Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 16 Juillet 1917:
25° division: Pas d'annotation.
26° division: La Cie du 22°RIT mise à disposition du service forestier par la note 221/G du 6 juillet et maintenue aux travaux des abris MD rentre à Attilly où elle sera à la diposition du service forestier.
Les 2 sections de la CM du 22°RIT à Savy (abris MD) se portent à Villeveque à la disposition du capitaine Cdt la DCA pour assurer la défense contre avions du ballon 41.
Le DD est installé à Mesnil-St-Nicaise, l'AT (116°/53°RAC) va à Harly, l'ambulance 13/13 va à Rouy-le-Grand, l'escadron divisionnaire va à Eaucourt.Relève de la moitié de l'artillerie dans la nuit du 16 au 17.
120° division: Exercice.

Journée du 17 Juillet 1917:
25° division: Pas d'annotation.
26° division: Dans la nuit du 16 au 17 juillet, le 121° relevé se rend à Ham (1 Btln et à Voyennes 5EM, 2 Btlns).
Le général Cdt la 26°DI passe à 10h00 le commandement du secteur au général Cdt la 62°DI.
Le QG, la section télégraphique, l'ID/26 vont à Nesle, le PAD va à Rouy-le-Petit, l'EM du génie et la Cie 13/2 vont à Nesle, SHO, ambulance 3/75, la SSA vont à Rouy-le-Grand.Le CVAD va à Brouchy.
120° division: Exercice.

Journée du 18 Juillet 1917:
25° division: Quelques officiers de l'EM de la division se rendent en auto à Lavoye pour étudier les futurs secteurs de la division (durée d'absence 3 jours).
26° division: Repos.
120° division: Par ordre du général Cdt la II°Armée, le 408°RI et le compagnies du génie 26/3 et 26/56 font mouvement et se porte dans la zone de Condé : le 408°RI à Layoye, les compagnies du génie à Autrecourt.

Journée du 19 Juillet 1917:
25° division: Pas d'annotation jusqu'au 22 juillet.
26° division: Embarquement de la DI aux gares de Ham et de Nesle commencé à 18h00.
120° division: Exercice.

Journée du 20 Juillet 1917:
25° division: 
26° division: Commencement du débarquement aux gares de Gigny-aux-Bois et Chavanges.
120° division: Exercice.

Journée du 21 Juillet 1917:
25° division:
26° division: Fin de l'embarquement de la DI.Le dernier train part à 21h00.Le débarquement se poursuit.
120° division: Le 1°Groupe de l'AD/120 fait mouvement de Lisle-en-Barrois sur Rarécourt, en exécution de la note N°5368 du 18 juillet de la II° Armée.

Journée du 22 Juillet 1917:
25° division: 
26° division: En date du 22 le stationnement de la DI est le suivant :
QG-DI, section télégraphique, EM-ID/26 St-Ouen.
92°RI et 121°RI camp de St-Ouen, 139°RI EM et 1 Btln Corbeil, 1 Btln camp de St-Ouen, 1Btln Breban, DD/26 et Section de discipline Somsois.
2°Esc/3°RCC Chapelaine-sous-Margerie
EM-ACD, 1°Groupe, 116°Bie/53 Margerie-Hancourt, 2°Groupe St-Hutin, 3°Groupe St-Léger-sous-Margerie, PAD/26 Balignicourt et Pars-les-Chavanges.
Cie 13/2, Cie 13/52 Domprot, SP/26 et Cie 13/71 Chapelaine-sous-Margerie.
CVAD/26, RVF/B51 Lignon.
GBD/26, Ambulance 13/13 et 3/75, SSA107 Chapelaine-sous-Margerie.
TC et TR avec leurs unités.
120° division: Le 408°RI (en exécution de l'ordre N°243 du 13°CA) est transporté en automobile dans la zone de la DI à Récicourt (camp de la forêt de Hesses).Il passe aux ordres de la 97°DI pour reler le 303°RI.
L'ambulance 203 et la SHO vont à Ville-sur-Cousances.
Le 1°Groupe du 53°RAC va dans la zone de la 4°DI (DI de la côte 304).

Journée du 23 Juillet 1917:
25° division: Revue des troupes de la division par le général Gouraud.Le colonel Camors reçoit la cravate de commandeur, les capitaines Chanel, Gounond, ?aniel reçoivent la croix de chevalier de la légion d'honneur.
26° division: Repos.
120° division: Les éléments de la DI maintenus dans la zone de Condé font mouvement vers l'avant. 
Le 38°RI va de Rembecourt-aux-Pots sur Lavoye.
Le 86° de Louppy-le-Petit à Waly (1 Btln) et Autrecourt (EM et 2Btlns).
Le DD reste à Condé.
L'escadron va de Varney à Fleury-sur-Aire.
La 117°Bie des Merchines à Fleury-sur-Aire.
Le PAD et l'EMR de Chardogne à Pretz-en-Argonne.
La Cie 8/22 et la SP/120 de Marats à Feury-sur-Aire ainsi que la Cie routière.
Le CVAD de la ferme de Vaudoncourt à Fleury.La RVF à Fleury-sur-Aire.
La SSA à Ville-sur-Cousances.L'ambulance 2/13 à Brocourt.Le GBD de Chardogne à Pretz-en-Argonne.
 
Journée du 24 Juillet 1917:
25° division: Arrivé du capitaine Farge appelé à remplacer le capitaine Chanel.
26° division: La section de discipline va cantonner à la ferme Morevaux.
Le GDB, Ambulance 13/13 et 3/75, SSA107 vont cantonner à Donnement.
La SP va cantonner à Chapelaine. 
120° division: Le QG se transporte :
1°) Le général avec le 1°Echelon à Jubécourt.
2°) Le reste de l'EM et du QG reste à Condé.
Le 38°RI est transporté en camions-autos, EM et 2Btlns et 2Cies au camp des Pommiers, 1 Cie et 1 CM  au camp du Fer à Cheval (zone de la 97°DI).
86°RI transporté en camions-autos, 1 Btln au camp A du bois de Béthelainville,  1 Btln au camp B du bois de Béthelainville, 1 Btln et l'EM à Jubécourt.
La 117°Bie va de Fleury sur Aire au bois de Fouchère.LE PAD/120 de Pretz-en-Argonne au bois St-Pierre.
L'EM de Pretz à Froidos.
Le CVAD de Fleury-sur-Aire à Froidos.

Journée du 25 Juillet 1917:
25° division: Une partie de l'EM part pour Lavoye.
26° division: Le repos est prolongé jusqu'au 25 juillet inclus.
120° division: Le 2°Echelon du QG vient de Condé à Autrecourt.

Journée du 26 Juillet 1917:
25° division: Le QG s'installe à Récicourt.Le Gal Cdt la 25°DI prend à 18h00 le commandement du secteur d'Avocourt (en remplacement du Gal Cdt la 97°DI).
26° division: Continuation de la reconstitution des unités.
120° division: Le Gal Cdt la 120°DI prend à 18h00 prend le commandement de la côte 304 et relève le Gal Cdt la 4°DI.Il va provisoirement installer son QG à Jouy-en-Argonne.Le 2°Echelon du QG vient à Jouy.
Outre les troupes de la 120°DI le général dispose pour assurer les relèves d'une partie des troupes de la 4°DI à savoir : le 18° et 9°BCP, 3 Btlns du 120°RI et 2 Btlns du 303°.

Journée du 27 Juillet 1917:
25° division: Les Cies du génie sont emmenées en camions et débarquent à Domsbale.D'après l'ordre de mouvement l'infanterie sera enlevée en auto dans la région de Vitry le 28.Les éléments montés, le reste du QG font mouvement par voie de terre en trois étapes.
Après-midi assez calme, mais nuit agitée.Plusieurs tirs de barrage déclenchés à tort par des fusées rouges lancées par l'ennemi.
Pertes : 408°RI 3 blessés, 147°RI 6 tués, 7 blessés.
26° division: Les spécialités sont reprises ainsi que l'instruction tactique des petites unités juqu'au Btln inclus.
120° division:
Physionnomie générale : Assez calmes sur les 1eres lignes mais bombardement lent et continu sur l'ensemble du secteur avec obus de gros calibre.Tir de harcèlement sur les voies de communication.
Rencontre de patrouilles devant Huguenot-Ouest dans la nuit du 25 au 26 qui a assuré la capture d'un soldat allemand (113°Rgt-29°DI).Cette homme annonce une attaque ennemie pour le 31 juillet sur les tranchées conquises par nous le 17. 
Activité française 
Infanterie : Employée aux travaux.
Artillerie : Tir par rafales surtout en fin de journée et pendant la nuit pour riposter au bombardement et harceler les travailleurs.Nombreux tirs contre avions.
Aviation : Peu active.A l'apparition des avions français dans l'après-midi le tir ennemi s'est ralenti..
Travaux : Sous-secteur d'Esnes.Réfection partielle des tranchées de premières lignes abimées par le bombardement et l'orage du 25. Approfondissement de la tranchée Rascasse sur 500m.Amélioration du boyau Tardiveau.Aménagement des ouvrages d'Esnes et de Tarascon.Pose de fils de fer devant Tarascon.Réfection des tranchées et boyaux aux environs du PC Oratoire.Construction d'un boyau cental allant du Central Central d'Esnes vers le Nord.
Huguenot Est et Ouest.Aménagement de la première ligne.Amélioration des boyaux démolis par l'orage du 25 et du bombardement.
Divers : La trouée entre 6325 est fermée depuis hier soir par des ribards.
Pertes : 120°RI 4 tués, 408°RI 1 blessé, 18°BCP 3 blessés, 9°BCP 1 tué, 5 blesséS.
Activité ennemie
Infanterie : Huguenot-Est dans la nuit du 26 au 27, vers 01h30 une patrouille a été entendue et dispersée par les FM vers 4919, 5020, 5122.
Artillerie : Sous-secteur d'Esnes : bruit de travaux à l'Ouest de 6626.Dans la tranchée Jauffret, dans la tranchée Brocard, vers 5825 et 5925.La continuité des travaux dans la tranchée Jauffret semble indiquer un renforcement de l'occupation de cette tranchée.
Huguenot-Est : Aménagement de la première ligne.L'ennemi creuse une tranchée partant de 4822, direction Est-Ouest, tendant probablement à relier Koenig à Gretchen.
Huguenot-Ouest : L'ennemi a entrepris des travaux au Nord de l'ancien ouvrage 15.Le chef de bataillon demande que les travaux soient reconnus et démolis par l'artillerie. 

Journée du 28 Juillet 1917:
25° division: Grande activité des deux artilleurs et de l'aviation allemande.Lutte de grenades et de VB de 23h45 à 00h30 en réponse à une tentative de coup de main fait par une vingtaine d'allemands lançant des grenades à manche entre PP3 et PP6 (sous-secteur des R....?).
Tirs d'interdiction ennemis violents sur le ravin de Béthincourt.
Pertes : 147°RI 3 tués et 10 blessés, 408°RI 1 tué et 5 blessés. 
26° division: La section de discipline est mise à la disposition du Gal Cdt l'ID pour les travaux d'aménagement et d'assainissement du camp. 
120° division:
Physionnomie générale : Après-midi du 27 assez calme.Nuit assez agitée et marquée par l'activité des deux artilleries.Un tir de barrage au moment de la relève du 18°BCP par un bataillon du 328° a causé à ce dernier 1 tué et 12 blessés.
Activité française 
Infanterie : Patrouilles de surveillance et de liaison.Tirs de VB en réponse aux grnades allemandes
Artillerie : Grande activité surtout pendant la nuit.Tirs de Contre-préparation à la gauche du sous-secteur de droite.Tirs de neutralisation sur les batteris du bois de Montfaucon.Tirs de destruction sur les Bies 3242, 0925, 5458.
Aviation : Grande activité de notre aviation.
Travaux : Réfection des tranchées bouleversées et continuation des organisations en cours.
Divers : Relève du 18°BCP par 1 bataillon du 328°RI dans le sous-secteur de droite.
Pertes : 408°RI 2 tués, 15 blessés, 328°RI 1 tué, 13 blessés, 9°BCP 2 Tués, 2 blessés. 
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleues et de granades sur Huguenot-Ouest.
Artillerie : Très active surtout pendant la nuit.Tirs violents à 23h00, 03h00 et 05h00 sur Huguenot-Ouest.Tir sur l'ancien ouvrage 15 dans l'après-midi
Aviation : Très active.Avions de réglage survolant nos lignes à faible hauteur lançant des fusées à diverses reprises, protégés par des vions de chasse volant très haut.Un avion ennemi aurait été abattu (?) par un de nos avions de chasse au-dessus de Malancourt. 

Journée du 29 Juillet 1917:
25° division: Artillerie très active de part et d'autre.Violents tirs de barrage ennemis.Réparation des dégâts causés par le bombardement et l'orage.
Pertes : 147°RI 6 tués et 9 blessés, 408°RI 1 tué et 4 blessés. 
26° division: Continuation de l'instruction.
120° division:
Physionnomie générale : Augmentation de l'activité de l'artillerie allemande.
Activité française 
Infanterie : Esnes : Relève de la 3°Cie du 120° par la 11°Cie du Bec.Huguenot-Est : Relève des éléments de 2eme ligne du 18°BCP par une Cie et un peloton de mitrailleuses du Btln Chanez (86°RI).Le reste du Btln Chanez est à Favry-Est.Huguenot-Ouest : 1 Cie et 1 peloton de mitrailleuses du 2°Btln du 86° ont occupé Favry-Ouest, le reste du Btln de Rorthays occupe les abris 310. 
Artillerie : Très active.Tir de contre-préparation  vers 23h00 et vers 05h00.
Aéronautique : Néant.
Travaux : Esnes : Amélioration de la tranchée du Bec.Nettoyage de la tranchée de 1ere ligne dans le quartier du Bec.Approfondissement du boyau du Bec, du boyau Peyré et de la tranchée de Bagdad.Réfection du boyau Tardiveau et de la tranchée Martigues.Poses de 20m de ribartà 5523 devant Barbièri, 20m à 6125, 20m à 5823.Réfection des ouvrages détruits dans le quartier Brocart, de la sape du PC Brocart.Réfection de la tranchée Rascasse et des ouvrages Varin et Richard.Réfection des sapes près du PC Oratoire.Huguenot-Est : Construction du PC de la Cie de droite, de niches individuelles boisées, de plate-forme pour mitrailleuses.Réparation des dégâts causés par le bombardement.Huguenot-Ouest : Réparation des tranchées et boyaux démolis.
Divers : Un prisonnier russe évadé de Stenay rentre dans nos lignes dans la nuit du 28 au 29.Un camarade qui était avec lui a été tué par nos guetteurs.
Pertes : 408°RI 3 blessés légers, 328° 2 blessés, 9°BCP 6 tués et 9 blessés.
Activité ennemie
Infanterie : Esnes : Quelques grenades à ailettes sur le CR Brocart.Le 28 à 23h55, une fusée rougelancé au N-O de la côte 304 est repétée au boyau Poussin par 3 fusées rouges à 3 feux et 3 fusées à 6 feux, 5 mn après ce signal, un tir de barrage ennemi se déclenche au S-O de la côtr 304.Huguenot : Quelques patrouilles ont circulé.Tir de grenades et de MW sur la tranchée nouvelle.
Artillerie : Esnes : Tir violent et par rafales de tous calibres sur l'ensemble du quartier Brocart, particulièrement l'après-midi et vers 22h00.Nombreux obus dans le ravin et le village d'Esnes et le PC Oratoire.Huguenot : Tir de barrage vers 23h30 et 05h00.Tir continuel de harcèlement sur les 1eres lignes.De 13h00 à 16h30, violent bombardement de tout le secteur.Gros dégâts matériels.
Aviation : Nombreux avions paraissant se relever pour régler les tirs.A 10h45, deux vions tirent sur les occupants de la tranchée du Bec.De 18h00 à 20h00, un avion a survolé les lignes de Huguenot à faible hauteur faisant les signaux suivants : 1° pluie d'étoiles blanches, 2° trainée de fumée s'échappant de l'appareil et paraissant dessiner le contour de nos lignes.Six appareils de chasse le protégeaint.
Travaux : Dans la nuit du 27 au 28, l'ennemi  a installé un petit poste de matériel vers 7427.
L'ennemi travaille à la tranchée Gerock ainsi qu'à deux boyaux reliant 4123 à 4324 (tranchée des Aunes vers tranchée des Joncs), l'ennemi a travaillé sur 150 à 200m à une nouvelle tranchée reliant 4822 vers la tranchée Gretchen.Réseaux de fil de fer placés davant la partie Est de la tranchée des Aunes.Les 3 Cdts de Cie de 1eres lignes signalent que l'ennemi travaille devant leur front mais ne pose pas de fil de fer, ces travaux continuent malgré le harcèlement par VB et FM.
Bruits de travaux vers le saillant Kieffer.La tranchée Reboul est rémise en état.Bruits de travaux vers l'ouvrage triangulaire.
Divers : Vers 21h30, l'ennemi tire quelques 77 courts sur tranchée Jauffret, vers 5724.

Journée du 30 Juillet 1917:
25° division: Journée assez calme.Agitation intermittente la nuit.Tirs de barrage français déclenchés par fusées rouges ennemies.
Relève dans le secteur des R.....? du Btln du 408°RI (120°DI) par un Btln du 16°RI  (1°Btln), 3°Btln du 16°RI en soutien.
Il semble probable que l'ennemi a cherché à vérifier nos signaux de barrage.Il a lancé des fusées rouges après un long silence de son artillerie, a laissé le français se déclencher et après une dizaine de minutes a riposté violemment.
Pertes : 16°RI 2 blessés légers, 147°RI 12 blessés, 70°RIT 1 tué (Abris MD Bretagne), artillerie 2 tués et 4 blessés (6° et 8°RAC).
26° division: Continuation de l'instruction. 
120° division:
Physionnomie générale : Grande activité de l'artillerie ennemie pendant l'après-midi et la 1ere partie de la nuit principalement sur nos 2emes lignes et les boyaux de communication.Notre artillerie a répondu par des tirs de contre-préparation très nourrie.
Activité française 
Infanterie : Dans Huguenot-Ouest la relève du 9°BCP n'a pu s'achever en raison de l'état des boyaux inondés, de la boue et de l'obscurité, les Cies du centre et de droite ont été relevées, la Cie de gauche a du rester en ligne avec celle du 328° parvenue à la 1ere ligne juste au jour, les 4 sections de mitrailleuses du 328° n'ont pas pu arriver en ligne avant le jour et relèveront cette nuit. 
Artillerie : Violente riposte de notre artillerie au bombardement allemand surtout vers 17h00.
Aviation : Très peu d'activité en raison du mauvais temps..
Travaux : Esnes : Réfection de la tranchée du Peigne.Pose de ribarts à la tranchée Gros Claude.Déblaiement de deux abris à Brocard.Niches individuelles au réduit Odent.Abris pour munitions au PC Oratoire.Huguenot : Commencé les boyaux entre la 1ere ligne Gros Claude pour la Cie de  gauche et du centre (gauche 50m de long sur 1m de profondeur.Centre : Travail moins avancé en raison du bombardement).La Cie de droite a travaillé à la tranchée de soutien, travail long et difficile en raison du mauvais état du terrain.Travaux dans le boyau des Zouaves, dans la tranchée de Californie puisards et banquettes de tir.
Gros dégâts du à l'orage et au bombardement.
Divers : La 10°Cie du 120° qui occupait la Rascasse a relevé sans incident en 1ere ligne, à la droite du Bec la 1°Cie du 120°.
Pertes : 328°RI (section de TPS) 2 tués, 120°RI 2 blessés, 408°RI 1 tué et 3 blessés.
Activité ennemie
Infanterie : Une patrouille allemande a été dispersée par nos grenadiers au Sud de 5324 vers 02h45.
Artillerie : Active,  toute l'après-midi, principalement sur les 2emes positions, les ravins d'Esnes, de la Passerelle, les lignes de soutien, les boyaux des Zouaves, Cannebière, Tournafier.La violence du bombardement s'est accru de 16 à 19h00.Tir de barrage sur le quartier Brocard et devant Huguenot surtout de 16 à 19h00.Ce matin barrage violent devant Brocart de 05h15 à 05h30.
Aviation : Beaucoup moins active. 
Minenwerfer : 47.5-23 tir vers 45.19, 41.23 tir en 41.21, 35.23 tir en 40.21 et 29.21.
Travaux : L'ennemi travaille à une tranchée reliant 4822 à la tranchée Gretchen, travailleurs vus entre la tranchée des Aunes et la tranchée des Joncs.Quelques réseaux Brun devant la tranchée des Aunes.Bruit de travaux au Nord de 6636.L'ennemi a placé 30m de réseau Brun et des boules de frise en avant de la tranchée Brocart vers 5725.

Journée du 31 Juillet 1917:
25° division: Violent bombardement ennemi surtout sur la droite du secteur dans la soirée.Lutte d'artillerie extrêmement vive de 20h30 à 23h00.Obus toxiques sur nos batteries.Plusieurs barrages ont été déclenchés par nous à la suite de fusées rouges lancées par l'ennemi ; à la fin d'un de ces barrages, vers 23h30, les allemands ont prononcé une attaque sur la droite du secteur (Malleray-Gauthier).
La CM1 du 16°RI relève la CM3 du 408°.
Pertes connues : 16°RI 11 tués, 14 blessés, 2 ensevelis, 147°RI non connues, artillerie 2 officiers et 5 hommes évacués au Gr. Guinole, 2 disparus à la 120/60 de 58T.Lieutenant Sanjey (?) de l'AL/13 griévement blessé à Récicourt, mort en arrivant à Brocourt.
105°RIT un blessé léger à Récicourt (une soixantaine d'obus).
26° division: Continuation de l'instruction. 
120° division:
Physionnomie générale : Journée un peu plus calme que la précédente.
Vers 21h15 des groupes ennemis se spnt approchés de nos lignes devant la tranchée des Aunes et le Bec du Canard ; notre barrage aussitôt déclanché ainsi que l'activité de nos grenadiers et de nos fusiliers, a dispersé l'ennemi.
Ce matin, de 04h00 à 05h00, violent tir de barrage et de destruction, principalement sur la gauche du secteur.Le tir de notre artillerie l'a fait cesser.A partir de 14h30 sérieux bombardement du quartier Huguenot-Ouest par 105, 150 et 210 (?).la contre-batterie a été demandée.
Activité française 
Infanterie : Barrage de grenades et de FM relaté plus haut.
Artillerie : Très active vers 21h30 et ce matin, de 04h30 à 04h45. 
Aviation : Nulle.
Travaux :Esnes : Nettoyage de la tranchée de 1ere ligne et de soutien au quartier du Bec.Réfection de l'ouvrage Richard et de la tranchée Rascasse et de l'ouvrage d'Esnes et de Tarascon.Déblaiement d'abris, niches individuelles au cartier Brocard.Réfection de la tranchée de 1ere ligne démolie entre 5523 et 5423.Evacuation des eaux.Pose de ribarts.Huguenot-Ouest : Approfondissement de la 1ere ligne et de la tranchée de soutien.Approfondissement et nettoyage du boyau Lavignac et du boyau Malzéville, des tranchées Champigneulles et du Poirier.Nettoyage et entretion de Raoul Duval, du boyau Cannebière au boyau Tournefier.Aménagement de Raoul Duval à l'Est du boyau Cannebière.Huguenot-Est : Construction de banquettes de tir, de poste de granadiers.Pose de réseaux Brun.Continuation de la liaison entre la Cie de droite et celle du centre.Approfondissement du boyau Cannebière de 40 ?m jusqu'en 1ere ligne.Décapé le boyau de Californie jusqu'en 1ere ligne.Fait à moitié la  tranchée de soutien Cie de droite.Approfondissemnt du boyau Cannebière entre tranchée des Zouaves et Garnier.
Divers : La 9°Cie et la 3°CM du 120° ont relevé dans le quartier du Bec, sans incident la 2°Cie et le 1°CM du 120°.Relève du 9°BCP terminée..
Pertes : 328°RI 3 tués et 12 blessés, 120°RI 2 blessés, 408°RI 4 blessés.
Activité ennemie
Infanterie : Voir plus haut.Quelques rafales de mitrailleuses devant le sous-secteur de droite.
Artillerie : Activité intermittente, plus intense de 13h00 à 15h00, de 21h50 à 22h00 et de 04h00 à 04h30.Il y a eu des barrages très violents entre la ligne de soutien incluse et la tranchée Champigneulles et du Poirier.
Aviation : Nulle.
Travaux : Devant Esnes, bruits de travaux dans les tranchées au N-O. et environ 150m de 66.25.Devant Huguenot, l'ennemi travaille activement sur tout le front du secteur à l'aménagement de sa 1ere ligne.Travailleurs vus dans la tranchée Gretchen.Dans la nuit quelques réseaux Brun placés devant la tranchée des Aulnes vers 41-23. 
Divers : L'ennemi place une ligne de sentinelles la nuit en avant de sa 1ere ligne devant le sous-secteur de gauche.Plusieurs ont été aperçus rentrant au petit jour.
Cette nuit, circulation assez active dans la tranchée Oudja et l'ouvrage triangulaire.
Vers 24h00, aperçu quelques lumières dans le village de Béthincourt.Bruits de Decauville dans la même région.
En raison du bombardement et de l'orage, les travaux ont été rendus très pénibles.On entreprend la réfection des ouvrages démolis.