Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 16 Février 1916:
25° division: Pas d'annotation.
26° division: L'artillerie exécute de nombreux tirs bien réglés sur les ouvrages, boyaux et travaux de l'ennemi, elle tire également sur une relève présumée dans le secteur Lassigny (renseignements donnés par le déserteur du 14 février).
120° division: Reconnaissances des officiers des 33° et 42°RIc devant relever les 38° et 408°RI.
 
Journée du 17 Février 1916:
25° division: Le 1°Zouaves revient cantonner à St-Bandry, Laversines, Cutry, Dommiers.Le movement se fait à la tombée de la nuit.
26° division: Notre artillerie continu à se montrer active, l'artillerie ennemie tire peu. 
120° division: Le 38° cantonne à Broyes, Velles-Perennes, Perennes, Le Cardenois, Mesnil-St-Georges.Le 408° s'installe à Montdidier et Courtemanche. Le 409° s'installe Coulemelles, Rocquencourt, Servillers, Le Plessier.Les Cies du Génie 26/6 et 26/56 vont à Fontaine-sous-Montdidier.Les groupes d'artillerie de la 10°DIC arrivent à Etelfay, Faverolles, Rollot.

Journée du 18 Février 1916:
25° division: Pas d'annotation.
26° division: Dans la zone du bois des Loges, une inondation envahit brusquement pendant la nuit les boyaux et les abris, forçant les hommes à sortir.Tous les efforts sont faits pour chasser l'eau et réparer les dégâts.Dans les autres secteurs les travaux suivent leur cours habituel.L'état des travaux exécuté depuis le 18 janvier ést établi à la date du 18 février.Ce document fait ressortir l'importance des efforts déployés par toutes les troupes, durant leur court passage dans le secteur.Les travaux ont été poursuivis à la fois sur la 1er et la 2eme position. Voir ici.
120° division: L'artillerie est relevé.le QG quitte Piennes à midi et s'installe à Montdidier à cette heure là.Les troupes stationnent dans les zones suivantes Montdidier, Cantigny, Grivesnes, Coulemelles, Le Mesnil, La Herelle, Crevecœur, Domfront.

Journée du 19 Février 1916:
25° division: Pas d'annotation.
26° division: Journée calme.Le 92° est relevé par un régiment colonial.
120° division: Repos.

Journée du 20 Février 1916:
25° division: Le groupe détaché à la 120°DI rentre à la division et vient cantonner à Mortefontaine.
26° division: Une patrouille ennemie est éventée par nos postes avancés devant Plessier-de-Roye et mise en fuite à coup de fusil.Notre artillerie bombarde Fresnières et contrebat plusieurs batteries ennemies en action.Nos patrouilles rendent compte que les allemands travaillent activement sur plusieurs ponts du front au renforcement de leurs organisations défensives. 
120° division: Manœuvres de compagnie et bataillon.Préparation du séjour en camp.

Journée du 21 Février 1916:
25° division: Le 1°Mixte quitte la division et s'embarque à Villers-Cotterêts 3 trains à 11, 12 et 14 heures.
26° division: Journée calme.Les 2 groupes de l'AD/26 sont relevés par deux grouges du 5° Colonial.
120° division: Manœuvres de compagnie et bataillon.Préparation du séjour en camp.Une manœuvre de cadres est exécuté sous la direction du Général Mordacq.

Journée du 22 Février 1916:
25° division: Les groupes AD/25 qui étaient en position sont relevés et rentrent à division.Le 1° groupe va cantonner à Breuil.Le 3° à Taillefontaine.L'AD/25 est aujourd'hui reconstituée. 
26° division: Le 139° est relevé par le 5° Colonial.Dans la nuit, une patrouille ennemie forte de 12 hommes, réussit un coup de main sur un poste d'écoute au N. du bois des Loges, occupés par les coloniaux.Le poste est réoccupé par nous dans la matinée.Le 105° quitte la zone Monchy-Humières, Baugy, Francières et va cantonner à Rémy, Lachelle, La Patinerie
120° division: Manœuvres de compagnie et bataillon.Préparation du séjour en camp.

Journée du 23 Février 1916:
25° division: La division reçoit l'ordre d'embarquer le jour même à 20h00 à Villers-Cotterêts (2 quais) et à Pierrefond (1 quai).Le 2° Esc de cavalerie à Eméville.L'embarquement à la gare de Pierrefonds a été terminé le 25 à 14h00.Celui de Villers-Cotterêts le 26 à 2 heures.Par le dernier train le CVAD.
26° division: La 26°DI entierement relevée cantonne dans la zone de stationnement ci-après (Ordre N° 2240/g du 24 fevrier, exécution du message N° 5053 de la 6° Armée).
QG Verberie, 51° Brigade : EM Rivecourt, 105°RI  La Meux (EM), Les Tartres, Armancourt, La Bruyère, La Croix-St-Ouen, 70°RIT Moyvillers, Montplaisir, Canly, Arsy, Jonquières (EM).
52° Brigade : EM Maignelay, 92°RI Grand-Fresnoy (EM), Blincourt, Choisy-la-Victoire, Avrigny, 139°RI Chevrières (EM), St-Martin-Longueau, Houdancourt, Sacy-le-Petit.
Artillerie Bazicourt.Génie cie 13/2 Grand-Fresnoy, cie 13/52 Fayel.GDB Verberie, TR avec les troupes.
En exécution de l'ordre N°5055/3 de la 6° Armée du 23 février, qui prévoit l'arrivée à Rivecourt du 121°RI dans la nuit du 23 au 24, la zone de stationnement de la 26°DI est modifié ainsi qu'il suit :
51° Brigade : EM Rivecourt, 105°RI La Croix-St-Ouen (EM), La Plaine, Armancourt, Les Tartres, 121°RI La Meux (EM), Fayel, Rucourt, Longueil Ste-Marie, Rivecourt, 70°RIT sans changement.
52° Brigade : EM Verberie.Le reste sans changement.
Les cantonnements réservés pour le 121°RI doivent être libérés pour le 23 à 23h00.Dans la soirée du 23, la division reçoit l'ordre de se tenir prête à embarquer en chemin de fer au premier signal.A cet effet, elle doit faire mouvement le 24 février pour se rapprocher des points d'embarquement désignés : Verberie, Bethisy-St-Pierre, Orrouy.
120° division: Le 23 à partir de 20h00, la division est embarquée pour l'Est, partie à Montdidier (2 quais), partie à Domfront (1 quai), 15 trains espacés de 3 heures à chaque quai soit 45 trains en tout.Le 24 soir, les premiers éléments de la division sont débarqués à Ste-Menehould, Villers, Dancourt, Givry.Le QG fonctionne à Ste-Menehould.

Journée du 24 Février 1916:
25° division: Le débarquement s'est fait à Mussey et Revigny.
26° division: La zone de stationnement de la 26°DI est la suivante : 
QG Verberie, 51° Brigade : EM Orrouy, 105°RI Morienal, Bellival, Norcourt, Vattier, Voisin, 121°RI Le Plessis-Châtelain, Magneval, La Gondelle, Séry, Rocquemont, 70°RIT Bethisy-St-Pierre, Bethisy-St-Martin, Champlieu, Les Elvrats (?).
52° Brigade : EM Verberie, 92°RI Rivecourt, St-Sauveur, Saintines, Bois d'Ageux, 139°RI Rhuis, St-Vaast, La Plaine, Vaucelles, Néry, Verrines
Artillerie Gilocourt, Béthancourt, Génie Verberie, Orrouy, Santé Verberie.
La division est dotée des éléments ci-après Artillerie 3°SMI, 7° et 10°SMA, Intendance Section CVAD 1/13, Santé ambulances 7/13 et 13/13, SH 8/13.
120° division: Les embarquements, les débarquements et les transports continuent.

Journée du 25 Février 1916:
25° division: Cantonnements se fait à QG.25 à Mussey avec les 2Cies du génie, le GDB, les ambulances, EM50°Bri Condé, 16°RI Condé, Sénicourt, 98°RI Louppy, Villotte-le-Petit, Chardogne, 75°Bri Argiville, 1° Zouaves Seigneulles, ... la-Grande, 9°Tirailleurs Argiville, Béhonne, Artillerie Neuville-sur-Orne, Cavalerie Fains, CVAD Remennecourt, Parc génie Alliancelles.
26° division: Le Gal Cdt la 6° Armée fait paraitre l'ordre suivant : Ordre Général N°295.
La division reçoit l'ordre d'embarquer à partir du 25 février au soir.Le QG embarque à Verberie à 21h00.La division est transportée par voie ferrée  dans la région au Sud de Ste-Menehould où elle débarque le 26 et 27.Elle occupe après débarquement les cantonnements suivants : 
QG Ste-Menehould, 51° Brigade : EM Le Veil-Dampierre, 105°RI Ante, Braux-St-Rémy, 121°RI Ste-Menehould, Ante, Veil-Dampierre.
52° Brigade : EM Le Veil-Dampierre, 92°RI Verrières, La Neuville-au-Bois, 139°RI Ste-Menehould, Veil-Dampierre, La Neuville-au-Bois, 70°RIT Braux-St-Rémy, 72°RIT Braux-Ste-Cohière
Artillerie Passavant, Génie Cie 13/52 Verrières, Santé la Neuville-au-Bois.
120° division: Fin des embarquements à 17h00.Les débarquements ralentis par les transports du 21°CA sont en partie terminés et la division stationne comme suit : QG 120°DI Ste-Menehould, 49°Bri EM, Cie Mit Viel-Dampierre, 38°RI EM, Cie Mit, 1 Btln Ante, 2 Btlns Sivry, 86°RI EM,  Cie Mit, 3 Btlns Viel-Dampierre, 303°Bri EM, Cie Mit Ste-Menehould, 408°RI EM, Cie Mit, 3 Btlns Verrières, 409°RI EM, Cie Mit, 3 Btlns Ste-Menehould, 71°RIT EM, Cie Mit, 3 Btlns La Neuville, Artillerie 1° Groupe (Heller) Daucourt, 5° groupe (Joannès) Elise, groupe de 90 Ante, Bie de 58 Daucourt, SMI, 1°SMA, 2°SMA, SM de 90 Bournonville, Génie Cie 26/6 Elise, Cie 26/56 Elise, Cie de parc 8/22 Sivry, Cie 13/4 Daucourt, CVAD La Neuville-au-Bois, Santé GDB Bournonville, Ambulance 2/13, 203, SH La Neuville-au-Bois, SSA N°5 Ste-Menehould. 

Journée du 26 Février 1916:
25° division: Mouvement QG et section télégraphique Vaubecourt.
26° division: Voir le 25.
120° division: La division est déplacée vers l'Est pour dégager la zone pour la 26°DI et occuper les cantonnements suivants.Il reste quelques éléments en cours de transports. QG 120°DI Ste-Menehould, 303°Bri Auzeville, Rarécourt, Froidos, 49°Bri Waly (EM), Beaulieu, Brizeaux, Grigny, Gumont, 71°RIT Passavant, Eclairés (EM), AD 120 Le Chemin (1 groupe), Villers, Génie Cie 26/6, Cie 26/56, Cie de parc 8/22  Le Chemin, GDB Le Chemin, SS Harjès Ante 

Journée du 27 Février 1916:
25° division: Voir le 26.
26° division: Voir le 25.
120° division: La division est portée dans la zone Froidos, Jubécourt, Ippécourt, Nubécourt, Waly, EM Waly.

Journée du 28 Février 1916:
25° division: 50°Bri EM Boulainville, 98°RI Boulainville, Pretz-en-Argonne, 16°RI Vaubecourt, Sommaisne, 75°Bri EM Deuxnouds, 1° Zouaves Deuxnouds, St-André, 9°Tirailleurs Séraucourt, Rignaucourt, Courcelles-sur-Aire, Artillerie et Bie de 58 Amblaincourt, Ememe (?), 1er groupe et EM Sommaisne, Génie GDB Rembercourt.
26° division: La 26°DI, y compris le 72°RIT se porte dans la zone Auzeville, Rarecourt, Froidos, Waly, Faucancourt, Brizeau, Eclaires, Passavant, Beaulieu. La 51°Bri passe par la route Les Islettes-Clermont.Le reste de la division utilise pour la marche la zone Villers-en-Argonne, Passavant, Brizeau, Grigny, Eclaires, Le Chemin, Ante.A l'issude la marche, qui est rendu très difficile par l'encombrement des routes, la division stationne de la façon suivante : 
QG Waly, 51°Bri EM Auzeville, 105° Rarecourt, Froidos, 121° Rarecourt, Auzeville, 52°Bri EM Waly, 92° Brizeaux, 139° Autrecourt, Beaulieu, 70°RIT Eclaires, Grigny, 72°RIT Passavant, Artillerie Foucancourt, Génie Waly (13/2, 13/52), Santé Foucancourt.
120° division: Par ordre général d'opérations N°1 du 27 février du 13°CA, la 120°DI est mise à disposition du groupement Balfourier le 28 à 0 heure.La division est portée dans la région Sud du camp retranché de Verdun, où elle occupe le 28 au soir et le 29 les cantonnements suivants.

Journée du 29 Février 1916:
25° division: La division fait mouvement et prends les cantonnements suivants : QG25 et section télégraphisue Fleury-sur-Aire, 50°Bri EM Autrécourt, 98°RI -16°RI - 1 gr Art Autrécourt, Lavoye, 75°Bri EM Ippécourt, 1° Zouaves St-André, 9°Tirailleurs Ippécourt avec 1gr Art et l'Escadron, 1 Btln à Julvécourt, Art 1 gr et EM à Fleury, Génie avec GDB, Ambulances, 72°RIT à Fleury.
26° division: Le 13°CA moins la 25° et 120°DI est placé sous les ordres du Général de Bazelaire (QG à Dombasle).Le QG du 13°CA s'installe à Domsballe.La 26°DI à l'ordre de se porter dans la vallée de la Vadelaincourt, en réserve de la 29°DI qui tient le front bois de Malancourt-Bethincourt (exclu).Elle doit stationner par brigades successives, une brigade au N. de la route Aubreville-Dombasle, une brigade au S. de cette route (ordre d'opérations N°287 du 13°CA).Les mouvements suivants ont lieu en exécution de cet ordre.la 51°Bri se porte dans la zone de Verrières-en-Hesse (EM à la ferme), zone de marche comprise entre la route Froidos, Ville-sur-Cousances, Jubecourt, Avocourt, Recicourt incluse et la route Auzéville, Vraincourt, Farois.La 52°Bri se porte par Froidos, Ville-en-Cousances sur Recicourt, Brocourt.Le 70°RIT se porte par Brizeaux, Waly, Froidos sur Brocourt.L'artillerie se porte par le même itinéraire à Brocourt.Le 72°RIT se porte à Fleury-sur-Aire à la disposition de la 25°DI à laquelle elle est rattachée à partir du 29 février.La marche est très pénible par suite d'encombrement des routes, les unité arrivent très tard dans leur zone de stationnement.En fin de journée la division stationne de la façon suivante :
QG Récicourt, 51°Bri EM Ferme de Verrières, 105° bois Verrières (au bivouac), 121° idem, 52°Bri EM Récicourt, 92° bois de Fouchères (au bivouac), 139° Récicourt, 70°RIT Brocourt (EM et 2 Btlns), Ville-sur-Cousances (1 Btln), Cie 13/2 Récicourt à la disposition de la 52°Bri, Artillerie bois de Brocourt (2 groupes) Ville-sur-Cousances (1 groupe), Santé Julvécourt.Un escadron du 3°RCC mis à la disposition de la 26°DI Jubécourt.
L'ordre général d'opérations N°58 du groupement de Bazelaire fixe l'organisation du commandement et la répartition des troupes. Voir ici.
120° division: QG de la Division Casernes Treuil de Beaulieu près des Casernes Bevaux, 49°Bri EM Belrupt, 86°RI Caserne Chevert, 38°RI Belrupt et les péniches au Sud de la passerelle d'Haudainville, 303° Bri à Haudainville, Casernes Bevaux 2 Btlns, Haudainville 2 Btlns, les péniches de la Meuse au N. de la passerelle d'Haudainville 2 Btlns, 71°RIT Dugny, Artillerie à l'Ouest de Dugny, Génie Casernes Bevaux, Cavalerie Lemmes, PA ( avec le PA 20 à Lempire et Landrecourt, Parc du Génie Landrecourt, CVAD à Senoncourt, Formations sanitaires Dugny, Trésor et Postes Dugny (Ordre N° 596 du 28/02/1916 du 20°CA).Dans la nuit du 28 au 29 l'AD/120 mise à la disposition du Général Duchène est portée dans la région de Bozellier.Reconnaissances dans la zone Vaux, Tavannes, Eix en prévison de la relève de la 14°DI.