Extraits des JMO des 25° et 26° division.

Journée du 16 Mars 1915:
25° Division: Nuit calme.Journée calme.Rien d'important à signaler, l'artillerie ennemie montre très peu d'activité particulièrement sur le sous-secteur des Loges (1 obus).
26° division: Un peloton de la cie 13/2 bis reçoit l'ordre de venir cantonner à Saulchoy et de travailler aux travaux de la 2eme ligne du secteur Nord.

Journée du 17 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.La relève du 98°(1er et 3eme btln) par le 9° groupe cycliste et le 9° groupe lèger se fait sans incident.Journée calme, peu d'activité de l'artillerie ennemie.Notre artillerie canonne quelques travailleurs ennemis. 
26° division: Voir le 16 mars.

Journée du 18 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.Le 2eme btln du 98 est relevé sans incident par le 9° groupe bis.Les escadrons démontés du sous-secteur gauche de Canny sont relevés par le 3eme btln du 16.Aucun incident à signaler.Pendant la journée l'artillerie ennemie se montre plus active que les jours précédents principalement sur le front Est des Loges, et du ftont allant de la côte 91 au "bois des Noirs" (500m E de la côte 98).
26° division: Voir le 16 mars.

Journée du 19 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.Journée assez calme, l'artillerie ennemie se montre peu active.Elle bombarde le village des Loges, le village de Canny et la région de la côte 98.Rien d'important à signaler.
26° division: Violant bombardement de l'Echelle-St-Aurin et Tilloloy.

Journée du 20 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée l'artillerie ennemie se montre assez active.Notre artillerie canonne avec succès une batterie ennemie près de la ferme Hausser, on entend deux explosions et l'on voit deux colonnes de fumée s'élever de cette batterie.
26° division: La 75° brigade de tirailleurs algériens comprenant le 3° régiment de marche à 3 btln et le 5° régiment de marche à 2 btln, est mise à disposition de la 26°DI, en remplacement des 315° et 317° régiments qui doivent rejoindre le 4°CA.Cette brigade débarque à Montdidier occupe  le 20 mars les cantonnements ci-après : EM brigade à Montdidier, 3° régiment de marche Etelfay et Faverolles, 5° régiment de marche Piennes et Remaugies.
Répartition des forces:
 - 1) Le 3° régiment de tirailleurs est mis à la disposition de la 51° brigade et doit relever le 317° dans son secteur, en étendant sa droite jusqu'au saillant N de Dancourt exclu.Il sera réparti comme suit EM Marquivillers, 2 btln dans les tranchées et Marquivillers, 1 btln La Boissière La Sucrerie (?).
 - 2) Le 5° régiment de tirailleurs est mis à la disposition de la 52° brigade dans les conditions suivantes:
    - a) Le Colonel du 139° avec 1 btln de tirailleurs et 2 btln du 139, tiendra le secteur compris entre le saillant N de Dancourt inclus et la gauche actuelle du 315°.
Il aura en réserve 2 cies du 139 à Fescamps et 2 cies de tirailleurs à Remaugies.
     - b) Le Colonel du 5° régiment de tirailleurs avec 1 btln de tirailleurs et 1 btln du 139, tiendra le secteur occupé actuellement par le 315°, au N de Tilloloy.
Il aura en réserve 2 cies du 139 à Bus et 2 cies de tirailleurs à Remaugies.EM du régiment à Bus.
La relève se fait sans incidents dans les nuits du 21 au 22 et du 22 au 23.Après relève le 315° vient stationner à Ayencourt, Rubescourt, Le Monchel.Le 317° à Etelfay, Faverolles.Ces deux régiments s'embarquent le 2? à Montdidier.La 75° brigade de Tirailleurs vient cantonner La Boissière.

Journée du 21 Mars 1915:
25° division: Nuit calme, le secteur de Canny signale le passage d'un dirigeable ennemi vers 04h00.Dans la journée l'artillerie ennemie se montre assez active particulièrement sur le sous-secteur de Canny.L'ordre genéral d'opérations N°389 précise l'organisation intérieure du secteur Nord.
26° division: Voir le 20 mars.

Journée du 22 Mars 1915:
25° division:  Nuit calme.Journée calme, peu d'activité de l'artillerie ennemie qui tire surtout sur le sous-secteur de Canny.
26° division: Voir le 20 mars.

Journée du 23 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.Journée assez calme.Aucun incident à signaler.
26° division: Voir le 20 mars.

Journée du 24 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.Journée calme.Aucun incident.
26° division: ?

Journée du 25 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.Journée très calme, activité presque nulle de l'artillerie ennemie.
26° division: Le 5° régiment de Tirailleurs un 3eme btln (N°6) qui vient cantonner à Piennes.Les travaux de sape entrepris à Beuvraignes et devant La Cambuse sont suspendues, par odre du Général cdt l'Armée. 

Journée du 26 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.Journée calme.Aucun incident.Le btln du 100°RIT cantonné à Orvillers relévera celui des Loges le 29 mars matin.
26° division: Voir le 26 mars.  

Journée du 27 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.Pendant la journée bombardement assez actif par l'artillerie lourde ennemie.
26° division: L'artillerie allemande bombarde violemment la région du Cessier.   

Journée du 28 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.Journée calme, très peu d'activité de l'artillerie ennemie. 
26° division: Voir le 27 mars. 

Journée du 29 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.Journée assez calme.L'escadron de Chasseurs d'Afrique du secteur Nord est mis à disposition de la 26°DI, il est remplacé par l'escadron divisionnaire (5° escadron du 3° Chasseurs)
26° division: Le 41°RIC est affecté au 14°CA est remplacé à Hangest par le 3° régiment de marche étranger maintenu en réserve d'armée.Le 3° tirailleurs s'appellent dorénavant le 9° Tirailleurs de marche.Les deux escadrons du 25°RDrejoignent la 86°DI et sont remplacés par deux escadrons de Chasseurs d'Afrique qui cantonnent à Becquigny et Le Lundi.
Le groupe CO.OY (120L), venant du 11°CA passe à la 26°DI en remplacement du groupe CADI affecté au 13°CA.Les 2 bies prennent position à Guerbigny, l'autre à Bus.

Journée du 30 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.La relève du btln du 100°RIT aux loges se fait sans incident.Journée trés calme.
26° division: Voir le 29 mars.

Journée du 31 Mars 1915:
25° division: Nuit calme.Journée calme.Rien d'important à signaler.
26° division: Voir le 29 mars.