Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 16 Février 1917:
25° division: Journée calme.Rien à signaler.
26° division: (JMO ID-26 26 N 313/7).
Le colonel Poignon donne les missions de reconnaissances suivantes :
Lieutenant Desfaudais : B7a, 1ere ligne entre B7a et B7b, B7b.Faire évacuer la carrière Chauffour par les cuisines qui par leur fumée la rende inhabitable.Noter tous les travaux et leurs état sur ce parcours.
Lieutenant Bertrand : B4, B4a, 1ere ligne entre B4a et B4b, B4b.Même mission.
Lieutenant Martin, officier de liaison du 139° :  B5a, 1ere ligne entre B5a et B5b, B5b.Même mission.
Les comptes rendus sont dans le carnet de rondes d'officiers de l'ID/26.L'activité de l'artillerie allemande augmente.Une patrouille allemande vient tirer sur le PP5 du 92°.Elle est repoussée à coups de grenades VB.
Le colonel Cdt l'AD/26 fait exécuter un tir sur Thiescourt à 10h30.La SROT a signalé une colonne importante dans Thiescourt.
Le colonel Poignon est convié à la division pour assister à une réunion ayant pour but l''étude des opérations à effectuer dans le secteur.
Le Gal Fayolle Cdt l'Armée donne l'ordre d'exécuter une parallèle de départ à 300m de la tranchée allemande.Les trois colonels des régiments ont assistés à la réunion.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Légère activité durant toute la soirée du 16, tirs sur l'arrière du bois Verlot er du côté de Fresnières.
Aviation : Deux avions de reconnaissance français ont survolé nos lignes dans l'après-midi du 16.Bruits d'avions vers 19h30.
Travaux : Continuation des boyaux en cours d'exécution.Nettoyage des tranchées et pose de caillebotis.Confection et pose de chevaux de frise en avant du secteur.Ouvertures de brêches.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Tirs de mitrailleuses du bois Verlot à la tombée de la nuit.
Artillerie : 6 obus de 105 sur Canny.6 obus de 105 ou 150 sur la tranchée des Tirailleurs. 
Travaux : Des travaux ont été exécutés à la lisiière Nord du bois Verlot.Le saillant du bois Verlot qui ne semblait être occupé que par quelques guetteurs semble avoir été aménagé.Les allemands y ont travaillé.Une rangée de sac à terre a été posé sur le parapet de l'ancienne ligne sur une longueur de 75m environ. 
Mitrailleuses : Entre 18h00 et 19h00 des mitrailleuses ont tirés sur Canny.
Aviation : Deux avions ennemis ont essayer de s'approcher de nos lignes, mais ont fait demi-tour devant le tir de notre artillerie.
Divers : Rien à signaler.

Journée du 17 Février 1917:
25° division: Journée calme.Rien à signaler.
26° division
09h00 le colonel accompagné du capitaine Berger monte dans le secteur des carrières Martin après avoir pris le colonel de Certain à Marest.Il confère avec les trois colonels de l'exécution des travaux nécessités par les ordres données la veille.
Ronde du lieutenant Janicot.Mission : Reconnaître les emplacements de mitrailleuses en 2eme ligne et voir dans les PA les besoins en cartes (secteur du 92°).
13h00 le lieutenant Bertrand va à Compiègne assister à une confèrence sur les gaz.
Courtes rafales sur nos 1eres lignes (mitrailleuses).Activité d'artillerie allemande croissante.Pertes : 92°RI 1 blessé par obus.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Quelques rafales pendant la soirée du 17 et le 1ere partie de la nuit vers Fresnières et en arrière du bois Verlot.
Aéronautique : Rien à signaler.
Travaux : Continuation des boyaux en cours d'exécution.Pose de caillebotis et réfection de tranchées.Réparation des échelles.Confection et transport de chevaux de frise.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : 86°RI 3 blessés (dont 1 griévement) par un obus de 150 tombé sur un abri.
Activité ennemie
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Sous-secteur Sud 3 obus de 77 sur la gare de Canny, à 16h30, un obus de 150 sur un abri près de la tranchée Girodot.Sous-secteur  
Nord 21 obus de 77 et 14 de 105 aux environs de la tranchée des Tirailleurs.
Mitrailleuses : Une mitrailleuse a tiré quelques cartouches sur Canny.
Aéronautique : Aucune activité.
Travaux : Les sacs de terre signalés au saillant du bois Verbot surplombent les terres sur 3 ou 4 rangs.
Divers : Des fumées s'élèvent le matin et pendant la journée des 1eres lignes ennemies et des tranchées de soutien.

Journée du 18 Février 1917:
25° division: Journée calme.Artillerie peu active, quelques tirs de réglages.Pertes : Néant. 
26° division: Le colonel Poignon donne les missions suivantes aux officiers de l'EM de ID.
1°) Le lieutenant Martin se rendra auprès du chef du Btln Cdt le Btln des travailleurs qui ouvrira le 1ere boyau en avant des lignes de tranchées du 139°.
2°) Le lieutenant Bertrand auprès du chef du Btln Cdt le Btln des travailleurs qui ouvrira le 1ere boyau en avant des lignes de tranchées du 92°.
3°) Le lieutenant Desfaudais auprès du chef du Btln Cdt le Btln des travailleurs qui ouvrira le 1ere boyau devant la tranchée de l'ouvrage Eck.
Ils rendront compte des incidents qui pourraient se produire au cours de ces travaux.
Les parallèles ont été ouvertes sur le front de 3 régiments, sans incident.(Voir CR du cahier des rondes d'officiers). 
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Quelques rafales vers Fresnières et en arrière du bois Verlot.
Travaux : Elargissement et approfondissement de boyaux.Nettoyage et réfection de tranchées.Pose et réparation de caillebotis.
Aviation : Aucune activité.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Tirs fréquents d'une mitrailleuse du bois Verlot qui parait être en 4617.
Artillerie : 2 obus de 150 sur le village de Canny.27 obus de 105 et 18 de 150 sur les 1eres lignes du sous-secteur Nord.
Aviation : Aucune activité. 
Divers : Quelques coups de sifflets.Mais aucun bruit de ravitaillement.

Journée du 19 Février 1917:
25° division: Secteur calme.Pertes : 1 blessé.
26° division: Le lieutenant Desfaudais va reconnaître avec le lieutenant de Campagnac l'emplacement pour un observatoire pour la brigade de droite de la 61°DI.Le choix s'arrête sur l'observatoire du Chapître.
14h00 le colonel Poignon accompagné du lieutenant Bertrand va visiter les divers dépôts de matériel du secteur.Il confère avec les colonels Lejeune et Bourg.Il se rend à la carrière du Chauffour.
Activité d'artillerie croissante.Un officier blessé leutenant Sylvain Cie routière du DD.Un soldat du 121° et un artilleur de tranchée.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : La relève du 1°Btln du 86° parle 3°Btln s'est effectuée sans incident.
Artillerie : Quelques rafales de 75 sur le saillant de Fresnières.
Travaux : Approndissement de boyaux. Nettoyage et entretien des tranchées.Transport de torpilles pour l'AT.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Deux mitrailleues sont actives, l'une vers 4617, l'autre vers Fresnières prenant en enfilade la rue de Canny.
Artillerie : 4 obus de 150 sur Canny.38 obus sur l'ensemble du ous-secteur Nord à intervalles variables pendant toute la nuit.
Aviation : Aucune activité. 
Travaux : Quelques coups de pioche dans le bois Verlot.Aucun bruit de ravitaillement.
Divers : Rien à signaler.

Journée du 20 Février 1917:
25° division: Calme.Cependant, il est à signaler une certaine recrudescence d'artillerie ennemie, en particulier sur l'arrière du secteur.Après une période de froid de plus de 30 jours consécutifs, pendant laquelle le thermomètre est descendu à plusieurs reprises de 16 à 18° au dessous de 0.Le dégel et la pluie augmentent les éboulements, de nombreux abris sont noyés, où dans quelques uns, la 1ere rangée de couchettes  est dans l'eau.Pertes : Néant.
26° division: Reconnaissance des travaux effectués dans les boyaux avancées par les lieutenants Desfaudais (121°), Bertrand (92°), Martin (139°).
Pertes : 121°RI 4 blessés par obus au Chapître.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Relève sans incident au quartier E pendant la nuit du 20 au 21 du 3°Btln du 408° par le 2°Btln.
Artillerie : Assez grande activité.
Aéronautique : Rien à signaler.
Travaux : Nettoyage des boyaux et des tranchées, en particulier le boyau de Mostaganem et du Champavère.Pose de caillibotis dans le B.IV.a. Réfection du B.IV.Entretien de la 1ere ligne.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses pendant la nuit.Origine : bois Verlot.
Artillerie : Une trentaine d'obus de 150 et 2 de 77 sur l'ensemble du secteur.
Aéronautique : Rien à signaler.
Travaux : Rien à signaler.
Mitrailleuses-Observatoires : Rien à signaler.
Mouvements : Rien à signaler.
Divers : Rien à signaler.

Journée du 21 Février 1917:
25° division: Secteur calme.Pertes : Néant.
26° division:
07h45 deux hommes d'une patrouille de couverture placés devant les travailleurs d'un boyau avancé ont disparus à la suite d'une attaque surprise.
Réunion des colonels des 139° et 121° au PC du colonel Poignon.
13h15 le lieutenant Bertrand va visiter ses dépôts.Le lieutenant Bertrand va porter un ordre au colonel Lejeune.Cet ordre met 2 Btlns du 92° à la disposition de la 61°DI pour s'emparer de Thiescourt par le Nord au moment de l'offensive.
14h00 le lieutenant Bertrand va faire une enquête sur place au sujet des incidents survenus ce matin aux travaux du boyau avancé.Aucun éclaircissement n'en résulte.
Activité de l'artillerie allemande analogue à celles des journées précédentes.Le ravitaillement du 121°RI a été surpris par plusieurs salves d'obus, 4 chevaux tués.Ravitaillement exécuté au-dessus des carrières Martin. 
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Tir de surprise exécuté par nos batteries dans la soirée du 21 et dans la matinée du 22.
Aéronautique : Rien à signaler.
Travaux : Lutte contre l'envahissement des eaux (boyaux d'écoulement, puisards, réfection et nettoyage des boyaux).Prlongé le boau IVbis sur 35m environ entre la tranchée Peschaud et la voie ferrée, le boyau B sur 30m.Transport de chevaux de frise en 1ere ligne.  
Divers : Néant.
Activité française (? certainement allemande)
Infanterie : Une mitrailleuse tire du saillant de Fresnières sur F.Une autre mitrailleuse tire sur le bois Verlot sur HR.
Artillerie : 70 obus (105-77 et 150) sur Canny et les 1eres lignes.Huit obus de 150 sur la Ferme Larroque.
Aéronautique : Rien à signaler.
Travaux : Rien à signaler.
Mouvements : Rien à signaler.
Divers : Néant.

Journée du 22 Février 1917:
25° division: Artillerie assez active dans la soirée.Tirs de représailles en riposte aux tirs ennemis.Pertes : 2 sapeurs blessés dans la soirée à Gury, 1 blessé léger par balle.
26° division:
08h45 le colonel Poignon accompagné du lieutenant Martin se transporte sur le lieu de l'incident de patrouille de veille.Il se rend au bout du boyau 4a.Il ressort de l'interrogation des hommes présents, que 30 allemands environ se sont terrés derrière des taillis de vieilles tranchées, creusées à proximité.Lorsque la patrouille de couverture de travailleurs s'est portée en avant, les allemands ont bondi en tirant en l'airet en crianr "Hurrah".L'adjudant commandant la patrouille a fait feu sur les allemands tandis que ses hommes se repliaient.La patrouille comprenait 7 hommes.Le caporal aurait été vu tué à bout portant.L'homme disparu n'a pas érté aperçu par personne au cours du combat.
13h00 le lieutenant Bertrand va faire la tournée des dépôts de munitions et de matériel.
Activité de l'artillerie ennemie croissante.Tous les carrefours du secteur sont arrosés systématiquement.Elincourt a été bombardé pensant la soirée et la nuit du 21 au 22.Pertes : Néant.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Tirs de 75 sur les 1eres lignes ennemies.
Aéronautique : Néant.
Travaux : Réfection du boyau Mostaganem.Approndissement des boyaux IV et IVbis.Création de boyaux pour l'écoulement des eaux.Nettoyage des tranchées et des boyaux en particulier sur la tranchée Berger.Pose et réparation de caillebotis.Enlèvement de la boue..
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Les guetteurs allemands tirent fréquemment dans la direction du village de Canny pendant la nuit et dans la matinée jusqu'à ce que le brouillard soit dissipé.
Artillerie : 28 obus de 77 et de 105 sur Canny.10 obus de 150 sur la ferme Laroque.
Aviation : Aucune activité.
Travaux : Rien à signaler.
Divers : La mitrailleuse située au Nord du bois Verlot tire très fréquemment des rafales d'une dizaine de balles.La circulation sur la route de Canny à Roye-sur-Matz est de ce fait devenue très dangereuse.Des tirs d'artillerie ont été exécutés hier 22 sur cette mitrailleuse.On fera de même pour la mitrailleuse du saillant de Fresnières.

Journée du 23 Février 1917:
25° division:  Journée et nuit calmes.Notre artillerie est assez active.Pertes : 8 blessés dont 2 grièvement.
26° division: 
08h30 le lieutenant Martin est chargé par le colonel Poignon de terminer l'enquête au sujet de la surprise de la patrouille.Il se rend à la carrière de Chevincourt pour y interroger les principaux témoins et acteurs.
Le lieutenant Bertrand va reconnaître le boyau 4a et 4b.Un ordre du groupe d'armées (Voir archives de l'infanterie) attire l'attention sur les fréquents coups de main réussis par les allemands devant le front de la 1°Armée.Il indique les mesures préventives capables d'enrayer ses coups de main.
Pertes : 92°RI 1 tué à la carrière du Chauffour, 1 blessé au carrefour en fourche, 1 caporal blessé au dépôt de Beauvoir.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Journée et nuit calmes.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Rafales de 75 sur la mitrailleuse du bois Verlot, sur la mitrailleuse placée en 4518, sur des travailleurs ennemis au point 5413.
Aéronautique : Rien à signaler.
Travaux : Approfondissement de BII.Ouverture du BIII sur une longueur de 30m.Réfection des tranchées et boyaux.Pose de caillebotis, enlèvement de la boue et épuisement de l'eau dans toute la tranchée de 1ere ligne.Un canal d'irrigation esr créé à parir du Matz. 
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales habituelles de mitrailleuses.Quelques coups de fusil pendant la nuit.
Artillerie : 15 obus de 150 sur la ferme Laroque.14 obus de 105 sur Canny venant de Crapeaumesnil.
Aéronautique : Rien à signaler.
Travaux : Rien à signaler.
Mouvements : Rien à signaler.
Divers : Le Cdt du quartier E rend compte qu'une rafale de 75tirée vers 16h00 sur la lisière Nord du bois Verlot a été suivie du lancement d'une fusée rouge à 4 feux par les allemands.Peu après, l'ennemi a lancé de très nombreuses grenades dans le bois Verlot.Même lancement de grenades en 1ere ligne ennemie au Nord du bois Verlot. 

Journée du 24 Février 1917:
25° division: Entre 02h30 et 03h45, deux tirs de barrage ont été déclanchés à la gauche du secteur.Pertes : 1 tué et 1 blessé.
26° division: Activité d'artillerie croissante de jour en jour, 2 tués et 2 blessés au 92°RI.
La question des voies de communication, routes, boyaux commence à se poser.Le dégel ayant été brusque, les convois de matériel, de ravitaillement comprenant beaucoup de poids lourds à traction automobile et hippomobile ont défoncés les routes.Les boyaux se sont remplis d'eau et de boue.L'activité d'artillerie oblige à prendre des mesures pour mettre les boyaux en état.Il est décidé de pousser le B7 et le B4, le plus rapidement possible pour avoir un bon boyau par régiment d'abord.
Le capitaine Tourot Cdt la 13/52 et le capitaine Durant de la 13/2 du génie travaillant respectivement sur le secteur du 139°-92°-121° viennent conférer avec le colonel Poignon au sujet des mesures à prendre pour activer les travaux.
L'enquête se poursuit au sujet de l'incident de la patrouille du 21.
Le Btln Duplouy se porte des carrières de Chevincourt au village de Chevincourt par ordre du colonel Poignon.Le Btln Weiss cantonné jusquà ce jour à Chevincourt se porte à Marest.Le cantonnement de Marest a été mis à la disposition de l'ID par ordre de la 26°DI.l'état sanitaire du Btln Duplouy s'étant ressenti de la mauvaise installation des carrières de Chevincourt a déterminé ce mouvement pour amélioration de la situation matérielle de ce Btln.La Cie Remisat du 92°RI est cantonnée à 72-43 avec la section de discipline, ayant rEçu plusieurs bombardements et ne disposant d'aucun abri, est envoyée aux carrières de Chevincourt.Le Btln Krempp du 121°RI est relevé par le Btln de la Pomélie en 1ere ligne.Ce Btln relève une Cie du 92° au PA du Balcon.La situation des troupes de 1ere ligne est redevenue la même qu'au début de l'occupation du secteur.Relève de la Cie du réduit Méliques par la Cie du 1°Btln du 121°.Relève de la CM du 92° de Chauffour par la CM du 1°Btln.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Deux Cies du sous-secteur Nord ont entendu pendant la nuit de 02h00 à 02h40 et de 03h30 à 04h00 un signal de klaxon suivi d'un barrage français venant du secteur du bois des Loges.Notre secteur était calme. 
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Tir de 75 sur la mitrailleuse de 4518.
Travaux : Le boyau Mostaganem est poussé sur 25m.Le boyau IVbis  est terminé entre le bois impénétrable et la voie ferrée et 35m sont creusés entre la ferme Larroque et la voie ferrée.Réfection d'éboulements, pose de caillebotis en particulier dans le boyau Mostaganem sur 20m, dans la tranchée Berger et le boyau IV.Nettoyage et remise en état des tranchées et boyaux.Les pionniers ont réuni les rigoles d'écoulement des eaux, depuis le Matz jusqu'aux boyaux I et IV.L'eau s'est très bien écoulée vers le Matz.
Aviation : Rien à signaler.   
Divers : De 02h00 à 02h40, l'artillerie du bois des Loges (sous-secteur voisin de gauche) a éxécuté un tir de barrage à la suite d'un envoie de torpilles asphyxiantes.
Pertes : 86°RI deux hommes ont disparu du PP10 entre 05h55 et 06h00, après la ronde du caporal qui a eu lieu à 05h30.
Activité ennemie
Infanterie : Nombreux coups de fusil pendant la nuit.
Artillerie : 48 obus de 105 sur la ferme de Canny et le village de Canny.8 obus de 77 sur la gare de Canny.6 obus de 150 sur la Bie de Roye.
Aviation, Travaux, Divers : Rien à signaler.

Journée du 25 Février 1917:
25° division: Journée et nuit calmes.Sauf quelques rafales d'artillerie ennemie et les tirailleries habituelles de mitrailleuses pendant la nuit.
Pertes : Néant.
26° division: 
09h00 le lieutenant Bertrand va à Beauvoir pour assurer le départ des munitions destinées aux dépôts des régiments.
Artillerie allemande moins active.
Pertes : 92°RI 1 tué et 1 blessé. 
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Journée calme.Violente canonnade dans la direction de Beuvraignes entre 19h30 et 21h00.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Tir de 75 sur les mitrailleuses ennemies.Réglage d'artillerie lourde par avion.
Aéronautique : Deux avions français ont survolé les lignes ennemies de 10h00 à 16h00.
Travaux : Lutte contre l'eau, établissement de rigoles d'écoulement.Réfection des tranchées.Pose de chavaux de frise en avant des postes 10, 11 et 12.Continuation des travaux d'approche.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant. 
Activité allemande
Infanterie : Nombreux coups de fusil pendant la nuit.Tirs de mitrailleuses du saillant de Fresnières et du bois Verlot.Nos batteries prévenues ont tiré sur elles.
Artillerie : Rafales de77 fusants sur la compagnie de droite du sous-secteur Sud à 12h00, 14h00 et 15h00.Une cinquantaine d'obus de 105 et 77 sur le village de Canny et la ferme de Canny. 
Aviation, Travaux : Rien à signaler.
Divers : A 20h3., dans la direction de Beuvraignes, une fusée verte à deux feux a fait déclancher un tir ennemi.

Journée du 26 Février 1917:
25° division: Canonnade violente dans la direction du Nord.Pertes : 1 tué et 1 blessé.
26° division:
09h00 le lieutenant Bertrand va à Beauvoir et aux carrières Martin.il visite les dépôts de matériel et s'entretient avec le colonel Lejeune Cdt le 92° de la relève intérieure des Btlns.Le 139°RI ne relèvera sans doute pas le 92°RI;
Le soir activité d'artillerie assez considérable dans le secteur.
Pertes : 92°RI 2 blessés dont le capitaine Chalot blessé léger.
Le lieutenant Janicot étant rentré à son régiment, le lieutenant Tézenas du 92° vient comme agent de liaison du 92° à l'ID.
Le lieutenant de Keravenan adjoint au colonel Cdt l'AD/26 vient arrêter les bases de l'action de l'artillerie pour l'attaque.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Caractéristiques : Journée calme.Dns la nuit du 26 au 27, assez grande activité de l'artillerie allemande sur nos premières lignes.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Tirs de 75 sur les mitrailleuses du bois Verlot.
Travaux : Réfection des tranchées et boyau et lutte contre l'envahissement par l'eau, approfondissement du boyau IVbis au S-E. de la ferme Laroque et réglage des terres des parapets sur 100m, élargissement et approfondissement du boyau du Général Alby sur une longueur de 50m, approfondissement du boyau II et de la tranchée intermèdiaire.Nettoyage et remise en état des boyaux et tranchées en particulier du boyau Kitchener (BII) et du boyau IIbis.Pose de caillebotis sur 250m dans le boyau IIbis.
Aviation : Le 26, deux avions français ont survolé les lignes ennemies entre 14h00 et 16h00.
Divers : Renseignements de la Cie de droite du sous-secteur Sud : les guerreurs prétendent avoir aperçu vers 04h00 une lumière fixe rouge entre les lignes devant PP8.Ils ont tiré dessus sans résultat.La lumière a disparu un moment après.
Pertes : 408°RI un soldat de la CM2 blessé à l'avant bras droit par un éclat de schrapnell ( blessure légère).
Activité allemande
Infanterie : Fusillade habituelle pendant la nuit.La mitrailleuse du bois Verlot a tiré quelques rafales.Notre artillerie l'a contrebattue.
Artillerie : Une soixantaine d'obus (77, 105 et 150) sur Canny.18 obus de 150 sur la forêt de Canny et 4 sur la Bascule.
Aéronautique : Un drachen en ascension dans la direction de Fresnières.
Mitrailleuses : Quelques rafales de mitrailleuses sur le PP10 à la tombée de la nuit.Tir paraissant venir de 4518 et tir indirect venant de 4910.Les balles passent parallèlement à la voie ferrée.
Travaux : Pose de piquers er bruits de planches à l'Ouest du poste Bonnin.
Mouvements : Roulement de voitures de 04h50 à 06h00.
Divers : De 17h30 à 18h00, plusieurs fusées rouges à gerbes sont parties des lignes ennemies et ont été suivies d'un bombardement au Nord du secteur (bois des Loges).

Journée du 27 Février 1917:
25° division: Rien à signaler.Pertes : 1 blessé.
26° division: Le lieutenant Bertrand va dans le secteur au dépôt de Beauvoir pour continuer la répartition des munitions dans les dépôts régimentaires.Le colonel Poignon étudie le projet de brêches dans le réseau allemand avec le lieutenant de Karavenan.Il convoque les colonels des régiments pour conférer avec eux au sujet de l'artillerie et des préparatifs d'attaques.
14h00 2 officiers du ballon 36 viennent s'entendre avec l'ID/26 au sujet des exercices à faire entre les signaleurs des régiments et le ballon.On les exécutera le 28 à 18h00 au carrefour 72-43.
15h00 le colonel Cdt l'ID/53 vient conférer avec le colonel Poignon au sujet de la relève prochaine.
Pertes : 5 blessés 4 (121°), 1 (92°);
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Quelques rafales de 75.
Travaux : Déblaiement et nettoyage des tranchées.Etabli une rigole d'écoulement sur 200m dans le boyau IIbis.pose de schlittage.Placé des réseaux devant le poste Bonnin.Ouverture du boyau II entre la tranchée N-O. et la tranchée du Général Alby.
Aviation : Un avion français a survolé les lignes, vers 14h00, exercice de signalisation.
Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Quelques coups de fusil pendant la nuit.Tir de la mitrailleuse ennemie du bois Verlot sur notre 1ere ligne.Notre artillerie l'a contrebattue.
Artillerie : 20 obus de 150 sur Canny.20 obus de 105 sur côte 91.61 obus de 105 sur Canny et la ferme de Canny.
Aviation, Mitrailleuses, Travaux : Rien à signaler.
Divers :  Entre 17h30 et 18h00, plusieurs fusées rouges à 4 feux sont parties des lignes allemandes au moment où notre artillerie déclenchait son tir au Nord de notre secteur (bois des Loges).Les mêmes faits se sont produits vers 04h30.

Journée du 28 Février 1917:
25° division: Secteur calme.Pertes : 1 tué.
26° division: L'activité de l'artillerie allemande continue à se manifester violente sur le secteur.Des tirs systématiques sont exécutés sur les entrées des carrières Martin par coups isolés ou par salves. 
16h00 le lieutenant Desfaudais va faire une ronde aux tranchées, par la carrière Martin Chauffour, boyau du Tonkin, ouvrage Ferenzac, sape ba, sape 5b, ouvrage Declève, boyau du Jura, Chauffour, carrières Martin.Retour 23h50.Pertes : Néant.
120° division: De 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Relève au sous-secteur Nord du 2°Btln du 408° par le 1° effectuée sans incident.
Artillerie : Quelques rafales de 75 sur les 1eres lignes ennemies.Vers 16h00, un tir demandé par l'infanterie a fait cesser le tir de l'artillerie allemande.
Travaux : Quartier D : entretien des boyaux, relèvement d'éboulements.Pose de fil de fer devant le PP13.Travaillé aux abris en sape de la gare de Canny.Quartier E : Pas de travaux en raison de la relève.
Aviation, Divers : Rien à signaler.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Quelques coups de fusil pendant la nuit.Rafales de mitrailleuses sur la partie gauche du sous-secteur Nord et sur la côte 91.
Artillerie : De 13h00 à 16h00, une centaine d'obus de 105 fusants et percutants ont été tirés par salves de 2 et 4, sur les abords du bois Impénétrable.D'après un officier du 86°, qui a observé le tir du poste Bonnin, quelques uns de ces coups paraissent être un réglage sur les travaux avancés (1ere parallèle).
Travaux : Travailleurs dans le bois Verlot., le 1er mars entre 10h00 et 11h00.
Aviation : Rien à signaler
Divers : Pendant la nuit, l'ennemi a lancé un nombre considérable de fusées éclairantes.