Extraits des JMO des 25° et 26° division.
Journée du 01 Novembre 1914:
25° Division: Pendant la nuit rien à signaler.Dans la journée bombardement un peu plus intensif que sur les jours précédents sur Les Loges de 08h à 11H et sur Tilloloy.
26° division: Journée assez calme.Cérémonies à Mareuil, à Saint-Claude, au cimetiére du Plessis, si reposant un certain nombre d'officiers et d'hommes de troupe de la division. 

Journée du 02 Novembre 1914:
25° Division: Pendant la nuit rien à signaler.Les Allemands tirent quelques projectiles sur le bois des Loges. Journée calme, bombardement intermittent.
26° division: Pendant toute la journée fusillade incessante du côté allemand, violent bombardement du Plessis, du Marais et la ferme Saint-Claude.Les patrouilles poussées sur tout le front au point du jour rendent compte que les tranchées allemandes sont toujours fortement occupées.En raison de la chute des feuilles, les corps procédent à une nouvelle organisation des masques ayant pour objet de dissimuler leurs installations. 

Journée du 03 Novembre 1914:
25° division: Nuit calme, notre artillerie tire sur le Buvier où des mouvements de ravitaillement se font chaque nuit.Le btln du 121 qu'était à la disposition de la division étant remis le 4 novembre à la disposition du commandant du CA, le btln Blondiaux  des Tirailleurs algériens remplacera le btln Baranger en réserve à La Poste.Journée calme.
26° division: Journées assez tranquilles.Les corps continuent à perfectionner leurs organisations défensives, en particulier les défenses accessoires (fil de fer, chevaux de frise) et les boyaux de communications défilés entre les tranchées de 1ere ligne et de 2eme ligne.La cie du Génie pousse (?) activement des boyaux de communications de secteur à secteur, des barrages en abatis dans le bois de Thiéscourt et exécute des travaux de sondage autour du château de Plessis, pour rechercher d'anciens souterrains.

Journée du 04 Novembre 1914:
25° division: Nuit calme rien à signaler.Le groupement du Nord doit appuyer dans la mesure du possible par son artillerie l'attaque du 4e CA  sur Andechy en retenant devant lui par une attitude agréssive les éléments de Beuvraignes, Crapeaumesnil, Fresnières.Le btln Blondiaux des Tirailleurs indigènes vient à La Poste remplacé en réserve le btln Baranger (LH 19800035/55/6678) du 121 remis à la disposition du CA.Pendant la journée fusillade échangée entre le 92, le 16 et les tranchées ennemies de Beuvraignes.Notre artillerie tire sur les batteries ennemies qui répondent faiblement.
26° division: Voir journée du 03 novembre.

Journée du 05 Novembre 1914:
25° division: Rien à signaler pendant la nuit quelques coups de canon de l'artillerie ennemie sur Tilloloy et Les Loges.Dans le cours de la journée rien de particulier à signaler, cannonade intermittente.Vers 22h30 une fusillade et une cannonade assez vives s'engagent entre Tilloloy et Beuvraignes sur le front du 92.Cette fusillade gagne le front du 16, puis celui du 98 et s'étend à la brigade marocaine et à la 26e DI.cette action dure jusqu'à 23h30.Toutefois il ne semble pas qu'une attaque se soit produite sur l'un quelconque des secteurs.    
26° division: Voir journée du 03 novembre.

Journée du 06 Novembre 1914:
25° division: Rien de particulier à signaler pendant la journée.Quelques coups de canon sur Les Loges et Tilloloy.Le groupement Mestre du 16e RI qui avait été prélevé pour appuyer le 4e CA en cas de besoin est remis à disposition du Groupement Nord.
26° division: Au cours de la nuit, vers 21 heures une fusillade assez vive éclate en face de la 25eme DI et se propage bientôt sur tout le front allemand.Nos troupes y répondent par quelques salves.L'infanterie ennemie sur certains points sortir des tranchées; nos batteries les battent par un tir trés précis, et l'ennemi rentre dans ses abris. 

Journée du 07 Novembre 1914:
25° division: Pendant la nuit rien à signaler.Pendant la journée cannonade très intermittente sur Tilloloy.
26° division: Une cie du 100eme RIT est mise à la disposition de la division, pour participer progressivement au service des tranchées.                 Les 92eme et 121eme RI sont constitués en brigade provisoire, sous les ordres du Général commandant la 52eme brigade et passe en réserve d'Armée.Les positions occupées par le 13 CA ne forment plus que deux secteurs, le secteur Nord de Tilloloy à la côte 98, sous le commandement du Général cdt la 25 DI, le secteur Sud de la côte 98 à l'Oise sous le commandement du Général cdt la 26 DI.Il n'est rien changé dans la répartition de l'artillerie dans les secteurs.Les mouvements de troupes rendus nécessaires par cette nouvelle répartition sont exécutés pendant les journées du 8 et du 9.Le QG de la division est transféré Le 10 de Mareuil à Margny-sous-Matz

Journée du 08 Novembre 1914:
25° division: Aucun incident à signaler pendant la nuit.Comme suite à l'ordre N° 159 du CA.L'ordre général d'opération de la Division fixe les conditions dans lesquelles se fera la relève du 92 par le btln du 86 stationné aux Loges et par deux btln du 100 régiment d'infanterie territorial. Pendant la journée, calme le plus complet, pas un coup de canon.Etant donné ce calme et le brouillard des patrouilles sont envoyées sur le front pour constater la situation l'ennemi.Le résultat est la constation de l'occupation effective des tranchées par l'ennemi sur tout le front.  
26° division: Journées assez tranquilles, par suite d'un épais brouillard qui sétend sur toute la région.

Journée du 09 Novembre 1914:
25° division: La relève prescrite par les ordres de la veille s'est faite sans incident.Pour se conformer à l'ordre de l'Armée et du CA en ce qui concerne l'activité sur le front, une cie du régiment mixte colonial de la 4e Brigade du Maroc exécute entre 15h et 17h, une reconnaissance offensive en partant de la côte 98.Ouest de Lassigny sur le petit bois situé à la tête du ravin de la Divette à 1 km Sud de la hauteur 96Cette compagnie se heurte à une tranchée occupée par deux sections environ.Le ravin de la Divette parait fortement organisé et occupé.La  compagnie rentre à la nuit.L'ordre général N° 162 fixant le stationnement délimite les secteurs de CA. Le secteur du Nord est limité au Nord par la ligne Tilloloy, Bois Marotin, Remaugies, Bois de Vaux (inclus), et au Sud par la ligne Roye-sur-Matz, La Berliére (Laberliére) (inclus), Biermont, Orvillers (inclus).QG: Boulogne-la-Grasse.Le secteur Sud à la droite su secteur Nord jusqu'à l'Oise.La 49e Brigade passe passe ainsi pour les opérations sous le commandement du Général Cdt la 26e DI.
26° division: Voir journée du 08 novembre.    

Journée du 10 Novembre 1914:
25° division: Nuit calme.Journée sans incident.Vers 21h et vers 22h les allemands ont tiré de leurs tranchées devant le front du 98 (Les Loges), du btln du 86 (Tilloloy).Il leur a été  peu répondu.La cause de la fusillade est inconnue.le reste de la nuit a été calme.
26° division: Voir journée du 08 novembre.

Journée du 11 Novembre 1914:
25° division: Journée calme, on entend vers 14h une violente cannonade dans la direction du 4e CA.Dans le cours de la journée la division reçoit deux nouveaux ordres particuliers du CA.Le premier partage de nouveau la zone du CA en trois secteurs comme précédemment.le second ordonne la relève de la 51e brigade par le 101e rgt et le 22e rgt T qui occupent ainsi le secteur du centre à la droite du secteur du Nord.En outre un ordre verbal prescrit la reléve du btln du 86 à Tilloloy, et la mise à disposition du commandant du secteur Nord du 2e btln du 100e territorial ( confirmation par ordre N° 167 du 13e CA pour le 12 novembre).
12h00: En conséquence l'ordre particulier d'opérations N°190 de la division affecte le 16e RI le secteur compris entre la voie ferrée et Tilloloy, il lui est affecté deux btln du 100e RIT (le 1er et 3e).Le 2e btln de ce régiment sera placé en réserve de Brigade au bois allongé au Sud de Cessier.Cette reléve et mouvement devront être effectués le 12/11 pour 08h.
17h00: Le 98 signale que 3 compagnies allemandes environ sont à l'Est de la route Frenières-Lassigny face à la corne S-E du Bois des Loges.Notre artillerie ouvre le feu sur cette infanterie qui franchit la route et se porte en tirailleurs jusqu'aux tranchées qui font face à la corne du bois.La nuit tombe, aucun mouvement n'est plus signalé. 
26° division: Dans la nuit du 10 au 11, le Général de division reçoit l'ordre reçoit l'ordre d'aller s'embarquer dans la matinée du 10(?) à Montdidier avec le QG et la 52eme brigade (92 et 121 RI).De Mondidier le QG est dirigé par Amiens, Boulogne, Calais, Hazebrouck sur Poperinghe (Poperinge), où il débarque dans la nuit du 11 au 12 novembre. Le Général Hallouin avait tout d'abord été désigné pour le commandement d'une division provisoire; composée :
1) de la 52 eme brigade
2) de 6 bataillons de chasseurs du 14eme CA
Mais, dés leur débarquement en Belgique, toutes ces troupes sont immédiatement employées, les unes après les autres, à renforcer les CA engagés, et du 12 au 13 novembre, le Général n'a plus aucune troupe sous ses ordres.

Journée du 12 Novembre 1914:
25° division: Nuit sans incident.La relève du btln du 86 à Tilloloy par des éléments du 16e et du 100e RIT se fait sans incident.A la suite de cette relève et d'après les ordres donnés par le Colonel C-i (certainement commandant par intérim) la 50e Brigade, la répartition des forces dans le secteur de cette brigade est la suivante:
a) secteur de Tilloloy, sous le commandement du Colonel commandant le 100e RIT, entre la ligne de séparation avec le 4e CA et le chemin côte 106.Beuvraignes exclus. Garnison: 1er btln du 16 et 1er btln du 100e RIT.
b) secteur du Cessier, sous le commandement du Colonel commandant le 16e RI, du chemin côte 106.Beuvraignes inclus à la voie ferrée (liaison avec le 98). Garnison: 2e et 3e btln du 16 et le 3e btln du 100e RIT.
c) Les Loges, Bois des Loges, 98e RI. Réserve de brigade le 2e btln du 100e RIT au Bois allongé au Sud du Cessier détachant 1 cie à Boulogne-la-Grasse, à la garde du QG et du château. Journée sans incident.
En exécution de l'ordre particulier du 13° CA du 11 novembre 18h30, et conformément aux ordres du Colonel commandant l'artillerie du CA.Les 2 groupes de l'AD26 et le 2e groupe de l'AC13 sont retirés du secteur Nord.Pour d'autres missions.En échange le groupement Nord reçoit une bie du groupe de la 82° DT rattaché au 13° CA.Cette bie est placé dans le parc à Tilloloy.
26° division: Le QG se porte aprés débarquement de Poperinghe à Ostrleteren (Oostvleteren),où il cantonne (cantonnement trés resserré Ostreleren étant déjà occupé par de nombreux éléments).

Journée du 13 Novembre 1914:
25° division: Nuit trés calme.
En exécution de l'ordre réorganisant les troupes du groupement Nord avec la coopération du 100e RIT.Les 16e et 98e procèdent à l'amalgame conformément aux ordres du Colonel C-i la 50e Brigade. A la fin de ses opérations chaque secteur de btln comprendra par régiment trois cies d'actives et 1 cie territoriale fusionnée dans les trois premières.
Le service s'effectuera de la façon suivante 1 cie et demie en première ligne, 1 cie et demie en deuxième ligne.La réserve de régiment sera constitué par un btln constitue de 3 cies d'active (1 de chaque btln) et 1 cie territoriale.La journée se passe à la mise en exécution de ces prescriptions.
L'ordre N° 196 de la Division fixe la répartition des positions, la mission générale des divers groupes d'artillerie entrant dans la composition du groupement du Nord, ainsi que l'organisation du commandement et des des liaisons.
En outre par suite de l'ordre particulier pour l'artillerie par M. le Colonel C-i de l'artillerie du 13e CA en dute du 11 novembre, complété par la note du 13 novembre 16h30, il est affecté un groupe d'artillerie de la 82e DT au groupement du Nord.Ce groupe est réparti ainsi qu'il suit:
1 bie à chacun des 1er et 2e groupes du 36° RA et 1 bie au 1er groupe du 53e RA.
Stationnement dans les mêmes conditions. 
26° division: Le Général Hallouin est désigné pour prendre le commandement d'une division provisoire comprenant le 121eme RI, une brigade marocaine, 2 groupes d'artillerie du 50eme RAC, 1 cie du Génie.Cette division reléve du 32° CA.

Journée du 14 Novembre 1914:
25° division: Après quelques coups de fusils et de canon échangés vers Les Loges au début de la nuit, rien d'important à signaler pendant la nuit.Pendant la journée continuation de la constitution des réserves partielles des diverses unités.
26° division: La divison Hallouin est placé sous les ordres du Général commandant le 2° Corps de Cavalerie et reçoit l'ordre de relever la 11° DI dans son secteur d'attaques (région de Boesinghe).Les éléments qui la compose sont dirigés dans la région Elverdinghen (Elverdinge)-Boesinghe en vue de cette reléve.Le QG se porte de Ostrleteren à Elverdinghen où il cantonne.

Journée du 15 Novembre 1914:
25° division: Nuit calme.Il a été fait un prisonnier du 84e RI du 9e CA de réserve, vers la corne S-E du Bois des Loges.Rien de particulier à signaler pendant la journée.Stationnement dans les mêmes conditions.  
26° division: Nouvelle répartition des forces et nouvelle mission.Les autres éléments de la Division (51° brigade, artillerie, génie, escadron divisionnaire) ont été transportés également en Belgique dans les journées du 13 au 14 novembre.
La 26° DI reconstituée est mise sous les ordres du Général commandant le 9° CA.Elle doit occuper dans la nuit du 15 au 16 le front Broodseinde-Bois du Polygone exclu occupé par le 1° Corps Anglais et par une partie de la 18°DI.
Les troupes, rendues pour 12 heures à Vlamertinge et à Brielen, sont dirigés dans l'aprés-midi par Ypres et Potyze (Potijze)sur les emplacements occupés.Les opérations sont fort pénibles en raison de la pluie persistante et de l'état épouvantable des routes : la partie centrale de la chaussée est pavée, mais elle n'est pas assez large pour permettre le croisement des voitures, de chaque côté hommes chevaux et voitures s'embourbent dans des fondriéres pleines d'une boue noire et gluante.
La répartition des troupes sur le nouveau front est la suivante:
1) au Nord : Le 92 conserve le carrefour de Broodseinde, avec 1 btln en réserve à l'Ouest de Zonnebecke.Ce régiment était dans cette région depuis le 12 novembre.Il y avait été engagé les 13 et 14 novembre dans de violents combats, où son attitude avait été des plus brillantes, mais il y avait des pertes sensibles (Lieutenant-colonel Knoll tué; 13 officiers tués ou blessés).
2) au Centre : Le 105 reléve avec 2 btln les troupes de la 18° DI intercalées entre le 92 et l'armée anglaise (du carrefour de Broodseinde au bois à l'Est de Zonnebecke.
3) au Sud : Le 139 relève la 6° brigade anglaise entre ce bois et le bois du Polygone.1 btln du 105 lui sert de réserve, en arriére de sa droite.
L'artillerie divisionnaire relève l'artillerie anglaise, l'artillerie de la 18° DI reste en place. La cie du génie et l'escadron cantonnent à Potyze.
L'Etat -Major s'installe au château de Potijze, le 2eme groupe du QG à Brielen.Le 121 quitte le 32° CA et viens à Vlamertinge en réserve de division.