Extraits des JMO des 25° et 26° division.
Journée du 01 Octobre 1915:
25° division: Le 98° vient cantonner à Orvillers, Cuvilly, Belloy.Le 36°RAC est relevé et va cantonner à Rémy, Lachelle, La Patinerie.
08h00 : La 104°DIT vient remplacer à Cuvilly la 25°DI.Le Général passe au Gal Cdt la 104°DIT le commandement du secteur.
Par ordre de l'armée, toute la division est rassemblée en arrière du front et occupe les cantonnements.
QG de la 25°DI Compiègne, EM 50°Bri Compiègne, 16°RI (transporté en autos) Margny-les-Compiègnes, Venette ; 75°Bri Moyenneville, 1° Zouaves Moyenneville, La Neuville-Roy ; 9° Tirailleurs Estrées-St-Denis, 36°RAC Rémy, Lachelle, La Patinerie ; génie Francinières, escadron et éléments sanitaires Coudun.Le 98° qui devait suivre le mouvement va cantonner à Rollot et Lataule où il reste en réserve de CA.La 13/1bis du génie devient la 2eme cie du génie de la division 13/51.
26° division: La 102°DT vient occuper dans le secteur les cantonnements indiqués au 30 septembre.Le 121°RI libère la zone Fignieères, Etelfay et se porte sur la  zone Pierrepont, Hargicourt.

Journée du 02 Octobre 1915:
25° division: Pas de changement dans la Division.Un ordre du CA modifie pour le 3 la zone des cantonnements de la Division.
26° division: La 102°DT commence à relever la 26°DI dans la nuit du 2 au 3 :
Le 342°RIT oxccupe les tranchées de Tilloloy et de Popincourt, mais par ordre du 13°CA, les éléments du 92° et du 139° sont maintenus provisoirement en 1ere ligne concurremment avec les bataillons du 342°RIT.
Le 326°RIT vient à Fescamps, Remaugies, Onvillers.
Le 105° reléve le 139° au CR du saillant de Dancourt.Le btln du 139°r elevé vient en réserve à Laboissière, Grivillers.Les unités de la 203°Bri Tle doublent les unités du 105° dans les CR d'Armancourt et côte 99 à raisons de deux cies territoriales par cies d'active.L'AD/26 est relevé (moins 2 batteries) par l'artillerie de la 102°DT et une partie de l'AC/13.
Nuit agitée :tirailleries continuelles, fusées, projecteurs. 

Journée du 03 Octobre 1915:
25° division: En consèquence, les changements suivants dans les cantonnements sont prescrits et exécutés.
QG de la division Gournay, EM 50°Bri Monchy-Humières, 16°RI Monchy-Humières, Braisnes, Gournay ; 9° Tirailleurs Hémévillers, Francières, Montmartin, 36°RAC Rémy, Lachelle, La Patinerie ; génie 13/1 et 13/51 à Neufvy, escadron divisionnaire Wacquemoulin.Le 98° qui devait suivre le mouvement va cantonner à Rollot et Lataule où il reste en réserve de CA.Les mouvements seront exécutés après la soupe du matin.
Le QG s'installe à Gournay à 15h00.
26° division: La relève des troupes de la 26°DI par celles de la 102°DT se poursuit progressivement, sans incidents.
Après avoir envisagé plusieurs solutions, le Général Cdt le 13°CA décide de laisser en ligne, pour étayer et encadrer les régiments territoriaux, deux regiments actifs : le 408° dans le secteur Sud, le 105° dans le secteur Nord.La répartition des troupes , qui doit être réalisé le 6 au matin est la suivante :
Zone Sud (204° Brigade) : Général Drouot, Colonel Dubois, adjoint Fescamps.
Zone du 326°RIT : 2 btln du 326°, 1 btln du 408°; CR : côte 97, Le Cessier.
Zone du 342°RIT : 3 btln du 342°, 1 btln du 408°; CR : Tilloloy-Est, Tilloloy-Nord, Popincourt.
Réserve de brigade : 1 btln du 326° Remaugies, 1 btln du 408°.
Zone Nord (203° Brigade) : Général Bachelard, Colonel Joba, adjoint Warsy
Zone du 286°RIT : 3 btln du 286°, 3 cies du 105°; CR : saillant de Dancourt.
Zone des 292°RIT et 103°RIT: Colonel cdt le 105°, 2 btln du 292°RIT, 5 cies du 105°, 2 cies du 103°RIT à Marquivillers ; CR :Armancourt, croupe 99, Echelle-St-Aurin.
Réserve de brigade : 1 btln du 103°RIT Warsy, 1 btln du 292°RIT Warsy, Becquigny.
Réserve de division : 1 btln du 105° à Etelfay, 1 btln du 286°RIT à Etelfay, btln-dépôt Bouillancourt.
L'AD/26 doit rester en réserve : 1 groupe à Remaugies, Fescamps (2 bies sont maintenues provisoirement en position), 2 groupes à Mortemer, Orvillers-Sorel.

Journée du 04 Octobre 1915:
25° division: Le 98° d'après un ordre du CA reçu pendant la nuit vient cantonner à Wacquemoulin et Montiers.L'escadron va à Antheuil.Le 9eme btln du 38° (bataillon de dépôt) passe de la 120°DI à la 25°DI.Le 9eme btln du 139° (bataillon de dépôt) passe de la 25°DI à la 120°DI.
Le chef d'Etat-Major de la 25°DI, le commandant Godefroy, quitte la division nommé au commandement du 20°BCP.
La division reçoit l'ordre de se tenir prête à embarquer.
26° division: Le 4 au matin, les allemands font exploser une mine en avant de nos tranchées, à gauche de la barricade de Beuvraignes.Pas d'accidents, la tranchée de 1ere ligne est légérement endommagée.Canonnade moyenne sur le reste du front.

Journée du 05 Octobre 1915:
25° division: Pas de modifications dans les cantonnements.
26° division: Nuit agitée, tirailleries continues entre les postes avancés.Sur plusieurs points du front, les allemands cherchent à entrer en conversation entre nos hommes ; ces derniers leurs répondent à coups de fusil et grenades.Les travaux deviennent difficiles la nuit, en raison de la fusillade ennemie.

Journée du 06 Octobre 1915:
25° division: L'escadron divisionnaire vient à Neufvy.
26° division: Les derniers mouvements nécessités par la nouvelle répartition indiquée plus haut s'exécutent sans incidents au cours de la nuit de 5 au 6.Journée assez calme.Les travaux de réorganisation du secteur sont activement poussés.Une nouvelle répartition du secteur entre les brigades est prévue et doit être réalisée pour le 8 octobre, sur les bases suivantes :
Zone Sud (204° Brigade) : de la voie ferrée Roye-Ressons à la ligne sape 2 de Popincourt, grand boyau 9.
Troupes d'occupation : 408°, 326°RIT, 342°RIT, cies du génie 13/2 et 13/52.  
Unités de travailleurs : 108°RIT Boulogne, Bus ; 8°RIT (1 btln) Fescamps, Boulogne ; 3eme bie RAT Onvillers, Bus, 1 cie du génie RAT Boulogne.
CR : côte 97, Le Cessier, Tilloloy-Est, Tilloloy-Nord (augmenté du PA du bois rectangulaire).
Zone Nord (203° Brigade) : de la sape 2 exclue à l'Avre.
Troupes d'occupation : 105°, 286°RIT, 292°RIT, 103°RIT, cie du génie 13/4.  
Unités de travailleurs : 119°RIT (1 btln) Lignières ; 2 bie RAT Becquigny, 1 cie du génie RAT Laboissière.
CR : Popincourt, Dancourt, Armancourt, croupe 99, Echelle-St-Aurin.
Chaque régiment territorial à 2 btln en 1ere ligne, 1 en réserve.Les 2 Rgt d'actifs 105° et 408° sont amalgamés avec les Rgt territoriaux, à raison d'un btln d'actif par Rgt territorial.Ils ont également 1 btln en réserve.
Réserve de brigade : 1 btln 326°RIT Boulogne, 1 btln 408° Boulogne, 1 btln 105° Etelfay, 1 btln 392°RIT Etelfay, 1 btln 103°RIT Etelfay.
Réserve de division : 1 btln 342°RIT Remaugies, 1 btln 286°RIT Etelfay.
Cette nouvelle répartition a l'avantage de donner aux deux brigades des secteurs d'étendue sensiblement égale.

Journée du 07 Octobre 1915:
25° division:  Pas de changements dans les cantonnements.Les corps de la division font de l'instruction.
26° division: L'ennemi tente pendant la nuit un coup de main sur un de nos postes avancés en avant de Popincourt : le sergent chef de poste est tué d'un coup de couteau, mais la patrouille ennemies est repoussée ensuite à coups de fusil, et les hommes s'enfuient en abandonnant leurs armes sur le terrain. 

Journée du 08 Octobre 1915:
25° division:  Pas de changements.
26° division: Les dispositions sont prises dans les zones des brigades pour réaliser la nouvelle répartition des troupes comme indiquées plus haut.Les allemands tentent un nouveau coup de main sur une de nos sapes au Nord de la route Roye-Montdidier.Le tir d'une de nos mitrailleuses et un tir de barrage d'artillerie font avorter cette tentative.

Journée du 09 Octobre 1915:
25° division: Le 9eme btln du 38° vient de Antheuil à Rouvillers.
26° division: Fusillade intermittante au cours de la nuit.Bombardement de Tilloloy-Est auquel notre artillerie riposte rigoureusement. 

Journée du 10 Octobre 1915:
25° division: Situation sans changement.Le Cdt Blandin chef d'Etat-Major rejoint la division à Gournay.
26° division: Journée calme.

Journée du 11 Octobre 1915:
25° division: Le 98° et le 9°Tirailleurs changent de cantonnement et viennent à 98° : Hémévillers, Montmartin, Francières ; le 9° Tirailleurs Montiers, Wacquemoulin.
26° division: Journée calme.  

Journée du 12 Octobre 1915:
25° division: Situation sans changement.
26° division: L'ennemi bombarde trés violemment nos tranchées du Cessier et de Tilloloy-Nord en particulier, près de 1500 obus de tous calibres ou torpilles sont lancés sur la 1ere ligne de 08h00 à 12h00.Dégats matériels importants ; 7 tués, 20 blessés.
Notre artillerie effectue des tirs de représailles sur les tranchées allemandes de Beuvraugnes et contrebat les batteries ennemies, qui cessent leur bombardement vers 15 heures.
En vue de parer à toute éventualité, le Général de division fait porter le btln de réserve du 105° d'Etelfay à Laboissière et le btln du 92° stationné à Piennes à Fescamps à la disposition du Général Cdt la 204°Bri.Ce dernier pouse le btln du 408° en réserve à Bus (3 cies) et La Poste (2 cies).Le calme revient dans la soirée.Aux cours de cette journée, les troupes d'actives et territoriales, soumises à un bombardement intense, on fait preuve de sang-froid et solidité.

Journée du 13 Octobre 1915:
25° division: Situation sans changement.
26° division: Journées calmes.Les btln du 105°, du 408° et du 92°, qui avaient été poussés en avant dans la journée du 12, regagnent leurs cantonnements le 13.Deux cies du génie coloniales arrivent à Boulogne, elles doivent être employées par le génie aux travaux d'organisation du CR de 2eme ligne de Boulogne.   

Journée du 14 Octobre 1915:
25° division: La division reçoit l'ordre de faire mouvement par voie de terre pour les 15 et 16 pour se porter dans la région de Moreuil.
26° division: Voir le 13.  

Journée du 15 Octobre 1915:
25° division: La division se porte dans la région de Montdidier et occupe. 
QG Montdidier, 50°Bri EM Montdidier, 16°RI Boyaucourt, Rubescourt, Ayencourt ; le 98° Montdidier, Le Monchel ; 75°Bri EM Mesnil-St-Georges, 1° Zouaves Mesnil-St-Georges, Courtemanche ;  9°Tirailleurs Pérennes, Abbémont, Welles-Pérennes ; 9eme Btln-38° Dompierre, génie St-Médard, escadron divisionnaire Ferme Belcastel (N.O. de Montdidier), formations sanitaires Domfront.
Le mouvement se fait en deux colonnes.La colonne de droite sous le commandement du Gal Cdt la 50°Bri (50°Bri, génie, escadron divisionnaire, QG  de la division, formations sanitaires) par l'itinéraire Route de Compiégne, Belloy, Méry, Tricot, Le Ployron.Colonne de gauche (75°Bri, 9eme Btln-38°) par l'itinéraire St-Martin-au-Bois, Maignelay, Crèvecœur, Ferrières.L'artillerie fait mouvement à part et se porte dans les zones des 62°DI et 99°DIT à la disposition desquelles elle est mise.Elle cantonne le soir à Méziéres, Beaucourt, Braches.
26° division: Voir le 13.