Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 16 Décembre 1917:
25° division: Rien d'annoté jusqu'au 18 décembre.
26° division: Pas d'annotation jusqu'au 19 décembre.
120° division: Visite du général Pétain commandant en chef sui se fait présenter les officiers, les sous-officiers et soldats ayant les plus belles citations.

Journée du 17 Décembre 1917:
25° division: 
26° division
120° division: Repos.


Journée du 18 Décembre 1917:
25° division: Journée assez calme mais bombardement assez violent du CR Hassoule.
Pertes : 16°RI 1 blessé au cours de la relève, 105°RI 1 blessé.
Relève du 40°BCP par le 3°Btln du 16°RI dans le CR Village.Le 1°Btln du 16°RI vient en réserve.
26° division: 
120° division: Repos.

Journée du 19 Décembre 1917:
25° division: Journée assez agitée dans le sous-secteur des Rousses.A 15h45 et 16h00, le barrage demandé par le CR Hassoule, à la suite d'une démonstration ennemie sur le secteur de la DI de gauche (33°).Bombardements violents sur les PC et le ravin des Rousses.Nuit calme.Artillerie ennemie très active surtout pendant l'après-midi.
Pertes : 16°RI 1 blessé léger, 1°Gr. 23°RAC 1 officier blessé.  
26° division:
120° division: Repos.

Journée du 20 Décembre 1917:
25° division: Matinée calme.Pendant l'après-midi tir continu de minens et obus sur le CR Hassoule.Nuit assez agitée dans le sous-secteur des Rousses.Nuit assez agitée.Tir d'obus toxiques entre 02h00 et 04h00 sur la région des PC et batteries.
Pertes : 98°RI 1 tué caserne Marceau.
26° division: Réception de l'ordre de relève par la 120°DI (ordre générale d'opérations N°331 du 13°CA en date du 19 décembre).
La division ira stationner dans la zone de Laheycourt - Revigny et continuera à dépendre du 13°CA sauf en ce qui concerne son emploi.
120° division: Repos.

Journée du 21 Décembre 1917:
25° division: L'après-midi du 21 est très agitée dans le secteur des Rousses.Nuit calme jusqu'à 06h00.A 06h55 bombardement intense, puis attaque repoussé par le Btln Grapin sur le CR Hassoule (4 groupes ennemis plus de 100 hommes).
Matinée du 22 agitée.Aviation ennemie très active.
Pertes 16°RI pendant l'attaque 2 tués et 13 blessés dont 1 sergent.En plus 1 blessé non évacué au CR Village.
26° division: Les éléments du CID à la disposition du Génie à Formon, Camp Prevost, camp Marquet, Aubréville et Auzéville rejoignent le CID à Passavant.
120° division: La 120° Division est appelée à relever la 26°DI dans le secteur de Grange-le-Comte et passée aux ordres du 13°CA.
Les mouvements de font par voie de terre.
En conséquence : l'EM, la CHR, 2 bataillons du 86°, 1 bataillon du 38° et le génie font mouvement par voie de terre et vont cantonner :
EM, CHR, 1 Btln du 86° à Foucaucourt, 1 Btln du 86° à Evres, 1 Btln du 38° et 2 Cies de génie à Triaucourt.

Journée du 22 Décembre 1917:
25° division: Assez calme.Cependant vers 02h15, sans préparation d'artillerie, l'infanterie ennemie essaie d'aborder nos lignes vers la barricade.L'ennemi est repoussé après un combat à la grenade.L'artillerie ennemie reste très active.
Pertes : 16°RI 3 blessés.En outre 2 tués et 6 blessés pendant l'attaque.
La Cie du 98° détachée au Fort de Vaux est remplacée par la Cie de réserve du CR Fort.
26° division: Le personnel de l'escadron divisionnaire détaché au CID rejoint son unité.
L'Etat-Major, les 1° et 2°Btln du 139° vont cantonner provisoirement à Thiaucourt, le 3° du même Rgt à Vaubecourt.Ils y restent jusqu'au 23.
120° division: Les éléments ayant fait mouvement le 21 vont dans la zone de Clermont-en-Argonne.
Le CID va de Contrisson à Villotte-devant-Louppy

Journée du 23 Décembre 1917:
25° division:  Journée agitée.Tirs continuels de harcèlement ennemi.Grande agitation à partir de 02h00.Vers 03h00 un coup de main ennemi sur la barricade est repoussé.A deux reprises (02h15, 02h55) bombardements intenses suivis d'attaques.La 1ere fois seulement, un groupe ennemi a pu s'approcher de nos tranchées du Verger.Immédiatement dispersé, il a du subir de fortes pertes du fait de nos barrages d'artillerie et de mitrailleuses.
Aviation active de part et d'autre.Un avion tiré par nos mitrailleuses a semblé atteint.
Pertes : 16°RI 1 officier sous-lieutenant Giroud et 2 soldats tués, 9 soldats blessés plus 4 non évacués, 5 pieds gelés ; 98°RI 1 officier blessé lieutenant Steilmeledi et 1 sergent tué reconnaissance de secteur ; 232°RAC 1 tué et 2 blessés.
Relève du Btln Trillon (16°RI) par le Btln Taulier du 98°RI à Montmorency.
26° division: Le CID fait mouvement de Passavant à Villotte-devant-Louppy.
120° division: L'EM du Parc, la SMI et la Cie 8/22 vont cantonner à Evres.Dans la nuit du 23 au 24, les 2 bataillons du 86° et le bataillon du 38° amenés à pied d'œuvre le 22 relèvent en première ligne 3 bataillons de la 26°DI.Le CID va de Villotte-devant-Louppy à Passavant. 

Journée du 24 Décembre 1917:
25° division: Journée assez agitée jusqu'à 16h00, puis tranquillité contrastant avec l'agitation habituelle.Dans la matinée, tir de minen sur le CR Hassoule.Activité des 2 aviations.
Le Btln Taulier du 98° relève dans le CR Hassoule le Btln Grapin du 16°RI
26° division: Le général de division Toulorge prend le commandement de la 26°DI.
Le 92°RI sauf le 3°Btln quitte le secteur pour la zone des camps.Son Etat-Major cantonne à Clermont, le 2°Btln du 121° opère de même.
Le 139°RI vient stationner définitivement : l'Etat-Major et le 1°Btln à Laimont, le 2° à Neuville-sur-Orne, le 3° à Bussy-la-Côte.
LE CID s'installe à Contrisson.
120° division: L'EM, la CHR et 2 Btlns du 38° et 1 Btln du 86° font mouvement et vont cantonner :
EM, CHR, 1 Btln du 38° à Triaucourt, 1 Btln du 38° à Evres, 1 Btln du 86° à Foucaucourt.
Le Parc d'artillerie vient dans la zone des camps.

Journée du 25 Décembre 1917:
25° division: Assez calme jusqu'à 08h00.Puis bombardement extrêmement violent dans le CR Hassoule et le CR Village.Barrage français déclenché vers 15h00 par fusée ennemie.Tirs à obus spéciaux dans la matinée sur les batteries.
Relève de l'EM Colombat par l'EM Gaube.Relève du Btln Leduc du 16°RI par le Btln Lyet du 98°.
Pertes : 98°RI 9 tués (dont 2 sous-officiers) et 5 blessés, 16°RI 3 tués (pendant la relève), 232°RAC 1 tué, 36°RAC (AT) 1 blessé.
26° division: Le 92°RI sauf le 3°Btln vient cantonner provisoirement à Triaucourt et B(V?)aubecourt, le 2°Btln du 121° vient également à Triaucourt, où il reste 48 heures.
Envoi d'une directive (N°14/G) sur l'emploi du temps pendant la période de repos.
120° division: Les éléments d'infanterie ayant fait mouvement viennent le 24 dans la zone des camps.Les éléments sanitaires viennent stationner à Evres.

Journée du 26 Décembre 1917:
25° division: Très agité dans l'après-midi du 26.Deux attaques ennemis ont été repoussées à 09h00 et 14h30 dans la région Hassoule.
Au PA Château, l'infanterie française fait refluer par son tir 60 allemands essayant de déboucher de la tranchée de la Chartoune.
A 14h30, elle subit au CR Hassoule une violente attaque ennemie (environ 2 Btlns précédé de flammenwerfer) et rétablit la situation par une vigoureuse contre-attaque.Activité des avions ennemis qui mitraillent nos tranchées pendant l'attaque.
Pertes : 105°RI 1 évacué pour intoxication ; 98°RI 17 tués dont 1 officier (lieutenant Harlet), 43 blessés dont 2 officiers, 62 disparus dont 1 officier (un certain nombre de disparus sont présumés ensevelis dans des abris effondrés).
26° division: Le QG quitte Grange-le-Comté pour Triaucourt, où il stationne 24 heures, avec le détachement télégraphique et l'ID.
Le 92° cantonne définitivement à Villotte-devant-Louppy.
Le PAD/26 est à Vaubecourt et le génie à Courcelles - Clermont - Auzéville.
120° division: L' escadron va de Louppy-le-Château à Eclairs (Eclairés ?).
Les éléments sanitaires vont Ambulance 203 à Beauchamp, Ambulance 2/13 au camp du Raton, GBD camp Besnier.
Dans la nuit du 26 au 27, les éléments d'infanterie amenés à pied d'œuvre le 25 relèvent en première ligne les éléments correspondants de la 26°DI.

Journée du 27 Décembre 1917:
25° division: Assez calme jusqu'à 15h30 puis bombardement réciproque.Pendant la nuit un groupe ennemi vers 22h30 est aperçu devant le saillant du Verger.Le barrage est demandé par l'infanterie.L'ennemi riposte par des obus à gaz sur le CR Hassoule.
Pertes : 105°RI 1 blessé, 98°RI 2 blessés et 2 évacués (pieds gelés).
Au cours de l'attaque du 26, une dizaine de cadavres ennemis sont restés dans nos lignes.
26° division: Le général de division visite les cantonnements de Villotte et de Louppy-le-Château.
Le QG de l'ID et le détachement télégraphique cantonnent définitivement à Laheycourt.Le 3°Btln du 82°RI (92°?) quitte le secteur pour la zone des camps, ainsi que le 3°Btln du 121°RI.Le 1°Btln de ce dernier régiment vient à Auzecourt, son Etat-Major s'installe provisoirement à Clermont.Le PAD/26 cantonne définitivement à Couvonges.Le génie fait étape sur Vaubecourt.L'escadron divisionnaire s'installe à Louppy-le-Château.Le CVAD et l'Intendance s'arrêtent avec le GBD et annexes du Service de Santé à Triaucourt pour 24 heures.
120° division: Le général commandant la 120°DI prend à 09h00 le commandement du secteur à Grangé-le-Comte.
Physionnomie générale : Très calme.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Peu active.Quelques rafales de 75 sur les premières lignes ennemies.
Aviation : Aucune activité..
Travaux : Réfection de la tranchée de Redan et pose de réseaux devant cette tranchée.Aménagement des boyaux dans le CR Bassenne.Pose de réseaux autour des PP Nevers et Bourges.Approfondissement de la paralléle Couffinal de la tranchée Bourgoing.
Pertes : Néant
Mouvements : Relève du II°/121° par le II°/38° au CR des Allieux et du III°/121° par le III°/38° comme bataillon de réserve, sans incident.
Relève du I°/92° par le III°/86° au CA du Bois Noir, sans incident.
Divers : Forte fumée à l'arrière de la tranchée Pola.A 20h00 roulement de Decauville dans le bois Cheppy et le bois des Rossignols.Bruits de voiture dans Cheppy, le bois de Cheppy et Varennes. 
Activité allemande
Infanterie : Rafales de mitrailleuses la nuit sur les pistes et boyaux.Quelques grenades à fusil sur le croupillon de la Cigalerie.Ferme.
16 bombes à ailettes sur la tranchée 12bis.3 minens sur PP Bureau.
Circulation d'isolés assez active sur les pistes en face du sous-secteur Vauquois.
Artillerie : Quelques tirs de réglage et de harcèlement par 77, 105 et 150.126 obus en tout.
Aviation : 3 avions.
Mines : Rien à signaler.
Travaux : Transport de matériel et groupes de travailleurs assez importants au bois 2B2 et au bois de la Barrette.
Le 408° fait mouvement et vient :
EM, CHR, 1 Btln à Foucaucourt, 1 Btln du 38° à Evres, 1 Btln à Vaubécourt.
 
Journée du 28 Décembre 1917:
25° division: Journée et nuit assez calme.Vers 16h00, un boche armé de grenades essaie d'aborder nos lignes devant la Cie du centre du CR Village.Ayant refusé de se rendre, il est tué à coups de fusil et son corps est ramené dans nos lignes.
Pertes : 98°RI 1 blessé au Btln de réserve.
26° division: Le général de division visite les cantonnements de Laimont, Neuville, Bussy-la-Côte, Contrisson et Couvonges.
Le 3°Btln du 92° cantonne provisoirement à Vaubecourt, le 121° à Triaucourt-Vaubecourt.Le génie s'installe définitivement à Mussey, l'Intendance et le CVAD à Brabant-le-Roi.La santé cantonne à Noyers pour 24 heures.
120° division: Les mouvements de relève étant terminés les stationnement est le suivant :
QG et détachement télégraphique Grangé-le-Comte, EM ID Bertramé
38°RI (sous-secteur de la Buanthe) PC Micheler, 86°RI (sous-secteur de Vauquois) PC Forimont, 408°RI EM et CHR camp Riboulleau, 1 bataillon camp Marquet, 1 bataillon camp Besnier, 1 Btln EM et 2 Cies Clermont et 2 Cies camp Bondet.
CID Passavant
Cavalier Eclairés
Artillerie EM AD/120 Grangé-le-Comte, EM du PA camp Bange, SMI camp Malleray, EMR (armes automatiques) Brizeaux.Pour mémoire l'ACD/120 et la SMA restent dans la zone de Laheycourt
Génie Cie 26/3 et Cie 26/56 mines de Vauquois, Cie 8/22 Auzéville
Intendance CVAD et GE Clermont et camp Le Prévost, RVF et TB Aubercy
Santé GBD camp Besnier, Ambulance 2/13 camp du Raton, Ambulance 203 Gr. C SHOS SSA Ferme Beauchamps Clermont
TC de toutes les unités camp Riboulleau, TR de toutes les unités camp Hague
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler
Artillerie : Tirs sur des travailleurs.
Aviation : Nulle.
Travaux : Continuation des travaux en cours.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Nombreuses rafales de mitrailleuses.Quelques minens sur les tranchées Lyon et PP Barberon.Bombes à ailettes sur PP Legendre.
Artillerie : Activité faible.Tirs de harcèlement sur les boyaux de communications et le Bois Noir.Quelques 77 sur tranchée Aurillac et boyau Czernovitz.
Aviation : Le 29 à 11h00, 3 avions survolent nos lignes.
Travaux : L'ennemi pose des réseaux au point 7131.Il continue à travailler à la confection d'un réseau dans le ravin de Chambronne (Chambrogne ?).

Journée du 29 Décembre 1917:
25° division: Calme, assez grande activité de l'artillerie sur les batteries.La 5°Cie du 105°RI disperse une reconnaissance qui s'approchait de nos lignes et fait son chef prisonnier (1 officier du 32°Rgt Saxon non blessé).
Pertes : 98°RI 2 évacués pour pieds gelés.
26° division: Le 3°Btln du 92° s'installe définitivement à Louppy-le-Château, l'Etat-Major du 121° à Maison-du-Val le 2°Btln à Laheycourt et le 3° à Noyers, le Service de Santé à Andernay.Tous les éléments ont terminés le mouvement.
La note 41/G de la DI réorganise le programme d'instruction du CID.
120° division:
Physionnomie générale : Très calme.
Activité française 
Infanterie :  Rien à signaler.
Artillerie : Tirs sur des travailleurs du ruisseau de Chanibronne (Chambrogne ? carte) posant les fils de fer.Consommation 49 explosifs.
Aviation : Activité nulle.
Travaux : Pose de réseaux devant les PP Montluçon, Livoireau, Borges, Nevers et Cosne.Achèvement de la tranchée Maurice Masson.Approfondissement et élargissement de la parallèle Couffinal, des boyaux Bourgoin et Lizet.Réfection des tranchées 14 et 12bis. Prolongement de la tranchée nouvelle au CR Mamelon-Blanc.
Mines : 2 camouflets sur Vauquois-Centre devant PP8 et 11 à 05h00.
Pertes : Néant
Activité allemande 
Infanterie : Rafales de mitrailleuses pendant la nuit.6 minens sur la tranchées de Lyon et 3 minens toxiques sur le PP Barberon.7 bombes à ailettes sur le PP Legendre.
Artillerie : Assez faible nen tout 191 obus 45/77, 116/105 et 30/150. 
Tirs principaux sur les tranchées 4 et Aurillac, le bois Czernovitz.Quelques tirs de harcèlement sur le bois Noir et les boyaux.
Travaux : L'ennemi continu à travailler devant la région Ravin de Chambronne, bois 232, confection d'un réseau, transport de planches.

Journée du 30 Décembre 1917:
25° division: Journée et nuit calme.Dans la soirée du 30, tir des 2 artilleries.Une patrouille allemande s'étant approchée de nos guetteurs entre la tranchée du Calvaire et le Ruisseau est dispersée par nos tirs de FM et un prisonnier du 23°Rgt d'Ersatz reste entre nos mains.
Pertes : 98°RI 3 évacués pour pieds gelés, 105°RI 1 blessé léger non évacué.
Le Btln Trillon (16°RI) a relevé le Btln Casteran (105°RI) dans le CR Plume.Le Btln Casteran a remplacé à Montmorency le Btln Le Gouas (98°) qui est allé à Marceau.
26° division: Le général de division visite les cantonnements de Laheycourt, Auzecourt, Noyers et Mussey.
Conformément à la note 14/G du 25 décembre, les premières journées de repos sont consacrées à la détente physique et morale de la troupe, pour tous les chefs, la préoccupation constante d'améliorer l'alimentation et l'installation, souvent médiocre des camps.
120° division:
Physionnomie générale : Artillerie allemande plus active.Embuscade tendue par l'ennemi au PP Dufant dans la soirée du 29.
Activité française 
Infanterie : Tir de FM sur une patrouille allemande vers le pont 7206.
Artillerie : Peu active.Exercices de liaison par fusée le 29 au soir, au CR Bassenne.Tirs sur le V de Vauquois et le bois de Cheppy.
Aviation : Rien à signaler.
Travaux : Poses de défenses accessoires et approfondissement des tranchées.
Mines : A 05h05 camouflet à Vauquois.
Pertes : Génie 1 sergent et  1 sapeur intoxiqué (mort), 86°RI sous-lieutenant Bouillon et 1 caporal intoxiqués, 408°RI 1 intoxiqué à la suite du camouflet ennemi de la nuit du 28 au 29.Un homme disparu du 86°RI (au cours de l'emnbuscade du PP Dufant), 1 sergent du 86° blessé par accident.
Divers : Va et vient, par petits groupes, d'allemands armés et équipés allant vers et venant de la butte de Vauquois.
Activité ennemie
Infanterie : Quelques bombes à ailettes sur le PP Halbout et Legendre.Tirs de mitrailleuses la nuit.Vers 18h00, la fraction du 86° destinée à occuper la nuit le PP Dufant est accueillie à coups de grenades et de fusils par une trentaine d'allemands revêtus de blouses blanches.Un de nos hommes a disparu.Le PP est occupé ultérieurement sans combat.
Artillerie : 142 obus sur le sous-secteur de Buanthe.Tirs principaux sur les boyaux de la Sorce et du Moulin, dans le ravin Bertramé et des Peupliers.167 obus sur le sous-secteur Vauquois.Tirs principaux sur le croupillon, le bois Noir et le boyau Couffinal, la Branière et l'ouvrage Moisan.
Aviation : 4 avions.
Mitrailleuses :
Travaux : Une trentaine de travailleurs aperçus vers le ruisseau de Chambronne.
Mines : A 05h00 petit mine devant le PP8.

Journée du 31 Décembre 1917:
25° division: Calme.Vers 15h00 tir de barrage français devant CR Hassoule déclenché par fusées ennemis.
Pertes : 98°RI 7 évacués pour pieds gelés, 1 pour maladie, 1 blessé du Btln d'Humières pendant la relève.
Le Btln Casteran (105°) relève le Btln d'Humières (98°) dans le CR Hassoule.Le Btln Saget a relevé le Btln Casteran à Montmorency.Le Btln Grapin (16°) a relevé dans le CR des Ravins le Btln Saget (105°).
26° division: On continu d'exécuter les prescriptions précédentes. 
120° division:
Physionnomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Une patrouille devant le PP Bourges et Cosne pour reconnaître les réseaux et une autre dans le même but entre le PP Livoireau et Ruisseau. 
Artillerie : Tir sur la butte de Vauquois et sur des travailleurs.
Aviation : Activité nulle..
Travaux : Pose de réseaux devant les PP Nevers, Bourges et Cosne, Livoireau.Approfondissement des tranchées.
Mines : Un camouflet à 05h00.
Pertes : 86°RI 1 tué par balle.
Divers : On a aperçu à 5708 des guetteurs armées de carabines.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales habituelles de mitrailleuses la nuit notamment sur la tranchée Faure, les boyaux Ouest et Est.10 bombes et 2 grenades à ailettes sur le secteur.1 minen non éclaté à proximité du PC du PA de la Buanthe.
Artillerie : 78 obus sur le sous-secteur de gauche.Tirs de harcèlement sur le Mamelon Blanc et du CA de l'Aire, sur les abords de Bracieux.
155 obus sur le sous-sceteur de droite, tir systématique de nuit et de jour sur les carrefours, du Rendez-vous de chasse, du Caporal et du Tournant de la mort.Tir sur le CR Bassenne.
Aviation : Quatre avions dont 1 groupe de 3.
Travaux : Travailleurs au ruisseau de Chambronne et au bois 2B2 et en 5307.