Extraits des JMO des 25° et 26° division.
Journée du 16 Octobre 1915:
25° division: La division continue son mouvement et se porte dans la région de Moreuil en deux colonnes.Colonne de droite : 50°Bri, , 9eme Btln-38°, génie, QG  de la 25°DI, formations sanitaires par l'itinéraire Montdidier, Pierrepont, Plessier-Rozainvillers.Colonne de gauche 75° Bri par Framicourt, Marestmontiers, Hargicourt, Braches.
La division cantonne QG Moreuil, EM 50°Bri Mézières, 16°RI Mézières, 98°RI Démuin, EM 75°Bri Moreuil, 9°Tirailleurs Moreuil, Braches ; 9°Btln-38° Mailly-Raineval, génie et formations sanitaires Villers-aux-Erables, escadron divisionnaire ferme de Genouville.
26° division: A l'Est d'Armancourt, l'ennemi pousse un poste en avant de sa 1ere ligne au Nord de la route d'Armancourt.St-Mard-les-Triots (point M du plan directeur).Une de nos batteries de 95 exécute sur ces travaux d'approche un tir de démolotion qui les bouleverse complètement.

Journée du 17 Octobre 1915:
25° division: Situation sans changement.
26° division: L'artillerie ennemie se montre plus active, en particulier dans le secteur Sud du secteur.Nos batteries répondent avec succès et dispersent en outre plusieurs groupes de travailleurs.Une patrouille allemande qui s'approchait de nos fils de fer au Sud de l'Echelle-St-Aurin, est repousée par nos feux d'infanterie.

Journée du 18 Octobre 1915:
25° division: Situation sans changement, les troupes font de l'instruction.
26° division: Canonnade réciproque dans la région de Tilloloy.L'artillerie allemande ne cause que des dégâts matériels minimes ; seul un obus tombe sur une maison de Tilloloy blesse 7 hommes du 408° dont 3 grièvement.Par contre, le tir énergique de nos batteries paraît produire de gros dégâts.Plusieurs patrouilles allemandes sont dispersées à coups de fusil et de grenade en plusieurs endroits du front. 

Journée du 19 Octobre 1915:
25° division: Un fort contingent du 9eme bataillon du 38° (bataillon dépôt) est versé à une division coloniale et est enlevé par automobiles.
Un des bataillons du 9°Tirailleurs cantonné à Braches, vient cantonner à Mally-Raineval.
26° division: Assez grande activité d'artillerie de part et d'autre.

Journée du 20 Octobre 1915:
25° division: Par ordre de l'Armée, les cantonnements de Démuin, Mézières, Villers-aux-Erables doivent être évacués.En conséquence la 50° Brigade va cantonner, EM à Montdidier, 16° Montdidier, Courtemanche ; 98° Gratibus, Malpart, Bouillancourt ; génie Framicourt, service de santé une ambulance Morisel, 2 ambulance et groupe de brancardiers à Braches. 
26° division: Voir le 19.

Journée du 21 Octobre 1915:
25° division: Situation sans changement.
26° division: L'artillerie allemande bombarde violemment Le Cessier et Tilloloy.Notre artillerie, par une énergique riposte la réduit au silence.
Au cours de cette canonnade quelques obus de 77 et de 105 tombent sur Bus, en tuant 4 et en blessant 11. 
A titre de représailles, nos batteries bombardent les villages d'Amy, Crapeaumesnil, Verpillières et Beuvraignes.

Journée du 22 Octobre 1915:
25° division: Le Général Commandant en chef passe en revue la division.A cet effet la division est formée au bord de la route Aubvillers-Malpart à 1 kilomètre au Nord de cette localité, face à l'Est, par brigades accolées.Dans chaque brigade les régiments, en ligne de colonnes de bataillon, sont en colonne.Le bataillon du génie à droite de la 50°Bri, l'escadron divisionnaire, les formations sanitaires, le bataillon dépôt à gauche de la 75°Bri.A 14h30 le Général en chef passe devant le front des troupes.Le défilé a lieu dans l'ordre suivant bataillon du génie, 50°Bri, 75°Bri, formations sanitaires, bataillon dépôt, l'escadron.Les régiments sont en ligne de colonnes de bataillon.Après le défilé le Général Cdt le CA adresse à la division l'ordre suivant :
"Le Général Commandant en chef le charge de lui faire savoir qu'il compte sur la 25°Division d'une manière absolue."
Les troupes rejoignent leurs cantonnements.
26° division: L'activité de l'artillerie ne cesse pas.A deux reprises des batteries allemandes de tous calibres (77, 105, 150) bombardent Le Cessier et Tilloloy.Comme la veille, nos batteries ripostent efficacement et font des tirs de représailles sur les villages occupés par les allemands.

Journée du 23 Octobre 1915:
25° division: Situation sans changement. 
26° division: Journée calme.Un avion allemand, sous l'effet de notre tir, atterrit brusquement dans les lignes ennemies enveloppé de fumée.

Journée du 24 Octobre 1915:
25° division:  Par ordre de l'Armée, les cantonnements occupés par la division et la 75°Bri doivent être évacués.En conséquence, la 75°Bri, le 9eme bataillon du 38°, les formations sanitaires, l'escadron font mouvement en deux colonnes.
En fin de mouvement les cantonnements suivants sont occupés : QG Maignelay, 75°Bri EM Ferrières, 1°Zouaves Royaucourt, Abbémont, Pérennes, escadron Domfront, Dompierre, formations sanitaires Godenvillers.
26° division: L'artillerie allemande est moins active que les jours précédents.En réponse à un bombardement d'Armancourt une de nos batteries de 120L exécute un tir de représaille sur Roye.

Journée du 25 Octobre 1915:
25° division: Les deux compagnies du génie quittent Framicourt et viennent cantonner à Godenvillers.
26° division: Journée calme. 

Journée du 26 Octobre 1915:
25° division: Situation sans changement. 
26° division: Le 121° relève le 92° dans la zone du bois des Loges.Le 92° vient cantonner après relève à Rollot (EM -....), Remaugies (....).
Les batteries allemandes de St-Mard-les-Triots l..... un certain nombre d'obus de 105 et de 150 sur la gare de La Boissière.Nous ripostons par le tir de nos 120L et 155L sur les batteries allemandes qui sont réduites au silence.  

Journée du 27 Octobre 1915:
25° division: Situation sans changement. 
26° division: Voir le 26.  

Journée du 28 Octobre 1915:
25° division: Situation sans changement. 
26° division: Le 139° est embarqué en camions-autos à Faverolles ..... transporté dans la zone du 3°CA, auquel il est affecté provissoirement.

Journée du 29 Octobre 1915:
25° division: En vue d'une affectation ultérieure à un secteur du Corps d'Armée, le 16° vient cantonner à Tricot et Méry.
26° division: Actions réciproques d'artillerie.  

Journée du 30 Octobre 1915:
25° division: Le 16° est mis à disposition du Général Cdt la 120°DI pour l'occupation d'une partie du secteur de cette division.La division devant reprendre l'occupation de son ancien secteur, les mouvements préparatoires suivants sont exécutés.Le 98° vient occuper Tricot et Montgérain.
L'EM de la 75°Bri se porte à Cuvilly.Le 1°Zouaves cantonne à Cuvilly, Orvillers, Biermont.Le 9°Tirailleurs va à Conchy-les-Pots, Mortemer, Hainvillers. 
26° division: Journée calme.

Journée du 31 Octobre 1915:
25° division: L'escadron va cantonner à St-Martin-aux-Bois.
26° division: Les deux artilleries se montrent actives.L'artillerie ennemie vise surtout la côte 97 et Dancourt avec des ..... de 77 et 150.Pas de dégâts importants.L'artillerie française riposte énergiquement et fait taire les batteries ennemies.Elle démolit en outre un poste avancé, au ... du bois des Vaches. 

Quelques mots manquants pour la 26° division à partir du 25 octobre, en raison d'un collage de bandes de papier.