Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 16 Juin 1917:
25° division: Journée assez calme mais activité des engins de tranchées et de l'artillerie ennemie de 07h00 à 10h00.Grosses torpilles de 240 sur la 1ere ligne (côte 121).Avion allemand habituel le matin faisant du réglage.
Pertes : 16°RI : 2 soldats tués par balle, 1 blessé par éclat de bombe à ailettes.
26° division: Passive pendant le jour, l'infanterie ennemie tire la nuit des rafales de mitrailleuses et de grenades à fusil.Nous ripostons par un tir de 75 sur le moulin disparu ainsi que par des rafales de FM et de mitrailleuses.
120° division:
Physionomie générale : Journée et nuit calmes.Mais artillerie ennemie plus active que les nuits précédentes.
Activité française 
Infanterie : Tir indirect de nos mitrailleuses sur le boyau des Girouettes et au Sud.
Artillerie : Réglages.Rafales sur la ferme Cépy et les bois A, B, C.
Aéronautique : Plusieurs avions ont survolés nos lignes, malgré les nombreux tirs de l'artillerie ennemie contre eux.On en a vu 5 entre 07h00 et 10h00 et 4 de 15H00 à 16h00.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : 38°RI 2 blessés (un caporal par éclat de grenade et un homme par éclat de grenade également).
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses entre 23h00 et 03h20.Mais mitrailleues moins actives que les jours précédents.
Artillerie : Tirs de harcèlement habituels et tir sur les villages du front ainsi que sur les pistes.Une vingtaine de 150 vers la maison du garde entre 21h30 et 22h00.
Aéronautique : Aperçu 5 avions ennemis dans la journée survolant nos lignes à 07h00, 15h30, 17h20 et 20h45.Ce dernier à faible hauteur.
Minens : Quelques grenades à ailettes sur la lisiière Est de Pontruet.
Travaux : Bruits de trvaux et de charrois entre le terrier du renard et la corne Sud du bois C.Bruit de travaux sans la direction des Trois Sauvages.
Mouvements : Circulation d'isolés assez active entre Bellenglise d'une part et la Baraque ou la Bergère d'autre part.Isolés le long du canal au Nord de Bellenglise.Quelques baigneurs en ce point entre 15h00 et 17h00.  
Divers : Sonnerie de clairon vers 21h00.
Pigeons voyageurs : Hier soir encore, à la même heure que les jours précédents, vers 21h00, une dizaine de pigeons voyageurs venant de l'Est ont franchi nos lignes par groupes de 2 ou de 3 successifs.

Journée du 17 Juin 1917:
25° division: Dans la matinée, l'ennemi a effectué des réglages suivis de tirs d'éfficacité dont l'un surtout très important sur le groupe Wetsch (nombreux 210).Ripostes de notre artillerie gênées par la présence des avions et ballons ennemis.
Gros minen (de 240) sur région de Tous Vents.Soirée et nuit assez calmes.
Pertes : 16°RI 1 tué par torpille et 1 blessé par balle, artillerie 4 hommes tués et 1 sous-officier blessé (groupe Wetsch).
26° division: Activité moyenne de l'aviation.Rafales de mitrailleuses et rirs de grenades à ailettes la nuit.
Continuation des travaux en cours sous la protection de patrouilles.
120° division:
Physionnomie générale : Journée et nuit calmes.
Faits saillants de la journée : Entrée en ligne dans la nuit du 16 au 17, du 408°RI qui a pris le sous secteur II, relevant le 1°Btln du 38° et certaines fractions de la Cie de droite du 86°.
Le 44°BTS ( 2Cies amalgamées avec le 1°Btln du 38°) a suivi le sort du 38°.Toutes ces relèves sont terminées à 02h30, sans incident.
Fin de la relève du groupe Pellety (AD/87) par le groupe Jacobi (2°Bie en enetier).Une section des 1° et 2°Bie.Les autres sections étant déjà en place. 
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler en dehors des relèves.
Artillerie : Un peu plus d'activité que les jours précédents.Tir sur avions.Quelques réglages d'AL.
Aéronautique : Trois avions français ont survolés les lignes dans la journée..
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : 86°RI 1 blessé léger par éclat d'obus.
Activité ennemie
Infanterie : Une patrouille de 3 ou 4 hommes s'est avancée cette nuit vers 01h00 à une cinquantaine de mètres du PP35 et a lancé 2 grenades dans la direction du poste, puis elle s'est retirée sans s'approcher davantage. 
Artillerie : Activité habituelle dans le sous-secteur du 38°, un peu plus d'activité dans le sous-secteur du 86°, au total près de 800 obus dans le secteur.Tirs sur la côte 115 et abords, la tranchée verte vers Pontruet, Maissemy et ses abords (PC et observatoire), le Fayet, la ligne verte, vers la route Fayet-Fresnoy-Holnon-Gricourt.
Aéronautique : Peu active.Quatre ou cinq avions seulement sur les lignes.Deux drachens en ascension entre 11h40 et 19h00.
Mitrailleuses, minens : Rafales habituelles sur Pontruet, la côte 116 à 22h00 et 03h10 et sur les premières lignes de Fayet-Nord et Sud entre 21h00 et 04h00, quelques grenades à ailettes, vers 23h00 sur Pontruet et les prmières lignes du PA Fayet.
Travaux : Travaux très actifs pendant toute la nuit entre le bois 9012 et le terrier du renard (bruits de piquets enfancés, de voitures déchargées, de planches sciées).
Mouvements : Circulation active d'isolés entre Bellenglise, la Barraque, la Bergère, Magny-la-Fosse et Lehaucourt, entre la Bergère et Lehaucourt.

Journée du 18 Juin 1917:
25° division: Matinée calme.Soirée un peu plus agitée.Nombreuses bombes à ailettes et de minens.Riposte de notre AL à des tirs ennemis sur nos batteries.A partir de 03h00 tir de destruction de 292 bombes LS sur différents points (cinéma Bertin).Tirs d'aveuglements sur les points des organisations ennemis qui ont des vus sur nos lignes.Un incendie s'est déclaré.
De 06h00 à 08h30 tir des 155C sur les mêmes points : des desructions importantes ont été signalées.
Pertes : 16°RI 1 blessé par balle, 1 blessé par torpille (non évacué), 105°RI un sergent et un caporal blessé par balles au cours d'une patrouille.  
26° division: Vers 01h30, violent bombardement du PA Cépy par bombes toxiques (250 à 300).Un caporal est très légerement intoxiqué.
Un tir de barrage déclanché aussitôt arrête toute idée de coup de main.La nuit, bombardement assez violent par torpilles, rafales de mitrailleuses.Les allemands creusent en plein jour un boyau allant de la ferme Cépy à la route Gricourt - St-Quentin.
120° division:
Physionnomie générale : Journée et nuit calmes.
Activité française
Infanterie : Relève dans le sous-secteur I du 3°Btln du 38°RI comme Btln de soutien par le 3°Btln du 408°.Relèves terminées sans incident.Les deux Cies de sénégalais ont également quittés le secteur sans incident.
Artillerie : Un tir de barrage a éré demandé et effectué dans le secteur voisin de droite vers 01h30.Dans la soirée quelques tirs de réglage sur les abords de Bellenglise.Tirs de reptésailles à 24h00 sur le point 8729.
Aéronautique : De 10h00 à 13h00, deux avions survolent le secteur.Vers 15h00, neuf avions survolent le secteur.Vers 18h00, un avion survole le secteur.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : A 23h00 dans le sous-secteur III exercice de liaison avec l'artillerie par fusées rouges (1 PC Cie de gauche, 1 PC Cie de droite).
Les fusées lancées des PC de Cdts de Cie ont déterminé de nombreux départs de fusées rouges, vertes et jaunes, de plusieurs points des lignes ennemies, en face du sous-secteur qui ont provoqué un tir peu dense de l'artillerie ennemie devant la ligne rose.
Pertes : 38°RI un blessé léger (Adjudant Robert, 10°Cie).
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses à la tombée de la nuit sur la lisière Ouest de Gricoury.Grenades à ailettes à différentes reprises pendant la nuit.
Artillerie : Assez grande activité.Près de 600 obus dans le secteur.Tirs de harcèlement sur tout le secteur.Points spécialement bombardés pendant la journée Gricourt, Fresnoy, Maisseny, Fayet.
Aviation : De 06h00 à 08h30, un avion de réglage ennemi a survolé nos lignes.Quatre drachens ont été vus en ascension.
Travaux : RAS.
Circulation : Nombreux isolés vus vers 07h30 à 08h00 le long du canal au Nord de Bellenglise (7667).Circulation active de cyclistes et plantons entre Magny-la-Fosse et Lehancourt.

Journée du 19 Juin 1917:
25° division: Journée assez calme, pourtant deux tirs importants ont été effectués par l'ennemi, l'un à 11h00 sur le ravin de Castres, l'autre à 17h00 sur un élément du groupe Richomme.
Départ du groupe de Praingy sans incident.
Pertes : 16°RI un sergent major chef de section tué par balle, un soldat blessé par éclat d'obus, deux blessés légers par éclat de minens (non évacués), 105°RI Un blessé par éclat de torpille.
26° division: Calme pendant le jour.De 22h00 (le18) à 02h00, minen légers sur le PA de Cépy et le PA Monument.
A 02h00, le petit poste P10 a été attaqué par une forte reconnaissance boche, 20m avant d'arriver à la tranchée, ils ont envoyé une volée de grenades, les notres ont vivement riposté.Les boches se sont alors enfuis laissant des cadavres sur le terrain.Les cadavres portaient le numéro du 23° régiment de réserve.
A 02h15, barrage en arrière des 2 sections de soutien : 150 à 200 obus de petit calbre en 15mn.
2 Bies du groupe Wetstch (AD/25) sont autorisées par le 13°CA (1576/3) à prendre position dans le secteur de la 26°DI.
120° division:
Physionnomie générale : Journée calme.Nuit marquée par une assez grande activité des deux artilleries.Tentative de coup de main ennemi sur la PA Gricourt-Nord, elle échoue.
Activité française 
Infanterie : Tirs de FM sur le bois Indien où des travailleurs avaient été entendus.
Artillerie : Un barrage a été demandé et effectué devant le PA Fayet-Sud vers 02h30.De 02h05 à  02h20 tir de barrage devant la Cie du centre du 408°RI au PA Gricourt-Nord.
Notre artillerie a prêtée son concour par l'ACD et l'ALD au raid anglais en procèdant à un engagement en arrière de Sainte-Hélène et à des tirs d'interdictions en avant de Bellenglise. 
Aviation : De nombreux avions ont survolés nos lignes surtout pendant la soirée.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : 408°RI 4 tués et 4 blessés.
Activité ennemie
Infanterie : Tentative de coup de main sur le PA Gricourt-Nord, tirs par rafales assez fréquentes de mitrailleuses, semblant venir notamment du bois des Indiens et le bois Squaw.Quelques rafales sur Pontruet.
Artillerie : Assez grande activité.Bombardement par 105 et 150 sur la droite du PA Fayet-Sud.Bombardement par 150 du PC de Cdt du sous-secteur de droite vers 5105.Tir violent par grenades à ailettes et tirs de 77, 88 et 105 sur la PA Gricourt-Nord.
Tirs habituels sur le reste du secteur. 
Aviation : Un avion a survolé nos lignes à différentes reprises dans la journée du 18.
Travaux : Bruits de travailleurs dans le bois Indien.
Tentative de coup de main de l'ennemi sur le PA Gricourt-Nord.
Vers 02h00, l'ennemi a dirigé sur le front de la III° Cie du 408° au PA Gricourt-Nord, un tir violent de grenades à ailettes, obus de 77, 88 et 105.A 02h15, deux groupes ennemis se précipitèrent sur les petits postes de la tranchée des Trois Sauvages.Arrivés au réseau, ils lancérent quelques grenades à main.Reçus à coups de grenades, de fusils-mitrailleurs, d'obus VB, ils battirent en retraite.
Au jour, aucun mort n'a été vu resté sur le terrain.   

Journée du 20 Juin 1917:
25° division: Journée calme.Nuit relativement tranquille jusqu'à 01h30, à un moment violente attaque ennemie par le feu.L'artillerie française à énergiquement riposté par des tirs de contre-batterie, contre préparation, de concentration de feux et de barrage.L'ALL a exécuté des tirs de neutralisation et a prêté son appui à la contre préparation.L'attaque s'est produit devant la tranchée de moulins de Tous Vents.L'ennemi après avoir essayé de prendre pied dans notre première ligne est repoussé grâce au tir de barrage de l'artillerie, à nos tirs de FM et de VB.
Pertes : 16°RI au CR "C" (Btln attaqué) sous-lieutenant Mathieu blessé, 3 tués, 15 blessés, au CR "D" 1 tué, 3 blessés, 105°RI 4 blessés (dont un sergent).
26° division: Plus grande activité de l'artillerie allemande.Faible activité de l'aviation.Rafales habituelles de mitrailleuses pendant la nuit.
Le projet du plan d'engagement du 11°CA est modifié par l'ordre général N°141 du 13°CA du 13 juin.
120° division:
Physionnomie générale : Journée très calmes.
Activité française 
Infanterie : Relève sans incident du peloton du 3°RCC détaché dans le sous-secteur III.RAS.
Artillerie : Quelques rafales et quelques tirs par surprise sur différents ponts des lignes ennemies.
Aéronautique : Faible activité.
Travaux : Continuation des travaux en cours, gênés d'ailleurs par le mauvais temps cette nuit.
Pertes : 408°RI 1 sous-officier et 1 soldat (par balles sur la ligne des PP, blessures sans gravité), 86°RI 1 homme du Btln de réserve blessé par accident en manipulant une grenade anglaise qu'il avait trouvée hier soir à 20h00, poignet droit arraché, blessure grave à la cuisse.
Activité ennemie
Infanterie : Assez grande activité de patrouilles ennemies.Pendant la nuit du 19 au 20, des patrouilles ennemies se sont présentées.
Vers 24h00 devant le PP 34 (86°) a été repoussé à coups de fusil par les hommes du poste.A 24h00 également, devant le front de la cie de gauche du 408° (3°).Vers 02h50 une patrouille davant la cie du centre.
Quelques grenades à ailettes et quelques rafales de mitrailleuses habituelles. 
Artillerie : Assez active (77, 88, 105), plus de 550 obus sur le secteur.Tirs de hracèlement sur les villages et les routes.
Aéronautique : Quatre avions ont survolés nos lignes dans les 24 heures, l'un d'eux qui a évolué au dessus d'elles paraissait régler le tir des batteries ennemies.A noter des vols d'avions ennemis au dessus de nos lignes presque tous les soirs vers 20h45 et 21h00.
Minens : Quelques projectiles sur la section de droite du PA Fayet-Sud.
Travaux : Plusieurs groupes de travailleurs ont été dispersés par notre artillerie, en particulier vers 9224 ( une trentaine de travailleurs) et sur un ouvrage (boyau ou tranchée 2) vers 8396 (500m S-O. de Nauroy).
Circulation d'isolés ou de petits groupes toujours très active dans la région de Bellenglise le long du canal et entre Magny-la-Fosse et Lehancourt.
Embarquement du 44°BTS, ce matin à 04h45 sans incident. 

Journée du 21 Juin 1917:
25° division: Journée calme, faible activité de l'artillerie ennemie pendant la journée, presque nulle la nuit. 
Aviation presque nulle de part et d'autre en raison du temps.Deux incendies signalés la nuit l'un au faubourg d'Isle, l'autre dans St-Quentin.
Pertes : 16°RI 1 blessé par éclat d'obus, 1 blessé léger par balle (non évacué), 105°RI 1 blessé par balle.
26° division: Journée calme.Aucune activité de l'aviation.
Le Btln de réserve du 92° (Sevin) à relevé le Btln d'Oullenbourg sans incident.
De 20h00 à 21h00, les groupes ennemis de 30 hommes environ stationnent vers 3485 route Homblières-Rouvroy, puis disparaissent dans un boyau.Le même fait se reproduit chaque jour à la même heure.Il s'agit sans doute de travailleurs.
Le Btln d'Oullenbourg relevé vient en réserve dans la région des abris MD (chemin de Savy à Fontaine-les-Clercs).
120° division: 
Physionnomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Tir de nos FM sur les lisières des bois Indien et Squaw.Evacuation ce matin au petit jour des PP de la ligne rose en face des trois sauvages.Ces PP seront réoccupés dans la nuit après le tir.
Artillerie : Très faible activité.
Travaux : Continuation des travaux en cours, ont été rendus difficiles par la pluie et le sol détrempé.
Pertes : 38°RI 1 tué et 1 blessé au PA Fayet-Nord par obus de 150.
Activité ennemie
Infanterie : Activité nulle devant le sous-secteur 1.Quelques rafales de mitrailleuses devant les sous-secteurs II et III au cours de la nuit.Deux grenades à fusils sur le PP35 à 23h00.
Artillerie : A tiré un peu plus de 400 obus sur le secteur dans les 24 heures écoulées.Tir de 77 et 105 sur les premières lignes.Tirs de harcèlement sur les villages et les routes du secteur en particulier sur Fresnoy et Gricourt.
Aéronautique : Quatre drachens en ascension dans la journée.Pas d'activité de l'aviation, sauf à 16h50 où un avion a survolé le secteur.
Mitrailleuses et Minens : Rafales habituelles de mitrailleuses pendant la nuit en particulier sur le sous-secteur I.
Travaux : Travaux de terraddement sur les premières lignes vers 8729, 8924, 9224.Les arbres restant sur la route N°44 ont été abattus ce matin au petit jour.Bruit de travaux dans la direction du bois Indien.
Mouvements : Circulation d'isolés toujours très active, vers Margny-la-Fosse et vers le Sud de Etricourt.Ils sont rentrés à 11h00 et repartis au travail vers 14h00.
L'ennemi camoufle avec un treillage métallique la route d'Estrées à Villenoire et par une palissade les voies ferrées à l'Ouest de Joncourt.
A 05h30, deux wagons tirés par un cheval ont été aperçus sur une de ces dernières voies.
Divers : L'artillerie ennemie a tiré dans la matinée quelques obus de 105 percutants sur ses propres tranchées, tranchée de la fourmi et tranchée Sud de Bellenglise.
A 22h15, lueurs aperçues dans la toiture de la cathédrale, semblant produites par un tir de mitrailleuses.Signaux optiques aperçus vers la gauche du PA Mermechet.

Journée du 22 Juin 1917:
25° division: Journée très calme.Artillerie très peu active de part et d'autre.Quelques tirs de harcèlement la nuit de la part de l'ennemi auxquels nous ripostons.
Relève du 16°RI par le 98°RI sans incident.
Pertes : 16°RI un caporal et un soldat blessés, 105°RI un caporal blessé par balle.
26° division: Journée calme.Quelques rafales de mitrailleuses sur nos travailleurs.
200 obus tombent dispersés sur le secteur.
Quelques minens légers tombent vers 21h30 sur le CR "F" (Sud du secteur), un tir de représaille est exécuté.Aviation ennemie peu active.
120° division:
Physionnomie générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Relève dans le sous-secteur III du 2°Btln en première ligne par le premier.Le 3°Btln vient en soutien à la place du premier, le 2° va en réserve à Villecholles.Mouvements terminés à 01h40 sans incident.
Tir des FM sur le bois Insien ou Squaw où des travailleurs ont été entendus
Artillerie : AC peu active.4LC tir de 300 obus de 155 sur les trois sauvages.
Aéronautique : Quelques avions anglais ont survolés le secteur dans la journée.
Travaux : Continuation des travaux en cours dans les sous-secteurs 1 et 2.Pas de travaux en raison de la relève dans le sous-secteur III.
Pertes : 38°RI 2 blessés dont un accidentellement par une cartouche éclairante française.
Activité ennemie
Infanterie : Trois ou quatre allemands ont été vus s'éloignant précipitament des 3 sauvages pendant le bombardement.
Rafales habituelles de mitrailleuses sur les sous-secteurs 1 et 2 pendant la nuit.
Une patrouille ennemie est venue vers 01h30 lancer des fusées et des grenades en avant de nos lignes au N. des trois sauvages.Cette patrouille a lancé également des fusées à 6 feux suivi d'un tir de grenades à ailettes sur nos postes avancés.
Artillerie : Assez active sur le sous-secteur I (près de 300 obus), peu active sur les sous-secteurs II et III qui ont reçu respectivement 92 et 52 obus.
Aéronautique : Quatre drachens vus en ascension dans la journée.Entre 08h00 et 08h30, le 21, quatre avions ennemis se dirigeant sur Villecholles ont franchi nos lignes dans le sous-secteur I.Ils n'ont pas été vus au retour.A 07h30, le 21, un avion a survolé nos lignes pendant 1/4 d'heure.
Travaux et Mouvements : De nombreux travailleurs et isolés sont toujours aperçus en arrière de la première position ennemie.
Divers : L'ennemi a lancé beaucoup de fusée éclairante cette nuit.

Journée du 23 Juin 1917:
25° division:  Journée calme.Faible activité de l'artillerie ennemie.La nuit nous avons exécuté quelques tirs de harcélement avec obus spéciaux sur différents carrefours et abris.
Aviation assez active de part et d'autre.
Relève d'un peloton de la Cie du PA de Gauchy par un peloton de l'escadron divisionnaire.
Pertes : 98°RI sous-lieutenant Andrieux (9°Cie) tué par un éclat d'obus fusant.
26° division: Journée calme.Arrosage habituel du secteur par 77 et 105, aviation peu active de part et d'autre, DCA ennemie active.
Vers 21h15 environ, 50 torpilles toxiques ont été lancées sur le régiment de droite de la division voisine (Nord), tout près de la limite avec le CR "I".Les masques ont été mis et personne n'a été incommodé.
120° division:
Physionnomie générale : Journée et nuit calmes.
Activité française 
Infanterie : Relève dans le sous-secteur II (408°) du 1°Btln par le II°Btln, effectué sans incident.
Artillerie : Peu active.Tir de réglage avec avion de 18h00 à 20h00. 
Aviation : De nombreux avions (français et anglais) ont survolé les lignes ennemies à la tombée de la nuit.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Quelques tirs d'infanterie sur nos avions à la tombée de la nuit.
Artillerie : A manifesté une certaine activité pendant l'après-midi du 22 sur le sous-secteur du 38° (250 obus).Faible activité sur le 408° (150 obus).Très faible activité sur le 86° (une cinquantaine d'obus).Calme complet de l'artillerie ennemie pendant la nuit.
Ce matin de 04h30 à 09h30, l'artillerie ennemie a tiré par coups isolés sur la route de la maison du garde à Vermand et sur cette dernière localité.Le tir était surtout dirigé à l'Ouest du carrefour de la côte 80 entre le bois et la station de Marteville battant la route qui passe dans cette cuvette.
Mitrailleuses : Très peu de rafales de mitrailleuses.
Travaux : Contrairement aux nuits précédentes, aucun bruit de travail n'a été entendu pendant la nuit.
Aviation : 1 avion survole nos lignes à 08h30.
Mouvements : Circulation d'isolés ou de petits groupes toujours très active dans la région de Bellenglise, La Bergère, la tranchée des Eléphants, de la Glu, etc.

Journée du 24 Juin 1917:
25° division: Journée calme.Artillerie ennemie peu active.de notre part tirs de harcèlement sur carrefours éloignés.
Aviation assez active de part et d'autre.
Pertes : 1 soldat blessé par éclat de bombe à ailette.
26° division: Rafales de mitrailleuses et tir de bombes à ailettes dans la soirée.
De 10h00 à 14h00, tir de l'artillerie allemande sur les batteries du bois 5800 N-E. d'Holnon: 250 obus de 150.
Assez grande activité des 2 aviations.
A 20h30, quelques groupes de 20 à 30 hommes ont été aperçu vers l'usine Daltroff.
Le plan d'engagement sommaire pour la DI "A" du 11°CA demandé par la note du 13°CA N°1522 du 14 juin 1917, est envoyé avec les croquis annexés. 
120° division:
Caractéristiques : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Tir de grenades VB sur une patrouille allemande qui s'approchait de nos lignes vers le Fayet-Nord.
Artillerie : Faible activité.Tir de réglage sur les bois Indien et Squaw.Tir sur la ferme Cépy.
Aéronautique : Aviation anglaise très active à partir de 12h30.Un avion français survole les lignes de 19h00 à 20h00.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : 38°RI 1 blessé par balle (5°Cie), Fayet-Nord, 1 blessé par éclat d'obus (2°CM).
Activité ennemie
Infanterie : Trois patrouilles ennemies ont circulé entre les lignes devant le front du 408° (deux) et celui du 38° (Fayet-Nord), cette dernière a essayé de s'approcher de nos réseaux sur lesquels elle a lancé deux grenades à main.Elle a été dispersée par des coups de feu et quelques grenades VB. 
Artillerie : A montré une certaine activité tirs de harcèlement et de contre-batterie (77, 105 et 150).Au total près de 700 obus.
Mitrailleuses : Quelques rafales de mitrailleuses au cours de la nuit sur le PA Fayet-Nord et Sud, la gauche du bois sans nom, Gricourt etc...
Minens : Vers 21h30, tir d'une centaine de projectiles asphyxiants par minens sur la droitre de Fayet-Sud (limite de secteur de la 26°DI).Un guetteur du 38° a été indisposé.
L'artillerie a tiré sur la ferme Cépy d'où semblaient partir ces projectiles.
Une quarantaine de grenades à ailettes sur la première ligne du 408°.
Aéronautique : Nombreux drachens en ascension.Six avions ennemis ont survolés le secteur dans la journée d'hier et un ce matin a franchi nos lignes vers 05h40 et les a survolées presque vers 06h00 
Divers : Circulation d'isolés toujours très active dans la région de Bellenglise - La Bergère.
A 22h30, des signaux optiques ont été émis du bois de Magny.Ils paraissaient dirigés sur Levergies.Les lettres émises qui ont été vues sont : i, p, s, c, k, u (aucun signal n'a été aperçu dans nos lignes). 

Journée du 25 Juin 1917:
25° division: Journée calme.Artillerie ennemie peu active en dehors d'un tir d'obus de 105 sur 1°Gr du 36°RAC (provoque l'explosion de 500 obus environ) et du tir d'une pièce à longue portée sur Grand-Seraucourt (partie Sud).
Aviation ennemie assez active. 
La nuit l'ennemi exécute des tirs d'interdiction auxquels nous répondons énergiquement.
Relève des pièces directrices de Wetsch par celles d'un groupe de l'AC11.
Pertes : 105°RI un blessé par éclat d'obus, 72°RIT un tué et un adjudant blessé à Grand-Seraucourt.
26° division: L'artillerie ennemie déploie une certaine activité.Elle tire particulièrement sur la ligne brune, sur la route Savy - St-Quentin et aux environs de la carrière 158.
Quelques torpilles sur les 1eres lignes.Assez grande activité des deux aviations.
120° division:
Caractéristiques : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Dans tout le secteur III, installation des PP à leurs nouveaux emplacements.Reconnaissance des postes pour liaison (gauche).Tir de FM dans la direction du Bois Indiens et Squaw.Sur des travailleurs ennemis qu'on entend régulièrement chaque nuit.
Artillerie : Deux tirs par rafales ont été demandés par le sous-secteur I sur des travailleurs ennemis vers 23h00 et minuit.Tirs de réglage par avions vers 18h40.
Aéronautique : Assez active vers 13h00, quatre avions anglais survolent nos lignes.A partir de 18h00, plusieurs avions survolant le secteur sont vivement canonnés par l'artillerie ennemie.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Divers : Arrivée dans le sous-secteur III du Cdt et chefs de Btln du 62°RI.Arrivée dans le sous-secteur I des officiers du 19°RI.
Pertes : 86°RI 1 blessé léger par éclat d'obus, 408°RI 1 tué par éclat d'obus et 1 blessé léger par éclat d'obus.
Activité ennemie
Infanterie : Feux fréquents de mitrailleuses sur les routes et passages fréquentés ainsi que sur les tranchés de 1eres lignes.Rafales de mitrailleuses venant du bois Indien et Squaw.Quelques grenades sur le PP15 (sous-secteur I).Une dizaine obus lisses vers 06h00 entre le Pa Menuchet et Fayet.
Artillerie : Activité habituelle sur le sous-secteur I avec des obus de 77 et 105.Activité plus prononcée de 22h00 à 24h00 sur Fayet et les abords du monument.Plus de la moitié de ces obus n'ont pas éclaté ou ont produits un très faible éclatement, total 656 obus.Très active dans le sous-secteur II, tir de contre-batterie, environ 160 obus de 150 sur la batterie Expilly, tir de 77 sur Gricourt environ 170 obus.Peu active au sous-secteur III environ 60 obus.A tiré en outre plus de 300 obus contre avions.
Total : Plus de 1300 obus, y compris tirs sur avions.  
Aéronautique : Un avion a de nouveau survolé nos lignes à faible hauteur de 19h00 à 20h00.
Travaux : Activité de travailleurs ennemis notamment sur la route nationale et dans le bois Squaw.Déchargement de planches, tôle etc...Ces travaux ont lieu toutes les nuits, l'artillerie a tiré deux rafales sur ces points la nuit sdernière.Nos FM et mitrailleuses y tirent chaques nuit.
Mouvements : Circulation, très active dans la 1ere position ennemie. 

Journée du 26 Juin 1917:
25° division: Journée calme.Fible activité de l'artillerie ennemie.Violentes rafales de mitrailleuses et nombreuses grenades entre 17h00 et 19h00.Une quarantaine d'obus d'obus de 105 à différentes reprises dans la soirée sur Grand-Seraucourt.
Reléves du Gr. Weltsch par un groupe de l'AC/11.
Incendie et explosion dans St-Quentin.
Pertes : 98°RI un tué par balle de mitrailleuse, 105°RI un sergent blessé par balle, section d'ouvriers un tué et 2 blessés à Grand-Seraucourt.
26° division: L'artillerie ennemie se montre plus active que les jours précédents.
Les obus de gros calibre tombent en plus grande proportion.Le cimetière d'Oestres, la route nationale N°30, les PP 2-6-7-10, les PA de Rocourt et Cépy et la côte 138 sont particculièrement battus.
Le PA du monument a reçu environ 150 bombes sont quelques unes parraissaient toxiques, entre 23h00 et 03h00.
Un Btln du 22°RIT est mis à la disposition de la DI (ordre général d'opérations N°215 du 13°CA du 24 juin) et cantonne a Etreillers (à la disposition du commandant du génie). 
Le 2°Btln du 139° (Duplouy) est relevé par le 1° du 121° (Bastiani).Le colonel Bourg est rentré de permissions reprend le commandement du 121°.Le colonel Dejeune partant en permissions est remplacé par le commandant Sevin.
120° division:
Physionnomie générale : Journée et nuit calmes.
Activité française 
Infanterie : Dans le sous-secteur I, le 2°Btln du 19°RI a relevé dans la nuit du 25 au 26 le 2°Btln du 38°.Relève terminée à 02h15.
Dans le sous-secteur II, le 2°Btln du 118°RI a relevé le 1°Btln du 408°.
Dans le sous-secteur III, le 3°Btln du 62°RI a relevé le 1°Btln du 86°.Relève terminée à 01h30.
Toutes ces relèves se sont effectuées sans incident.
Artillerie : Moins active que les jours précédents.Relève de 1 section par batterie faite sans incident.
Aéronautique : Très active pendant la matinée et à la tombée de la nuit.
Travaux : Aucun travail en raison des relèves.
Pertes : 408°RI 1 blessé léger (par éclat d'obus), 86°RI 2 tués et 1 blessé au 3°Btln (ces hommes se trouvaient dans leur abri dans la tranchée brune et ont été frappés par un obus à 22h00). 
Activité ennemie
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Moins active que le jour précédent;Environ 130 obus dans le sous-secteur I, 115 au sous-seecteur II  et 70 au sous-secteur III.
De 22h00 à 02h00 arrosage assez sérieux du village du Fayet er de ses abords.
Aéronautique : Vers 12h00, un avion allemand a survolé nos lignes.
Divers : Vers 02h00, un obus allemand est tombé sur le dépôt de matériel et munitions installé près du cimetière de Fayet.Le dépôt a sauté.Le recensement des dégars est en cours d'éxécution.

Journée du 27 Juin 1917:
25° division: Journée calme.Artillerie ennemie peu active.Tir de harcèlement de part et d'autre la nuit.
Aviations actives de part et d'autre.
Pertes : 98°RI 1 blessé léger, deux blessés du 26 (juin) à Grand-Seraucourt à ajouter aux deux signalés la veille l'un de la Cie 13/21, l'autre de la 2°SMA (PAD25). 
26° division: L'artillerie ennemie continue à se montrer plus active.La route N°30, le chemin des Saules et l'épi,e de Dallon sont particulièrement bombardés.
La relève du 1°Btln du 139° (Runacher) par le 2°Btln 121° (Krempp) (CR "H") s'est effectuée sans incident.
120° division: Fin de la relève.
Le Btln du 408° en première ligne a Gricort est relevé par un Btln du 118° et vient à Villévêque.
Toute l'artillerie est relevé par l'AD/22 et un groupe de l'AC/11.
Peu de temps avant la relève , les allemands lancent des grenades toxiques sur le poste des 3 Sauvages, quatorze hommes sont intoxiqués, deux meurent à l'ambulance.Une douzaine d'autres sont incommodés après l'étape et doivent être évacués.
Le général commandant la 120°DI passe le commandement du secteur au général commandant la 22°DI à 08h00.
En fin de journée le stationnement est le suivant dans la zone de Nesle.
EM de la DI, Sous-intendance, Santé, Prévoté, Trésor et Postes, Cie du train, Section télégraphique Nesle.
Infanterie :
EM (ID) Nesle.
38°RI EM et 2 Btlns Rouy-le-Grand, 1Btln Rouy-le-Petit.
86°RI EM et 1 Btln Voyennes, 1 Btln Quivières, 1 Btln Lanchy - Ugny-l'Equipée.
408°RI EM et 1 Btln Languevoisin, 1 Btln Villevêque, 1 Btln Vaux.
Dépôt divisonnaire : sans changement.
Artillerie :
EM Nesle, 3 groupes et AT Epenancourt, Morchain, Béthencourt, Fontaine-les-Pargny.
PAD : sans changement.
Génie :
EM, Cie 26/3, Cie 26/56, Cie 8/22, Section de projecteurs, Cie Routière Nesle.
Cavalerie : sans changement
GBD, Ambulance 203 et 2/13, SHOS 201, SSA Etalon et Herly.
CVAD Mesnil-le-Petit.    
RVF et TB sans changement.
Les TR groupés à Mesnil-St-Nicaize.

Journée du 28 Juin 1917:
25° division: Journée calme, faible activité des deux artilleries.
Pertes : 98°RI un blessé léger par éclat de grenade.
26° division: Journée calme.Faible activité de l'artillerie et de l'aviation ennemies.
Dans la nuit du 27 au 28, vers 03h00, une patrouille allemande d'environ 15 hommes a lancé des grenades sur une patrouille française qui protégeait des travailleurs près du ponceau de la voie ferrée CR "G".La patrouille française a ouvert le feu et s'est repliée sans pertes.
Le 70°RIT qui doit s'embarquer avec les ENE du CA quitte la zone de la DI (ordre général d'opérations N°146 du 13°CA du 29 juin et rectificatif
N° 1643/3 du 25 juin).Le Btln du 22°RIT d'Etreivillers, remplace une partie de ce regiment (abris MD, fenaisons).
L'ordre général d'opérations N°102 du 13°CA du 27 juin prévoit la reléve du 13°CA par le 11° et celle de la 26°DI par la 61° (cette dernière vers le 10).
120° division: La 2°SMA est supprimé par ordre du générale en chef.
Mouvement de bataillons du 408) et 86° encore dans la zone de Beauvois.Ces Btlns viennent : ceux de Villevêque et Vaux (408°) à Languevoisin, ceux de Quivières et Ugny-l'Equipée (86°) viennent l'un à Nesle, l'autre à Voyennes.

Journée du 29 Juin 1917:
25° division: La division passe momentanèment sous le commandement du 11°CA qui remplace le 13°CA à Ham.
Journée très calme.Très faible activité des deux artilleries.
Relève du 98°RI (Btlns en ligne) par le 93°RI de la 21°DI, le Btln d'Humières passant en réserve.1ere partie de la relève de l'artillerie.
Fortes explosions la nuit dans St-Quentin, violente canonnade vers Gricourt.
Pertes : 98°RI 1 blessé léger.
26° division: Au 92°RI la relève du 3°Btln (Santenac ) CR "F" par le 2° d'Oullenbourg a eu lieu sans incident dans la nuit du 28 au 29.
Tirs de mitrailleuses particulièrement sur le CR "I" semblant provenir de la ferme Cépy.
Une patrouille du 121° (CR "I") a reconnu ce matin le point 8996 au S. de la ferme Cépy.Elle a pu aller juqu'aux fils de fer allemands sans être inquiétée.
Après un violent bombardement, les allemands ont fait un coup de main au Nord du secteur.Notre artillerie a prêté appui à la division voisine (22°DI).
Le général Cdt le 11°CA prend à 08h00, le commandement du secteur du 13°CA.
Le capitaine Mozat du 92°RI, le lieutenant Piallat du 139°RI, les capitaines Colin du 16° d'artilllerie et Durant de la Cie 13/2 du génie sont proposés pour le cours d'instruction d'Etat-Major de Senlis.
Quatre explosions ont eu lieu dans St-Quentin, vers 20h00 et ont été suivies de grosses fumées dans le faubourg Sud.
Le général partant en permission le général Reibelle prend le commandement de la division.
120° division: Embarquement à la gare de Nesle des premiers éléments de la division QG et 38°RI.Le général de division se rend à Condé où doit stationner la division à son débarquement.

Journée du 30 Juin 1917:
25° division: Journée calme.Continuation des opérations de relève.
26° division: L'activité de l'ennemi ne s'est manifestée que par des tirs de mitrailleuses et un arrosage par obus de 77 et 105 sur tout le secteur.
Au moment de la relève de la section de la voie ferrée (PPI CR"G", à 23h45, une forte patrouille allemande s'est présentée devant le ponceau occupé à ce moment par une patrouille de couverture.La reconnaissance allmande a été reçue à coups de fusil et de grenades et le PP s'est retiré en arrière des réseaux.  
120° division: Embarquement à Nesle du DD, du 86°RI et de 2 Btlns du 408°RI.
Débarquement en gare de Mussey du QG (qui va à Condé), du 38°RI qui va à Rembercourt et Marats (la Grande et la Petite), du DD qui vient à Condé.