Extraits des JMO des 25° et 26° division.
Journée du 15 Février 1915:
25° Division: Nuit calme.Dans la journée bombardement assez vif du secteur.Les points bombardés sont toujours les mêmes.Aucune perte.
L'ordre particulier du 13°CA prescrit la relève de 4 cies du 16°RI par un groupe de cavaliers à pied fournit par la 9°DC.Le groupe de cavaliers composé de 6 escadrons, 2 sections de mitrailleuses sous les ordres du lieutenant-colonel de LA TOUR arrivera à Mortemer le 16 février, et la relève se fera dans la nuit du 17 au 18 février.Le Général de division cdt le secteur Nord prescrit que 4 escadrons relèveront 4 cies du 16 dans le secteur du village de Canny, 2 escadrons à la réserve de Roye - La Berlière.Deux cies du 16 resteront dans le secteur de droite.Les 2 sections de mitrailleuses de la 9°DC relèveront les 2 sections du 16.Les reconnaissances se feront le 17, la relève avant le point du jour le 18 février.
26° division: Les travaux de sape et de mine sont entrepris devant Andechy et Beuvraignes conformément aux dispositions du projet.
Devant La Cambuse, on commence tout d'abord de pousser en avant des postes d'écoute, reliés aux tranchées par des boyaux de sape profonds et solides; ces postes eux-mêmes sont organisés avec soins, munis de créneaux, protégés et reliés aux postes voisins par un solide réseau de fil de fer.Ils doivent formés ainsi les éléments d'une parallèle d'approche.En même temps , en arrière des tranchées, ont poursuit activement la construction des abris blindés nécessaire pour les compagnies qui viendront renforcer dans le secteur d'attaque.
 
Journée du 16 Février 1915:
25° Division: Nuit calme.Journée assez calme dans le sous-secteur des Loges.Bombardement assez vif dans le secteur de Canny principalement le village, la côte 91, ferme de Canny.Notre artillerie exécute avec succès deux tirs  sur des batteries ennemies.Le 70°RIT fait son mouvement préparatoire à la relève.Deux bataillons vont cantonner l'un à Biermont, l'autre à Conchy-les-Pots.
26° division: Voir le 15 février.

Journée du 17 Février 1915:
25° division: Nuit calme.La relève des éléments du 100°RIT aux Loges et à Canny par les btln du 70°RIT se fait sans incident.L'ordre particulier N°349 de la 25°DI prescrit que la relève des 2 cies du 16°RI, restant dans le sous-secteur de droite, se fera dans les douze jours.La première devant s'opérer dans la nuit du 23 au 24 février.Journée assez calme l'artillerie ennemie bombarde spécialement le secteur des Loges (sur le village et toutes les lisières).
26° division: Voir le 15 février. 

Journée du 18 Février 1915:
25° division: Nuit calme.La relève du 16°RI (1 btln) dans le secteur du centre de Canny se fait sans incident.Les 4 escadrons de cavaliers démontés de la 9°DC prennent la place des 4 cies du 16°RI.Deux escadrons restent en réserve à Roye - La Berlière.Le btln du 16 va cantonner à Mortemer.
07h30 le 100°RIT quitte Orvillers, Biermont, Conchy et se rend à Rollot où il cantonnera et où il recevra des instructions pour sa destination ultérieure.
08h30  le 70°RIT (1btln) vient cantonner à Orvillers.
L'artillerie ennemie se montre assez active pendant la journée (500 projectiles) mais ne produit aucun résultat important.
26° division: Voir le 15 février.

Journée du 19 Février 1915:
25° division: Pendant la journée, activité assez grande de l'artillerie ennemie sur tout le front du secteur, points particuliérement bombardés village des Loges, saillant N-E et saillant du Buvier du bois des Loges, ferme de Canny, Canny, côte 91, tranchées autour de Roye - Lassigny. Notre artillerie bombarde spècialement les tranchées S de Rue de l'Abbaye.
26° division: En vue de réduire le front du 105°RI, le 41°RIC occupe par une compagnie l'ouvrage N°1, à cheval sur la route Andechy -Guerbigny.

Journée du 20 Février 1915:
25° division: Nuit calme.L'artillerie montre assez d'activité dans la journée.Elle canonne tout le front du secteur sans résultats sérieux.Notre artillerie tire  Rue de l'Abbaye, Crapeaumesnil,  Fresnières, Lassigny, la Potière.Dans la nuit elle tire à plusieurs reprises sur des convois signalés entre Amy et Crapeaumesnil, Fresnières.
26° division: Voir le 19 février.

Journée du 21 Février 1915:
25° division: Nuit assez calme.Dans la matinée notre artillerie tire sur des convois signalés entre Crapeaumesnil, Fresnières et Amy.Dans le cours de la journée bombardement intermittent par l'artillerie ennemie du secteur des Loges particulièrementLsecteur de Canny est moins éprouvé.
26° division: On poursuit activement les travaux de sape devant Andechy et de mine devant Beuvraignes.L'ennemi ayant l'avance de nos boyaux d'écoute devant Andechy, prend à partie nos travailleurs et bombarde les tranchées et boyauxIl pousse de son côté une sape face à l'ouvrage 1 occupé par les coloniaux.L batterie de 155TR tire sur cette sape et la bouleverse, ce qui arrête net les travaux.Les aviateurs continuent à faire toutes les fois que le temps le permet, la reconnaissance des batteries ennemies et le réglage de tire de notre artillerie.Ils obtiennent souvent de bons résultats.Malheureusement, un accident mortel nous enlève un bon pilote, le lieutenant GABRIEL et un excellent observateur le lieutenant BILLAUDEAU du 16°RAC.
Le groupe d'artillerie de la 86°DI passe au 13°CA par permutation d'un groupe de l'AC13.

Journée du 22 Février 1915:
25° division: Nuit calme.Activité moyenne de la part de l'artillerie ennemie qui canonne le front Nord et Est du bois des Loges, le front ferme de Canny, côte 91.Notre artillerie bombarde un blockauss près de la côte 101 (S de Crapeaumesnil). 
26° division: Voir le 21 février.

Journée du 23 Février 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée bombardement intermittent du secteur des Loges sur son front extérieur, et dans le secteur de Canny sur les mêmes points que le veille.Notre artillerie canonne particulièrement les maisons de la sortie Sud de Rue de l'Abbaye.
26° division: Voir le 21 février.

Journée du 24 Février 1915:
25° division: Nuit calme.Dans la journée l'artillerie ennemie s'est montrée active sur tout le secteur, sans résultats importants.Aucun changement.
26° division: Voir le 21 février. 

Journée du 25 Février 1915:
25° division: Nuit calme.Dans la journée l'artillerie ennemie se montre très active particulièrement sur le sous-secteur de Cannu où elle bombarde le village, la région de la ferme de Canny, la côte 91, les tranchées autour de la route de Lassigny.Le sous-secteur des Loges est moins violemment bombardé sur tout le front.Notre artillerie canonne Fresnières, Rue de l'Abbaye, le bois triangulaire.
26° division: Voir le 21 février.  

Journée du 26 Février 1915:
25° division:  Nuit assez calme, quelques courtes fusillades.Les travaux préparatoires aux travaux de mine sont poussés acrivement à la côte 91 (E de Canny).L'artillerie ennemie se montre beaucoup moins active que la veille sur les deux sous-secteurs.Aucun incident important à signaler.
26° division:  Voir le 21 février. 

Journée du 27 Février 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée bombardement intermittent plus vif que dans la journée du 26, sur le front des Loges, le saillant S-E et de la carrière de Canny, au petit bois (impénétrable) à 500m E de Canny.Aucun incident important.
26° division: Voir le 21 février.  

Journée du 28 Février 1915:
25° division: Nuit calme.Journée assez calme, l'artillerie ennemie s'est montrée moins active que les jours précédents.Bombardement des mêmes points.Par l'ordre particulier d'opérations N°362 le Gal de division prescrit d'améliorer les abris en arriére des tranchées et boyaux de communication entre les uns et les autres.
 - Le secteur Nord reçoit l'ordre de l'armée prescrivant que la relève des cavaliers à pied de la 9°DC eront relevés dans la nuit du 3 au 4 mars, les escadrons cantonneront le 3, 2 à Ressons, 2 à Ricquebourg, 2 à Biermont.Dans la nuit du 2 au 3 mars le 9° groupe léger remplacera le 9° groupe bis dans son secteur (centre de Canny) et réciproquement.Dans la nuit du 3 au 4 mars les escadrons nouvellement arrivés relèveront  les escadrons à pied dans le secteur de gauche de Canny.Les éléments en réserve du 9° groupe léger cantonneront à la Berlière, ceux du 9°groupe bis à Biermont.
26° division: ?