
Mouvements : Relève de la Cie de droite du 408° par la 9°Cie du 38° sans incident.Le 38° occupe les nouvelles limites le 1°Btln de 2152 à 1355 le 3°Btln de 1355 à 0556.Le 408° occupe le front de 9557 à 0556.
Etat sanitaire : Satisfaisant à part les pieds gelés signalés au 38°.
Prisonnier : Un prisonnier du 30° Rgt Bavarois se rend le 2 novembre au 38°, devant le point 0956.
Activité allemande
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses sur la piste allant du PC Mont-Sapin au PC Prophête et au PC Neuville, ainsi que le bois de Beaumont.
Artillerie : Voir tableau.
Aviation : Grande activité des avions, 21 ont survolés le secteur, 5 drachens en ascension.
Travaux : Bruit de coups de pioche dans la ravin de Fays.

Journée du 03 Novembre 1917:
25° division: Journée très calme.Brouillard intense toute la journée, avec un obus français, très faible activité de l'artillerie ennemie.
26° division: Une embuscade tendue par la 7°Cie du 121° aux abords de la fonderie n'a rien aperçu, ni entendu.
Peu d'activité d'artillerie de part et d'autre.
Pertes : 121°RI 1 blessé, 1 homme a ressenti le 3 au soir les effets d'une intoxication produite le 1er novembre.
120° division:
Physionnomie générale de la journée : Période de 24 heures plus calme que les précédentes.Visibilité mauvaise.
Activité française 
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses.
Artillerie :
Groupement Est de 20h00 à 24h00 tir de harcèlement sur le bois de Chaunie et de 08h00 à 12h00.
Groupement Ouest néant, ALC néant.Consommation 1932/75 ALC néant
Aviation : Activité nulle en raison du brouillard..
Travaux : Nettoyage et réfection de tranchée.Pose de réseaux.Transport de matériel.
Mouvements : Fin de mouvement pour la prisedu nouveau dispositif d'occupation du secteur.Pas d'incident.
Situation réalisée :
Sous-secteur de droite, 1°Btln du 38° quartier Neuville, 3° du 38° quartier Beaumont, 2° du 38° réserve de sous-secteur ravin de Neuville.
Sous-secteur de gauche, 2°Btln du 408° quartier Nassau, 3° du 408°  réserve de sous-secteur fond de Navaux
Louvemont 2°Btln du 86°, carrières d'Haudromont 1° du 86°, ravin des Vignes 1° du 408°, Belleray EM et 3° du 86°.
Pertes : 38°RI 7 pieds gelés, 408°RI 3 intoxiqués, 86°RI néant, GDB 1 intoxiqué, Section télégraphique 1 blessé, artillerie aspiIrant Veber observation en avion en stage à la 22°/229° intoxiqué et évacué.
Etat sanitaire : Satisfaisant à part les gelures de pieds mentionnés.
Alimentation : Normale.
Activité allemande
Infanterie : Tirs de mitrailleues sur les ravins, sur la piste du PC du Prophête au PC du sous-secteur de droite.Bombes à ailettes sur le ravin de la Sortelle
Artillerie : Peu active.Voir tableau.
Travaux : Rien d'observé.
Aviation : Rien à signaler.
Circulation : Active sur le chemin N-S. 0773 à 0866 entre la tranchée du Joli Cœur et le ravin E-O. 0567-0767 (prise sous notre feu).

Journée du 04 Novembre 1917:
25° division: Journée calme.Un déserteur boche du 34° a été arrêté au PA des Merluis.Camouflet français vers 0911 RAS.Artillerie ennemie un peu plus active.Bombes à ailettes.  
26° division: Une embuscade tendue par le 139° à l'E. de la Hardonnerie, n'a vu ou entendu aucun élément ennemi.
Une patrouille du 121° a reconnu des traces récentes d'occupation près du carrefour 80m N. de Barberon.
Le général Cdt la DI partant en permission, le général Reibell Cdt l'ID/26 prend provisoirement le commandement de la DI.
Le plan d'emploi de l'AD/26 dans la défense du secteur est adressé sous le N°1202/G au général Cdt le 13°CA.
Pertes: 139°RI 1 blessé.
120° division:
Physionnomie générale de la journée : Matinée calme.Artillerie ennemie assez active pendant la soirée et la nuit particulièrement le sous-secteur de gauche.Visibilité assez bonne l'après-midi du 3, mauvaise dans la matinée du 4. 
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Tirs de représailles qui fait cesser les tirs de grenades à main sur la tranchée de Commercy.Tirs de représailles (12h35-13h00) pour répondre au bombardement par obus toxiques sir sous-secteur gauche.Tirs de représailles, la nuit sur les 1eres lignes en face du 408°. 
Aviation : Nulle en raison de la brume.
Travaux : Aménagement du secteur.Approfondissement des tranchées.Groupement de boyaux.Nettoyage des abris.Pose des défenses accessoires.
Mouvements : Relève au CR de Neuville du Btln Pierson par le Btln Aubergé sans incident.
Pertes : 38°RI 1 tué 8 évacués (dont 6 pieds gelés), 408°RI 1 tué 1 blessé 5 évacués (intoxiqués, dont 1 officier sous-lieutenant Beaufils), 1°Cie du 18°RIT 3 évacués (bronchites).
Etat sanitaire : Satisfaisant.
Alimentation : Bonne.
Prisonnier : 1 soldat allemand appartenant au 74°RI venu sans doute pour se rendre devant la Cie de droite du CR Nassau, a été accueilli à coups de grenades et à coups de fusil, le 4 novembre vers 11h00.Légèrement blessé il ne pourra être conduit a l'arrière qu'à la nuit.
Activité allemande
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses.Vers 17h30, tir violent de grenades à ailettes sur la tranchée de Commercy, venant de la direction de Beaumont.
Artillerie : Voir tableau.
Aviation : A 13h00, un avion à basse altitude au-dessus des 1eres lignes.
Divers : Nombreuses fumées dans Beaumont.

Journée du 05 Novembre 1917:
25° division: Calme.Tirs de mitrailleuses ennemies sur les Merluis.Relève du 105°RI dans le sous-secteur Argonne-Ouest par le 98°RI : Btln d'Humières (3°) CR du Chalet, Btln Le Gouas (1°) CR Courte-Chausse, Btln Lyet (2°) en réserve Nouveau Cottage.
Pertes : 98°RI 1 homme (agent de liaison) du 3°Btln blessé grièvement par éclat d'obus. 
3 camouflets allemands n'ont causé  que des dégâts matériels.
26° division:  Quelques rafales de mitrailleuses et quelques obus sur le secteur ainsi que sur Aubreville et Courcelles.
Pour faire face aux besoins énormes de claies et de fascines, le général commandant la DI precrit que le régiment en réserve emploiera 4 compagnies à ses travaux pendant la période de repos.
120° division:
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Tirs de harcèlement sur la bois de Chaunie.
Aviation :  Une patrouille de chasse (6 avions) a survolé le secteur vers 14h00.
Travaux : Approfondissement des tranchées.Nettoyage des boyaux.Pose de ribbars.
Pertes : 38°RI 1 blessé 1 évacué 1 disparu, 408°RI 3 évacués (intoxication), 18°RIT 1°Cie 3 évacués, ALC/120 1 blessé, 229°RAC 16 blessés, 216°RAC 9 blessés.  
Etat sanitaire : Bon
Alimentation : Normale
Activité allemande
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses sur le sous-secteur de droite.Quelques grenades à ailettes sur la tranchée de St-Quentin, 16 minens sur la tranchée Commercy. 
Artillerie : Même tableau que le 04 novembre.
Aviation : Même remarque que le 04 novembre.
Divers :  Même remarque que le 04 novembre.

Journée du 06 Novembre 1917:
25° division: Calme.Au cours de l'après-midi, légère activité des artilleries.Camouflet français à 04h20.Camouflet allemand à 05h25. RAS.
26° division: Au cours de la nuit, le 3/92° relève le 2/121° dans le CR des Allieux.
1 intoxiqué au 121° par des gaz datant d'un bombardement ancien de plusieurs jours.
120° division: 
Physionnomie générale de la journée : Assez calme dans le sous-secteur de droite.Bombardement très violent d'obus toxiques de 20h45 à 23h00 dans la région Ravin de Navaux - Cul Brulé - Cul du Chien - St-Pierre (1600 obus).Visibilité assez bonne.Brume dans la matinée du 6.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Tirs de harcèlement.Tirs de preprèsailles par obus spéciaux (6000 env.) au tir allemand d'obus toxiques.
Aviation :  Patrouille de chasse vers 14h00.
Travaux : Continuation de l'aménagement du secteur.Approfondissement de tranchées et boyaux.Pose de défenses accessoires.
Pertes : 86°RI 2°Btln 1 caporal tué.
Etat sanitaire : Satisfaisant.
Alimentation : Bonne
Activité allemande
Infanterie : Rafales de mitrailleuses venant de la lisière Sud du bois du Fays (0060) sur les travailleurs du 408°.6 rafales de mitrailleuses sur piste PC Neuville à 15h50.28 grenades à ailettes sur le ravin de la Sortelle de (08h30 à 09h30).
Artillerie : Tirs de harcèlement sur batterie plus actifs que la veille notamment sur les bois Chauffour et en T par obus toxiques des ravins du sous-secteur Navaux. Voir tableau.
Aviation : Un avion survole les 1eres lignes pendant 1h30 environ vers 14h00.3 avions vers 15h00 (à très grande hauteur).
Travaux : On n'aperçoit pas de tir fraîchement remué.
Circulation d'hommes venant de Beaumont transportant du matériel dans la tranchée de Beaumont.

Journée du 07 Novembre 1917:
25° division: Matinée et nuit calme.Assez grande activité de l'artillerie ennemie dans l'apès-midi.Une quarantaine d'obus vers le ??aon.Ripostes en particulier sur les abris du Crochet.
26° division: Dans la nuit, relève du 3/121° par le 2/92° à Bassenne et du 1/121° par le 1/92° en 2eme position.Le 121° cantonne après relève EM, CHR Clermont, 1°Btln Marquet, 2°Btln Besnier, 3°Btln (EM-9°Cie) Clermont, 10°Cie Froidos (exécution de la note N°2920/3 du 13°CA du 31 octobre pour exécution des travaux au camp d'aviation), 11°Cie, CM3 Bondet. 
Les routes du CR Bassenne ont été violemment bombardées au cours de la nuit.
A 04h00, camouflet allemand à Vauquois O. pas de pertes.A 04h50, camouflet français pour arrêter la progression de O.2
Une patrouille a reconnu l'occupation de l'ouvrage 6512.Elle n'a pas rencontré, ni éventé de patrouilles ennemies.
Une patrouille a constaté que l'ennemi n'avait rien tenté sur les anciens PP 1 et 2 au N. de Moisan.
L'artillerie ennemie a manifesté un peu plus d'activité que les jours précédents, particulièrement sur les batteries.Le mauvais temps a détruit en grande partie les terrassements.Les boyaux et tranchées sont envahis d'eau et s'aboulent.Les chemins de forêt deviennent impraticables et nécessitent un travail considérable.
120° division:
Physionnomie générale de la journée : Journée calme.Nuit relativement calme.Visibilité assez bonne pendant l'après-midi du 6.Bonne dans la matinée du 7.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Tirs de règlage et d'harcèlement.A 17h00 l'artillerie du secteur prête son appui à la DI de droite
Travaux : Approfondissement des tranchées et boyaux.Renforcement des rèseaux.
Pertes : 38°RI 1 évacué par pieds gelés, 408°RI 1 blessé 1 intoxiqué, Cie 26/3 4 intoxiqués graves (1 évacué) 10 intoxiqués légers (non évacués), 229°RAC 1 intoxiqué évacué, 3 intoxiqués non évacués.
Etat sanitaire : Satisfaisant.
Alimentation : Normale.
Activité allemande
Infanterie : Quelques minens sur les tranchées Fritz et St-Quentin.Rfales de mitrailleues sur la partie Ouest du CR Nassau semblant venir de 9958.
Artillerie : Bombardement principaux sur les ravins Neuville, Charbonnière et Beaumont entre les PC Prophête et Mont-Sapin, la région Mont-Sapin.Tir sur les ravins la Sortelle, Navaux, St-Pierre, sur la tranchée Euville, le carrefour Sud de Louvemont (500 obus environ sur le 38° et 300 sur le 408°).Tirs de harcèlement sur la région d'Haudromont dans l'après-midi.
Aviation : Deux avions de chasse vers 15h00 à très haute altitude.
Travaux : Bruit de pelles et pioches devant la tranchée Karl.Travail sur la ligne 1760-2058.L'ennemi organise particulièrement 1760.Une piste fraîche part de ce pouint et aboutit à 40m de là à un réseau de fil de fer continu et parrallèle aux entonnoirs organisés.Ce réseau a été renforcé.
Divers : Vers 23h30, éclatement de grenades et bruit de discussion vers 9960.Vers minuit, cris et coups de feu vers 0159.

Journée du 08 Novembre 1917:
25° division:  Journée assez calme mais les deux artilleries se sont montrés pourtant assez active.A signaler une patrouille ennemie qui s'est approchée de nos lignes à Sarralie et a été dispersée par grenades et VB.Un camouflet boche à 04h30, secteur Fille-Morte, sans incident.  
26° division: Le PP Dufau a repoussé une patrouille ennemie qui tentait de s'en approcher vers minuit.Quelques rafales de mitrailleuses.
Pertes : 139°RI 1 blessé, 92°RI 1 blessé.
Le général Pauffin de St-Morel rentré de permission reprend le commandement de la 26°DI.
120° division:
Physionnomie générale : Assez calme.Visibilité médiocre comme dans l'après-midi du 7.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Tirs de harcèlement.Tirs des réglages habituels.
Aviation : Nulle.
Travaux : Pose de défenses accessoires.Continuation et approfondissement des tranchées et boyaux..
Aviation : Rien à signaler.
Pertes : 38°RI 2 blessés, 1 malade évacué.
Mouvements : Pendant la nuit 7/8, les mouvements suivants ont eu lieu sans incident.Le II/86° relève au CR de Beaumont le III/38° qui va au ravin des Vignes le 8, à Belleray le 9.Le I/86° va des carrières d'Haudromont à Louvemont.Le III/86° va de Belleray aux carrières d'Haudromont.
Etat sanitaire : Bon.
Alimentation : Normale.
Activité allemande
Infanterie : Nombreuses rafales de grenades à ailettes sur les 1eres lignes du quartier Sortelle.Grenades à fusil sur la tranchée Commercy, quelques obus lisses de 77 sur la tranchée Beaumont.16 minens sur les tranchées Commercy et Fritz.
Artillerie : Voir tableau.
Travaux : Rien à signaler.

Journée du 09 Novembre 1917:
25° division: Calme dans le secteur.Bombardement violent à 02h45 sur la DI de gauche, vers le Four de Paris où l'ennemi tente un coup de main sans résultat.Artillerie ennemie assez active.Violentes ripostes de notre part en particulier à un tir de harcèlement sur les Merlius.
26° division: Patrouilles de couverture et reconnaissance du terrain au N-O. de la Hardonnerie.rafales habituelles de mitrailleuses.
Camouflet allemand à Vauquois-Centre, pas de pertes.
Activité plus marquée de l'artillerie ennemie sur le sous-secteur de Vauquois.
La réfection des grands boyaux 2 (Hallouin), 4 (Richard Wallace) et 6 (Schmidt) est poussée activement, en dehors du travail con sidérable de réfection des organisations et des routes rendues inutilisables par les intempéries.
Quelques obus de gros calibres sur la région Parois-Aubreville.   
120° division:
Physionnomie générale : Calme sur le front de la Division.Activité d'artillerie assez marquée sur la droite.L'action d'infanterie qui se passe dans le secteur des Chambrettes ne s'étend pas au secteur de Louvemont.Visibilité bonne dans la soirée du 8.Mauvaise dans la matinée du 9.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.Les éléments du sous-secteur de droite ont reçu l'ordre de surveiller activement leur droite en vue d'une intervention éventuelle.
Artillerie : Tirs de concentration dans l'après-midi du 8 pour répondre au bombardement du 408°.Très active dans la matinée du 9 prêtant son appui à la Division de droite.
Travaux : Aménagement des tranchées et boyaux du secteur.
Pertes : 408°RI 4 blessé, Artillerie 24°/216°RAC 1 blessé léger, 407°Ter 1 blessé grave.
Etat sanitaire : Bon.
Alimentation : Normale.
Relève : Relève sans incident au CR Nassau du 2°Btln/408° par le 3°.La Cie de soutien du CR Neuville est allée dans la matinée en soutien de la Cie de gauche du 133° (région Saloucé), elle a été remplacée comme soutien du CR Neuville par la Cie de tête du Btln Pierson (1/38°) du Prophête.Le 1/408° des Vignes (Cdt Dumas) a été mis à disposition de la 60°DI et a été dirigé sur Chemnitz.Il a été remplacé aux Vignes par le III°/38° (Cdt Arlie) venu de Belleray.Le 1/86° (Cdt Oger) en réserve de l'ID à Louvemont est alerté en vue d'être mis à la disposition de la 60°DI, après entente avec cette Division, ce bataillon n'a fait aucun mouvement sans nouvel ordre confirmant sa mise en route.Seul le chef de bataillon est allé en reconnaissance au PC Maistre.
Activité allemande
Infanterie : Rafales de mitrailleues sur les ravins neuville et de la Sortelle.Quelques minens sur le fond du ravin de la Sortelle.
Artillerie : Voir tableau.L'action de l'artillerie ennemie menée avec beaucoup de motyens a porté exclusivement sur les nids de batteries et les places d'armes supposés.Total approximatif de coups 6300.
Travaux : Déblais apparent en lisière du bois des Caures vers 0070.
Aviation : Le 8 novembre à 15h10, un avion passe sur nos lignes au ravin de la Sortelle.A 14h30 un drachen en ascension.
Signaux optiques : A 15h45, 18 fusées à 6 feux oranges sont lancées pendant un des rares tirs de contre-préparation au N-O. de Beaumont.

Journée du 10 Novembre 1917:
25° division: Calme.Rafales de mitrailleuses sur les Merlius.Artillerie assez active de part et d'autre.A 04h30 camouflet allemand près de F21.Pas d'accident.Pertes : 98°RI 2 blessés par éclats d'obus (dont un non évacué).
26° division: Entre 01h00 et 02h35, obus de gros calibres sur la région d'Aubreville, activité moyenne de l'artillerie ennemie.Notre artillerie exécute des tirs sur les arrières ennemis.
Camouflet allemand à 05h00 à Vauquois E., pas de pertes.
Le soir, quelques obus sur la région d'Aubreville.
Pertes : 139°RI 1 blessé. 
120° division:
Physionnomie générale : Activité des deux artilleries dans la matinée du 9, pendant l'attaque dans le secteur des Chambrettes.Visibilité médiocre, brume fréquente.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.Les éléments du sous-secteur de droite sont alertés et se tiennent prêts à intervenir dès que l'attaque sur le secteur de la 60°DI est connue. 
Artillerie : Ripostes violentes dans la matinée du 9.L'artillerie du secteur prête toute la journée du 9 son appui à la division de droite.
Consommation 7965/75, 6383/ALC
Aviation : 2 avions dans l'après-midi entre 14 et 16 heures.
Travaux : Pose de défenses accessoires.Approfondissement des tranchées et boyaux.
Pertes : 38°RI 6 blessés, 408°RI 4 blessés, Génie Cie 26/3 1 intoxiqué, Cie 26/56 1 blessé par éclat d'obus, Artillerie 2 intoxiqués (Gr. Hennequin), 2 blessés évacués 26/229°RAC.
Etat sanitaire : Satisfaisant.
Alimentation : Normale.
Relèves : 38°RI les relèves suivantes ont eu lieu dans la nuit du 9 au 10 sans incident.Le 3°Btln/86° venant des carrières d'Haudromont relève au Prophête le 1/38°.Le 1/38° venant du Prophête relève au CR Neuville le 2/38° qui va aux carrières d'Haudromont.Le Btln Dumas 1/408° est depuis le 9 au matin à la disposition de la 60°DI dans le secteur des Chambrettes.1/2 Cie du CR Neuville (2/38°) est mise à disposition le 9 au matin du Btln de 1ere ligne du CR Hadimé, cet élément rejoint le bataillon le 9 à 21h00.Le Btln Arlie (3/38°) venu de Belleray au ravin des Vignes dans la soirée du 9, reprend son cantonnment de Belleray dans l'après-midi du 10.Le 1/86° alerté le 9 n'a pas eu à intervenir.Le commandant du bataillon est allé en reconnaissance aux PC Maistre et Rocade.
Activité allemande
Infanterie : Tirs fréquents par tirs indirects des mitrailleuses sur le ravin et PC de Neuville, sur la piste Mesny-Prophête. 
Artillerie : Voir tableau.
Aviation : 1 avion vers 15h30.

Journée du 11 Novembre 1917:
25° division: Calme, quelques tir de harcèlement spécialement sur le sous-secteur d'Argonne-Est.Vers 19h00 et 21h30 deux patrouilles allemandes aperçues près de nos lignes sont dispersées et repoussées.Artillerie ennemie assez active.Riposte de notre part.Camouflet français à 04h45.
26° division: Des travailleurs ennemis sont pris sous le feu de notre artillerie.L'ennemi manifeste une grande activité dans ses chantiers de mines de Vauquois dont quelques uns deviennent gênants pour nous.
120° division:
Physionnomie générale : Assez calme dans l'ensemble.L'artillerie reste cependant assez active sur la droite du scteur.La canonnade reprend très vive dans la matinée sur le secteur des Chambrettes, mais n'a pas de répercussion sur le secteur Platelle.Visibilité bonne danss l'après-midi du 10, mauvaise dans la matinée du 11. 
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Tir de harcèlement sur les boyaux Moltke, Thibet, Lehar à intervalles irréguliers.Appui à DI de droite Groupe Hennequin.
Vérification de tir et réglage.
Consommation 2354/75, 15/ALC.
Travaux : Réfection des tranchées Besnus et de St-Quentin.Approfondissement des tranchées Judée, Salomé, de Mésopotamie, du boyau A1, du boyau A3, de la tranchée de l'Eperon et de la tranchée Sapigneul.  
Pertes : 38°RI 2 blessés, Cie26/3 3 évacués (2 intoxiqués, 1 malade), 1°Cie/18°RIT 3 évacués (2 intoxiqués, 1 malade).
Etat sanitaire : Bon.
Alimentattion : Normale.
Mouvements : Le 53°RAC termine au cours de la nuit sans incident la relève du 229°RAC commencée dès la nuit du 9 au 10.
Le lieutenant-colonel Perrier, Cdt le 53°RAC prend le commandement du groupement Ouest à 08h00.Le groupe Peillot remplace le groupe Milhaud, le groupe Joannès remplace le groupe Lévêsque, le groupe Baudic le groupe Jean.
Activité allemande
Infanterie : Tois rafales de mitrailleuses (25 coups, 300 coups, 25 coups) venant de la direction du bois Fays vers 0060.Une mitrailleuse vers 0258 tire dans le ravin, sur la route de Beaumont et sur les pistes qui montent au PC Nassau.Rafales de mitrailleuses sur la piste 1540 à 1548 sur 1951.
Artillerie : Tirs de harcèlement habituels.Environ 1800 à 2000 coups sur l'ensemble du secteur. Voir tableau.
Travaux : Bruit de pompe à la lisière Est de Baumont.
Divers : Groupes ennemis sont aperçus à plusieurs reprises sur la piste du bois des Caures à la Wavrille.

Journée du 12 Novembre 1917:
25° division: Calme.Artilleries moins actives.Quelques avions ennemis dans la matinée du 12.Dans sous-secteur Argonne-Est le Btln Leduc (3°) a relevé le Btln Grapin (2°) dans le secteur de la Cheppe.Dans le sous-secteur Argonne-Ouest le Btln Lyet (2°) relève le Btln d'Humières (3°) dans le CR Chalet.
26° division: Une patrouille a exploré la région de la fonderie et la rive ? de la Buanthe.Elle n'a relevé la présence d'aucun poste ennemi.
Entre 02h00 et 04h00, 25 obus de gros calibre sur la région de Parois.
La note N°1634 du 10/11 du général commandant la II°Armée prévoit le concours de spécialités avec primes en espèces.Le programme de ces concours et les propositions au sujet de la répartition des primes sont préparés et adressés au 13°CA.
L'artillerie ennemie devaient plus active sur nos 1eres lignes et sur les arrières (Forimont - Bertrame - Aubreville).
Notre artillerie prend à partie les travailleurs ennemis et exécute des tirs de représailles par AC sur 8607 et 8707 et par AT sur 5206 (minenwerfer).
120° division:
Physionnomie générale : Journée assez calme dans l'ensemble.De 03h00 à 06h00 tirs de harcèlement effectués par obus fusants et percutants mélangés à des obus toxiques envoyés en petites quantités, à cadence relativement lente et à intervalles irréguliers.Visibilité dans la'après-midi du 11 bonne, très bonne dans la matinée du 12.
Activité française 
Infanterie : Tirs de FM au cours de la nuit sur des trvailleurs posant des fils de fer en avant de la tranchée de Commercy.
Artillerie : Appui à la division des Chambrettes le 11 de 14h50 à 15h00 et le 12 de 06h00 à 07h00.Tirs de harcèlement habituels et réglages.De 03h30 à 06h30 tirs sur des travailleurs signalés par l'infanterie devant le CR Neuville.
Consommation 1926/75, 24/ALC.
Travaux : Approfondissement et amélioration des tranchées et boyaux.Continuation des boyaux A1 et A3.
Aviation : De 14h00 à 16h00, 2 avions de réglage, 4 avions de chasse.
Pertes : 86°RI 13 pieds gelés évacués, Cie 26/56 1 blessé 1 malade évacué.
Etat sanitaire : Se maintient satisfaisant.
Prisonnier : Normale.
Activité allemande
Infanterie : Une patrouille de 10 hommes s'est approchée à 05h00 de la tranchée Besnus (vers 2053) et s'est retirée précipitamment devant le feu de nos FM et nos VB.Rafales de mitrailleuses sur le ravin Charbonnières et vers 15h50.Tirs de mitrailleuse 0258 et d'autres venant de 0163.
A 21h00 le poste d'écoute de la route de Flabas a lancé 3 grenades.
Artillerie : Voir tableau.
Aviation : Grande activité de l'aviation ennemie dans l'après-midi d'hier (9) et ce matin (8) nos mitrailleuses ont tirés sur des avions volant bas.
Travaux : Bruit d'outils dans le ravin du Fays vers 0160.Travailleurs posant des fils de fer avant de la tranchée de Commercy.
Divers : Bruits de voix, de pas et de voitures entendus au cours de la nuit.

Journée du 13 Novembre 1917:
25° division: Calme, sauf vers la fin de l'après-midi où l'activité des engins de tranchées a été assez grande.Quelques avions ennemis au cours de la journée.
Pertes : 98°RI 2 tués.
26° division: Tirs de mitrailleuses au cours de la nuit.Tirs de harcèlement sur les routes et Parois (200 obus de 21).Tirs sur les batteries de la région Bertrame - Dervin - Rendez-Vous de Chasse). 
120° division:
Physionnomie générale : Journée assez calme.Visibilité bonne.
Activité française 
Infanterie : Tirs de mitrailleuses et de FM sur avions.
Artillerie : Tirs de réglage et de harcélement habituels.Consommation 65/75.
Aviation : Assez active.Le 13 vers 13h30 un avion de chasse français mitraille un avion de réglage allemand et le force à atterrir dans les lignes ennemies au N-O. de Beaumont.
Travaux : Amélioration des tranchées de Salomé, de Judée et de Mésopotamie, du bois de la Wavrille, de la tranchée de la Pointe, des tranchées d'Euville et Sapingneul, des boyaux A1 et A3.Pose de ribbars devant la tranchée de Commercy.
Pertes : 86°RI 4 blessés 10 pieds gelés, 408°RI 1 blessé 1 évacué pour maladie capitaine Roche, Cie 26/3 2 intoxiqués 1 évacué pour maladie, 1°Cie 18°RIT 3 évacués, Artillerie 1 subsistant de la SROT au 9/101° évacué pour commotion.
Matériel : Groupe Grognot 100 explosifs détruits.
Etat sanitaire : Satisfaisant.
Alimentation : Bonne.
Mouvements : Relève, sans incident dans la nuit du 12-13 par la CHR du 86° de la CHR du 38° qui va à Belleray.
Le lieutenant-colonel Cdt le 86°RI prend le commandement du sous-secteur Platelle le 13 à 08h00.Le colonel Cdt le 38° va à Belleray.
Activité allemande
Infanterie : Rafales de mitrailleuses sur les premières lignes et les pistes du sous-secteur Platelle sur les ravins de Neuville et de Beaumont.Rafales de mitrailleuses sur nos travailleurs venant de 0258-060-0163.
62 bombes à ailettes sur la tranchée de soutien en arrière de la tranchée Commercy. 
Artillerie : Voir tableau.
Aviation : Très active.Nombreux avions de règlage et de chasse.A noter plusieurs avions volant très bas et au petit jour.
Travaux : Travaux vers la lisière Est de Beaumont.Bruits de pioche vers 0160.

Journée du 14 Novembre 1917:
25° division: Pendant l'après-midi, tirs d'engins de tranchée de part et d'autre.Calme dans l'ensemble.Concentration sur une batterie ennemie.Activité assez grande des aviations. 
26° division: Une patrouille a reconnu les défenses accessoires du moulin de la fonderie, ce point étant susceptible d'être pris comme objectif d'un coup de main.
Tirs de mitrailleuses et d'artillerie.Les routes sont particulièrement prises à partie par des gros calibres ennemis.Notre AC exécute des tirs de représailles.
Une patrouille ennemie qui s'avançait vers la Hardonnerie à 20h00, est disperése par nos FM et VB. 
120° division:
Physionnomie générale : Période calme.L'AD prête son appui à la DI de droite de 21h20 à 21h50.Visibilité bonne dans l'après-midi, bonne dans la matinée du 14.
Activité française 
Infanterie : Tirs de mitrailleuses contre avions.
Artillerie : Tirs de réglage sur 0060 et 0162.Tirs sur les boyaux de Moltke, du Thibet, Franz Lehar ( appui de la DI de droite).
Aviation : Assez active.3 avions de réglage.
Travaux : Travaux d'entretion des boyaux et tranchées.Continuation du boyau A3.Aménagement des abris.tavaux aux observatoires 378 (Est et Ouest). 
Pertes : 86°RI 6 évacués pour pieds gelés, Cie 26/3 1 blessé, Bie 490 1 subsistant évacué (commotion).
Etat sanitaire : Satisfaisant.
Alimentation : Bonne.
Mouvements : Le III/86° (Prophête) relève le II/86° dans le CR Beaumont.Relève terminée à 21h30 sans incident.Le III/38° (Belleray) relève le II/38° aux carrières d'Haudromont, le II/38° va à Belleray.
Activité allemande
Infanterie : Rafales de mitrailleuses venant de 0258-0163-9363.13 bombes à ailettes sur tranchée St-Quentin.Tirs de mitrailleuses sur nos 1eres lignes, les ravins Sortelle et Neuville sur 1549.
Artillerie : Sous-secteur Platelle 400 obus environ.Tirs principaux sur la tranchée de Mésopotamie, les ravins de Neuville et Platelle.
Sous-secteur Navaux 210 obus environ.Tirs principaux sur les ravins de Navaux et de Vacherauville, l'ouvrage Nassau, les tranchées Karl et Lérouville.
De 05h15 à 06h30 obus toxiques sur le fond de Platelle et les ravins de Neuville et de la Sortelle.
230 obus environ sur la côte 378.Tirs de harcèlement habituels sur les batteries.Tirs sur les carrières d'Haudromont, de 16h00 à 19h00 (160 coups environ), vers 04h00 et 10h30 (22 coups). 
Aviation : Très active dans l'après-midi du 13.Nombreux avions de réglage.2 avions de chasse vers 14h00.
Travaux : Rien observé.
Divers : Fumées épaisses en 9963 et venant d'un abri en 0560.100 obus explosifs détruits au 2°Gr./216°RAC.
Vers 09h30, de grandes lueurs sont aperçues dans la direction de la croupe 321 (bois Nawé) semblant indiquer une explosion de dépôt.Cette explosion coïncidait avec un tir d'artillerie allemande.

Journée du 15 Novembre 1917:
25° division: Calme, vers 16h00 légère activité de l'artillerie française (tir de concentation sur batterie 1520).
26° division:  Une reconnaissance commandée par le lieutenant Rondet du 92° explore le moulin de la fonderie et n'y relèveaucune trace d'occupation permanente.
Une patrouille sur le bois brulé n'a éventé aucun poste ennemi.
Camouflet allemand à Vauquois-Centre, à 04h50, pas de pertes.L'ennemi devient actif au V de Vauquois.
Le général Linder commandant le 13°CA, passe une revue du 121°RI au Sud de Grange-le-Comte.Il remet la crois de guerre au drapeau de dce régiment et des décorations à des officiers et hommes de troupe de la DI.
Une embuscade tendue entre 18h00 et 20h00 au moulin de la fonderie n'a donné aucun résultat.
Notre artillerie exécute un tir sur la batterie 8414 signalée en action.Cette batterie cesse son tir.
120° division:
Physionnomie générale : Journée du 14 très calme.Assez grande activité de l'artillerie ennemie pendant la 2eme partie de la nuit et la matinée du 15 surtout dans les régions du bois Chauffour et du PC Bagatelle.
Visibilité mauvaise pendant l'après-midi du 14.Très bonne pendant la matinée du 15.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Faible activité le 14.Riposte très nourrie par obus spéciaux le 15, de 05h30 à 06h30 en réponse au tirs d'obus toxiques (voir CR spécial).
Aviation : Aucune activité.
Travaux : Approfondissement des tranchées et boyaux, aménagement des batteries de tir indirect, pose de défense accessoire.
Pertes : 86°RI 8 intoxiqués 2 pieds gelés, 408°RI 1 tué.
Etat sanitaire : Satisfaisant.
Alimentation : Normale.
Mouvements : Le I/86° (Louvemont) relève au CR Neuville le I/38°, qui va en réserve d'ID à Louvemont.
Divers : Bruits de coups de sifflets vers 0060.Bruits de wagonnets sur voie ferrée vers 0159.Nombreux bruits de voitures provenant de la direction du bois de Champeneuville et du bois des Caures.
Activité allemande
Infanterie : Rafales de mitrailleuses sur les ravins de Beaumont et de Sortelle.5 grenades à ailettes venant du cimetière de Beaumont sur la tanchée Commercy, rafales de mitrailleuses venant de 0258 et 0760.
Artillerie : Faible activité dans la journée du 14.Assez grande activité de percutants et de toxiques dans la 2eme partie de la nuit, sur le fond de Platelle, le Prophête, Mont-Sapin, et les ravins Sortelle et Heurias.
550 obus sur le sous-secteur de droite et 600 sur le sous-secteur de gauche.
Aviation : Dans la matinée du 15, 2 avions volant très bas tirent sur nos tranchées.
Travaux : Entre 06h00 et 07h00 bruits de travailleurs dans le bois de la Wavrille.Travailleurs à la lisière S-E. du bois des Caures le long de la Haie de Beaumont.