Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 16 Mai 1916:
25° division: Nuit relativement calme.De 03h30 à 04h00, la relève des sentinelles au bord de l'Aisnes se fait sous le feu des mitrailleuses ennemies.Les allemands attaquèrent le poste y tuant un homme et en emmenant un autre. 
Une trentaine d'obus de 77 et de 105 tombent sur Hautebraye-Est.Pertes : 1 tué, 7 blessés dont 3 par accident et 1 disparu.
26° division: 51°Bri sans changement.52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée calme sauf devant le 408°RI qui a reçu des bombes et des grenades en assez grande quantité.
Activité de notre artillerie : Faible activité de notre artillerie de campagne.Nos canons de tranchée ont tiré 41 bombes dans la zone de Naulin et 37 dans la zone Mordacq.
Activité de l'artillerie allemande : Les abords de Quennevières ont été violmment bombardés par des minens et des obus.Le Btln de droite du 408° également.La zone d'Attichy a reçu 321 obus de 150, 105 et 77 répartis en grande majorité sur D1 et D2.2 torpilles seulement.
Aviation : 1 avion ennemi vers 07h00 pousuivi par un aéro français a piqué verticalement et atterri brusquement dans les lignes allemandes (en face de Moufflaye).
Pertes : néant.
Travaux ennemis : Les allemands semblent travailler à des abris cavernes vers le saillant N°3.
Divers : Une patrouille sortie de nos lignes vers le saillant de Brimont a pu s'approcher du réseau ennemi qui semble avoir été renforcé ces derniers temps.

Journée du 17 Mai 1916:
25° division: Nuit calme.Tirailleries boches et le matin à 02h00 quelques torpilles.Un déserteur du 28°RI s'est rendu dans nos lignes.Journée assez calme.Infanterie sans activité de part et d'autre.L'artillerie ennemi plus active semble rechercher nos Bies.Elle bombarde nos ous-secteurs Confrécourt et Vingré.Activité des avions français et allemands.Pertes : 98°RI 1 tué par balle, 2 blessés, 3°RCC 1 blessé.Active circulation boche, un train est signalé par aérostiers, objectifs hors de portée pour nos pièces. 
26° division: 51°Bri Journée calme de 19h00 à ce moment une vive fusillade ennemie se déclanche sur le front de B3, bientôt suivi par un violent bombardement de torpilles et de grenades à fusil sur B4 et les secteurs des 408° et 409°RI à droite du 121°.A 19h50 le Colonel Cdt la Bri donne l'ordre d'alerte aux éléments placés sous ses ordres,le Btln de réserve de la brigade (2°Btln 121°-Krempp) gagne ses emplacements d'alerte à la carrière 147 de même que la Cie du 70°RIT cantonnée à la dite carrière.Le 3°Btln 105° (Bonnot) réserve de division est alerté sur place au camp d'Ollencourt.Dès le début de l'action les tirs de barrage de l'artillerie déclanchés sur ordre du Colonel Cdt la Bri et les tirs de mouqueteries rendent toute action d'infanterie impossible.Accalmie vers 21h30 avec reprise à 22h00.Nuit calme ensuite.Le sous-secteur B1-B2 et la réserve de division cessent d'être alertés à 23h00.Le sous-secteur B3-B4 et la réserve de brigade restent alertes jusqu'au jour.52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée calme jusqu'à 19h00.A 19h00 violent bombardement par minens et obus sur tout le front compris entre Quennevières et le ravin de Bitry, en particulier sur le saillant Betan, sur le Jambon, en avant du centre des Bouleaux et en avant de D1-D2.Plusieurs tirs de barrage ont été déclanchés.Un compte rendu a fait connaître que de petites fractions ennemies seraient sorties devant le saillant Betan.Le calme est revenu vers 21h00.  
Activité de notre artillerie : En dehors des tirs déclanchés entre 19h00 et 21h00, notre artillerie a eu peu d'activité au cours de la journée.
Activité de l'artillerie ennemie : Assez grande activité des engins de tranchée ennemis devant le 408° et le 409°.Les minens ont très violemment bombardé les 1eres lignes de la zone Naulin à partir de 19h00.Dans la zone Mordacq 281 obus au cours de la journée.A partir de 19h00 une grande activité sur D1-D2.Berneuil a reçu 6 obus de 150.
Aviation : Trois avions ennemis ont survolé nos lignes vers 08h00.Vivement canonnés, ils ont fait demi-tour.
Pertes : 408°RI 1 tué par grenade, 409°RI 1 blessé par éclats de minen, 38°RI 3 blessés, 1 officier blessé (sous-lieutenant Durand).
Tavaux ennemis : L'ennemi a réparé sa tranchée et ses fils de fer endommagés par nos tir au saillant Betant.Nos 75 ont canonnés les travailleurs.
Divers : Les écoutes du saillant Jambon indiquent que l'ennemi travaille toujours à la même distance et dans la même direction.
A 14h15 un groupe de 7 allemands sans fusil a été aperçu en face du saillant Jambon, l'infanterie a ouvert le feu.
Une circulation intense d'automobiles a été aperçu par le ballon 42 sur la route de Blérancourdelle venant de la Croisette.Notre artillerie a canonné des autos arrêtées derrière un rideau d'arbres entre la Croisette et la carrière Nord de Nampcel.

Journée du 18 Mai 1916:
25° division: Toute la nuit violent bombardement ennemis sur nos éléments de 1eres lignes.Journée assez calme.Les avions français sont très actifs, 5 avions font de très bons réglages.De 07h00 à 08h00, 2 avions allemands survolent nos lignes.Pertes : 3 tués, 12 blessés, 4 disparus (ensevelis). 
26° division: 51° Bri Journée calme.Réception de l'ordre (N°5676-CA) de relève du 105°RI par le 139°RI dans le sous-secteur B1-B2.D'après cet ordre dans la journée du 19 le Btln Bonnot du camp des Maréchals est relevé par un Btln du 139° et va cantonné à Rethondes.Dans la nuit du 19 au 20 le Btln Basteran est relevé à B1 par un Btln du 139° et va cantonner à Francport.Dans la nuit du 20 au 21 le Btln de Bouchaud est relevé  par un Btln du 139° et va cantonner Berneuil.Dans la nuit du 23 au 24 le Btln Bonnot (3°Btln 105°) relève dans le CR de C1 un Btln du 408°.Dans la nuit du 24 au 25 le Btln de Bouchaud relève dans le CR de C2 un Btln du 408° et le Btln Basteran (1°Btln 105°) relève le Btln de réserve du 408° au camp de l'Etoile.Le Colonel Cdt la 51°Bri prend le commandement du secteur le 25 à 09h00.Dans la nuit du 18 au 19 relève du Btln La Pomelie du 121° dans le CR de B3 par le Btln Krempp.52°Bri rien à signaler.
120° division: A la nuit de la canonnade entre le ravin de Puisaleine et le ravin de Betry, les allemands ont attaqué le saillant Betan.une soixantaine d'allemands ont été arrêtés par nos tirs de barrage, notre fusillade et nos grenades (voir rapport dactylographié du Gal Cdt la 120°DI).
Activité de l'artillerie allemande : Au cours le l'action du 17, l'artillerie ennemie avait tiré 1000 coups de 77, 105 et 150 sur chaque points d'appuis du 408°, sans compter les torpilles et les grenades.Mais en raison de l'intensité du bombardement, il a été très difficile de compter les coups d'une façon exacte.Au cours de la journée du 18, 99 obus sur D1-D2-D3.Les Btlns de D4-D5 ont reçu en outre 159/77, 40/105 et 15/150.
Activité de notre artillerie : En dehors des tirs de barrage et des tirs sur Bies et tranchées ennemies, notre artillerie a eu peu d'activité.
Aviation : Un avion ennemi a survolé nos lignes vers 09h00.
Travaux ennemis : L'ennemi a renforcé ses réseaux pendant la nuit, notamment au piont 287.Il semble avoir ménagé deux passages dans son réseau en face de la droite du PA Philippe (entre les points H et G2).
Pertes : 408°RI 3 tués, 18 blessés, 409°RI  1 tué, 5 blessés, 86°RI 5 blessés.
Divers : Au cours d'une démonstration de lancement de grenades, faite à Trosly-Breuil, aux élèves sous-officiers, une grenade ayant éclaté accidentellement a blessé le Capitaine Pierron du 38°RI, directeur du cours, le lieutenant Laffand du 86°, 33 hommes et tué un homme du 70°RIT. 

Journée du 19 Mai 1916:
25° division: Nuit calme.Journée relativement calme.L'artillerie ennemie a été assez active.Notre artillerie a répondu assez vertement aux tirs de minen.Pertes : 1 tirailleur tué, 2 blessés.
26° division: 51° Bri Le Btln Bonnot est relevé par un Btln du 139° et va cantonné à Rethondes.Dans la nuit le Btln Basteran est relevé par un Btln du 139° et va cantonner à Francport.52°Bri Le 139° relève sur la droite de la divisionle 105°RI dans les sous-secteurs B1-B2.Le 19 un Btln relève le Btln réserve de B1-B2 à Ollencourt-Les Plaissards.
120° division: Nuit et journée calmes.
Activité de notre artillerie : Notre artillerie de campagne a été peu active.Notre artillerie de tranchée a contrebattu entre 18h00 et 22h50 les minens ennemis devant le CR des Bouleaux.
Activité de l'artillerie allemande : Artillerie de campagne peu active.Un obus tombé en avant d'Ecafant (ravin de la Bombe) sur un wagonnet chargé de torpilles l'a fait exploser.Minens devant les Bouleaux et Betan.La zone d'Attichy a reçu 107 obus environ (77, 105, 150) et une cinquantaine de torpilles tombés sur D1-D2-D4.
Aviation : Un avion ennemi a survolé nos lignes vers 06h45.Plusieurs aéroplanes français ont survolé les lignes ennemies entre 15h00 et 16h30.
Pertes : 408°RI 4 hommes blessés par éclats de grenades (tranche Guillemier), 409°RI 3 hommes blessés dont 1 griévement par éclat de grenades, 1 homme tué par l'éclatement des torpilles (ravin de la Bombe), 86° RI un sergent blessé par éclats de torpille, 122°BieAT 2 hommes tués par l'éclatement des torpilles (ravin de la Bombe).
Travaux ennemis : Les allemands ont essayé de réparé leurs tranchées de 1ere ligne fort éprouvées par le bombardement du 17 (dvant le saillant Betan en particulier).Ainsi que leur réseau de fil de fer devant Betan et le saillant 3.Ils en ont été empêchés à coups de fusil.
Divers : Un Decauville allemand est signalé dans le ravin de Moulin-sous-Touvent vers 23h00.

Journée du 20 Mai 1916:
25° division: Nuit calme, cependant des patrouilles allemandes tentent en diffèrents points de couper nos fils de fer, elles sont repoussées.un officier entend crier "Rendez-vous, vous serez les bienvenus".Il a été répondu à coups de fusils.Un avion ennemi a survolé nos lignes de 08h30 à 08h45.Deux avions français survolent les lignes le 19 de 17h40 à 19h30.Pertes : 1 blessé.Vers 20h30, au moment de la prise position des emplacements de nuit sur les bords de l'Aisne, un tir de mitrailleuses ennemies a été déclanché.Accident : néant.
26° division: 51°Bri Dans la nuit du 20 au 21 le Btln de Bouchaud est relevé par un Btln du 139° et va cantonner à Berneuil.52°Bri dans la nuit du 19 au 20 un Btln du 139° relève un Btln du 105° en B1. 
120° division: Journée calme. 
Activité de notre artillerie : Assez faible.Quelques rafales de 75 sur de travailleurs ennemis aux points 75 et 76, devant le saillant Jambon. Rafales de 80, 90 et 75 entre 21h50 et 24h00 et à 02h15, sur le saillant 2.Activité de nos canons de tranchée sur le saillant 3 et le point 81. Fort bombardement sur le saillant 2.
Activité de l'artillerie ennemie : Le 409° a reçu beaucoup de torpilles pendant la nuit et 150 obus environ.Le 408° a reçu 40 torpilles et 15 obus seulement, mais beaucoup de grenades.La zone d'Attichy a été peu bombardée, 150 obus répartis à peu près également sur D1-D2-D3-D5, 100 grenades sur D4.
Aviation : Plusieurs avions allemands ont survolés nos lignes.
Pertes : 409°RI 1 tué (au Jambon), 2 blessés par grenades (Jambon), 86°RI 6 blessés dont 3 par éclatement d'un fusil tromblon.
Travaux ennemis : L'ennemi a travaillé à réparer ou renforcer des réseaux de fil de fer en divers points.Les travailleurs ennemis ont été dispersés à coups de fusil.
Divers : Eclatement d'un fusil tromblon (3 blessés) et d'un canon Aasen (pas d'accident).3 mitrailleuses ennemies ont tiré sur nos travailleurs au cours de la nuit.

Journée du 21 Mai 1916:
25° division: Journée calme.A 08h00 un avion ennemi a été descendu dans nos ligne spar le sous-lieutenant Raty.Il est tombé dans le ravin de Vaux.Les deux aviateurs boches ont été écrasés sous l'appareil.Pertes un capitaine du 16° légérement blessé en surveillant les travailleurs.
26° division: 51°Bri sans changement.52°Bri dans la nuit du 20 au 21 le dernier Btln du 139° relève le Btln du 105° qui occupe B2.Le PC du Colonel Cdt le 139° a Château de Vazigneux.Le secteur A (52°Bri comprend alors les sous-secteurs A1-A2-A3-B1-B2. 
120° division: Journée calme.
Activité de l'artillerie ennemie : Activité moyenne de l'artillerie de campagne dans la région d'Offémont.28/77, 20/105, 4/88 sur le 408°.Une centaine de 77 sur le 409°, principalement sur le ravin de la Bombe et le Jambon et une trentaine de 105 au Nord d'Ecafant.Dans la zone d'Attichy, 281 obus en grande majorité du 77 fusant tiré sur les 1eres lignes de D2.Une trentaine de torpilles sur le saillant Betan et 14 sur D2.
Activité de notre artillerie : Activité assez faible, sauf pendant la nuit, où nos 75 ont envoyé plusieurs rafales dans la direction de Touvent, vers le point 93 et le saillant 2.Nos engins de tranchée ont envoyé 76 bombes PM et 48 GM sur les réseaux de fil de fer, en face de la tranchée Laparra et du saillant Jambon.60 torpilles sur le réseau de la ferme St-Victor.
Aviation : Un avion ennemi survole nos lignes à 03h45, 04h00 et 07h30.Un avion ennemi abattu dans les lignes de la division de droite vers 09h00.Nos avions ont survolés les lignes ennemies à 08h30 et de 18h00 à 19h15.
Pertes : néant.
Travaux ennemis : Rien à signaler.  
Divers : De 21h00 à 24h bruits de wagonnets et de charrois dans la direction de la Bascule.A 01h00 des allemands qui venaient chercher le cadavre de l'un des leurs devant le saillant Betan ont été reçus à coups de grenades.Un abri de guetteur effondré par une torpille (dégâts matériels seulement).

Journée du 22 Mai 1916:
25° division: Une patrouille allemande d'une dizaine d'hommes a été dispersée (sous-secteur de Vingré) à coups de fusils et de grenades.Assez nombreuses torpilles dans le secteur Roche.Artillerie assez active.Tirs de représailles par rafales de 75.plusieurs avions français ont survolés nos lignes.Pertes 1 tué, 4 blessés. 
26° division: 51°Bri sans changement. 52°Bri rien à signaler.Continuation de l'organisation défensive du secteur.
120° division: Journée calme dans la zone d'Attichy, un peu plus agitée dans la zone d'Offémont, où les engins de tranchéeont montré une assez grande activité en particulier dans le secteur du 408° (C-Nord).
Activité de l'artillerie allemande : Nombreuses torpilles sur le secteur C-Nord, 47 sur Quennevières, 70 sur le saillant Betan, plus un assez grand nombre de grenades à fusil.En outre 59/77, 82/105 (Quennevières et parc d'Offémont) à C-Sud, rafales de 77 sur le ravin de la Bombe, la tranchée des Tirailleurs et le Jambon, et quelques 150 en arrière de la tranchée Houpert.Moins d'activité dans le secteur D2 (12/150) et de Libertrud (50/77, 41/105, 29/150).Quelques torpilles sur les 1eres lignes de D3 et la tranchée des Artistes, grenades sur le CR de Bouval (D5).38 torpilles sur la Cie de droite de Touvent.
Activité de notre artillerie : Faible, sauf tirs de detruction sur 151 et 127 et sur le saillant 2.Nos canons de tranchée ont riposté  aux minens ennemis et détruitdes fils de fer devant le saillant 2.Nous avons envoyé également 30 obus de 58 sur le saillant de St-Victor.
Aviation : A 05h00un avion ennemi a survolé nos lignes, deux autres à 08h30.Nos avions ont survolé les lignes ennemies de 15h15 à 16h20 et de 17h45 à 18h10.Ils ont été vivement canonnés.
Pertes : 38°RI un blessé par grenade à fusil, 408°RI 1 blessé par grenade (saillant Brimont, 1 tué et 2 blessés par grenades (tranchée Scharwtz), 409°RI 1 tué et 2 blessés graves (tranchée des Tirailleurs), 2 blessés légers au Jambon.
Travaux ennemis : L'ennemi a essayé de réparer les dégâts produits par nos canons de tranchée, dispersé à coups de canons et de bombes Aasen.
Divers : L'observatoire Poitiers signale qu'on aperçoit 16 fanions blancs dans les lignes ennemies entre la ferme Puiseun et le front : les Loges-observatoire Guillaume.D'autre part, le Cdt du CR de D4 signale que le front allemand en arrière des 1eres lignes est jalonné dans le sens du front par des signaux carrés blancs très visibles et distants des uns des autres de 3 à 400m environ.Il semble même qu'il y ait en profondeur plusieurs lignes de signaux.

Journée du 23 Mai 1916:
25° division: Journée relativement calme.Pertes sous-lieutenant Rouillon du 98°, 6 blessés, 1 disparu.  
26° division: 51°Bri dans la nuit du 23 au 24 le Btln Bonnot du 105° relève dans le secteur de Quennevières-Nord un Btln du 408°. 52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée marquée par un sérieuse activité des engins de tranchée, principalement dans le CR de Touvent.
Activité de notre artillerie : Assez active sur le front du 408° et au cours de la nuit sur le saillant 2 (pour la préparation du coup de main).Notre artillerie de tranchée a démoli les défenses accessoires du saillant 2, et entretenu les dégâts sur ce point, par un tir lent et continuau cours de la journée, principalement entre 13h00 et 17h00.
Activité de l'artillerie allemande : 30 obus sur la porte de Soissons, 90/77 sur Quennevières et les 1eres lignes du 408°.60/105 autour de Quennevières.133/77 sur le ravin de la bombe.111/77 sur la tranchée Sigonnet et la tranchée Houpert.62/105 et 27/77 sur le CR de Touvent.La zone d'Attichy : 40/150 sur des Peupliers et 60 sur Libertud.119/77 sur l'ensemble de la zone.90 torpilles sur le saillant Betan et 76 en arrière du poste Piccard.350 torpilles sur le CR de Touvent (elles n'ont pas abimé le réseau, mais bouleversé des boyaux).208 torpilles sur D2-D3-D5.A 20h00 7/150 sont tombés sur Attichy (2 sur l'EM de la 49°Bri, 5 autour de l'église).Dégâts matériels, pas de perte.
Aviation : 2 avions français survolent les lignes allemandes à 08h00 et 15h15.
Pertes : 409°RI 1 tué et 2 blessés (coup de main), 1 blessé par balles, 38°RI Commandant Ducasse, Lientenant Soury tués et 3 hommes blessés par une grenade.86°RI 2 blessés, Cie 26/6M 2 tués.
Travaux ennemis : L'ennemi a travaillé à ses réseaux (dispersé par notre tir).
Coup de main : Un coup de main préparé par l'artillerie depuis plusieurs jours a été exécuté dans la nuit du 22 au 23 sur le saillant 2, par 44 volontaires du 409° sous le commandement du sous-lieutenant Cagnac.Partie en 3 colonnes, la reconnaissance a pu pénétrer facilement dans la tranchée de 1ere ligne, les réseaux ayant été complétement détuits par nos crapouillots.La tranchée était inoccupée et des grenades furent jetées dans les abris.Les sentinelles allemandes après avoir tiré quelques coups de fusil s'étaient retirées dans leur tranchée de soutien.Le sous-lieutenant Cagnac voyant que l'ennemi s'enfuyait, donna l'ordre de rentrer après avoir passé 6 ou 7mn à explorer la tranchée où il ne trouva aucun renseignement utile.Pertes 1 homme tué dans la colonne de gauche et 2 blessés par éclats d'obus de 75.Il est a noté que les allemands n'ont pas déclanché de tir de barrage.
Divers : Dans la nuit du 23 au 24, le 105°RI relève un Btln du 408 sur le front de C-Nord.Le Btln relevé vient à Cuise-Lamotte.

Journée du 24 Mai 1916:
25° division: Un prisonnier du 69° Rgt boche a été fait cette nuit avant de la tranchée Riviere.Un sergent du 1°Zouaves a disparu au cours d'une patrouille.Pertes 1 tué, 14 blessés, 1 disparu.
26° division: 51° Bri dans la nuit du 24 au 25 le Btln de Bpuchaud du 105° relève à C2 un Btln du 408°.Les deux sections de mitrailleuses du 105° qui occupe le réduit d'Ollencourt sont relevées par deux sections de mitrailleuses du 139° et après relève rejoignent leur Btln ainsi que les deux autres sections de la Cie stationnée à Choisy.Elles vont cantonner avec leur Btln au carrefour de l'Etoile (parc d'Offémont). 52°Bri rien à signaler.
120° division:
Activité française 
I) Physionomie général : Journée calme marquée toutefois par une assez grande activité de l'artillerie ennemie, à la fin de la journée du 23.
II) Faits saillants de la journée : Dans la soirée de hier, bombardement violent et réciproque dans le CR des Peupliers, de 16h30 à 19h30.Le CR Bouval a rendu compte que le 23 mai à 20h10, un feu fut aperçu dans les lignes allemandes à la lisière Sud du bois de la ferme St-Vio.(?).Ce feu donna d'abondantes fumées.Des dispositions d'alerte furent prises, et un tir demandé à l'artillerie, en prévison d'émission de gaz, sur ces renseignements fournis par téléphone du 16°RI.Mais les renseignements fournis hier soir par les CR Bouval et Ste-Léocade cocordaient pour affirmer qu'aucune émission de gaz n'avait été en préparation, et que la fumée parue suspecte sentait la paille brulée.
III) Infanterie : Rien à signaler.
IV) Artillerie : Principaux tirs : 1°) de campagne.Le CR de Ste-Léocade a demandé à la 13°Bri un tir de représailles sur les 1eres lignes ennemies de 16h30 à 19h30 en face du 86°RI. 2°) de tranchée.Les 58T du CR Bouval ont tirés 4 obus sur la ferme St-Victor.Les 58T du CR Peupliers ont tirés ? obus sur les 1eres lignes ennemies.Les 58T du CR Libertrud ont tirés 29 obus sur les 1eres lignes ennemies.
Rafale de 75 obus de 90 vers 127.Entre 14h00 et 18h00, riposte notre artillerie de tous calibres au bombardement allemand sur le CR Touvent. Dans la nuit rafales de 75 sur des travailleurs allemands entendus au saillant Ouest.
V) Travaux : Réfection des tranchées et boyaux endommagés par les mines et les pluies.
VI) Divers : Relève d'un Btln du 408 sur le front par un Btln du 105°.
VII) Pertes : 86°RI 1 tué et 3 blessés (dans le CR des Peupliers D2), 409°RI 2 tués par obus et 4 blessés.
Activité allemande 
I) Infanterie : Nombreuses grenades à fusil dans le CR de Bonval.Tiraillerie toute la nuit.
II) Artillerie : Active dans la zone d'Offémont, il a été difficile de compter les obus de tout calibres (77, 105, 150) qui sont tombés en assez grand nombre sur le secteur du 409° surtout entre 16h00 et 18h00.Les principaux tirs ont été dirigés sur le Jambon et le ravin de la Bombe.Le saillant Betan a reçu en outre 11 torpilles et 64 grenades.Il y a eu deux éboulements d'abris au CR des Bouleaux.
La zone d'Attichy a reçu 259 obus (123 sur le CR des Peupliers, 83 sur Libertud, 6 obus (peut être du 210, mais la chose n'est pas confirmée?) sur Ste-Léocade).En outre 314 torpilles et 258 grenades sur les Peupliers et les grottes de Bonval et les 1eres lignes de Libertud, Ste-Léocade, Bonval.
III) Aviation : Des avions ont survolés nos lignes à 04h50.
IV) Travaux ennemis : Les allemands ont renforcé leur réseau avec du réseaux Brun devant le CR de Ste-Léocade.Ils ont essayé de poser des piquets dans la direction des arbres de Toulvent.Notre tir a fait cesser le travail.
V) Divers : Une nouvelle pièce dont les projectiles à faible vitesse initiale, semblent avoir leur point d'origine 200m N. de la ferme Touvent, proximité de la route Touvent à Tracy.A tiré de de 00h20 à 00h30  plusieurs rafales de dix coups successifs.

Journée du 25 Mai 1916:
25° division: Tirs de mitrailleuses entre 22h00 et 24h00 au sous-secteur de Confrécourt sur des travailleurs ennemis des PP.La relève du u 1°Btln du 16° par le 3°Chasseurs a eu lieu sans incident.Pertes 1 blessé du 3°Chasseurs CR de Hautebraye.
26° division: 51°Bri dans la nuit du 25 au 26, le Btln de la Pomélie relève dans le CR de B4 le Btln Nicolas. 52°Bri rien à signaler.
120° division: 
Activité française 
I) Physionomie général : Nuit et journée calmes.
II) Faits saillants de la journée : Néant.
III) Infanterie : Quelques coups de fusil pendant la nuit dans le CR Touvent.
IV) Artillerie : Activité faible (une vingtaine d'obus sur la ligne des arbres de Touvent).L'artillerie de tranchée n'a tiré que 11 bombes dans la zone d'Offémont, 42 dans la zone d'Attichy. 
V) Travaux : Réparation des tranchées et boyaux endommagés par les torpilles des deux derniers jours.
VI) Divers : Relève de 2 Btlns du 408° par le 105°.
Activité allemande 
I) Infanterie : Rien à signaler.
II) Artillerie : Activité moyenne. CR Vannier 36/77 sur le ravin de la Bombe, 40/105 sur la tranchée Boblet et 16 torpilles autour du Jambon.CR des Bouleaux 37/77, 12/150, CR de Touvent 15/150, 5 torpilles, CR Libertud 20/150, 66/77, CR Ste-Léocade 32/105, 22/77, CR de Bonval 12/150.En outre 46 torpilles.Les allemands ont essayé de démolir l'observatoire de Ste-Léocade (courant d'air), et les abris qui l'avoisinent (pas de dégât, 17/150).
Aviation : Néant.
Travaux ennemis : Entendu sous la sape 1 (Jambon) qui sert d'abri à une demi-section des bruits de travaux et la chutte à terre d'objets lourds, le 24 mai à 02h00.
Divers : De l'observatoire du courant d'air, on a vu des signaux triangulaires noirs situés à l'O. et à l'E. de la ferme Tiolet.Dans la matinée du 25, sonneries françaises par les trompettes allemandes direction de Touvent. 

Journée du 26 Mai 1916:
25° division: Grande activité de l'artillerie ennemie.Pertes le sous-lieutenant Ravier du 98° est blessé d'un éclat de mine à la cuisse, 1 tué, 2 blessés aux Tirailleurs.Un accident par éclatement prématuré d'une grenade aux pelotons d'intruction, le capitaine Lebesgue du 1°Zouaves et l'Adjudant Roques du 98° sont griévement blessés, 1 caporal du 98° est tué, 1 caporal du 1° Zouaves est blessé.Le capitaine et l'adjudant succombent à leurs blessures.
26° division: 51°Bri sans changement. 52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée calme.Activité nulle de l'infanterie.Activité modérée de l'artillerie.
Artillerie française : Activité faible (à 12h30, 30/75 sur les tranchées allemandes en face du Jambon).L'AT a été un peu plus active : une trentaine de torpilles sur les points 87-95 et le saillant 2.113 bombes sur les 1eres lignes allemandes en face de la zone d'Attichy.
Artillerie allemande : 52/77 et 6/105 sur le ravin de la Bombe et la tranchée des Tirailleurs.Une quarantaine de 105 sur la tranchée Lebras et le boyau Kléber.Quelques obus sur la porte de Soissons qui ont déterminé un incendie dans un dépôt du génie.76 torpilles sur le Jambon (1 abri en parti démoli) et la tranchée des Tirailleurs, 19 sur la tranchée Kléber.Dans la zone d'Attichy une centaine de 77 dans les CR de Libertrud et Ste-Léocade.Une quarantaine de 150 dans la direction des Bies (coups observés par le CR de Libertrud).30 torpilles sur la tranchée Cousin.En outre 200 grenades rirées depuis la ferme St-Victor.
Aviation : Néant.
Pertes : Néant.
Divers : Relève du Btln de 1ere ligne par le Btln de réserve au CR Vannier et au CR des Peupliers.Relève effectuée sans incident.

Journée du 27 Mai 1916:
25° division: L'emplacement du canon de 58 au boyau Lesigne sous-secteur Confrécourt a été complétement bouleversé.Pertes 1 bessé 98°RI.
26° division: 51°Bri sans changement. 52°Bri rien à signaler.
120° division:
Physionomie général : Nuit et journée calmes.
Faits saillants de la journée : Rien à signaler sauf une certaine activité des engins de tranchée.
Artillerie française : Peu active, tirs de rélage sur la corne de la tranchée 5 et le rentrant de la tranchée 33.Nombreuses torpilles sur le point 87 et le saillant 2.69 lancées des Peupliers, 75 de Libertud, 20 de Bonval.
Artillerie allemande : Activité moyenne de l'AC dans la zone d'Offémont (134/77, 35/105, 65/150).Les points atteints ont été surtout le ravin de la Bombe, la tranchée Sigonnet, le Jambon et ses abords.Le saillant Jambon et la tranchée des Tirailleurs ont reçu entre autre 89 torpille et la 1ere ligne du CR de Touvent 28 torpilles.Dans la zone d'Attichy , le CR des Peupliers (21/77) et le CR de Ste-Léocade (48/105, 85/77) ont été seuls un peu canonnés.Par contre, il y a eu 136 torpilles sur le CR des Peupliers, 20 sur le CR de Libertrud, 22 sur le CR Ste-Léocade.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes :  409°RI 5 blessés (porte de Soissons), 2 blessés (CR des Bouleaux), 408°RI 12 blessé.
Divers : Relève d'un Btln du 38° à Bonval, par le 2°Btln du 38°.Deux drachens allemands en l'air, l'un à l'Est de Tiollet, l'autre dans la direction du point 129.Bruits de travaux (coups de pioche, à partir de 22h00) entendus depuis l'observatoire des Tirailleurs.

Journée du 28 Mai 1916:
25° division: Journée calme; Pertes 3 tués et 8 blessés. 
26° division: 51°Bri Activité assez grande de l'artillerie ennemie sur Quennevières-Sud, en outre celui-ci ayant pratiqué des brêches dans son réseau en face de la jonction C2-C3.La garnison de Quennevières-Sud reste alertée pendant la nuit pour parer à un coup de main de l'ennemi qui finalement ne fait aucune tentative. 52°Bri rien à signaler.
120° division:
Physionomie général : Nuit et journée relativement calmes.
Faits saillants de la journée : Rien à signaler.
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Activité faible, vérification des hausses, réglage sur la ferme St-Victor et une mitrailleuse qui tire sur nos avions.Activité fable également de l'artillerie de tranchée 40 bombes sur le saillant 2 et les points 93-95.6 torpilles lancées sur les 1eres lignes en face du CR Libertrud.6 torpilles sur la ferme St-Victor.
Pertes : 409°RI 1 tué et 2 blessés par éclats de grenades au CR Vannier.
Travaux : Continuation des travaux en cours, construction d'abris.
Artillerie allemande : Principaux tirs la ferme Ecafant a reçu 250/77, le ravin de la Bombe 25/105 et 26/150, le saillant Jambon 179 torpilles, pas de dégâts sérieux, la tranchée Lebras 38 torpilles.Beaucoup moins d'activité dans la zone d'Attichy qui n'a reçu que 21 torpilles (CR des Peupliers), 24/77 (CR de Ste-Léocade), 20/150 (CR de Bonval).
Aviation : Deux avions ont survolés nos lignes, l'un d'eux a été pris en chasse.
Divers : Une de nos torpilles a incendié un abri boche.Des patrouilles sorties en face du Jambon ont été chassées à coups de grenades et de fusil.

Journée du 29 Mai 1916:
25° division: Journée calme.Un canon de 58 est mis hors de combat par un obus ennemis.Pertes 15 blessés.
26° division: 51°Bri dans la nuit du29 au 30 le Btln Castéran du 105° relève dans le CR de Quennevières-Sud le Btln de Bouchaud (105°).Une note du CQG prescrit de réduire les Btlns à 3 Cies, en outre on leur adjoint définitivement une Cie de Mitrailleuses.La 4eme Cie de chaque Btln servira à constituer dans chaque division, un dépôt divisionnaire, servant de réserve destinée à maintenir continuellement l'effectif des Cies des régiments à 200 hommes.Cette mesure est une conséquence de l'adoption du fusil mitrailleur et du renforcement du Rgt en Cie de Mit, dispositions qui augmentent considérablement la puissance de feu.L'ordre d'exécution sera donné ultérieurement. 52°Bri rien à signaler.
120° division: Journée calme marquée toutefois par un assez violent bombardement du CR des Peupliers par obus et torpilles.
Artillerie française : Activité moyenne de l'artillerie de campagne.Tirs de 75 vers 03h30 au N-O. de la ferme des Loges.Vérification de hausse et réglage sur la ferme St-Victor.Artillerie de tranchées 21 bombes PM et 4 GM sur saillant 2 et les points 93-95.Tir sur les abords de la ferme St-Victor.70 bombes lancées des Peupliers, 24 de Libertrud.
Artillerie allemande : Principaux tirs 15/105 sur le ravin de la Bombe, 45 torpilles, 63/77, 45/105 sur le Jambon et la tranchée Sigonnet.Quelques obus de 77 et 105 sur la ferme Ecafant.Nombreuses torpilles (158) sur les 1eres lignes du CrR de Touvent.Le CR des Peupliers a été assez violemment bombardé  : 152 obus de tous calibres et 104 torpilles.Le CR de Libertrud a reçu 50/150, 97/77 et 50 torpilles.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : 86°RI 2 blessés, 38°RI 1 blessé par accident, 409°RI 1 tué par éclat de torpille, 1 blessé par éclat de grenades.
Aviation : Rien à signaler.
Divers : Rien à signaler.

Journée du 30 Mai 1916:
25° division: Bombardement de nos 1eres lignes par torpilles.Pertes 3 blessés. 
26° division:  50°Bri sans changement. 52°Bri rien à signaler.
120° division: 
Physionomie général : Nuit et journée calmes.
Faits saillants de la journée : Rien à signaler.
Artillerie : Activité faible de notre artillerie de campagne, un peu plus grande de notre artillerie de tranchée (56 bombes tirées sur les points 81-85-93-95).26 bombes tirées du CR des Peupliers, 35 de Libertrud, 42 de Bonval.
Artillerie allemande : Activité moyenne, le CR Vannier a reçu 66/77, 35/105 et 20/150.Le CR des Bouleaux a reçu 54/77, 34/88.Le CR de Touvent 25 torpilles.La zone d'Attichy a été peu canonné, le CR de Libertrud a reçu 40/105, 4/77.Le CR de Ste-Léocade 30/77.Le CR de Bonval 24/77.16 torpilles sur les 1eres lignes des Peupliers, 4 sur les 1eres lignes de Bonval.
Pertes : Néant.
Travaux :  Entretien et aménagement des tranchées.Continuation des travaux de l'organisation de la nouvelle ligne de résistance.Piquetage de la nouvelle ligne dans le CR de Bonval.
Divers : Rien de particulier, un drachen dans la région de Tiolet.

Journée du 31 Mai 1916:
25° division: Journée assez calme.Vers 20h00, la tranchée à cheval sur la tranchée Moreau et Guillemin a été bouleversé sur une longueur de 200m.Un abri de 1ere ligne a été écrasé par une mine.Cet abri contenait 10 hommes dont un sergent, 7 sont tués.Pertes 11 tués dont 2 sergents et 6 blessés.
26° division:  51°Bri l'ennemi ayant montré pendant quelques jours une assez grande activité avec ses lance-torpilles sur le sous-secteur de Quennevières, le Colonel Cdt la Bri prescrit un tir de concentration de deux Bies de 75 et de canons de tranchée sur la partie des lignes allemandes situé en face du secteur de Quennevières-Sud (ordre de Bri N°757).Le tir s'effectue dans les conditions prévues entre 19h50 et 22h00 et bouleverse les organisations ennemies sur les points visées. 52°Bri rien à signaler.
120° division:
Activité française
Physionomie général : Journée très calme.
Faits saillants de la journée : Rien à signaler.
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : de campagne réglage de 75 sur emplacement de minen à l'Est de 375, sur la ferme St-Victor.6 coups de 75 ont été tirés à 00h10 sur des travailleurs entre 95 et 97.25 obus de 75 ont été tirés de 14h00 à 17h20 devant la zone du CR de Touvent.
De tranchée 61 bombes lancées des Peupliers, 56 de Libertrud, 39 de Ste-Léocade et de Bonval.Grenades 103 et 30 feuillettes sur saillant 2.
Travaux : Continuation normale  du plan des travaux. 
Divers : Néant.
Pertes : 409°RI 3 blessés par éclats de grenades.
Activité allemande
Infanterie : CR Touvent.Fusillade assez vive sur la gauche du secteur du PA Desortines.
Artillerie : Principaux tirs 77 sur saillant Jambon, tranchée Sigonnet, carrière Ecafant et ferme Ecafant, centre Massias, centre Muselli ; 105 sur le centre Muselli, le ravin de la Bombe, la tranchée Lebras ; 150 sur le centre Massias et le ravin de la Bombe, torpilles sur saillant Jambon et tranchée Lebras.Tableau des coups.
Travaux : CR de Ste-Léocade, un nouveau résau est entamé en avant de la 1ere ligne ennemie.CR des Bouleaux, tentatives de pose de fil de fer entre 85 et 87, vers 95 et 97 enrayée par nos tirs.
Aviation : CR Touvent, à 09h00 un avion allemand a été aperçu venant de l'Ouest se dirigeant vers le Sud, après avoir fait un crochet s'est dirigé vers le Nord-Ouest.
Divers : Bruits de voitures entre 21h00 et 23h00 entre Puisieux et Moulin-sous-Touvent.CR Bouleaux, vers 00h30 roulement prolongé de voitures vers Touvent.CR Touvent, roulement de voitures vers Touvent et bruit d'un train vers Puiseux entre 22h00 et 24h00.Beaucoup de fusées ont été lancées entre 00h00 et 02h00.