Extraits des JMO des 25°, 26° et 120° division.
Journée du 16 Avril 1918:
25° division: La 25°DI est mise à la disposition du 17°CA pour relever la 168°DI dans le secteur de la Meuse.
Stationnement de la 25°DI (secteur Meuse) :
QG, EM/DI, AD, GD, Service télégraphique, Prévôté, GBD, JM, services  Fromeréville ID La Hutte
105°RI EM PC Guynemer,  1°Btln Smart Provence, 2°Btln (réserve de sous-secteur) Talon,  3° Btln (réserve de DI) La Grenouillère 
98°RI EM PC Flagey, 1°Btln Jardin-Fontaine (en de réserve de CA), 2°Btln quartier Forges Belleveaux, 3°Btln quartier l'Oison Répréville
16°RI EM PC Retbel, 1°Btln bois Delolime (réserve de DI), 2°Btln ... des Corbeaux, 3°Btln en réserve de sous-secteur
CID Rampont, SD abris Decoux
TC 16°RI Germonville, 98°RI camp de ???, 105°RI casernes Beveaux
TR 16°RI et 98°RI Vadelaincourt, 105°RI casernes Beveaux
Cie 12/16 travailleurs du génie Germonville, Cie 12/98 travailleurs de l'artillerie Germonville, cie 12/105 travailleurs des communications Belleville
Services des Transport Groupe Rouget Belleville, Groupe Girard Germonville
ACD (EM) PC  La Hutte, 1°Gr/36°RAC PC Marie, 2°Gr/36°RAC PC Marthe, 3°Gr/36°RAC PC Yvonne
CLR et TR 1°Gr/36°RAC, 2°Gr/36°RAC, 3°Gr/36°RAC camp de Sivry (Est)
AC du 2°CAC EM PC Henriette, 1°Gr/23° PC Lucie, 2°Gr/23° PC Ginette, échelon camp de Nixéville
PAD EM, DI et SMA camp de la Malmaison
ERD, magasin du parc Lemmes
ALC V113 EM PC Gaby, CR, SMA Bois-la-Ville
CMP 48°/94°RIT Cumières et Chattancourt, 107°/45°RIT Régnèville, 121°/220°RIT tanchée Mackensen
Génie Cie 13/1 2 sections abris MD Est de Talon 1 section abris des Cotelettes, Cie 13/51 2 sections abris de Chattancourt 1 section tranchée d'Ulur 1 section Froméreville, Cie 13/21 Germonville, TC Troméreville et Germonville
Cavalerie Escadron Alercourt, 1 détachement de cavaliers pied à terre CR Forges Belleveaux
Ambulance 11/13 Souhesmes-Ronton 15/13 Les Placys, GBD Fromeréville, SSU 551 Glorieux
Aéronautique Escadrille 56 Vadelaincourt, ballon 61 S-O. de Verdun
CVAD et GE Vadelaincourt, TB et RVF ... de Mala, Aniers Germonville.
26° division: Dans la nuit du 15 au 16, notre infanterie fait trois patrouilles et tend deux embuscades sans résultat. 
L'artillerie ennemie continue ses tirs de harcèlements sur le groupe d'Hardaumont et le ferme de Dicourt, son activité semble décroissante.
Pertes : génie 1 évacué.
120° division:
Physionomie générale : Tirs de harcèlement sur le sous-secteur d'Avocourt et la région de Bertramé tirs de surprises rapides et violents. Contre-batterie sérieuse pendant la journée sur les batteries de la ligne Santé, Rendez-vous de Chasse.
Coup de main du 86° sur la tranchée de Vienne : le détachement trouve l'objectif proprement dit abandonné et après avoir entamé une lutte à la grenade avec les allemands retranchés sur les flancs de la tranchée ennemie, revient sans avoir pu faire de prisonnier. La réaction de l'artillerie ennemie a été faible pendant et après le coup de main sur le 86° plus dense sur le bois Noir. Vers 04h45, barrages d'artillerie enemie sur CR bois Noir et le Mamelon Blanc.
Activité française 
Infanterie : Patrouille d'embuscade (II/38°) vers l'Escargot. Patrouille de reconnaissance (II/38°) des réseaux ennemis situés en avant du PP Verger : réseaux en bon état, brèches incomplètes, le réseau ordinaire est précédé d'un réseau Brun. A 20h36, un coup de main du 86° sur la tranchée de Vienne. Tir indirect des mitrailleuses pendant le coup de main. Tir de canon de 37 en représailles sur la côte 266.(Nord du bois du Grand Bec). Consommation 3796/75, 310/95, 741/155, 50/240T.
Aviation : Activité nulle.
Mines : Néant.
Travaux : Pose et réfection des réseaux. Continuation des ouvrages et abris en cours. Trabaux de déblaiement.
Divers : Le 16 à 10h00, visite au PC Bertramé d'un chef de bataillon et d'un capitaine du service electrique du 1°CA américain. A la butte de Vauquois, 5 allemands ont essayé d'entamer une convesrsation. Ayant attiré l'attention de nos guetteurs en frappant sur des toles, ils se sont montés au-dessus du parapet. Les coups de feu des guetteurs du 408° les ont fait disparaitre. Les barrages ennemis ont été déclarés par des fusées rouges à deux feux. 
Pertes : 86°RI 1 tué, 1 sergent 1 caporal et 6 hommes blessés, 1 disparu (probablement tué), pendant le coup de main ; 408°RI 3 blessés par obus.
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses. Quelques minens sur tranchée 12, boyau Bauduit et le Croupillon.
Artillerie : Environ 1100 obus sur le secteur, en dehors du barrage nourri exécuté par l'ennemi à 04h40 sur la ligne ravin de Buzémont-Bois Carré-Bois Noir-Mamelon Blanc.
Le coup de main sur la tranchée de Vienne a été suivi à 21h00 d'un barrage peu dense sur le Mamelon Blanc, d'un autre de 200 coups sur nos premières lignes depuis Vauquois jusqu'au Merliers et d'un tir de riposte (50 coups de 150) sur les batteries de la forêt de Hesse. A signaler à 15h00, un tir de destruction (300 coups de 105) sur une batterie inoccupé à l'Est du Rendez-vous de Chasse et pendant toute la journée. Tirs de surprise rapides et violents sur la région ferme Bertramé (10 rafales de 30 obus de 105). En outre, l'ennemi a réglé par fusants hauts sur la région Sud du Hermont et sur les ouvrages Durance et Provence. . 
Aviation : Activité nulle.
Travaux : Néant. Bruits de terrassement sur la butte de Vauquois.

Journée du 17 Avril 1918:
25° division: Voir le 16 avril
26° division:  Dans la nuit du 16 au 17, nous envoyons trois reconnaissance d'officiers en avant nos lignes. Tirs de harcèlement moins nombreux sur l'ouvrage de Bezonvaux, Alsace, ravin du Muguet et les crêtes du Fort de Vaux et Damloup.
De 18h30 à 20h00, tirs de neutralisation sur nos batteries ; de 20h00 à 21h15, tirs nourris sur la région de Bezonvaux pendant que l'ennemi tente un coup de main sur le secteur des Chambrettes. Notre artillerie riposte et prend part au barrage devant les Chambrettes.
Pertes : 92° RI 1 adjudant blessé.
120° division:
Physionomie générale : Assez calme dans la journée. Tir de harcèlement sur les voies de communication. De 20h45 à 21h00, bombardement du PA bois Noir et de la région Dufau-Buzémont. 
Activité française 
Infanterie : Tirs directs et indirects des mitrailleuses sur les brèches. Une patrouille du II/38°  areconnu que l'ennemi a préparé deux brèches devant le PP0312. Une autre dans la région des Vergers a découvert un aménagement d'embuscade auprès d'un arbre, petites tranchées dissimulées sous des branchages, dépôt de grenades.
Artillerie : Tir sur le moulin Hinchelin, le bois de la Baretteet la corne Est du bois Chéhénin. Vers 20h00, tir de représailles sur 9210. Tirs d'efficacité par l'ALLL sur la batterie 0155 à la suite de èglage par la SROT/57 (297 coups de 120 et 344 coups de 155). Depuis le tir (18h45), la batterie 0155 n'a pas tiré. Consommation 124/75, 20/155.
Aviation : Activité nulle.
Mines : Rien à signaler.
Travaux : Renforcement et pose de réseaux. Débaliement des éboulements causés par la pluie. Relèvement de la boue.Continuation des abris et ouvrages en cours.
Mouvements : Le III/86° relève au CR Mamelon Blanc le II/86°. Après le tir de l'ennemi à 21h00 sur Dufau et Buzémont, le PP Dufau a été évacué. Il sera réoccupé ce soir..
Pertes : 38°RI Sous-lieutenant Rullier évacué pour pneumonie.
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses au cours de la nuit. 50 grenades à ailettes sur les premières lignes.
Artillerie : 450 obus sur le secteur. A signaler de 20h30 à 21h05 un violent bombardement par MW (50 projectiles) et par 77 et 105 (200 coups) déclenché sur nos lignes de bois Noir et de Buzémont par des fusées allemandes à deux feux rouges. De 13h00 à 17h00, la batterie ennemie B0185 a continué ses tirs de surprise ( par un et par deux sur la région ferme Bertramé-bois Thiriet). Le Rendez-vous de Chasse a reçu à 19h00, une cinquantaine de 105 toxiques parraissent contenir de la chlorardine.
Aviation : Activité nulle.
Mitrailleuses :
Mines : Rien à signaler.

Journée du 18 Avril 1918:
25° division: Le général Gratier prend le commandemant du secteur Meuse à 10h00.
Dans la nuit du 17 au 18, le groupe de combat A7 (sous-par éclats de grenade au cours d'une patrouille d'embuscade.
26° division:  Dans la nuit du 17 au 18, patrouilles dans le ravun du Muguet, reconnaissance du 121°RI sur le bois Le Feuilla.
A 03h00, deux détachements ennemis d'une quarantaine d'hommes tentent un coup de main sur la tranchée Bonneau et réussissent à enlever un homme.
Le III/139° relève au CR Bezonvaux le I/139° qui vient en réserve de CA au champ de tir.
Tirs d'interdiction sur les tranchée de Lille, Gresivaudan et Thierval pendant le coup de main.
Pendant la journée, tirs de harcèlement moins nombreux que d'habitude.
Pertes : 121°RI 1 blessé et 1 disparu pendant le coup de main, 139°RI 4 blessés, artillerie 3 blessés, génie 1 évacué.
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouille d'embuscade du II/38° vers l'Escargot, l'ennemi travaillait dans ses tranchées. Une autre a reconnu que les réseaux ennemis sur le front du PA Mézières sont en bon état. Patrouille de liaison au 408° entre nos postes avancés. Tirs directs et indirects des mitrailleuses sur les brèches des réseaux ennemis. Tir de FM sur des travailleurs devant la tranchée Brunn.
Artillerie : Tirs de harcèlement. Consommation 326/75.
AViation : Activité nulle.
Mines : Rien à signaler.
Travaux : Pose et réfection des défenses accessoires. Enlèvement de la boue et relèvement des éboulements. Continuation des ouvrages et des abris en cours.
Mouvements : Les sections de mitrailleuses suivantes ont prises leurs nouveaux emplacements dans le sous-secteur d'Avocourt:  1 du 3°RCC à P1, 1 de la CM2/38° aux ouvrages R (?5), 1 de la CM1/38° à la patte d'Oie (R2), 1 de la CM3/38° à Lutzen (N5). Le PP Dufau a été réoccupé hier soir sans incident. La 7°Bie/53°RAC a amené sa deuxième section à l'emplacement 5455 à proximité de la première (position de Neuvilly). Les deux positions de 240T ont été désarmées et les pièces ramenès à l'échelon.
Pertes : 53°RAC 1 brigadier blessé.
Activité ennemie
Infanterie : Rafales de mitrailleuses pendant la nuit, plus nombreuses sur le CR bois Noir. 45 grenades à main lancées de 4005, 5305 et 5506, 3 bombes à ailettes sur Dufau. L'ennemi semble plus nerveux devant le front du 408° depuis la nuit du 17/18. Nombreux coups de fusils de jour et de nuit et plusieurs rfales de mitrailleuses.
Artillerie : Environ 240 obus sur le sous-secteur d'Avocourt principalement sur les Bas-Alpins et La Cour, la corne N-E. de la forêt de Hesse. Une vingtaine d'obus vers Dervin-Bertramé. A noter réglage de 32 coups de 77 sur les tranchées Hollein et en U. 5 obus sur le sous-secteur de La Buanthe. 12 obus sur le sous-secteur de Vauquois.
Travaux : La brèche faite en 5406 a été obstruée par des chevaux de frise. En 5406 camouflage par toile claire.

Journée du 19 Avril 1918:
25° division: Journée calme, à la tombée de la nuit, arrosage du secteur par l'artillerie ennemie. La patrouille d'embuscade du sous-lieutenant Fonlupt (16°RI) rencontre une patrouille boche et fait 2 prisonniers du 336°RI (84°DI), (confirmation de l'ordre de bataille).
Pertes : 16°RI 1 tué dans la rencontre des patrouilles.
26° division:  Dans la nuit du 18 au 19, une reconnaissance du 92°RI sur le bois de la Plume ramène deux prisonniers du 351°RI (123°DI).
Dans la matinée, tir d'interdiction sur le ravin des Fontaines (250 obus de 15cm). Pendant la journée tirs de harcèlement peu nombreux.
De 01h25 à 01h35, notre artillerie renforce un barrage devant le front des Chambrettes. Nombreux minens à gaz sur le fond des Rousses.
A 21h45, notre artillerie et nos mitrailleuses prêtent leur appui à la division des Chambrettes.
Pertes : 139°RI 4 intoxiqués, artillerie 2 tués et 2 blessés.
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Reconnaissance des réseaux ennemis depuis 1216 jusqu'à la corne des Vergers et embuscade dans cette région par une patrouille du II/38° et du 3°RCC, le poste 0815 est occupé. Reconnaissance des réseaux ennemis entre 9705 et 0311 par une patrouille du II/38°. Patrouille de reconnaissance entre 9403 et 9504 par le III/38°. Cette portion de la tranchée n'était pas occupée, elle est complétement bouleversée, par contre la tranchée 9505-9304étant occupée. Une patrouille du III/408° a reconnu un PP ennemi à 5306. Tir de canon de 37 sur Boureuilles. Tirs de miytrailleuses sur les brèches.
Artillerie : Tirs de harcèlement par 75. A 19h00, tir d'AL sur la corne Ouest du bois Chéhémin. Tirs d'accrochage et de réglage de la section amenée en 5455 dans la nuit du 17 au 18. Consommation 25/75.
Aviation : Nulle.
Mines : Rien à signaler.
Travaux : Continuation des abris et des ouvrages en cours. Pose et renforcement des réseaux. Enlèvement de la boue et nettoyage des ouvrages.
Pertes : 86°RI 1 blessé par obus au CR des Allieux.
Activité ennemie
Infanterie : Reprise identique du texte du 18 avril. 
Artillerie : Reprise identique du texte du 18 avril.
Travaux : Reprise identique du texte du 18 avril.


Journée du 20 Avril 1918:
25° division: Calme dans l'ensemble, mais malgré ? par un violent bombardement sur la côte 275 entre Chattancourt et la ferme La Claire de 17h30 à 18h00.
26° division:  Dans la nuit du 19 au 20, une patrouille d'officiers devant Hardaumont. A 04h15 le PA Capy est violemment bombardé, à 04h50 coup de main allemand sur la ferme Bourvaux ( jonction avec la division de droite). L'ennemi n'aborde pas nos lignes mais pénètre dans le CR voisin où il laisse trois prisonniers entre les mains du régiment américain qui l'occupe ; notre artillerie et nos mitrailleuses agissent en barrage. Dans l'après-midi, tir de neutralisation sur nos batteries.
Le II/92° fait mouvement pour se rendre du champ de tir au camp Driant où il stationne en réserve de CA.
Pertes : 92°RI 1 blessé, 139°RI trois des hommes intoxiqués le 19 sont morts à l'ambulance.
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouille vers le PP 0311 et embuscade dans la région des Vergers. Tirs de harcèlements par mitrailleuses sur les brèches. Tirs d'obus Brandt en riposte aux rafales de mitrailleuses sur région 8701-8902 et tranchée Brunn.
Artillerie : Quelques rafales de 75 sur tranchée Brunn, tranchée des Fumées, moulin de la côte Huichelin, corne Ouest du bois de Cheppy et côte 197. Consommation 108/75.
Aéronautique : 2 avions survolent nos lignes vers 17h00.
Mines : Rien à signaler.
Prisonniers : A 12h00, un déserteur lorrain du 460°RI s'est rendu à l'Est de la butte de Vauquois.
Pertes : 53°RAC 2 intoxiqués légers à la 2°Bie.
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses sur Moislan, Buzémont, La Hardonnerie, PP Lobjois et Barrberon et sur le CR Bassenne. 
Artillerie : 165 obus sur le secteur. A signaler, un réglage par fusants hauts ( 40 coups de 150) au-dessus de la région occupée par le 1°Bie/53°RAC, n'a pas été suivi de tir d'efficacité. Quelques obus dans le réseau ennemi vers 0009, région du Triangle.   
Aviation : 4 avions allemands vers 18h00 survolent les lignes dans la région Véry-Epinonville. Drachens de Cierges et d'Eclisfontaine.

Journée du 21 Avril 1918:
25° division: Légére animation pendant la nuit. Quelques tirs anormaux devant Kabylie.
Pertes : 105°RI 2 blessés légers.
26° division: Dans la nuit du 20 au 21, vers la ferme de illisible, le fond de la Horgne et devant Hardaumont. Un tir de surprise sur Dieppe. Le groupe d'AL VI/117 est relevé partiellement (2 pièces par batterie) par le III/331 (155CS). Journée calme, tirs de harcèlement peu nourris sur les objectifs habituels , et sur nos batteries du ravin de Chambitoux.
Pertes du 20 au 21 : 92°RI 1 blessé, artillerie 1 blessé.
120° division:
Physionomie générale : Assez calme. Apparition d'une pièce de gros calibbre, tirant sur le sous-secteur d'Avocourt. Nombreuses rafales de mitrailleuses sur le sous-secteur de Vauquois.
Activité française 
Infanterie : Rafales de mitrailleuses sur les brèches. Une patrouille du II/38° a essayé de surprendre les PP 0311, mais elle a été éventée. Patrouilles de liaison au 408°. Riposte par obus Brandtsur tranchée Brunn et les PP en arrière de la butte, en réponse aux bombes à ailettes ennemies. 
Artillerie : Dans l'après-midi, tir sur Cheppy, le bois Chéhémin, le bois 190, le moulin du Pré d'Orvèvre. La 2eme section de la 8°/53°RAC est venue occuper la position 2453. Une section de la 36°/8°RAP (155C) a occupé l'emplacement 7480. Consommation 224/75, 11/155.
Aéronautique : Peu active.
Mines : Rien à signaler.
Travaux : Continuation des ouvrages et des abris en cours. Pose et réfection des défenses accessoires.
Pertes : 408)°RI 1 homme blessé légérement par obus.
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses sur le sous-secteur d'Avocourt et de la Buanthe. Nombreues rafales sur le sous-secteur de Vauquois. Une vingtaine de bombes à ailettes sur tranchée 12 et 14 et chemin creux de l'Ouest.
Artillerie : 220 obus sur le secteur. A signaler de 12h00 à 15h30, un tir de 50 coups de gros calibre (probablement du 210) sur les ouvrages Pravence et Durance. La batterie en action a été repérée en 8249 par la SRS et contre-battue. L'ennemi continue ses réglages sur ses 1eres lignes de la côte 236.
Aviation : 3 avions au-dessus des 1eres lignes. En ascension : drachen du bois des Ogons et Eclisfontaine.
Travaux : A 11h15, une quinzaine d'allemands transportent des planches dans le bois 232.

Journée du 22 Avril 1918:
25° division: L'infanterie est calme. Légère activité d'artillerie. 
Pertes : 16°RI 1 blessé léger, 98°RI 1 blessé léger, 105°RI 1 blessé léger. 
26° division:  Nuit du 21 au 22, la relève du Gr. VI/117 est illisible, une patrouille devant Hardaumont. Journée très calme, quelques obus sur nos lignes, nos batteries font quelques tirs de règlage. Pertes : Néant.
120° division:
Physionomie générale : Très calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouille de reconnaissance de la tranchée du Sud vers 9203. Cette tranchée n'est plus occupée, mais l'ennemi semble construire une tranchée à contre-pente 9304, 9404. CR du bois Noir tirs de VB en représailles du lancement de bombes à ailettes.
Artillerie : Quelques rafales de 75 sur les organisations ennemies. Vers 15h30, tirs de 150T et de 155 en arrière de la butte de Vauquois. Consommation 200/75, 56/155, 10/150T. 
Aéronautique : Néant.
Travaux : Pose de fil de fer autour des PP. Entretien des organisations défensives.
Mouvements : Relève du II/38° par le I/38° dans le CR La Cour. Relève du III/408° par le I/408° dans le CR bois Noir.
Divers : Dans le sous-secteur de Vauquois, le nouveau dispositif de surveillance ( retrait des PP avancés) a été réalisé cette nuit. Toute la ligne de surveillance dans le sous-secteur est donc organisée conformément aux ordres du général commandant la 120°DI.
Pertes : Néant.
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses sur le Mamelon Blanc et Cigalerie. Vers 14h00, douze torpilles de gros calibre sur la côte 253, origine tranchée de Raguse.
Artillerie :  Peu active, 120 obus sur le sous-secteur. L'ennemi continue ses tirs de réglage sur ses premières lignes. Une tranchée est en construction entre la tranchée 9003 (tranchée d'Erzeroum), 8707 tranchée de Trente et le boyau de Phécy, il s'agit peut être d'une doublure de la tranchée d'Erzeroum.

Journée du 23 Avril 1918:
25° division:  Légère activité d'artillerie. Depuis quelques temps , des ballonnets boches ont jeté sur tout le secteur des journaux (Gazette des Ardennes et Gazette des Ardennes Illustrée).
La 5°Cie/98°RI relève dans PA Florence la 7°Cie (par en réserve à Lombardie).
Pertes : Sous-aide major Gobert (vers La Cage), 2 caporaux blessés.
26° division: Nuit du 22 au 23, une patrouille d'officiers va jusqu'à la route Bezonvaux-Damloup. Rien à signaler. Journée calme, tirs de harcèlement peu nourris.
Pertes : 1 blessé..
120° division:
Physionomie générale : Extrêmement calme.
Activité française 
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses sur les brèches faites dans les réseaux ennemis. Patrouille de liaison et de reconnaissance dans le sous-secteur de Vauquois. Rien à signaler.
Artillerie : Activité presque nulle.La 1ere section de la 1°Bie/53°RAC vient occuper la position 2464. Consommation 70/75; 
Travaux : Pose de réseaux. Entretien des organisations défensives.
Mines : Rien à signaler.
Mouvements : La 7°Cie/38°RI qui occupait la position 1bis (source de la Buanthe et aux ouvrages J et R). a été portée au camp Demougin. Un peloton de la 1°Cie/38°, qui se trouvait au Sud d'Avocourt a été porté aux sources de la Buanthe et à l'ouvrage J. Une section de la 11°Cie qui se trouvait à proximité du PC Vincent a été porté à l'ouvrage R. Trois sections de la Cie de Neuvilly ont été pousses à Forimont.
Pertes : Néant
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses sur le sous-secteur d'Avocourt, sur CR bois Nopoir, Buzémont et Moisan.
Artillerie : Faible activité de l'artillerie, 40 obus sur l'ensemble du secteur.

Journée du 24 Avril 1918:
25° division: Journée relativement calme, quelques tirs de harcélements. Pendant la nuit, violent marmitage du CR Rochefort et tentative de coup de main sur tranchée Kabylie.
Relève du 1°Btln/98°RI dans le CR L'Oison-Reprèville par le 3°Btln/98°RI.Un dépôt de munitions saute à la position de la batterie 124 par suite du tir ennemi (200 obus détruits, camouflage brûlé).
Petes : 98°RI 1 tué et 6 blessés.
26° division:  Nuit du 23 au 24, quelques patrouilles. Journée calme, tirs de harcèlement peu nourris.
Pertes : 1 caporal est tué accidentellement.
120° division:
Physionomie générale : Journée calme. Dans la soirée à partir de 20h00, nombreuses torpilles et grnades à ailettes sur le CR Mamelon Blanc et bois Noir.
Activité française 
Infanterie : Tirs d'obus Brandt sur boyyau Phécy et Wartha, point 9003 et sur l'Est du V. Rafales de mitrailleuses sur les brèches.
Artillerie : Tirs sur des travailleurs au Nord de la tranchée de Trente. Tirs de harcèlement. Vers 22h15, réponse de 75 sur 5407, 5408 aux torpilles tombant sur le CR bois Noir. Vers 22h15, tir de barrage déclenché sur fusées allemandes mal interprétée au V de Vauquois. Ce barrage a été arrêté aussitôt. Consommation 1108/75.
Aviation : 1 avion.
Mines : Rien à signaler.
Travaux : Continuation des ouvrages, abris et réseaux en cours. Réfection des défenses accessoires. Enlèvement de la boue et amélioration des communications.
Mouvements : Relève de la 9°Cie/38°RI par la 11° au Nord de La Buanthe (CR Bassenne). Dispositif après relève : 11°Cie position avancée, 9° et 10°Cie position principale et position 1bis. Réalisation du nouveau disposit au 408° 1°Btln en ligne, 2°Btln en 2eme ligne, 3°Btln Neuvilly-Courcelles-Vraincourt ( 1 section à Neuvilly, 3 ? à Forimont).
Pertes : 408°RI sous-lieutenant Aubrun griévement blessé par obus, 86°RI 3 blessés par obus et blessé par balles aux Allieux, 53°RAC 3°Groupe 1 téléphoniste blessé.
Activité allemande
Infanterie : A paru inquiéte dans la soirèe du 23, demandant sans cause, le barrage de son artillerie. Grande activité des engins de tranchée dans la région de la butte de Vauquois 40 gros MW et 50 grenades à ailettes sur nos prmières lignes. 
Artillerie : Après avoir été particuliérement calme pendant la journée (40 obus sur le secteur), l'artillerie ennemie exécute pendant la première partie de la nuit, de violents bombardements et barrages. A 22h30, de nombreuses fusées ennemies à deux feux rouges répétées tout le long des premières lignes depuis Avocourt jusqu'à Vauquois déclenchant un barrage dans la vallée de La Buanthe depuis la fonderie jusqu'à La Cour. A 22h55, des fusées identiques lancées du V de Vauquois provoque un violent bombardement sur le PA bois Noir. A 23h30, le tir ennemi cesse.
Aviation : 2 avions, 1 drachen en observation.
Travaux : Un groupe de travailleurs au Nord de la tranchée de Trente, vers 9011 disperés à trois reprises par notre artillerie.

Journée du 25 Avril 1918:
25° division: Légère recrudescence d'activité de l'artillerie sur la rive droite, région Talon, côte 344. Pas d'action d'infanterie. 
Pertes :  105°RI asirant Armilhon tué par obus, 1 tué par accident, 1 blessé.  
26° division: Nuit du 24 au 25, patrouilles de liaison. Journée calme, tirs de harcèlement peu nombreux, quarante obus sur la ferme Bourbaux. Un tir de surprise de notre artillerie. Pertes nulles.
120° division:
Physionomie générale : Presque aucune activité d'artillerie. Assez nombreux minens sur la droite du sous-secteur de Vauquois.
Activité française 
Infanterie : Rafales de mitrailleuses sur les brèches. Tir d'obus Brandt sur la tranchée d'Erzeroum. Patrouille de couverture du I/38°.
Artillerie : Tirs de harcèlement.
Aviation : Activité nulle..
Travaux : Amélioration et pose de défenses accessoires. Continuation des abris et des ouvrages en cours. Rétablissement des communications interrompues par le mauvais temps.
Pertes : 408°RI 1 blessé par balle.
Activité allemande
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses. 9 grenades à ailettes sur PP Bellevue, 8 bombes à ailettes sur côte 253 et tranchée Cornès, 23 minens gros et moyens sur tranchées et boyaux
Artillerie : Activité à peu près nulle dans les sous-secteurs d'Avocourt et de La Buanthe. 33 obus sur le sous-secteur de Vauquois.
Aviation : Nulle.
Mines : Rien à signaler.
Travaux : L'ennemi enfonce des piquets en arrière de la tranchée de Pilsen. Décharfement de tôles vers la tranchée de Trente. Enfoncement de piquets en direction du bois du Rossignol.

Journée du 26 Avril 1918:
25° division: Calme sur la rive gauche. Bombardement presque continu par 150 sur la rive droite.
Pertes : 105°RI 1 homme noyé (accident).
26° division:  Nuit du 25 au 26, patrouilles ; vers 03h00 une forte reconnaissance allemande qui tente d'aborder nos lignes sur la tranchée Betterel est repoussée par nos feux d'infanterie et laisse entre nos mains deux cadavres dont celui d'un officier du 106°RI. Journée calme, un tir de 15cm sur le fond de Tavannes, quelques toxiques vers Vaux. Le 2° échelon du QG de la 26°DI va stationner à Belrupt.
Pertes : 139°RI 2 tués et 5 blessés dont un aspirant.
120° division: 
Physionomie générale : Calme
Activité française 
Infanterie : Tir de 24 obus Brandt sur la région de la tranchée Erzeroum.
Artillerie : Activité faible quelques tirs de 75 sur le moulin du pré des Orfèvres et la tranchée des Fumées. Tir de réglage et de surprise.
Aéronautique : Néant.
Travaux : Pose de réseaux. Entretien des organisations défensives.
Mouvements : elève du I/86° par le II/86° dans le CR des Allieux.
Prise de nouveau dispositif dans le CR des Allieux (PC de cIe à droite aux Rondins, PC de la Cie de réserve à Hohinlinden).
Dans le CR du Mamelon Blanc, prise du nouveau dispositif à La Hardonnerie (2 sections en ligne). Deux sections de la 9°Cie et le Cdt de cette Cie se sont portés à Rolland-Bracieux.
Le Btln de réserve à 1 Cie au camp Demougin, 2 Cies à Valmy, CM sans changement.
Pertes : 408°RI 1 sergent légèrement blessé par balle.
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses en particulier sur Hardonnerie et boyau Souffrant. Quelques grenades à ailettes sur le boyau des éclaireurs.
Artillerie : Peu active, 80 obus sur le secteur. Les nouveaux MW 5116 du bois du Rossignol ont tiré encore quelques torpilles sur la région du PP Dufau..

Journée du 27 Avril 1918:
25° division: Infanterie calme. Artillerie assez active, tirs de harcèlements sur nos premières lignes sur la rive droite et la rive gauche.
Pertes : 105°RI 2 blessés légers
26° division: De 03h00 à 03h30, bombardement par torpilles à la limite avec la division de gauche et sur son secteur. Une patrouille constate pendant la nuit l'occupation de la tranchée d'Obock. Journée calme, quelques tirs de harcèlement sur l'avant, pertes nulles.
120° division:
Physionomie générale : Très calme. A noter quelques gros minens sur le boyau Champion, le V de Vauquois et les pentes Nord-Est de la côte 253.
Activité française 
Infanterie : Tir d'obus Brandt sur la tranchée Erzeroum. Une patrouille du II/38° a suivi la pente Nord du ravin des Clairs-Chênes et n'y a trouvé aucun travail récent, les blockauss B6 et B5 étaient inoccupés. Par contre l'ennemi travaillait dans la tranchée d'Erzeroum et en arrière. Les aboiements d'un chien, vers 9104, ont signalé la patrouille qui est rentrée sans incident. Patrouilles de reconnaissance et de liaison au 408°, rien à signaler. 
Artillerie : Quelques tirs de harcèlement. Rafale à 11h50 sur un groupe ennemi qui observait nos lignes vers 9106. Consommation 109/75, 5/75T. 
Aviation : Rien à signaler.
Mines : Rien à signaler.
Travaux : Continuation des travaux et abris en cours. Entretien et réparation des défenses accessoires.enlèvement de la boue.
Mouvements : Continuation de la réalisation du nouveau dispositif, l'EM, la 5° et 7°Cie, la CM du II/38° sont au camp Demougin, la 6°Cie est au PS de Croix-Prêcheur, la SM du 3°RCC a été relevé par une CM du I/38° et va à la clairière des Allieux. Prise du nouveau dispositif des CM du 86°, la CM1 du 86° va au camp Demougin. Le chef de bataillon et l'EM du III/86° s'installent au PC Rolland-Bracieux.
Pertes : Néant
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rfales de mitrailleuses sur le Mamelon Blanc. 8 bombes à ailettes sur Cigalerie et ancien PP Barberon. 6 gros minens sur boyau Champion venant de l'ouvrage du Crotale. Dna la matinée du 26, longues rafales de tir indirect de mitrailleuses sur le ous-secteur de Vauquois au cours de la nuit rafales assez fréquentes. 7 bombes à ailettes sur le PA bois Noir. 9 gros minens venant de 5609 sur les boyaux de l'Est et les pentes Sud de la butte de Vauquois. Le 27 au matin, quelques gros minens, venant de 5116, sur Dufau et tranchée Riols. Ces minens ont été signalés à l'ALC qui doit les contrebattre.
Artillerie : Aucun obus sur le sous-secteur d'Avocourt. 15 obus sur la Hardonnerie, 8 obus de 105 sur les pentes Nord-Ouest de Forimont.
Travaux : Bruits de tôles jetées et de piquets enfoncés dans la tranchée d'Erzeroum. Bruits d'enfoncement de piquets au Nord du V de Vauquois, vers 3308 et 4306. Déchargement de tôles et de planches vers le bois du Grand-Bec et dans Boureuilles.

Journée du 28 Avril 1918:
25° division: Matinée calme. Pendant la nuit, harcèlement assez noourri sur nos premières lignes.
26° division:  Dans la nuit du 27 au 28, une patrouille en avant de Hardaumont. Le Btln Florentin (III/121°) relève dans le CR Fort le Btln Kremp  (II/121) qui vient en réserve de CA au camp Driant à la place du Btln Tamineau (II/92°) qui vient au champ de tir en réserve de CA. Le Btln Runacher (I/139°) va du champ de tir à Valtoline en réserve de division. Journée calme, quelques obus sur nos premières lignes, pertes nulles.
En exécution de l'ordre particulier N° 1572/3 du 25 avril du général Cdt la 2°Armée, le général Cdt la 26°DI reçoit l'ordre général  N° 659 du 27 avril du 17°CA prescrivant la relève de la 26°DI par la 29°DI actuellement dans la zone de Tannois où la 26°DI doit être regroupée après relève. Elle y dépendra du 13°CA sauf en ce qui concerne son emploi, passage du commandement du secteur le 3 mai à 18h00, mouvement terminé le 6 mai, éléments à pied par trains navettes entre Dugny et Nancois-Tronville, éléments montés par voie de terre en 3 étapes. Arrivée des premiers éléments de la 29°DI dans la zone de Regret le 30 avril. L'ordre général N° 1171/G du 28 avril et l'ordre particulier N° 1187/G du 28 avril du général Cdt la 26°DI fixe la relève.
120° division:
Physionomie générale : Activité de l'artillerie ennemie à peu près nulle. Par contre grosse activité des engins de tranchée de part et d'autre, de la butte de Vauquois, la côte 253 et Dufau. Ces MW ont été pris à partie par le 155C.
Activité française 
Infanterie : Tir d'obus Brandt sur le boyau de La Wartha en 9003 et 9205. Patrouille d'embuscade au 86° devant le bois Brulé. Une patrouille d'embuscade du 38°, dans la région du Triangle, a constaté la solidité du réseau ennemi. Reconnaissance préparatoire du II/408° à l'Oseraie et les abords du point 3605, le terrain trop détrempé ne permets pas encore de pousser plus loin.
Artillerie : Tir de harcèlement par 75 et tir de rereprésailles sur Rossignol. Tir de 75T sur MW ennemis de 18h20 à 19h00 et à 02h00tirs d'AL (représailles) sur les MW du bois du Grand-Bec. Dans la matinée du 28, tir d'Al sur les MW du bois du Rossignol. Consommation 242/75, 62/155, 12/75T, 10/150T.
Aviation : Activité nulle.
Mines : Rien à signaler.
Travaux : Continuation des abris et ouvrages en cours. Pose et renforcement des défenses accessoires.Approfondissement des tranchées et boyaux. 
Divers : A 14h00, un ballonnet venant du Nord-Ouest est tombé au Nord de Buzémont..
Pertes : 408°RI 1 brancardier tué et 1 soldat blessé (par grenades à ailettes).
Activité ennemie
Infanterie : Mitrailleuses peu actives. Grande activité des engins de tranchée dans la région de la butte de Vauquois qui a reçu 90 torpilles de gros calibre et 90 grenades à ailettes. Tous les MW connus dans cette région ont été repérés en action, sauf ceux de la tranchée de Pilsen. Les MW du bois du Rossignol ont tiré 8 torpilles.
Artillerie : Activité nulle, 2 obus sur Avocourt. Réglage de 77 (3 obus) sur le bois Brulé, 8 obus sur Neuvilly.
Travaux : Déchargement de planches dans la direction du bois du Rossignol.

Journée du 29 Avril 1918:
25° division: Infanterie calme. Artillerie assez active dans l'après-midi. Une riposte de notre part amène une certaine accalmie. Quelques obus sur la gauche du secteur dans la première partie de la nuit. Violente canonade sur la rive droite.
Pertes : 98°RI 12 blessé.
26° division: Dans la nuit du 28 au 29, les deux compagnies de travailleurs CID/92° et le CID/139° font mouvement pour rejoindre le CID à Lempire. Le 29 à 00h30 nos mitrailleurs prennent part à un barrage devant le front de la 20°DI où l'ennemi, après un bombardement violent exécute un coup de main. Journée calme, quelques obus, notamment sur les tranchées Albran et Hanau.
De 21h30 à 23h00 l'ennemi bombarde violemment le secteur de la division de gauche, notre artillerie exécute une contre-préparation.
Pertes : SROT 1 blessé (brûlures accidentelles dûes à l'incendie d'un abri.)
Stationnement de la 26°DI à la date du 29 avril :
QG (général Cdt la DI, EM de la DI, colonel Cdt l'AD, EM de l'AD, génie divisonnaire, service télégraphique, médecin divisionnaire à Cabaret 
2° échelon du QG (intendance, Justice militaire, prévôté, service auto, Trésor et Postes, coopérative) à Belrupt.
Infanterie : Général Cdt l'ID/26 et EM/ID PC Normandie
139°RI EM PC Lorraine, 1°Btln Valtoline (réserve de DI) 2° Btln CR Carrières et 3°Btln CR Bezonvaux (sous-secteur Hassoule)
92°RI EM PC Simone, 1°Btln CR Duprat, 2°Btln champ de tir (réserve de CA), 3° Btln CR Ravins (sous-secteur Hardaumont)
121°RI EM PC Auvergne, 1°Btln CR Damloup, 2°Btln camp Briant (réserve de CA, 3°Btln CR Fort (sous-secteur de Vaux)
CID/26 Lempire, TC et TR Chêne Gossin, Huit Chevaux.
Artillerie :
ACD-EM/16°RAC en secteur
21°Bie du 176°AT (58T) en secteur, batteries de tir en secteur, colonne de ravitaillement et TR St-Airy
PAD-EM, SMA, SMI bois de Nixeville (camp Gallieni), EMRD Lemmes
TC et TR Faubourg Pavé et illisible
Cavalerie : 
2°Esc/3°RCC bois Laville 
Génie :
Cie 13/2 Calvados, Cie 13/52 Normandie, Cie 13/71 Marceau
Santé :
GBD/26, Ambulance 13/13, Ambulance 3/75 et Gec,  SHO 8/13 Glorieux, SSA 16 Bevaux 500m Sud des illisible
Intendance :
CVAD/26 camp des Huit Chevaux, TB Sommedieue, RVF 7 voitures Senoncourt, 2 voitures La Falouze
120° division:
Physionomie générale : Calme.
Activité française 
Infanterie : Tir d'obus Brandt sur la tranchée d'Erzeroum et le boyau de La Wartha.
Artillerie : Quelques tirs de 75. Tirs de représailles de 155CS sur les minens 5125 du bois du Rossignol. Consommation 129/75, 200/155.
Aviation : Un avion français survole nos lignes de 11h30 à 12h00.
Travaux : Pose de réseaux et améliorations aux organisations défensives.
Mouvements : CR La Cour la 3°Cie relève en ligne la 2°Cie.
Pertes : 86°RI 1 blessé par éclat de minen à la butte de Vauquois, 408°RI 1 caporal tué par éclat d'obus à l'Avant-Garde.
Activité ennemie
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses.
Artillerie : Faible activité, 150 obus sur l'ensemble du secteur. Les MW de la butte de Vauquois et du bois du Rossignol ont lancé 40 grosses torpilles. A 11h30, pendant un tir de représailles par 155 sur les minens du bois du Rossignol, une forte explosion suivie de flammes et de fumée a été observé.
Travaux : Réfection de la tranchée d'Erzeroum.

Journée du 30 Avril 1918:
25° division: Relativement calme sur la rive gauche. Tirs de destruction par 150 sur les batterie du ravin Saint-Martin (rive droite).
Pertes : 23°RAColonial 3 blessés légers (non évacués).
26° division:  Journée calme, quelques obus sur nos premières lignes.
Arrivée dans la zone de 3 Btlns de la 29°DI, 1 Btln du 14°RIT et de l'ACD/29. Le CID/26 embarque à 04h30 à Dugny et débarque à Nançois-Tronville, stationnement Tronville. L'ordre particulier N°2003/G du 30 avril de la 26°DI fixe définitivement les dates et heures des embarquements. Une fraction du TR du 92°RI va cantonner à Issoncourt.
Pertes : 139°RI lieutenant Pialat Cdt la 3°CM tué, 2 blessés.
120° division:
Physionomie générale : Très calme.
Activité française 
Infanterie : Patrouille de liaison et de reconnaissance au 408°, rien à signaler. Les patrouilles ont tiré des coups de fusil et de fusées éclairantes des PP Chalon, Cosne, Bourges, Nevers. Tirs de Brandt sur tranchée Erzeroum et boyaux Wartha et Phécy.
Artillerie : Quelques tirs de harcèlement et tirsd'entretien de brèches. Consommation 80/75.
Aviation : 5 avions.
Mines : Rien à signaler.
Travaux : Pose et réfection de défenses accessoires. Continuation des abris et des travaux en cours. Relèvement des éboulements causés par la pluie.
Pertes : Néant.
Activité allemande
Infanterie : Quelques rafales de mitrailleuses pendant la nuit.
Artillerie : Peu active, 30 obus et 20 torpilles sur le secteur.