Extraits des JMO des 25° et 26° division.
Journée du 16 Janvier 1915:
25° Division: Nuit assez calme.L'ordre particulier 307 que le bataillon du 98 en réserve à Conchy fournisse tous les jours un certain nombre de travailleurs pour l'organisation défensive de la 2eme ligne.Dans le secteur des Loges (village des Loges, lisières N et E du bois) et violemment bombardé par du 77, en particulier du 100.Pas de pertes.De même de secteur Canny, principalement le village, les tranchées de la côte 91 subissent un vif bombardement.
26° division: Journée calme.Les travaux de réorganisation de 1ere ligne de défense sont activement poussés sur tout le front.

Journée du 17 Janvier 1915:
25° Division: Nuit calme.Pendant la journée l'artillerie ennemie s'est montrée moins active que la veille elle a bombardé le village des Loges, les lisiéres N et NE du bois, ainsi que Canny le côte 91 et le village de Roye.Notre artillerie conformément à l'ordre particulier 309 a éxécuté un tir sur les tranchées allemandes de la voie ferrée près de Beuvraignes à Fresnières.Ce tir parait avoir donné de trés bons résultats en démoralisant les tranchées ennemies et certains observatoires.Même stationnement.
26° division: Journée calme.Les travaux de réorganisation de 1ere ligne de défense sont activement poussés sur tout le front.

Journée du 18 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée l'artillerie ennemie s'est montrée moins active que les jours précédents, elle a particulièrement bombardé le village des Loges, les lisiéres N et NE du bois des Loges, Canny et les abords, la côte 91.Notre artillerie a continué a bombardé Rue de l'Abbaye, Crapeaumesnil, Le Buvier,  le bois triangulaire, et bouleversé les tranchées ennemies.Aucun changement, même stationnement.
26° division: Journée calme.Les travaux de réorganisation de 1ere ligne de défense sont activement poussés sur tout le front.

Journée du 19 Janvier 1915:
25° division: Nuit assez celme.L'artillerie ennemie montre assez d'activité sur le village des Loges, les lisiéres N et NE du bois, Canny, côte 91, côte 98. Notre artillerie bombarde Rue de l'Abbaye, Crapeaumesnil, le château de Fresnières,  le bois triangulaire.Situation sans changement.
26° division: Deux compagnies su 108°RIT sont mis à la disposition de la division.Elles sont dirigées vers Boulogne-la-Grasse et passent aux ordres de la 52° brigade, qui doit les utiliser pour les travaux de 2eme ligne.

Journée du 20 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée l'artillerie ennemie s'est montré particulièrement active avec du 77, Les loges, lisière N et les saillants N-E  et S-O du bois des Loges, Canny, Roye, Ferme de Canny.Aucune perte.Même stationnement.
26° division: Limite entre les secteurs de la 26°DI et la 62°DR est reportée plus au Sud.Elle est jalonnée dorénavant par les points suivants carrefour sortie N-O d'Erches, lisière N du bois Leconte; carrefour 500m N-O de Contoire.

Journée du 21 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.L'artillerie ennemie  se montre active pendant la journée en bombardant avec du 77 pricipalement Les Loges, le saillantN-E, lisière E et corne S-O du bois des Loges, et avec du 150 et du 77 Canny, la vallée du Matz, Roye-sur-Matz.Notre artillerie bombarde avec succés les tranchées de Rue de l'Abbaye à Crapeaumesnil, Fresnières et batteries à l'Est de la côte 101 Ferme Haussu.
26° division: Le Général de LAPORTE est nommé au commandement de la 55°DI.Il est remplacé à la tête de la 51° brigade par le Colonel JOBA. 
L'ennemi est assez calme; par contre notre artillerie se montre trés active.La batterie de 155TR poursuit la destruction de La Cambuse.

Journée du 22 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.Le 16° RI fait 2 prisonniers ( 1 sous-officier et un soldat) du 86eme régiment d'infanterie réserve entre la côte 98 et Lassigny.Pendant la journée l'artillerie ennemie montre une certaine activité en bombardant particulièrement avec du 150 (canon) le secteur de Canny et avec du 77 celui des Loges.Notre artillerie bombarde particuliérement Rue de l'Abbaye, Le Buvier, les tranchées entre Fresnières et le bois triangulaire (E de Canny) et l'artillerie lourde allemande près de la Ferme Haussu.
18h00. En raison de l'inondation qui envahit les tranchées de la côte 98.Ordre est donné, si c'est nécessaire, d'abandonner les tranchées de première ligne pour se reporter sur les tranchées de soutien et à Canny.Le temps s'étant rétabli, l'eau ayant pu s'écouler, les tranchées ne sont pas évacuées pendant la nuit. 
26° division: A la suite de pluies persistantes un grand nombre de tranchées sont inondées et s'éboulent.Tous les travailleurs disponibles sont employés à assécher les tranchées et boyaux, à consolider les parapets et à préparer des fascines, claies, gabious dans les ateliers de fascinage des secteurs.Ce n'est qu'au prix des efforts soutenus de tous que l'on parvient à réparer les dégâts causés par l'inondation.

Journée du 23 Janvier 1915:
25° division: Nuit assez calme.Pendant la journée l'artillerie lourde ennemie s'est montrée particuièrement active dans le secteur de Canny, où elle a bombardé Canny, Roye, La Berlière.Le secteur des Loges a été bombardé avec du 77 sur sa face Nord et Est.Les corps de troupe ont luttés contre les inondations causées par les pluies.Notre artillerie a bombardé avec succés Rue de l'Abbaye, les tranchées de la côte 101 et du Buvier.
26° division: Jour jumelé avec le 22.

Journée du 24 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.Bombardement intermittent et moins actif que les jours précédents de la part de l'ennemi sur Canny et secteur des Loges.Notre artillerie riposte au bombardement en tirant sur les batteries ennemies.L'ordre particulier 317 prescrit les mesures concernant les TC et les TR en cas d'attaque dans le secteur Nord.Les TC sont groupés d'après les ordres donnés par les chefs de corps.Les TR ( section de distribution vide) à la sortie Sud d'Orvillers.
26° division: La 40° compagnie d'aérostiers vent cantonner à Eltefay Son emploi doit être réglé par l'armée.

Journée du 25 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.L'artillerie ennemie  se montre pendant la journée particulièrement active, plus de 400 projectiles tombant sur le secteur depuis Les Loges à Canny et Roye. Aucune perte signalée.Notre artillerie répond au bombardement avec succès et canonne  Rue de l'Abbaye, Crapeaumesnil, les tranchées du Buvier,  Fresnières, le bois triangulaire, les tranchées à l'Ouest de Lassigny, les batteries enemies signalées vers la Ferme Haussu, la Potière, Fresnières et Crapeaumesnil.
26° division: Rien de particulier à signaler.Les allemands paraissent comme nous à réparer leurs tranchées endommagées par les pluies, et ne manifestent aucune activité.

Journée du 26 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.L'artillerie ennemie s'est montrée active dans la journée.Elle a bombardé avec du 77 le secteur des Loges (village, front Nord et N-E) et avec des projectiles de tous calibres Canny et ses abords, Ferme de Canny, Roye-sur-Matz.Notre artillerie a risposté avec en canonnant Crapeaumesnil, Haussu, Fresnières, tranchées du bois de la Divette ( 500 m O de Lassigny), Lassigny.Même stationnement.
26° division: Jour jumelé avec le 26.  

Journée du 27 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée l'artillerie ennemie bombarde violemment le secteur des Loges et trés violemment le village de Canny particulièrement de 15h00 à 16h00 où tombent plus de 500 projectiles.Notre artillerie répond en canonnant Divette, Taulette, Haussu, Crapeaumesnil, les tranchées entre Fresnières et le bois triangulaire (E de Canny).Perte: 2 blessés.
26° division: Jour jumelé avec le 26.  

Journée du 28 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.L'artillerie ennemie s'est montrée beaucoup moins active que dans la journée précédente.Notre artillerie cannone pendant la journée Crapeaumesnil, les tranchées entre Buvier et Fresnières, les batteries de Liembrune* et de Haussu, région à l'Ouest de ces fermes.Entre 18h00 et 22h00 notre artillerie canonne trois convois signalés dans la région de Crapeaumesnil et les travailleurs allemands.
* Je n'ai pas localisé cette ferme.
26° division: Jour jumelé avec le 26.   

Journée du 29 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée l'artillerie ennemie se montre assez active et canonne les sous-secteurs sur les points habituels, ainsi que le village de Roye et la vallée de la Matz.Entre 18h00 et 20h00 notre artillerie tire sur les convois allemands signalés à l'Est de Crapeaumesnil.
26° division: Le 41° Colonial reléve le 317° régiment dans les tranchées au S-O d'Andechy. Après reléve le 317 vient à Hangest (EM et 1 btln) et Saulchoy (1btln).Le 103°RIT fournit 2 compagnies au 41° Colonial pour le service des tranchées.Le reste du régiment cantonne à Arvillers (2 Cies) et Becquigny (2 Cies).Les 2 Cies employés dans les tranchées d'Erches restent à disposition du 105.

Journée du 30 Janvier 1915:
25° division: Nuit assez calme.Nuit calme.Pendant la journée l'artillerie ennemie se montre moins active que les jours précédents, canonnant le secteur des Loges sur les mêmes points.Notre artillerie opère un tir de destruction sur les tranchées à l'Ouest de Fresnières.Entre 20h00 et 21h00 elle  canonne la sortie Sud de Rue de l'Abbaye où les allemands renforcent leur fil de fer, et les tranchées de la côte 101 et à l'Ouest de Fresnières qu'ils essaient de réparer.
26° division: Une piéce de 80 de montagne détruit une maison à Breuvaignes où était installée une mitrailleuse allemande trés gênante pour les tranchées de 1ere ligne du 92.

Journée du 31 Janvier 1915:
25° division: Nuit calme.L'artillerie ennemie se montre moins active qu4habituel particulièrement sur le secteur de Canny.Notre artillerie bombarde avec succès un ouvrage nouveau par les allemands à la côte 101.
26° division: Les allemands essayent sur plusieurs points, particulièrement en face du 139 et du 121, d'entamer des pourparlers avec nos hommes.Leurs propositions sont reçues à coups de fusil et de canon.