Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 16 Septembre 1916:
25° division: Tirs de destruction au sous-secteur des Tirailleurs.Bombardement par l'AT des tranchées boches.
26° division: Les pages sont dactilographiées jusquau 06 octobre 1916.Puis JMO lacunaire jusqu'en janvier 1917.Voir Ici.
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
La préparation de l'attaque se poursuit au cours de la nuit, prend plus d'ampleurs par rapport aux jours précédents, au cours de la matinée du 17.Le 16 au soir le 35°CA prévient que l'attaque aura lieu le 17 dans l'après-midi.Le 17 au matin, l'heure H pour l'attaqueest fixée à 14h45 par le 35°CA.
Attaque de Vermandovillers : 
L'attaque est declanchée à 14h45.
A droite, le 2°Btln du 408° (Cdt Marcotorchino) débouchant en une seule vaguz de la tranchée 696, bois Blockauss atteint en quelques minutes et sans perte son objectif : tranchée Guillaume.
Au centre, le 2°Btln (Cdt Gerber) et le 1°Btln (Cdt Pierson) du 38° partant en deux vagues de la parallèle bois Moritz-689, enlèvent dans un élan superbe et sans coup férir la tranchée de Saturne, qu'ils dépassent et à 14h55 prennent pied dans la tranchée du Chien et du Boyau des Pommiers. 
A 15h00, le 38° se reporte en avant, enlève la tranchées des Poissons, la tranchée du Lion et à 15h30 parvient à ses objectifs finaux : bois Guillaume, lisières Sud-Est et Est du bois Kalner.Quelques allemands résistent encore dans la partie Sud de Vermandovillers, ils sont pris à partie par les nettoyeurs de tranchée.
Au Nord le Btln du 86° (Btln Peyre) qui a comme objectif le bois du Cerisier, se porte à l'attaque à 15h15.Il ne peut parvenir qu'au boyau du Cerisier : deux mitrailleuses placées aux abords du bois du Cerisier l'empêchant complètemnt d'atteindre son objectif.
En fin de journée, après cette attaque menée lestement et brillament, la 49°Bri se consolide sur son nouveau front, bois Guillaume, lisière Est du bois Kalner, boyau du Cerisier.Les quelques allemands qui résistaient à l'intérieur du village sont détruits ou capturés.
Le Btln Marcotorchino relève dès la fin de l'attaque, au bois Guillaume les éléments du 38° qui y ont pris pied.  
Le résultat de la journée est superbe : les prisonniers fait par l'ensemble des Btlns d'attaque se monte à la fin de la journée à 713 (dont 12 officiers d'infanterie et un d'artillerie), appartenant au 54°, 214° et 216° Rgt.
Un très nombreux matériel reste entre nos mains, mais ne sera démonté qu'au fur et à mesure de l'organisation du nouveau front.
Les 2 Btlns Gerber et Pierson du 38° à eux seuls ont fait 500 prisonniers (dont 10 officiers, comptent 150 cadavres allemands et rapportent 4 mitrailleuses.
Les allemands réagissent violemment par des attaques à la grenade sur le Btln du 408° qui ne bronche pas et fait subir de lourdes pertes à l'ennemi.
Horaires des opérations Ici.
Pertes : Elles ont été relativement faibles au 38° plus grandes au 86° qui a eu à souffrir de deux mitrailleuses.
Officiers : tués 38°RI M Barandou , 86°RI chef de bataillon Peyre (LH, MPLF)  , capitaine adjudant-major Caillet, capitaine Guiguet, capitaine Sayn, lieutenant Gros, lieutenant Boudon, sous-lieutenant Amilcar.
Blessés 38°RI les sous-lieutenants Laffond, Templier, Barre (mort le lendemain), 86°RI capitaine de Chenerilles, lieutenant Gérard, les sous-lieutenant Thévenot, Ribeyre, Blet (mort le lendemain), Boucher, les sous-lieutenant Four et Chassaing.
Officiers : 38°RI 1 tué, 3 blessés, 86°RI 3 tués, 8 blessés.
Troupes : 38°RI 41 tués, 105 blessés, 86°RI 97 tués, 266 blessés, 109 disparus, 408°RI 18 tués, 48 blessés.
 
Journée du 17 Septembre 1916:
25° division: Journée et nuit calmes.Coup de main du 98° sur PP boche en face de Pommiers.Un sergent du 98° en voulant s'approcher du poste boche de Bozonet a été tué, son corps n'a pu être ramené.Pertes : 2 tués, 5 blessés.  
26° division
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00. 
Physionnomie Générale : A part la réaction assez violente de l'artillerie ennemie 150 et 77, après notre prise de possession de Vermandovillers, l'ennemi n'a fait aucune tentative sérieuse de contre-attaque.A 01h45, la 1°Cie (Btln Pierson) du 38° a demandé un tir de barrage devant la lisière Est du bois Kalner et le 2°Btln (Btln Gerber) un tir de barrage à l'Est du bois Kalner à 02h45.Le tir a arrêté la menace de contre-attaque.Le bombardement de tout le nouveau front et de l'arrière a été abondant et est devenu particulièrement violent à partir de 18h30.Les liaisons téléphoniquesavec le 38) ont été continuellement coupées.
Activité française 
Infanterie : Continue l'organisation du terrain conquis.Combats violents à la grenade au cours de la nuit à l'intersection de la tranchée Guillaume et du bois Serpentin.
Travaux : Création d'une tranchée de 1ere ligne et de boyaux la reliant à l'arrière, sur les fronts du Btln Marcotorchino du 408° et du 38°RI. Boyaux vers l'arrière et aménagement des tranchées conquises sur le front du 86°.
Activité allemande
Infanterie : Lutte à la grenade à la tranchée Guillaume.Tirs nourris (mitrailleuses et fusils) au bois du Cerisier.
Artillerie : Violent bombardement par l'AL (région Chaulnes et région Ablaincourt) de tout le nouveau front et de l'arrière.
Aviation : Néant.Le mauvais temps empêche des deux côtés avions et drachens de s'élever.
Prisonniers : Le total des prisonniers dénombré actuellement s'élève à 733.

Journée du 18 Septembre 1916:
25° division: Physionnomie générale calme.Tirs de destruction et de riposte dans le sous-secteur des Tirailleurs.Pertes : 4 blessés.Une patrouille du 98° a ramené dans nos lignes, le corps du sergent Imbert tombé la nuit dernière, dans les réseaux de fils de fer boches. 
26° division: 
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie Générale : Bombardement intermittent avec tous calibres sur tout le front.
Faits saillants : Une contre-attaque ennemie a été arrêté devant le Btln Marcotorchino par un tir de barrage.
Activité française 
Infanterie : Combat violent à la grenade pendant la nuit et ce soir au carrefour boyau Serpentin, tranchée Guillaume.Fusillade continuelle sur le reste du front.L'ennemi a subi des pertes sensibles et s'est brisé contre la tenacité de nos grenadiers.
Artillerie : A déclanché plusieurs tirs de barrage.
Travaux : Continuation de l'organisation rendue très difficile par les pluies.
Pertes : 86°RI 31 blessés, 2 tués (dont le capitaine Groscolas par éclat d'obus), le Btln du 408° 13 blessés, 5 tués.
Activité allemande
Infanterie : A 04h50, une reconnaissance ennemie est venue devant le boyau du Cerisier.Elle a été dispersée par tir de barrage.Dans la journée, des infiltrations ennemies ont été aperçues vers le barrage de la tranchée Guillaume et du boyau Serpentin, prises sous le feu de notre artillerie, elles ont été arrêtées avec des pertes sérieuses pour l'ennemi. 
Artillerie : Bombardement par 77 des 1eres lignes et par 150 des boyaux d'accès et des lignes de l'arrière.
Travaux : Les allmands ont commencé à creuser une tranchée 200m au S-E. de la corne du bois Kalner 2.
Aviation : Un avion a survolé notre gauche à 09h30.Trois avions ennemis ont survolé notre extême-droite vers 17h00, ils ont été mis en fuite par un de nos avions de chasse.Quatre drachens se sont élevés à partir de 14h00 devant notre front. 
La division reçoit l'ordre d'étendre son front vers la gauche et de relever la 86°Bri (43°DI).En conséquence le 409° a relevé au cours de la nuit le 158°RI et le 31°BCP.Relève effectuée sans incident.Le Colonel Cdt la 303°Bri a pris ce matin le commandement de la zone de la 303°Bri.Le chiffre de prisonniers valides capturés s'éléve actuellement à 739.Deux mitrailleuses allemandes ont été ramenées ce soir dans nos lignes.Un matériel encore très important reste dans Vermandovillers, mais la boue recouvre tout et pour le moment il est impossible de le dénombrer et de le ramener.Un assez grand nombre de prisonniers blessés est resté entre nos mains, leur chiffre n'est pas encore connu.

Journée du 19 Septembre 1916:
25° division: Secteur très calme.Pertes : néant.
26° division:
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie Générale : Journée relativement calme.Bombardement intermittent un peu moins violent que hier.
Faits saillants : Prise du carrefour du boyau Serpentinet et de la tranchée Guillaume à la suite d'un combat à la grenade menés par les grenadiers du Btln Marcotorchino.
Activité française 
Infanterie : Une attaque ennemie à la grenade sur la partie de la tranchée Guillaume que nous tenions ce matin à 06h00, a été repoussée à la grenade, le feu des mitrailleuses et le 75.Quelques combats à la grenade devant le Btln Chanez.Relève dans la nuit de 2 Cies de 1ere ligne du Btln Barthel du 86° par 2 Cies du Btln Dumas du 408°, sans incident.
Artillerie : Très active.Tirs systématiquessur les tentatives d'organisation ennemieà l'Est de la lisière du bois Kalner.
Travaux : Continuation des travaux en cours : tranchées, niches individuelles, boyaux.L'état du terrain transformé par la pluie en lacs de boue rend les travux très difficiles (éboulements continuels) et les communications très lentes et précaires.
Pertes : 2°Btln du 408° 2 tués, 8 blessés, 38°RI 9 évacués, 86°RI 1 blessé? 409°RI 1 tué, 1 blessé (éboulement d'un abri).
Activité allemande
Infanterie : Quelques patrouilles ennemies essayent de nuit de venir lancer des grenades dans nos tranchées de 1ere ligne, elles sont facilement repoussées.Une sérieuse attaque à la grenade sur la tranchée Guillaume a été repoussée par le 2°Btln du 408° (voir plus haut).
Artillerie : Bombardement habituel par 77, 105, 150 sur nos 1eres lignes et les soutiens.Quelques 150 en arrière du front.Quelques obus de 77 autour du PC de la division et à l'entrée de Framerville.D'une façon générale le bombardement semble avoir diminué d'intensité.
Travaux : Un boyau au Sud du Serpentin et parallèle à ce dit boyau est signalé par le Btln Marcotorchino.
Aviation : Hier soir, 5 drachens étaient en ascension dans l'horizon visible, deux dans la direction Est du bois de Chaulnes.5 avions ont survolé nos lignes sans pénétrer à l'intérieur.Cette nuit un avion a jeté des bombes aux alentours du PC de la division. 
Divers : Matériel dénombré 2 mitrailleuses, 2 projecteurs, 100 obus de 77.Le 38° a fait à lui seul lors du combat du 17 : 500 prisonniers dont 10 officiers, compté jusqu'à présent 150 cadavres allemands et pris 4 mitrailleuses.Il ressort d'une reconnaissance faite par un officier du Génie que les abris de la tranchée du Chien sont intacts mais remplis de cadavres allemands qui dans certains sont au coude à coude.

Journée du 20 Septembre 1916:
25° division: Journée et nuit calmes.Pertes : le sous-lieutenant de Zouaves Jorimann blessé par éclat de  grenade et 3 blessés.
26° division: 
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Assez calme pendant la journée.
Faits saillants : Rien à signaler.
Activité française 
Infanterie : Relève sur le front de la 49°Bri effectuée sans incident.
Artillerie : Très active pendant durant la journée.Tir de nos 75 sur le bois du Cerisier et la 1ere ligne allemande.
Travaux : Continuation de l'organisation.Etant donné l'état du terrain les tranchées et boyaux sur le nouveau front ne peuvent constituer que dans la réunion des entonnoirs fait par les obus.Ces essais de tranchées et boyaux sont d'ailleurs plein de boue liquide et les communications de l'arrière à l'avant sont extrément longues et difficiles.Organisation du barrage dans le boyau 6 Ter Weg et construction d'une tranchée reliant de part et d'autre la tranchée du Prunier.
Pertes : 409°RI 1 tué, 1 blessé (commandant Raiton non évacué), 408°RI 2 blessés, 86°RI 2 tués, 3 blessés, 144°RIT 2 blessés, 3°RCC 2 blessés (coureurs).
Activité allemande
Infanterie : Moins active que les derniers jours.
Artillerie : Active.Bombardement systématique de nos 1eres lignes en particulier dans le secteur de la 49°Bri (77, 105 et 150).
Aviation : Rien à signaler.
Travaux : Les allemands ont continué l'organisation du boyau 6 Ter Weg.
Divers : Le bombardement continuel, le mauvais temps et les nombreuses relèves en cours ont empêché d'évacuer le matériel et d'enfouir les morts allemands.Le nombre des prisonniers allemands blessés a été connu ce soir, il porte le nombre total des prisonniers faits au cours de l'attaque à 849 (738 valides, 111 blessés).Relèves exécutées au cours de la nuit : 1 Btln du 409° est venu à Soyécourt, le 3°Btln du 38° a relevé cette nuit le 2°Btln du 408° au CR Guillaume, le 1°Btln du 86° a relevé également le 2°Btln du 38° au CR Oertel, le 3°Btln du 408° a relevé le 3°Btln du 86° dans la partie Nord du CR Kalner.Le même Btln relévera cette nuit à venir (du 21 au 23?) le 1°Btln du 38° dans la partie Sud du CR Kalner.

Journée du 21 Septembre 1916:
25° division: Rien à signaler.Pertes : 3 blessés.
26° division:
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie générale : Bombardement habituel de toutes les lignes.Cette nuit, nos 2eme et 3eme lignes, ainsi que le PC des Pommiers ont été bombardés avec des obus lacrymogène.Ce matin très grande activité des deux aviations.
Activité française 
Infanterie : A bombardé cette nuit par obus VB et grenades les barrages ennemis et la tranchée Guillaume.Une reconnaissance exécutée dans le boyau du Prunier entre 3094b et 633h a permis de constater que cette partie du boyau était encombrée de cadavres allemands.Elle sera occupée cette nuit.
Artillerie : Montre toujours de l'activité.
Travaux : Le beau temps a permis de commencer à remettre en état et à approfondir les boyaux et tranchées, ainsi que l'achèvement d'abris individuels dans les parapets.Etablissement dans un boyau allant partant du S-E. ferme sans nom à 50 m environ de l'ancienne tranchée.La coupure E-O. situé N-E. de la ferme sans nom est achevée.La transformation en tranchée sera achevée la nuit prochaine.
Pertes : 86°RI 4 blessés, 409°RI 1 tué, 5 blessés (dont 1 accidentellement).
Activité allemande 
Infanterie : Vers 02h15, une patrouille ennemie qui essaiyait de s'approcjher du barrage de tranchée Guillaume a été repoussée énegiquement par nos grenadiers.
Artillerie : Continue à bombarder violemment et par intermittance tout le secteur depuis Lihu jusqu'au bois du Cerisier avec du 77, 105 et 150. Elle a été très active cette nuit, tirant avec des obus lacrymogènes et ce matin vers 05h30, 50% des coups n'ont pas éclaté.
Aviation : Dans la matinée, des escadrilles ennemies ont survolé nos lignes volant assez bas.Ils ont été bombardé par nos autos canons.Nos avions de chasse les ont poursuivi.Un de nos Nieuport a mis en fuite 7 appareils ennemis au sud de Lihu.Trois drachens sont en ascension.Vus des Pommiers, ils semblent être l'un en face de la corne Est du bois Kalner, un au N-E. d'Ablaincourt, l'autre en arrière au Nord du bois Ritter. 
Travaux : Les allemands travaillaient au petit jour dans le boyau du Serpentin, probablement à des banquettes de tir.
Divers : Dans la matinée, l'ennemi a tiré d'un point assez éloigné qui n'a pu être précisé des projectiles d'engins de tranchée.Trois nouvelles mitrailleuses allemandes ont été ramenées ce soir de Vermandovillers.
Relèves : Le 3°Btln du 409° qui été à Soyécourt a relevé un Btln de la 43°DI.

Journée du 22 Septembre 1916:
25° division: Grande activité des deux aviations.Tirs de nos mitrailleuses sur les avions boches.Pertes : néant. 
26° division:
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie Générale : Très violent bombardement de tout le secteur de la 49°Bri, en particulier de 14h00 à 16h00.Ce dernier tir avait les allures d'un tir de préparation.Il a été arrêté par le tir de nos batteries.Journée calme dans le secteur de la 303°Bri
Faits saillants de la journée : Occupation du boyau du Prunier de 633h à 3094b.Reconnaissance des tranchées allant des points 3094b à 533n par notre infanterie.
Activité française 
Infanterie : Combat à la grenade dans les environs du Serpentins.Tir de grenades VB, tir au fusil sur les guetteurs rnnrmis.Le 408°RI en coopération avec le 409° a occupé le boyau du Prunier de 633h à 3094b.
Artillerie : Activité habituelle.A réduit au silence des minenwerfer repérés aux lueurs à la corne N-O. du bois d'Amberg.
Travaux : Boyau entre 633 à 533? terminé.Boyau reliant la 1ere ligne du Cr Oertel avec la ligne de soutien, une moitié terminée.Emplacement pour canon de 37 sur le boyau du Pommier pour tirer sur le Serpentin et la tanchée Guillaume sera terminé cette nuit.Pas de réseau Brun à la tranchée Guillaume et la tranchée de liaison.Continuation de l'approfondissement et du nettoyage des tranchées et boyaux.Un barrage aété établi à l'extrémité Est de la tranchée du Prunier.Derrière ce barrage, une banquette de tir a érté aménagée.Un deuxième barrage a été établi en arrière du premier.Dans la partie du boyau du Prunier occupe ce matin, on procéde à l'enlévement des cadavres, des effets, du matériel dt commencé son aménagement.La continuation des abris individuelles a été poursuivi.
Pertes : 38°RI 3 blessés, 86°RI 2 tués, 9 blessés, 408°RI 1 tué, 4 blessés, 409°RI 3 tués.
Activité allemande
Infanterie : Les grenadiers ennemis sont toujours actifs dans la région du carrefour Serpentin et de la tranchée Guillaume.Le 409° signale de nombreux tirs de grenades à ailettes aux abords de la ferme sans nom et dans le CR du Prunier.
Artillerie : Bombarde nos lignes avec une intensité croissante.Son tir a éyté particulièrement violent entre 14 et 16h00, tir de 77, 88, 150 et 210 sur Vermandovillers, la lisière Sud du bois Etoilé et le bois du Page.
Aviation : Avions ennemis très actifs ont survolés nos lignes par groupes de 6 à 8, volant assez bas.De 08h00 à 10h00 et de 13h30 à 15h00 des escadrilles ennemies ont photographié nos positions, réglé des tirs et tiré avec des mitailleuses sur nos travailleurs à l'ouvrage dans le boyau 701.
Travaux : Essai de pose de fil de fer devant la tranchée Guillaume.Travailleurs dispersés par notre fusillade.
Matériel ramené à l'arrière : une mitrailleuse.

Journée du 23 Septembre 1916:
25° division: Secteur calme.Pertes : 3 blessés. 
26° division: 
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie Générale : Bombardements fréquents.Tirs de harcélement qui gênent considérablement nos travailleurs.
Activité française 
Infanterie : Notre infanterie s'est montrée assez active au cours de la journée sur le front du 409° de nombreuses patrouilles ont été dirigées en avant des lignes.Sur le front du 408°RI à la suite d'une reconnaissance de l'aspirant Chandon, des éléments du Btln Dumas ont occupé ce matin à 08h00 sans incident la ligne 533o, 533n, 3093, 3094b (trouvé plusieurs cadavres assez frais du 51° d'infanterie).De 08h00 à 09h00, une reconnaissance dirigée par le lieutenant Roussin a été effectuée sur la partie N-O. du bois du Cerisier (sans incident).Un combat très vif à la grenade a été engagé dans le boyau 533m, 3093.Nos positions ont été maintenues malgré quelques pertes.Un barrage solide a été établi dans le boyau.  
Artillerie : Assez active, notamment dans le secteur du moulin détruit.
Travaux : Continuation de l'aménagement des tranchées et boyaux.Pose de réseau Brun.Continuation des abris individuels.Aménagement des tranchées nouvellement occupées.Construction d'un boyau traverse reliant 533o à 2893 (pour faciliter la liaison).Approfondissement du boyau Scorpion. 
Divers : Un petit minenwerfer ayant été trouvé dans le CR Guillaume a été mis en batterie et a tiré hier soir boyau Serpentin.
Matériel ennemi dénombré dans la journée : 86°RI 2 lances grenades à ailettes, 2 trépieds de mitrailleuses, 38°RI 1 petit minenwerfer mis en service dans le CR Guillaume.
Activité allemande
Infanterie : En dehors du combat à la grenade dans le boyau 533m, l'infanterie ennemie n'a montré au cours de la journée aucune activité dans la zone de la 303°Bri.Bruits de travailleurs vers 02h00 du matin vers le boyau Serpentin.Nombreuses grenades à fusil lancées dans ce boyau.
Artillerie : Très active.En particulier : 1°) pendant la nuit (77, 105 et surtout 150) en arrière de la 1ere ligne du 408° sur Vermandovillers et le PC Trink, 2°) pendant le jour de 14h00 à 17h00 sur 701 (105, 150).
Aviation : Ascension des drachen déjà signalés.L'aviation ennemie s'est montrée très active dans la matinée du 24.De nombreux avions ennemis ont survolé nos lignes.Des fusées ont été lancées sur le bois Trinck.
Travaux : Pose d'un fil de fer le long de 6 Ter Weg et travaux au Serpentin.
Divers : Rien à signaler.
Réorganisation du secteur : La question sur la réorganisation du secteur de Vermandovillers va recevoir une solution sur les bases générales suivantes : zone de la 49°Bri 2 Btlns en 1ere ligne, 2 Btlns réserves de brigade et régiment, zone de la 303°Bri 3 Btlns en 1ere ligne, 2 Btlns réserves de brigade et régiment, réserve de division 3 Btlns.

Journée du 24 Septembre 1916:
25° division: Reconnaissance du secteur par des officiers de la 61°DI.Division Général Vandenberg relèvera la 25° Général Lévi dès ce soir 20h30.Dans son secteur, la relève d'infanterie aura lieu et les divers éléments se succéderont.Le 72°RIT ne suis pas la division, il est passé à la 61° comme matériel de secteur.  
26° division: 
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie Générale : Journée calme, à part le bombardement habituel et presque continu de la zone de la 49°Bri.
Activité française 
Infanterie : Calme dans l'après-midi du 23 et dans la nuit du 24, notre infanterie a effectuée plusieurs reconnaissances devant le front de nos lignes.Le lieutenant Roussin du 408° (Btln Dumas) a reconnu entièrement le bois du Cerisier et la tranchée couverte au Sud de ce bois, sans incident.Tirs sur les guetteurs ennemis et lancement de grandes au carrefour du Serpentin.
Artillerie : Activité hanituel du 75.Notre AL a tiré sur Ablaincourt. 
Travaux : Aménagement et réfection de la 1ere ligne.Construction des abris individuels, banquettes de tirs, emplacement des FM.Pose de réseaux Brun, confection de pare-éclats, etc...Réfection du boyau Duc et du boyau du bois du Page à la route Vermandovillers-Soyécourt.Aménagement du puit situé du PC de la Cie de gauche du CR Guillaume. 
Divers : Tirs de petites torpilles à ailettes avec le minenwerfer allemand trouvé dans la tranchée Guillaume.
Pertes : 38°RI 1 blessé, 86°RI 1 blessé, 408°RI 3 tués, 5 blessés, 409°RI 2 blessés.
Activité allemande
Infanterie : Calme.A signaler seulement une patrouille ennemie qui s'est présentée devant le front du CR des Gourgandines et qui a été aisément repoussée par le feu de nos guetteurs (nuit du 23 au 24 vers 22h00).
Artillerie : Très active dans la soirée d'hier et cette nuit (77, 105, 150 et 210).Beaucoup de 105 et 150 fusants sur la 1ere ligne et la ligne de soutien.Soyécourt bombardé pendant la nuit.
Aviation : Quelques drachens aux emplacements déjà signalés.L'aviation ennemie continue toujours à se montrer active.Les avions ennemis ont survolé à différentes reprises nos lignes par groupe de 5 ou 6.Ils ont été vigoureusement chassés par les notres ainsi que par les canons contre avions.On signale toutefois qu'un avion français est tombé dans la région de Rosières.Par contre un avion allemand aurait été abattu dans la région d'Ablaincourt.
Travaux : Approfondissement et aménagement du Serpentin, nouvelle tranchée passant par la crête Sud-Est du bois du Cerisier à 150m environ de la corne N-E. du bois Kalner.
Divers : Les guetteurs se sont montrés beaucoup plus aujourd'hui que les jours précédents.Un obus heureux a fait sauter aujourd'hui un dépôt de munitions ennemi vers le point 94, très forte détonation et épaisse colonne de fumée.Cette nuit l'ennemi a lancé de nombreux ballonnets lumineux au moment du passage de nos avions sur le bois Kalner, six projecteurs ennemis ont fouillé le ciel.
Matériel ennemi dénombré dans la journée : 86°RI 5 lance-bombes, 1 trépied de mitrailleuse, 38°RI 100 grenades dans une caisse, 6 fusils, 20 pelles, 6 pioches, 7 caisse de cartouches de mitrailleuses.Cadavres enfouis dans la journée du 25 : 21.

Journée du 25 Septembre 1916:
25° division: Dans la nuit du 24 au 25, les 48 cavaliers du 3°RCC du CR Berry sont relevés par un détachement correspondant prélevé sur une des Cies du 72°RIT de Vic.
26° division: 
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie Générale : Activité intense de l'artillerie ennemie pendant la nuit du 25 au 26, qui a canonné sans interruption et systématiquement toutes nos voies d'accès vers l'avant et les différentes lignes de front.
Faits saillants de la journée : Une section du 408° (Btln Dumas) occupe à partir de minuit le bois du Cerisier (Sans incident).L'organisation du bois du cerisier se poursuivra cette nuit (nuit du 26 au 27).L arelève prescrite pour réaliser la nouvelle organisation de la 49°Bri en deux sous-secteurs seulement se sont effectués sans incident.Liaison entre les deux Rgts parfaitement établie dans le bois Kalner. 
Activité française 
Infanterie : Le canon de 37 a réglé sur le bois Harts.Les reconnaissances du 38° envoyées cette nuit dans le boyau couvert (voie étroite) ont trouvé ce boyau plein de cadavres ennemis.Une mitrailleuse Maxim en a été rapportée.La 1ere ligne future sera constituée par une tranchée en avant du dit boyau couvert. 
Artillerie : Activité moyenne.De 17h00 à 19h00 (le 26) démolition du point 533m par l'AC et l'AT pour faciliter l'opération qui devait avoir lieu pendant la nuit au bois du Cerisier.Tir sur les tranchées ennemies, en particulier, tranchée Guillaume et boyau Serpentin.
Travaux : Aménagement des tranchées de 1ere ligne et des boyaux.Construction d'abris individuels, emplacement de FM.Pose de réseaux Brun. 
Confection du boyau allant au bois du Cerisier.Construction d'une tranchée au bois du Cerisier (Ouest) relie la tranchée Bourgeat à  celle des Gourgandines.Approfondissement et aménagement des nouvelles tranchées.
Pertes : 408°RI 1 soldat tué et 1 soldat blessé, 409°RI 2 soldats blessés, 86°RI 1 soldat blessé.
Activité allemande
Infanterie : Calme.Tiraillerie habituelle.
Artillerie : Assez active pendant le jour.Très active pendant la nuit (77, 105 et 150) sur tout le secteur.Le bopmbardement a été particulièrement violent pendant la nuit et la matinée du 26, sur les 1eres lignes, ferme sans nom, moulin détruit et sur le boyau Dauphin rendant très difficile l'ex"cution des travauxsur ces points du secteur.Tir sur les voies d'accès dans la zone de la 49°Bri.
Aviation : L'aviation ennemie montre toujours son activitè coutumière.La vigilance de nos avions l'a toutefois empêchée de franchir nos lignes.Plusieurs combats ont été livrés, sans résultat.  
Divers : Le bombardement de nos lignes provient surtout de Bies de gros calibres de la région de Chaulnes qui montrent toujours sans être inquiétées une très grande activité. 
Travaux : L'ennemi a travaillé dans le boyau 533m à 3093.
Allemands enfouis dans la journée : Néant.
Matériel ennemi dénombré dans la journée : 38°RI 1 mitrailleuse Maxim en bon état pouvant fonctionner, 86°RI 1 mitrailleuse Maxim, 30 fusils Mauser, 2 caisses de fusées pour obus.

Journée du 26 Septembre 1916:
25° division: Secteur calme.Vers 18h00, les boches ont envoyé quelques 105 sur le CR Pont-Auger.Pertes : 3 tués, 3 blessés.Transport en auto  des troupes de la 25°DI.Retour des autos amenant les éléments de 61°DI.Notre 16°RI est relevé par le 264°RI.Notre 95°RI est relevé par le 265°RI.Notre 1°Rz est relevé par le 264°RI.Notre 9°Tir est relevé par le 219°RI.
Composition de la 25°DI : Général Lévi, Commandant Blandin chef d'EM, les capitaines brevetés Chanel et Durand, les capitaines de réserve du 24°RD Lefelvre et de Lucinge, monsieur Bourgeois interprètre actuellement détaché à l'EM du X°Armée, monsieur Labaune officier d'administration, le lieutenant de Garidel officier d'escorte (14°RD).
26° division:
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie Générale : La soirée du 26 a été agités.La journée du 27 calme.
Activité française 
Infanterie : Les grenadiers du 38° ont repoussé, vers 21h00, une attaque allemande au Sud de bois Guillaume.La 9°Cie du 86° a occupé sans incident le boyau couvert entre Kalner et le bois Cerisier.Liaison établie à gauche avec le 408° à la route Ablaincourt-Vermandovillers.Le 1°Btln du 408° s'est consolidé dans le bois du Cerisier et assuré sa liaison à droite avec le blanc.A 19h00, une attaque à la grenade déclanchées par la 3°Cie du 408° sur le barrage de 533m n'a réussi qu'à faire reculer le barrage d'une trentaine de métres.L'ennemi n'a pu être chassé du boyau 533m 3093.
Relèves : Le 3°Btln du 38° a été relevé par le1°.Il cantonne à Vauvillers en réserve de division.
Artillerie : Activité habituelle.A exécuté hier soir le barrage en avant des deux CR Guillaume et Kalner à la suite du violent bombardement ennemi qui a eu lieu au moment de l'attaque ennemie au Sud du bois Guillaume.A riposté également au bombardement ennemi consécutif à notre attaque sur 533m.  
Travaux : Continuation de l'organistion des 1eres lignes.Aménagement du boyau couvert dans la partie Nord et organisation d'une tranchée en avant de la partie non utilisée en liaison avec le bois Kalner.Aménagement du boyau 533m au bois du Cerisier (lisière S-E.).Construction des tranchées dans le bois du Cerisier et du bois du Cerisier à la route de Vermandovillers-Ablaincourt le long du boyau couvert.Construction d'un boyau reliant la tranchée du bois du Cerisier au boyau lisière Ouest.Aménagement des grands boyaux d'adduction et d'évacuation.
Pertes : 38°RI 1 tué, 6 blessés, 86°RI 1 blessé, 408°RI 3 tué, 28 blessés (dont le lieutenant Genestier), 409°RI 1 tué, 5 blessés. 
Activité allemande 
Infanterie : Dans la nuit du 26 au 27, l'infanterie ennemie a essayé d'attaquer la lisière Est du bois Guillaume et la tranchée reliant ce bois à la tranchée Guillaume.Elle a été repoussée par un barrage de grenades et notre tir des mitrailleuses, s'est repliée dans sa tranchée du Serpentin et par fusée a fait déclanchée un tir de barrage par ses batteries.Notre artillerie a également, mais plus tard, déclanché son barrage devant les CR Guillaume et Kalner devant lequel s'était propagée la fusillade.Calme revenu à 22h00.
Artillerie : Assez grande activité bombardement systématique de nos lignes et boyaux par 77, 88 et 150 P. et F.Violent bombardement et tir de barrage le 26 vers 19h00 et de 201h30 à 22h10, au moment des incidents dont il est question ci-dessus.
Aviation : A montré une grande activité ce matin.Les avions ennemis ont survolés nos lignes à moins de mille mètres de hauteur malgré le tir de nos mitrailleuses et de l'artillerie.
Travaux : L'ennemi travaille a sa 1ere ligne 150m en avant du bois Kalner et Guillaume.
Cadavres allemands enterrés : 50 (dont 30 de ceux qui sont dans le boyau couvert occupé cette nuit.

Journée du 27 Septembre 1916:
25° division: Le QG de la Division quitte Montigny-Lengrain et ferme de Mont-Lablé où elle est cantonnée depuis le 26 avril 1916 (5 mois) pour Crépy-le-Valois (château de Géresnes).
26° division: 
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie Générale : Journée relativement calme.Aucun fait saillant à signaler.
Activité française 
Infanterie : Calme.Quelques patrouilles sont sorties pour couvrir les reconnaissances du génie, dans le secteur du moulin détruit.
Artillerie : Assez active pendant le cours de la journée.Tir sur les points interressants de l'organisation ennemi. 
Travaux : Organisation de la 1ere ligne.Pose de réseaux.Aménagement des boyaux dans les CR Moulin Détruit et du Prunier.
Relèves : Relève du Btln Dumas (1° du 408°) au Cerisier par le Btln Soulaire (3° du 408°) sans incident.
Pertes : 408°RI 3 blessés par éclats de grenades, 409°RI 1 tué et 2 blessés par éclats d'obus.
Activité allemande
Infanterie : Calme.
Artillerie : Bombardement par 105 de toute la 1ere ligne à la suite d'un vol d'avion sur le front de la 303°Bri.
Aviation er aérostation : Drachens habituels levés dès la pointe du jour.Laviation ennemie s'est montrée active pendant toute la journée particulièrement sans la matinére de 0700 à 10h00.Des tirs de 75 et de mousqueterie ont été dirigés sur eux, sans résultat.  
Travaux : L'ennemi parait avoir travaillé pendant la nuit entre 3290 et 533m ainsi que vers 255 et 835.
Divers : Bruits de voitures entendus sur route Pressoir-Vermandovillers et peut être sur le chemin Nord-Est du bois Kalner. 
Cadavres ennemis enfouis dans la journée : 51.
Matériel ennemi dénombré dans la journée : 38°RI 2 fusils, 8500 cartouches, 50 casques, 100kg d'équipement, 86°RI 3 caisses de fusées pour d'obus de tranchée.

Journée du 28 Septembre 1916:
25° division: Pas d'annotation.
26° division:  
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie Générale : Journée calme.
Activité française 
Infanterie : Nos patrouilles ont été actives.Elles ont constaté l'occupation par l'ennemi de 6° Weg et des poits 533m et 658 
Artillerie : Tir de l'AL sur Ablaincourt et Pressoire.Tir systématique de l'AC sur les organisations ennemies.
Travaux : Aménagement de notre 1ere ligne en particulier dans le bois du Cerisier et entre ce bois et blanc.Construction des parallèles départ.Aménagement des boyaux.
Pertes : 86°RI 1 blessé, 408°RI 1 tué et 3 blessés par éclats d'obus, 409°RI 1 tué et 2  blessés par balle.
Activité allemande
Infanterie : Calme.Une relève semble avoir eu lieu cette nuit en face du 38°RI.
Artillerie : Très active dans la soirée du 28 er la nuit du 28 au 29.Tirs de 77, 105 et 150 fussants et percutants sur nos 1eres lignes (tranchée du Chien et des Poissons), bois Kalner, Vermandovillers (tir continu de 19h00 à 21h00).Le point 694, le chemin creux (Pommiers), les boyaux et route Vermandovillers-Herleville ainsi que la route Herleville au camp des Chasseurs.Calme pendant l'après-midi du 29.
Aviation : Reès active le 28, plusieurs avions ont survolés nos lignes sans d'ailleurs les franchir (entre 16h00 et 17h30).Aucune activité le 29, enraison de la pluie et du brouillard.
Travaux : L'ennemi a travaillé cette nuit au boyau Serpentin, posé des fils de fer en avant de la tranchée.Travail intense dans la tranchée du Singe.Pose des défenses accessoires.
Matériel ennemi dénombré dans la journée : 86°RI 2 mitrailleuses allemandes, 1 lance-grenades.Trouvés 2 canons de mitrailleuses français. 

Journée du 29 Septembre 1916:
25° division: La division passe du 13°CA (Général Alby) Pierefonds, 3°Armée, au 35°CA (Général Jacquol) à Breteuil 10°Armée.Les éléments à pied de la Division sont embarqués en chemin de fer, les chevaux et voitures font route par voie de terre.La division est affecté à la 10°Armée dans la zone de laquelle occupera en fin de mouvement.Débarquement des troupes Crèvecœur-le-Grand.
QG à Froissy et Provinlieu EM d'artillerie et du génie.
EM 50°Bri : Francastel.
16°RI : Francastel, Viefvillers, (EM et CHR Francastel).
98°RI : Auchy-la-Montagne avec Cie 13/1, Rotangy (EM et CHR Auchy-la-Montagne).
EM 75°Bri : Froissy.
1°RZ : Puits-la-Vallée, La Chaussée-du-Bois-d'Ecu (EM et CHR à Froissy).
9°Tir : Noyers-St-Martin, avec fermes Gouy, Laborde et St-Ladre (EM et CHR à Noyers-St-Martin).
Dépôt divionnaire : Bucamps, Peloton de robusticité : Fresneaux , Cavalerie : Le Quesnel
Artillerie : Handivillers, Montreuil, Le Plessier-sur-Bulles, Coiseaux.
Parcs : St-Rimault, Essuiles.Santé : Petit-Froissy.CVAD et RVF : Le Gallet et Laborde.
26° division:
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie Générale : Assez calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles ordinaires.
Artillerie : Activité modérée de l'AC.L'AL  a tiré sur Ablaincourt et Pressoir.
Travaux : Approfondissement et élargissement de la tranchée du Cerisier.Amélioration des boyaux du Page, du Palais, du Duc et du Scorpion.Le boyau de l'Achdofer Weg a été aménagé sur 200m.Le boyau de la Lune est amélioré jusqu'au bois Kalner.On a travaillé activement aux parallèles de départ sur l'ensemble du front. 
Pertes : 38°RI 1tué, 3 blessés, 408° 1 aspirant (Aspt; Vautour blessé grièvement par éclats d'obus), 6 blessés parmi les travailleurs de nuir du 2°Btln, 409°RI Sous-lieutenant Sesboue 2°Cie Mit. 409°RI blessé par éclat d'obus, 4 soldats blessés par éclats d'obus.
Activité allemande
Infanterie : Un déserteur du 10°Grenadier s'est rendu cette nuit, à 04h00 au boyau couvert.Activité nulle.
Artillerie : A été très active pendant la nuit, entravant le travail aux 1eres lignes et le ravitaillement sur les routes et pistes de l'arrière.Bombardement habituel dans la journée, sur tout le secteur et les batteries.Bombardement de la ferme sans nom de 17h00 à 18h00 (le 29).
Travaux : Travail continuel sans la tranchée du Singe.Pose de défense accessoires devant la tranchée du Singe et des Sarments.
Aviation : 4 ou 5 avions ont survolés nos lignes ce matin, nos avions de chasse les ont fait rétrograder.
Cadavres allemands enfouis dans la journée : 34.
Matériel recueilli dans la journée : 2 caisses de grenades à ailettes, 2 caisses d'obus de 77 de tranchée, 1 lance-grenades à ailettes et 100 grenades à ailettes.

Journée du 30 Septembre 1916:
25° division: Le QG quitte Crépy-en-Valois pour Froissy
26° division:  
120° division: de 18h00 au lendemain 18h00.
Physionnomie Générale : Journée marquée par une grande activité des deux artilleries.
Activité française 
Infanterie : Très calme.
Artillerie : Très active au cours de la journée.Nombreux réglages.Tirs sur les 1eres lignes et sur Ablaincourt.Vers 16h00 (1er octobre), notre artillerie a exécuté un tir de représailles sur les lignes ennemies devant le front du 408°RI en réponse à un bombardement intense de nos 1eres lignes.  
Travaux : Contination des parallèles de départ qui vont être terminées.Aménagement de gradins de franchissement dans la tranchée  du bois du Cerisier et dans le boyau du Cerisier.Aménagement des boyaux d'évacuation et d'alimentation dans le sous-secteur du 38°RI.Aménagement en tranchée de la moitié du boyau des Pommiers.
Pertes : 408°RI 4 tués et 7 blessés (au cours du bombardement de 15h00 le 01er octobre, 1 blessé grave, 409°RI 1 caporal tué, 6 soldats blessés, 38°RI 3 tués (dans un abris de mitrailleurs), 86°RI 2 tués, 4 blessés (travailleurs).   
Divers : Grande activité dans la journée de l'aviation française.Un poste d'observation commencé aux Pommiers a été démoli par un 150.
Activité allemande
Infanterie : L'ennemi occupe l'emplacement de batterie 100m sur de 2890 et a reçu cette nuit nos patrouilles à coups de fusil.
Artillerie : Très active pendant la nuit, tirant par rafale tout le front de demi-heure avec du 77, 105 et 150 sur tous les boyaux et voies des communications.Au cours de l'après-midi, à partir de 14h00, bombardement intense par obus de gros calibres sur le Btln du 408°RI et le Btln du 86°RI, les 1eres lignes et surtout les boyaux de communication ont été particulièrement visés.Vers 17h00, l'intensité du tir ennemi semblait diminuer. 
Travaux : Rien à signaler.
Divers : Cette nuit (du 30 septembre au 1er) un déserteur ennemi du 11°Grenadier s'est présenté à la gauche du 38°RI vers 681f.
Aviation et aérostation : Aviation a peu près nulle.Par contre nombreux drachens en position dèd l'aube.De la côte 90, on  en vaoyait 14, dont 4 dans la région d'Ablaincourt.
Matériel recueilli : 38°RI fusils, sacs et outils, 86°RI 26 caisses de 6 obus de 77 contre avions.