Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 16 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.Le sous-lieutenant Levignen du 98°RI avec une vingtaine d'hommes réussit parfaitement un coup de main sur un petit poste allemand vers 2605, sans la moindre perte, il va reconnaître la ligne ennemie et ramène 2 prisonniers.L'artillerie n'avait fait aucune destruction, elle a simplement fait des tirs d'engagement et de barrage pendant l'opération.Les fils de fer avaient été coupés à la cisaille.  
26° division: Une patrouille vers le bois Brulé ne signale rien d'anormal.
Nous avons fait jouer un camouflet de 3000 kgs à 05h00, à Vauquois-E. où le chantier ennemi devenait menaçant.
Le 1/139 relevé par le 3/121 dans le quartier de Bassenne se rend au camp Bondet. 
Les deux artilleries exécutent des réglages.
Quelques avions de part et d'autre.
Des isolés sont aperçus par nos observateurs dans la région de Bourdeuilles et du bois Rossignol.
La crue de l'Aire a détruit la passerelle N. du confluent de la Branière.
Les 2° et 3°Btln du 139° sont relevés respectivement par les 2° et 1° du 121° et viennent aux camps Besnier et Marquet.
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Harcèlement par mitrailleuses.Plusieurs patrouilles de liaison et de vérification de réseaux.Rien à signaler
Artillerie : Quelques coups en représailles derrière les 1eres lignes ennemies
Aviation : A 15h30, un avion survole nos lignes.
Travaux : Remise en état du camouflage et des tranchées détériorés par la pluie.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales de mitrailleuses venant de la Patte d'Oie (0620) sur Han et route de Han à Kœur.
Mitrailleuses en action 8028-8031-8032-8429, de la tranchée Marburg, de la Ballastrière, des casernes Cnrobert et Mac-Mahon. 
Artillerie : De 16h30 à 16h45, 8 obus de 105 tranchée de La Courtine.19 obus de 105 de 16h50 à 17h20 sur le four du V.
Aviation : Néant.
Travaux :  L'ennemi travaille toujours à la tranchée des Germains.Nombreux bruits de pelles, pioches, scies vers maison des Officiers du bois Carré.A 07h10, forte explosion souterraine vers maison des Officiers.
Divers : Epaisse fumée vers le Nord du bois de Picheaume et dans la tranchée de Budapest (8328).
2 fusées blanches à longues trainée ont été lancé du fort.
Roulement de voitures de 18h30 à 19h45 et de trains de 20h15 et 21h35, direction de St-Mihiel.
La crue de la Meuse semble diminuer un peu.Elle a libéré 2 barques venant des lignes allemandes : l'une était camouflée avec de l'herbe.
Le poste de Mexico a été envahi par l'eau.

Journée du 17 Octobre 1917:
25° division: Journée moins calme que les précédentes.
L'infanterie allemande est plus inquiète que d'habitude.Dans le sous-secteur Est deux patrouilles ont tenté vainement de s'approcher.Dans le sous-secteur Ouest, après un fort bombardement, coup de main sur la Corniche.Les boches ont pris pied dans le petit poste de droite.Après un corps à corps ils ont été rejetés dans leurs tranchées de départ.
Nombreux avions allemands.
Pertes : Le capitaine Jullian commandant la Cie 13/51 du génie est tué par un 77 en entrant au camp de la Cardince (?), un sous-officier est blessé près de lui.Au 105°RI 3 officiers blessés et 11 hommes, AU 16°RI un obus (77) malheureux tombe sur une corvée rassemblée tuant 9 hommes et en blessant 15.Au total 10 tués et 28 blessés.  
26° division: Grande activité des deux aviations.Plusieurs combats sont livrés.Un appareil ennemi pique et atterrit vers le N-O. à 12h45.
L'observatoire 5205 est toujours occupé.
Forinont, le bois Noir et la Cigalerie sont particulièrement soumis aux tirs de harcèlement.
Nos batteries tirent sur des groupes de travailleurs.
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Harcèlement par les mitrailleuses.Plusieurs patrouilles, de liaison et de reconnaissance.
Relève du 3°Btln du 408° par un bataillon du 348° dans le quartier de Bislée.Du 2°Btln du 38° par un bataillon du 348° dans le quartier des Paroches.Relèves effectuées sans incident.
Artillerie : Peu d'activité.Tirs sur Menonville et carrière Pichoneau.Au total 22 obus de 75.
Aviation : A 11h45, 15h45, et 16h40.Un avion survole nos lignes.
Travaux : Remise en état du camouflage des tranchées et des boyaux éboulés par la pluie.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales de mitrailleuses sur Han et la route de Han à Kœur-la-Petite.
Mitrailleuses en action à 7536-8031-8425, usine électrique. 
Artillerie : De 11h15 à 17h10, 11 obus de 105 sur Pont-Neuf.Tir de 77 sur le quartier de Chauvoncourt.
Aviation : 2 avions franchissent nos lignes à 13h15 et repassant à grande hauteur à 14h55.
Travaux : A 15h45, 4 allemands travaillent dans la tranchées des Germains, près de la route de St-Mihiel 
Divers : La crue de la Meuse semble avoir légèrement diminuée.
Coups de marteaux sur ferraille dans la direction du Pentagone.

Journée du 18 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.Le temps magnifique de hier a favorisé l'aviation, 9 français, 10 allemands.
Environ 200 gros minen sur le sous-secteur de la Cheppe.
Pertes : Néant.
26° division: Au pont du jour, un fort détachement ennemi attaque le PP N° ? à la barricade sur la route Neuvilly-Boureilles, sans préparation d'artillerie, après un violent corps à corps au cours duquel un caporal fut tué, l'officier commandant le PP et quelques hommes purent se dégager.Une rapide contre-attaque nous permit de reprendre possession du PP.Au cours de cette affaire, 6 hommes deu 92° ont disparu.
Grande activité d'artillerie sur nos 1eres lignes et les arrières, particulièrement dans la vallée de la Buanthe.
Notre artillerie a riposté vigoureusement.
Un camouflet de 7000 kgs à Vauquois-Est a été donné par nous à 05h00, pour arrêter l'avance du chantier ennemi très actif depuis quelques temps.
L'eau gêne considéraablement les travaux.
L'aviation continue à montrer beaucoup d'activités.Plusieurs combats ont été livrés.Les drachen se montrent plus nombreux.
Pertes : 92°RI 1 tué, 6 disparus.
Une brêche de 15m dans le fil de fer ennemi est aperçue devant le PC du Ruisseau.
120° division: Fin de la relève, un Btln du 348° relève le 1°Btln du 38° au secteur des Paroches et un Btln du 320° relève le 2°Btln du 408° à Han.Le général commandant la 120°DI passe à 15h00 le commandement du secteur au général commandant la 52°DI.
En fin de relève la 120°DI est rassemblée dans la zone de Tannois.
Stationnement
QG : Tannois ; EM ID/120 : Tronville 
38°RI : EM et 2 Btlns Guerpont, 1 Btln Silmont
86°RI : EM et 3 Btlns Tronville
408°RI : EM et 1 Btln Salmagne, 1 Btln Géry, 1 Btln Loisey
CID : Montplonne et Lavincourt
Cavalerie : Bazincourt
PAD/120 : Resson
Génie : Cie 26/3, Cie 26/56, Cie 8/22 Ménil-sur-Saulx
Section de projecteurs, section télégraphique : Tannois
Intendance : CVAD, RVF, GE Tannois
Santé : GBD Le Bouchon, SSU Silmont, Ambulance 2/13 Ménil-sur Saulx, Ambulance 203 et SHOS 201 Le Bouchon

Journée du 19 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.Vérification des réseaux.Rondes et patrouilles habituelles.
26° division: Quelques coups de feu et de mitrailleuses.
En réponse à un tir de torpilles sur la tranchée Faure et de PP Duafau, nos batteries de 155 exécutent un tir de représailles sur le V de Vauquois.
La liaison avec la DI de droite est modifiée et assurée par un poste mixte fixe sur la tranchée du Thalweg et la SM de la 4°DI est renforcée par 4 grenadiers de la 26°.
Ultérieurement, un poste fixe de la 4°DI sera détaché à l'ouvrage Bas-Alpins.
Camouflet allemand à 05h00 à Vauquois-Ouest.
120° division: Repos.

Journée du 20 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.L'Aire débordée rend la liaison impossible avec la division de droite (26).
Environ 250 obus de 77 et de 105 sur l'ensemble du secteur.
Pertes : 16°RI 2 tués et 2 blessés.
26° division: Notre AL exécute des tirs de destruction sur l'ouvrage en D, l'artillerie ennemie riposte vigoureusement sur la quartier Bassenne.
Les MW répondent coup par coup à nos tirs d'AT.
Dans la matinée, quelques grenades à main lancées par l'ennemi, de 51.05 et 53.06 n'atteignent pas nos tranchées.
L'ennemi renforce ses fils de fer et travaille à ses terrassements en 52.05.
Pertes : 121°RI 1 blessé, 92°RI 1 blessé (accident).
120° division: L'AD/120 en secteur au 7°CA est mise en route dans la zone de Condé.

Journée du 21 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.Un coup de main boche enlève une de nos sentinelles dans la partie boisée et marécageuse du quartier de La Cheppe.Quelques grenades à ailettes sur Sanaliè.
Pertes : 16°RI 1 blessé
26° division: Nous pousuivons nos tirs de destruction en vue d'un coup de main sur l'ouvrage en D.
L'ennemi riposte avec violence par gros calibres et torpilles sur Bassenne et exécute des tirs de harcèlement sur les communications à l'arrière.
Quelques tirs de mitrailleuses et de mousqueterie.
Le brouillard ralentit les sorties de l'aviation.
Les reconnaissances de brèches vers l'ouvrage en D signalent de bons résultats. 
120° division: Repos.

Journée du 22 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.L'activité de l'atillerie allemande est un peu plus considérable que d'habitude en représailles d'un coup de main exécuté dans le secteur de la 26°DI.La 26°DI a ramené un prisonnier.
2 Cies du génie d'armée 15/1T et 16/1T sont envoyés au repos vers Brizeaux.Le capitaine Cdt le génie de la division proteste.Il avait déjà du mal à assurer avec tout son effectif le service d'écoutes, d'entretien et de travaux de la guerre des mines.
26° division: Continuation des tirs de destruction.Réaction ennemie très vive par tous calibres, obus et torpilles toxiques.
Activité moyenne de l'aviation.
Les PP1, 2, 3, 4 du quartier de l'Aire sont reportés à 150m sur les ouvrages Nevers, Bourges, Cosnes, Chalons, Lons et les anciens emplacements obstrués, ainsi que les boyaux y accédant.
A 17h30 coup de main sur la tranchée du Sud.
A 17h23 tir de divesion sur le V de Vauquois.
A 17h24 commencement du tir d'abrutissement par 4 batteries de 75 à la cadence de 6 coups par pièce et par minute.Une batterie de 90 et une batterie de 95 (2 coups par pièce et par minute), une batterie de 155C et une batterie de 220M (1 coup par pièce et par minute) en même temps que les tirs de flanquement.
A 17h29, les détachements spéciaux des lieutenants d'Arras et Godet (25 hommes du 139°RI chacun) sortent des PP des éclaireurs et du B. du Cantal.
Le barrage mobile les précède et ils se portent sur leur objectif, malgré le tir de barrage ennemi déclenché vers 17h30 (minen-105-150-210).
La 1ere parallèle, assez maltraitée par notre tir, est inoccupée et ne contient pas d'abris.
Vers la 2eme parallèle, 5 entrées de sapes sont visitées par le détachement Godet, les hommes essuient de nombreux coups de fusil et jettent des grenades dans les abris, où des cris sont entendus.
Vers la 3eme parallèle, in fort groupe ennemi cherche à résister, 8 boches sont tués à coups de grenades.Un autre blessé est fait prisonnier et le détachement se replie, ramenant 2 blessés et 1 tué.
L'ennemi qui s'attendait à l'attaque, avait renforcé sa 1ere ligne avec ordre de résister à tout prix.La compagnie du prisonnier avait 200 fusils en ligne, l'ennemi s'est vaillament défendu et ses pertes sont certainement élevées.
La DI reçoit 5 exemplaires de l'instruction du 22 août 1917 du GQG sur l'organisation du terrain.
Comme conséquence le Gal Cdt la DI prescrit l'étude des modifications à apporter à l'organisation des secteurs (Note de service 1119/G-1123/G).
Pertes : 2 tués et 8 blessé (infanterie), 4 blessé (2T ?).
120° division: Le général passe en revue le 408° et le 38°.

Journée du 23 Octobre 1917:
25° division: Journée calme. 886 obus français, environ 550 obus allemands.
Pertes : Le sous-lieutenant Felle du 16 est légèrement blessé par éclats.
26° division: Tirs de harcèlement assez vifs de l'artillerie ennemie.
La Cie 20/55T quitte le secteur de la 26°DI.
La 110°Bie de 75-150 (37°Gr du 57°RAC) arrive dans le secteur de la 26°DI (camp Malleray).Elle est destinée à occuper les anciens emplacements du Mamelon Blanc.
120° division: Repos.

Journée du 24 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.Entretien des boyaux, tranchées et défenses accessoires.Lutte contre l'eau. 
Le lieutenant Fontaine du 1°Btln du 98 au repos à Bellefontaine fait prisonniers deux aviateurs boches qui sont descendus vers Passavant.Son attitude énergique les empêche de détruire leur appareil.Les aviateurs sont conduits et interrogés au CA.
Un sapeur boche fait prisonnier à la Fille-Morte donne comme renseignements que la guerre des mines du boche est mené par un effectif environ double du notre.
26° division: Une patrouille ennemie, entendue dans la nuit vers le PP Barberon, a été dispersée à coups de FM, VB et grenades.
Une seconde patrouille a été également mise en fuite par les feux des PP Barberon et du Ruisseau.
Tirs de représailles sur le V de Vauquois à la suite d'un tir de torpilles sur la tranchée Faure.
Quelques avions sur le secteur.Un appareil est descendu, vers 18h00, dans la région de Passavant, par l'adjudant Madon.Les 2 aviateurs sont capturés.L'avion est intact.
Pertes : 92°RI 1 tué.
120° division: Embarquement en auto de l'EM et des 1° et 2°Btln du 408°, du 3° du 38° et de la Cie 26/3 qui débarquent à Verdun (ravin des Vignes et caserne Marceau).

Journée du 25 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.1 camouflet français à la Fille-Morte.
Pertes : Néant.
26° division: L'artillerie ennemie, assez peu active sur le secteur de Vauquois, bombarde vigoureusement la région de Buanthe.
Au cours de la nuit, le PP des éclaireurs, pris sous un feu violent de gros calibres et de torpilles, est momentanément évacué ente 03h00 et 03h45.
De nombreuses fusées vertes lancées par l'ennemi provoque des tirs de barrage de notre Artillerie.Ces tirs sont arrêtés aussitôt.
Quelque activité de l'aviation.
120° division: Embarquement en auto de l'EM et des 1° et 2°Btln du 38°, du 3° du 408°, de la Cie 26/56 et GBD qui débarquent à Verdun.L'EM de l'ID vient au PC Marguerite (evêché de Verdun).

Journée du 26 Octobre 1917:
25° division: Un coup de main boche tenté sur la tranchée Circulaire a complètement échoué, malgré les tirs de destruction et d'encagement, nous n'avons subi aucune perte.
L'observatoire du Mont de Villers signale une circulation plus intense à l'ouvrage de Bitlis et au bois de Rompiol (?)(N-E. de Boureuilles).
26° division: Relève des Btlns de l'Aire et du Mamelon Blanc par les 3/139 et 1/139.
Décroissance très marquée par l'activité ennemie.
Camouflet allemand à 04h40 (pas de pertes) à Vauquois-Centre.
Plusieurs piétons sont aperçus sur les routes de Boureuilles à Varennes et à Avocourt.L'ennemi travaille à ses postes de guetteurs, particulièrement à 52.05.
Le mauvais temps a causé, ainsi que les bombardements récents, des dégâts importants aux organisations du secteur.Les boyaux et tranchées sont éffondrées et pleines d'eau ou de boue.Les claies sont impuissantes à soutenir les parois qui se diluent et se désagrègent.
Pertes : Un caporal du génie blessé aux mines de Vauquois, 92°RI 2 blessés.
120° division: Le QG embarque à Tannois et va 1er échelon à PC Marguerite, au camp des Cinq Frères.
Le 86° en entier et les deux ambulances sont embarqués en auto et vont à Verdun.Les Equipages, l'escadron et les parcs d'artillerie et du génie ont fait mouvement par voie de terre les 24, 25, 26 avec cantonnement intermédiaire à Courcelles-sur-Aires. 

Journée du 27 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.Patrouilles de surveillance et de liaison habituelles.
Pertes : 16°RI 3 blessé par éclat d'obus.
26° division: Fin de la relève du 92° par le 139° (pas d'incident).
Journée calme.Quelques obus de tous calibres sur la région de la Buanthe.La région d'Aubreville - Clermont-en-Argonne reçoit une quinzaine d'obus de 130.
La circulation ennemie sur les routes de la région Varennes-Cheppy est plus intense que de coutume.
Pertes : Un sapeur-mineur tué par obus (Cie M.5-7).
Ni avions, ni ballons en raison du vent.
120° division: Les unités de la division commencent à relever dans le secteur de Louvemont, les éléments correspondants de la 10° Division Coloniale.
Le 1°Btln du 408° a relevé pendant la nuit au quartier Nassau.Le 2°Btln du 408° relève en seconde ligne au ravin de Nassau (Navaud ?).Le 3°Btln du 38° relève en première ligne au quartier Sartelle.

Journée du 28 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.Faible activité des deux artilleries.On relève environ 200 obus tombés sur l'ensemble du secteur.
Pertes : Néant.
26° division:  Tirs surprises au cours de la nuit sur une relève supposée au Nord de Buanthe.
Activité plus marquée de l'artillerie ennemie.les tirs de mitrailleuses sont plus nourris au cours de la nuit.
La région Valmy-Bertramé-Patte d'Oie est particulièrement bombardée (zone de nos batterie) et reçoit des obus à gaz en nombre important.
Pertes : 139°RI 2 tués par torpilles.
Par note 2875/3, du 13°CA, le Btln du régiment en réserve cantonné au camp Marquet constitue la réserve du CA.Les 2 autres constituent la réserve de DI.
120° division: Pendant la nuit 27 au 28 fin de la relève du 10°DIC.
Le 3°Btln du 408° relève en 1ere ligne au quartier Croupe.Le 1°Btln du 38° relève en 1erre au quartier Neuville.Le 2°Btln du 38° relève en réserve de sous-secteur de la Platelle.Le 86° vient en réserve, 1 Btln et EM aux carrières d'Haudromont, 1 Btln à Louvemont, 1 Btln au Ravin des Vignes.
Le général commandant la division prend à 08h00 le commandement du secteur de Louvemont.
Physionomie générale : Dans l'après-midi et la soirée du 28, assez grande activité d'artillerie sur le front de la DI, accalmie pendant la nuit.  
Activité française 
Infanterie :
a) Mouvement : Aucun mouvement en dehors des mouvements de relève.
I/38 relève dans le quartier de Neuville le I/52°RIC.II/38 relève dans le sous-secteur Platelle le Btln en soutien du 52°RIC.III/408 relève dans le quartier Croupe le II/33°RIC.II/86 vient à Louvemont.I/86 vient aux carrières d'Haudremonts.III/86 au ravin des Vignes.
b) Travaux : Nettoyage, assainissement et réfection d'abris individuels.Réfection de l'observatoire du PC Platelle démoli par l'ennemi vers 16h00.
Artillerie : Groupement Est de l'artillerie de campagne, de 15h30 à 17h40 CPO (Tirs de Contre-Préparation Offensive ?) et barrage par intermittence.
Groupement Ouest de l'artillerie de campagne, de 15h25 à 18h00 barrages normaux par intermittence, entre 15h00 et 18h00 appui aux 2 DI de droite et de gauche avec le groupe de superposition générale et de 21h00 à 04h00 harcèlement. Consommation globale 6731.
Groupement d'ALC de 15h35 à 18h00 appui à la DI de droite et tirs sur le Nord de Beaumont, de 16h00 à 17h25 CPO.Consommation globale 719.
Aviation : A 13h00 deux groupes d'avions survolent nos lignes
Etat sanitaire : Bon.
Alimentation : Normale.Rien à signaler.
Prise de commandement : Colonel commandant l'ID/120 à Orsova : 08h00.Colonel commandant l'AD/120 Haudromont : 08h00.Chef de Btln commandant le Génie/120 : 08h00.
Activité ennemie
Infanterie :
a) Tirs de mitrailleuses intermittents sur les pistes et tranchées.Origine imprécise dans le bois de la Wavrille.
b) Travaux d'épuisement d'eau dans les organisations de 1ere ligne.
c) Circulation d'isolés près de Beaumont.
Artillerie : Régime des Tirs
Aviation : 2 avions au dessus du secteur Platelle, 14h40 1 avion sur le Chaume, 15h10 1 avion  sur la Wavrille.

Journée du 29 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.Une patrouille de l'adjudant Murat Cdt le peloton de grenadiers d'élites du 16°RI nous a valu 4 prisonniers, 3 sont blessés et l'un d'eux est mort en arrivant au PS.Aucune perte chez nous.
26° division: A 09h00, revue passé par le général Linder Cdt le 13°CA, au N-O. de Rarécourt, pour remettre la Croix de Guerre au 92°RI, au fanion de la Cie 13/52, au général Pauffin de Saint-Morel, au colonel Cdt l'AD/26, au chef d'état-major de la DI et quelques autres décorations.
Le 1°Btln du 71°RIT quitte le secteur de la division.Il en résulte une interruption sérieuse dans les travaux.
L'ennemi a manifesté une certaine activité, particulièrement en bombardant nos lignes avec petit calibre et grosses torpilles et les arrières, y compris Clermont Aubréville par gros calibre.
Notre artillerie riposte vigoureusement, et l'AL vers des tirs de contre-batterie.
Quelques activités de l'aviation. 
Pertes : 139°RI 4 blessés légers 
120° division: La relève étant complétement terminée, le dispositif de la division est le suivant :
Infanterie : EM-ID/120 PC Orsova, 38°RI 2 Btlns en 1ere ligne et 1 en réserve de sous-secteur, 86°RI en réserve 1 Btln à Haudromont 1 Btln à Louvemont 1 Btln aux Vignes, 408°RI 2 Btlns en 1ere ligne.
CID : reste jusqu'à nouvel ordre à Montplonne et Lavincourt.
Artillerie : EM au PC des carrières d'Haudromont.
EM du PAD/120 et SMI : bois de Thierville.
EMR (armes portatives) : 4,5 Km S. d'Haudainville
Cavalerie : Camp des Cinq Frères.
Génie : EM au PC des carrières d'Haudromont, Cie 26/3, Cie 26/56 et Cie 8/22 en secteur.
Equipage du Génie : Faubourg Pavé.
Section de projecteurs, section télégraphique : Camp des Cinq Frères.
Intendance :  CVAD Camp des Cinq Frères, GE , RVF et TR La Foulouze.
Sante : GBD en secteur, Equipage au Faubourg Pavé, SSU Belrupt, Amb.203 et SHO 201 Devaux-Baulieu, Amb.2/13 Camp des Cinq Frères.
Visibilité : Bonne
Physionomie générale de la journée : Calme au point de vue infanterie, assez mouvementée au point de vue artillerie.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Groupement Est de 17h25 à 17h45 appui de la DI de droite, de 07h00 à 07h45 appui de la DI de droite.
Groupement Ouest de 17h25 à 17h45 appui de la DI de droite, de 06h45 à 07h45 appui de la DI de droite.
ALC de 17h30 à 17h45 appui de la DI de droite.
Travaux : Approfondissement des tranchées de 1ere ligne et voies de communication.Pose de fils de fer en avant de la 1ere ligne.
Aviation : Quelques avions dans l'après-midi.Un avion vers 08h30 au dessus de nos lignes.
Pertes : 38°RI 1 blessé, 408°RI 1 tué, 3°RCC 2 blessés, Section de projecteur 1 blessé.
Etat sanitaire : Bon.
Alimentation : Ravitaillement assuré normalement.
Activité allemande
Infanterie : Tirs indirects de mitrailleuses pendant la nuit sur la piste reliant le PC du Btln de réserve de Neuville au PC du régiment de droite. 
Artillerie : Assez grosse activité plus marquée sur la droite du secteur. Voir tableau.
Aviation : Le 29 entre 10et 12h00 des avions par un, deux et quatre croisent dans la région d'Herbebois.Le 29 à 13h00 3 drachens en ascension.
Travaux : Rien à signaler.
Divers : Vu quelques isolés sur Beaumont.

Journée du 30 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.Activité marquée de l'aviation, 2 de nos avions de réglage échappent par une manœuvre habile à 4 chasseurs allemands qui ne peuvent que cribler de balles les ailes de nos Caudrons.
Tir de destruction de notre artillerie de tranchée sur la Demi-Lune en vue d'un coup de main prochain.
26° division: Une patrouille du 139° faite vers le bois Brulé (CR Mamelon Blanc) a trouvé des traces de passage récent de patrouilles ennemies et rapporté quelques exemplaires de la "Gazette des Ardennes". 
Micheler - Dervin - Bertramé et les gares de Parois et Aubréville (un tender atteint par des éclats)sont vivement pris à partie par l'artillerie ennemie (moyen et gros calibres).
Notre AL a provoqué des incendies dans les lignes ennemies particulièrement 87.57 où des explosions, une épaisse fumée et des lueurs ont été signalées.
Les avions ennemis se montrent actifs et la région de Parois a reçu des bombes.
Le 13°CA demande des croquis portant le tracé des lignes (1ere et 2eme position) pour le 1er Novembre (2891/3).
120° division:
Physionomie générale de la journée : Assez calme juqu'à 16h00, plus mouvementé ensuite, au point de vue artillerie, surtout entre 16h00 et 20h00.
Activité française 
Infanterie : Rien à signaler.
Artillerie : Groupement Est de 22h00 à 01h00 harcèlement et interdiction exécuté au cours d'une relève ennemie sur la route St-André-Azannes et sur les pistes Nord-Sud passant l'une près d'une gare (300m Ouest de la route), l'autre par le point 2868.
2750 spéciaux (12h00 zone d'abris 2669, 23h15 zone d'abris 2765, 00h00 zone d'abris 2669), 680 obus à balle, 113 explosifs.
01h00 à 01h15 et de 07h00 à 07h15 CPO, appui à la division de droite, Groupe Grognot 383 explosifs, 159 à balles.
Groupement Ouest de 19h40 à 17h45 concentration sur la Warville N°8.Représailles à un tir exécuté sur Bagatelle.
01h00 à 01h20 et de 06h55 à 07h15 appui de la DI de droite.
ALC de 19h10 à 19h50 représailles à un tir exécuté sur Bagatelle.
Consommation : 78  2750 spéciaux et 2341 explosifs à balle, ALC 133 explosifs
Travaux : Nettoyage et approfondissement des tranchées de 1ere ligne et des boyaux d'accés.Pose de fils de fer en avant de la 1ere ligne, construction d'abris individuels..
Aviation : Active.4 avions survolent nos lignes vers 12h00 à faible hauteur.De 16h00 à 17h00 nombreux avions au dessus de nos lignes.
Pertes : 38°RI 2 tués (1 aspirant, 1 homme), 6 blessés, 408°RI 5 blessés.
Etat sanitaire : Bon.
Alimentation : Normale.
Activité allemande
Infanterie : Plusieurs rafales de mitrailleuses de courte durée la nuit.A 16h15, 2 mitrailleuses en action contre avions vers 0060.
Artillerie : Voir tableau.
Aviation : Très active à plusieurs reprises les avions survolent nos lignes à faible hauteur;.
Le 30 octobre à 10h10, un avion est abattu par un des nôtres, il tombe sur la pente Nord de la Côte 378.Plusieurs drachens vus en ascension.
Travaux : Rien d'important à signaler.
Divers : Un militaire du 33°Colonial prétendant être restée en arrière, perdu dans les lignes, a été trouvé hier soir 29 dans un abri près du PC Bagatelle et envoyé au CA.
Quelques obus allemands tombant dans leurs premières lignes, 6 ou 7 fusées blanches à un feu ont été lancées. 

Journée du 31 Octobre 1917:
25° division: Journée calme.Un coup de main boche sur PP4 de Livounière nous tue tue un des guetteurs et amène l'autre blessé.
26° division: Tirs importants de notre AL sur la région du bois de Cheppy  et tirs violents de l'artillerie ennemie (150-210) toxiques, sur la zone des batteries Bertramé - Dervin - Micheler, tournant de la Buanthe.
Plusieurs combats aériens se sont livrés, au cours desquels un appareil ennemi est descendu vers le bois de Cheppy à 11h25.
Pertes : 121°RI 2 blessé.
La CHR et l'EM du 2°Btln du 71°RIT remplacent le Btln relevé au secteur.Cette CHR fournit 18 travailleurs, 8 caporaux, 2 sergents et 2 adjudants.
120° division:
Physionomie générale de la journée : Activité marquée des deux artilleries dans l'après-midi du 30 et dans la deuxième partie de la nuit du 30 au 31.Coup de main ennemi sur le secteur de gauche du 38°RI.
Activité française 
Infanterie : Ente 05h00 et 06h00, deux détachements ennemis pénétrant dans les 1eres lignes de le 1ere position de la Cie de gauche du 38°RI à la suite d'un violent bombardement qui s'est également étendu sur le bataillon de droite du 408°, le premier d'une quarantaine d'hommes, passant opar la tranchée de Commercy, la deuxième d'une quinzaine d'hommes passant par la tête du Fond de Sortelle.
Repoussés par les grenadiers du 38° et les FM du 408°, les allemands ont perdu 10 hommes tués dont 5 sont restés entre les lignes, il appartiennent au 32° Régiment Bavarois.Nos pertes sont de 3 tués et de 7 blessés au 38°. 
Artillerie : Groupement Est de15h00 à 15h30, 17h00 à 17h50, 18h10 à 18h20, 04h40 à 05h30 CPO.Appui de la division de droite.
Groupement Ouest de 13h00 à 13h30 concentration N°3.Représailles à un tir sur Bagatelle.15h00 à 16h00, 18h10 à 18h25, 03h45 à 04h15  CPO.Appui de la division de droite.04h30 barrage normal.
ALC de 13h15 à 13h30 concentration.18h00 à 18h20 appui de la division de droite.
Consommation 4335/75 , 142/ALC.Pertes personnel artillerie 3 blessés. 
Aviation : Une dizaine d'avions dans la journée du 30.
Travaux : Continuation de l'aménagement du secteur.Pose de ribbards, réparation des boyaux et tranchées.
Pertes : 408°RI 3 tués, 7 blessés et 2 pieds gelés, 38°RI 4 tués et 9 blessés.2 gendarmes blesséas à l'intersection des routes Bras-Louvemont et Bras-Louvemont. 
Etat sanitaire : Bon.
Alimentation : Normale.
Activité ennemie
Infanterie : Voir ci-dessus.
Artillerie : Bombardement violent dans la journée du 30 et la deuxième partie de la nuit, aussi bien sur les 1eres lignes (quartier Navaux et Sartelle) que sur les arrières.Le PC d'Haudromont a été bombardé presque sans interruption pendant toute l'après-midi avec du moyen et gros calibre. 
Tirs d'obus toxiques de 03h00 à 05h00 sur le ravin du Prêtre et le fond d'Henrias.Tirs de minen sur le quartier Sartelle.
Aviation : 8 avions dans la journée, 1 avion entre 22h00 et 23h00.
Travaux : Rien d'apparent.
Divers : Un ballonnet lancé de Beaumont le 30 vers 08h00 est tombé au Nord du bois de La Faye.