Journée du 27 août 1914:
L'offensive doit continuer en vue de récupérer le terrain perdudans la journée du 26 et de progresser ultérieurement sur les objectifs précédemment indiqués.
La 25° DI partant de Roville et Hardancourt doit marcher sur Donciéres et Domptail.
La 44° DI attaquera Anglemont et Nossancourt.
La 26° DI se tiendra en réserve générale d'abord au nord de Rambervillers.
A la gauche du 13° Corps, le 8° est établit sur le front Deinvillers, bois des Corres et du Haut de Corbe, il a été trés éprouvé et ne semble pas se soucier de reprendre l'offensive pour l'instant.
A notre droite , le 21° doit prononcer une attaque sur Ste-Barbe et Bazien, mais il semble plutôt disposer à se replier.
Pendant toute la matinée le 13° Corps reste sur ses positions de la veille.  
Vers 15h00 l'ordre est donné de préparer une attaque sur tout le front.
A16h30, l'AL, les A des 3 divisions, l'AC aidés par l'AD/16 concentrent leurs feux sur les bois des Aulnes, la Grande Pucelle, le bois de la Grande Coinche et de Roville et les hauteurs sud de Donciéres.Pendant trente minutes une violente cannonade retentit sur tout le front.
A 17h00, l'artillerie allonge son tir de maniére à battre au-delà des crêtes et à paralyser l'arrivée possible de renforts.
L'infanterie commence son mouvement.La 25° division d'abord gravit les pentes de la Grande Pucelle et du Bois Menu et arrive sans trop de perte à de la crête.
La 26° dans le même temps occupe le bois de la Grande Coinche et Roville
A 18h00 une contre-attaque allemande oblige dans un premier temps la 25° division à reculer, mais ils se cramponnent à mi-hauteur de la croupe de la Grande Pucelle et s'y retranchent solidement. En fin de journée le stationnement et le suivant:
QG à Rambervillers
La 25° division Roville, St-Maurice, Hardancourt
La 26° division Badelieu, bois de Roville, Rambervillers
3° Chasseurs ferme Boussillon
Parcs à Bult. TC Vomécourt.
Les avant-postes de combat sur les fronts occupés en fin de journée.


Journée du 28 août 1914:
Le 13° Corps toujours encadré par le 8° à sa gauche et le 21° à sa droite est dans la situation suivante:
QG à Rambervillers, 25° DI à gauche zone Hardancourt, St-Maurice, Roville, Romont. La 26° à droite zone Badelieu, bois de Roville, AC à Romont, AL Vomécourt, Génie du Corps Rambervillers, le régiment de cavalerie abords de Rambervillers. La liaison des deux divisions se fait sur la Mortagne. La ligne des avant-postes passe par la partie sud de la croupe à l'ouest de Xassévillers, de Menu Bois, Grande et Petite Pucelle, 312, bois de la grande Coinche.Le bulletin de renseignements de l'Armée indique que la 1° Armée a progressé et atteint la Mortagne, que sa droite se maintient sur la Meurthe, que la droite de la 2° Armée est vers Gerbevillers.
L'ordre de l'opérations de l'Armée pour le 28 prescrit la reprise de l'offensive dans les mêmes conditions que la veille.La 44° DI est rattachée au 21° Corps. Un  terrain d'atterrissage est établi près de Rambervillers au profit du 13° et 21° Corps.
L'ordre d'opérations du CA prévoit la reprise de l'offensive sur le front des deux divisions. Les objectis succéssifs sont 1° croupe Menu-Bois, Grande et Petite Pucelle, Donciéres, bois de la Grande Coinche, 2° front  bois de Grand-Bras, bois de la Horne, bois de la Haie Rousse, château de Villers, 3° front bois de la Chambre, bois des Charbonniers, Ménarmont, direction Azérailles.Mouvement par divisions accolées, la ligne de séparation des divisons passe par la Grande Pucelle et petit Bois, lisière est du bois de la Horne, lisière est du bois des Charbonniers à la 25° division.L'AC renforce la 25° DI, rendue à Romont à 05h00, l'AL aux ordres du Cdt du CA viendra à Vomécourt à l'ouest de Roville-aux-Chênes. La 25° division doit envoyé un régiment et un escadron sur Anglemont pour prolonger le front à droite et assurer la liaison avec le 21° Corps.Le 3° Chasseurs devra reconnaître le front du 13° Corps et opéreara à gauche de la 25° DI. Réserve du CA, une brigade de la 26° DI rendue à 05h00 sortie nord de Rambervillers.Les attaques franchiront les avant-postes à 06h00.
Exécution:
a) le Général Cdt la 26° division rend compte, coup de canon sur Badelieu, fusillade vers le bois de Roville.
b) à 05h00 la 25° DI fait connaître que l'ennemi occupe les crêtes de Menu-Bois, bois de Pucelle sur lesquelles il s'est retranché; des lignes de tirailleurs se disposent à attaquer Roville.
c) la cavalerie rend compte à 03h15 qu'elle a envoyé des reconnaissances au nord du bois de la Grande Coinche, vers Dompierre et Ménarmont, vers Domptail, que le régiment est rassemblé à Romont et il sera à 06h00 à la lisière est du bois de Roville, Doncières occupé, tranchées en cours d'exécution au débouché nord du village, petites colonnes d'infanterie se dirigeant de Xassévillers sur Ménarmont, et de Xassévillers sur le bois de Grand-Bras.
A 07h00 rien sur Doncières, Ménil occupé par éléments français du 157° se portant sur Ste-barbe.
A 08h00 bois de la Grande et Petite Pucelle occupés par allemands dans tranchées, combat d'infanterie à la lisière nord du bois de la Grande Coinche et d'Anglemont.
La 44° DI fait connaître qu'elle attaque de Ménil sur Bazieu et Nossancourt.
Attaque des deux divisions: Dès que les liaisons ont été établies entre les divisions, l'offensisve est mené de la façon suivante. La 25° attaque avec les éléments qui ont pu être reconstitués, 50° brigade sur Menu-Bois, Xassévillers, bois de Grand-Bras, 49° sur bois de Grande Pucelle, bois de la Horne. La 26° division ne disposant que du 139° attaque sur Doncières débouchant à 06h00 du bois de Roville.
Notre infanterie très éprouvée dans les combats de la veille, progresse très difficilement et s'arrête.La 25° division fait savoir à 08h50 qu'à 07h30 qu'elle occupait Roville avec la 49° brigade et la voie ferrée vers St-Maurice avec la 50°, que les allemands maîtres de la Pucelle et Menu-Bois les fortifient.La 26° DI fait connaître à la même heure que son artillerie prépare du nord-est de Badelieu son débouché au-delà des bois de Grande Coinche et Roville.Le 105° qui devait aller à Anglemont appuie son mouvement à droite.Le mouvement des divisions semble définitivement enrayé.Le Général Cdt le 13° CA prescrit de tenir coute que coute front Roville, Rambervillers; la 25° division tenant Roville et les hauteurs à l'ouest, la 26° tenant Rambervillers et les hauteurs nord.Le 3° Chasseurs opérant à la droite de la 26°.Un régiment de la 26° en réserve du CA au sud de Rambervillers.A 10h50 le Général Cdt la  25° DI téléphone pour savoir s'il doit se replier et abandonner Roville.Il lui est répondu à 11h15 que la 26°  a repris ses positions d'hier, que l'Armée prescrit toujours de n'envisager que le mouvement en avant, qu'il n'est pas question de repli, mais d'une reprise de l'offensive sur Menu-Bois et Grande Pucelle avec l'appui du 8° Corps.A 13h50, la 26° DI fait savoir qu'elle tient  la lisière du bois d'Anglemont face au château de Villers, mais que ses lisières sont battues par des obusiers allemands, que 1 Btln du 63° se repli en désordre sur sa droite.
A 15h30 ordre est donné à la 25° division de préparer l'attaque sur Bois Menu et la croupe des Pucelles.L'attaque aura lieu à 17h00 et sera préparée par toute l'artillerie du CA à partir de 16h30. Le régiment de réserve générale du CA sera à  16h30 à la côte 330, ouest du bois de Roville.Mais à 16h20 la 25° division renseigne qu'ell a dû abandonner Xassévillers et Menu-Bois, qu'il est probable que la 49° brigade se repliera de Doncières. Le Général de la division prescrit à la 50° brigade de tenir coute que coute les lisières nord de St-Maurice et à la 49° la crête à l'ouest de Doncières.
La crête de Menu-Bois et Grande Pucelle est définitivement abandonnée à la nuit, le CA stationne sur ses emplacements couverts par de solides avant-postes de combat. La 25° division tient Roville, St-Maurice, la 26° a son gros à Badelieu, Rambervillers, papeteries, Grandes Carriéres, couvert par les avant-postes au bois de la Grande Coinche, bois de Roville, bois d'Anglemont.

Journée du 29 août 1914:   
L'ordre de l'Armée prescrit la continuation du mouvement offensif. La situation est la suivante:
A notre droite le 21° Corps (43° division) qui occupe par ses éléments avancés Carrieres, ferme Malplanton, côte 373 au nord de Bru doit se porter sur la lisière nord des bois d'Anglemont et du Ban de Nossancourt avec objectif ulrérieur Anglemont.
A notre gauche le 8° Corps (16° division) occupe le front Deinvillers, lisière du bois des Corres et de Haute-Corbe et doit progresser vers St-Pierremont puis Bois-Mortier.
Pendant la nuit la 25° division avait livré deux attaques.La 49° brigade avait enlevé les tranchées de la lisière sud du bois Menu et de la Grande Pucelle, la 50° avait attaqué Xassévillers mais n' avait pu s'y maintenir.La 25° division était restée sur ses positions de la veille.
Au matin la cavalerie signale que Anglemont est inoccupé mais que l'infanterie ennemie garnit les pentes sud du ruisseau de Belvette sud-ouest de Doncières, que Nossancourt est occupé par l'ennemi ainsi que le château de Villers fortement retranché et la crête 353 nord-est de Ménil, qu'une batterie ennemie est à Poirier nord-ouest de Bazieu, que la lisière sud de Xassévillers est tenue par l'infanterie allemande.Un renseignement d'habitant fait croire que deux régiments d'infanterie ennemis, un régiment de Ulhans  et un régiment d'artillerie obusier probablement seraient au bois de la Horne et de la Chambre.
Le 13° CA va prendre l'offensive sur tout son front, la 50° brigade partant de St-Maurice sse dirigera sur Xassévillers et bois du Grand Bras.La 49° progressera vers la Grande Pucelle et le bois de la Horne, plus à droite la 26° division partant du bois de Roville attaquera dans la direction de Doncières puis de Menarmont, attaques appuyés par toute l'artillerie, 3 batterie ont déjà franchit la Mortagne à gauche les autres suivront aussitôt que possible.
En arrière mise en état de défense de la ligne St-Maurice Roville-aux-Chênes.
PC du Général Cdt le 13° Corps Badelieu 07h00 (?) à 08h40, la 25° division a commencé l'attaque elle est arrivée par ses éléments avancés à la crête nord-ouest de Xassévillers et à la lisière nord de la Grande Pucelle mais la progression en avant semble arrêtée par le feu de l'artillerie ennemie.
Vers 13h00 au moment ou le 16° d'infanterie allait donner l'assaut sur Xassévillers, il est arrêté par une rafale qui lui coute des pertes considérables. La 26° division prononce également ses mouvements  à travers le bois de Roville, elle avance difficilement.
Vers 14h00 elle atteint les hauteurs 312 et 320 ouest de Doncières mais elle ne peut s'y maintenir et se borne à occuper solidement  vers 16h00 le sailland nord du bois de la Grande Coinche, plus à droite elle tient la lisière nord du bois d'Anglemont et s'y retranche sans pouvoir en déboucher.En fin de journée le CA stationne sur les positions suivantes:
QG à Rambervillers 

25° division zone Hardancourt (QG), Roville, St-Maurice, Romont
Lignes des avant-postes moulin Constant (en liaison avec le 8°Corps), route de St-Pierremont à Roville, bois de la Grande Pucelle, lisière nord-ouest du bois de la Grande Coinche (liaison avec le 26° division). 
26° division zone Badelieu (QG), bois de Roville, faubourgs de Rambervillers, St-Pantaléon.
Avant-postes lisière nord du bois d'Anglemont (liaison avec le 21° Corps).

Journée du 30 août 1914:
Continuation de l'offensive avec l'objectif d'atteindre la Meurthe, conformémnet à l'ordre du Général de l'Armée N° 20.
A notre gauche le 8° Corps progressera vers Domptail.
A notre droite le 21° Corps tojours orienté vers la position Bazien, Ste-Barbe doit procéder à son investissement par l'est de Ste-Barbe.
Le 13° Corps doit attaquer, la 25° division le Grand-Bois et Xassévillers en faisant effort par sa gauche.L a 26° lisière sud du boid de Jard et de la Haie Rousse.
Une brigade de la 26 sera placée en réverve de CA à l'ouest du bois de Roville.
Les attaques commenceront sur odre du Général Cdt le CA. PC du Ca Romont 07h00.
La position de l'ennemi semble sensiblement la même que la veille. Dans la matinée aucun incident particulier.
Vers 14h45, la 25° division signale que depuis le matin  l'ennemi canonne de temps à autre la lisière la Crête de Menu Bois.

Le 43° BCP qui occupait une tranchée profonde sur la route de moulin Constant à Xassévillers a évacué provisoirement cette tranchée à cause d'une violente canonnade. A droite la 49° brigade a toujours sa ligne avancée vers le bois la Grande Pucelle, la 26° division tient la lisière du bois de la Grande Coinche.
A gauche de la 25° division le 8° Corps vient d'être violement pris à partie par sur son front bois de la Haute-Corbe, bois des Corres, bois de Laleau. L'ennemi  continue d'agir que par son artillerie.
Vers 17h00, l'aviation à la suite de reconnaissances: un fort rassemblement d'artillerie à 500m ouest route de Nossancourt, Bazien. 12 épaulements d'artillerie à l'ouest de Bazien et à côté des rassemblements de 1 brigade entre nois nord-ouest de Badménil et Fontenoy-la-Joute au nord de la route Baccarat, Domptail; 1 brigade au sud de Glonville, 1 régiment à la lisière ouest de Fontenoy-la-Joute.
En fin de journée la situation du 13° Corps est la suivante:
QG Rambervillers
25° division, QG Hardancourt, 49° brigade Roville-aux-Chênes, Cie divisionnaire du Génie et 50° BCP Roville, 50° brigade St-Maurice (EM et 98° RI), 16° RI Hardancourt, 43° BCP St-Maurice, 71° BCP Romont ; Cie du Génie du Cops et escadron divisionnaire Hardancourt, artillerie même bivouac que la veille; avant-postes établis sur la crête à l'ouest de Xassévillers, la crête au sud du bois de la Grande Pucelle, se reliant à droite sur la 26° division au bois de Roville, à gauche vers la 16° au moulin Constant.
26° division, QG Badelieu, 52° brigade 139° RI près de Roville, 92° château Ste-Lucie et papeteries. 51° brigade 41°BCP ferme des Aulnaies, 121° RI les Grandes Carrières, 105° RI la Croix-Ferry.Cie du Génie divisionnaire et du corps la Croix-Ferry.AD/26 bivouac près Romont.Avant-postes bois de la Coinche 1 btln du 139, au bois d'Anglemont 1 btln du 105, repli à Mettendal 1 btln du 121°. Le btln du 105 qui est au bois d'Anglemont sera relevé demain par un btln disponible du 121; il rejoindra le reste de son régiment à la Croix-Ferry.Le btln du 121 qui est à Mettendal sera relevé par un autre btln du régiment.Le 3° Chasseurs reprend le bivouac à la ferme Bousillon. Parcs à Bult, TC à Vomécourt.
Dans la journée les régiments ont continué à recevoir un certain nombre d'hommes arrivants des dépôts et qui ont complété leurs effectifs.
Les Corps se sont employés à réorganiser les différentes unités d'après les instructions du commandement.

Journée du 31 août 1914:
Continuation de l'offensive sur tout le front de la 1° Armée.
A la droite du 13° Corps, la 43° division (21° Corps) qui occupe toujours la ligne général, Les Carrières, Malplanton, pentes sud du bois de Nossancort, cherchera à progresser au nord vers le bois d'Anglemont et Anglemont.
A sa gauche, la 16° division (8° Corps) installée au bois de Foing a l'intention d'attaquer St-Pierremont.
Le 13° Corps se prépare à attaquer, la 25° divsion dans la direction du bois du Grand-Bras, Xassévillers, la 26° dans la direction du bois de la Haie Rousse, bois du Nard, château de Villers.
Un régiment de la 26 restera en réserve à la Croix-Ferry.Une batterie de siége ( 2 piéces de 155L) cherchera à éteindre le feu de la batterie ennemie établie vers Ménarmont.
Les attaques ne seront déclanchés uniquement sur ordres du Cdt du CA.
Dans la matinée aucun ordre d'attaque n'étant parvenu, les 25° et 26° divisions se bornent à améliorer la position défensive de leur front.Il semble toujours indispensable que la progression sur Xassévillers et Ménarmont du 13° Corps soit précédé d'une attaque du 8° Corps sur St-Pierremont, clef de la position.
L'artillerie de siége n'ayant trouvé aucune position, ne peut être d'aucun secours.
Vers 14h00, l'Armée donne l'ordre de reconstituer les réserves du CA, environ une brigade derriére chaque aile, l'offensive est donc par là même enrayée.
A 16h00, le 8° Corps prononce enfin une attaque sur St-Pierremont, la 25° division l'appuie de son feu en envoyant des projectiles dans la direction de Domptail et du bois du Grand-Bras.Cette attaque ne donne aucun résultat.
Vers 17h00, des reconnaissances aériennes indiquent trés nettement les positions des batteries ennemies sur la ligne Domptail, St-Pierremont, Ménarmont, Bazien, Nossoncourt, Ménil, Ste-Barbe. Les travaux exécutés et le nombre de batteries font de l'ensemble de cette position un réduit extêmement fort.Des rassemblements de troupe d'environ chacun d'une brigade sont de plus signalés vers Domptail, au sud de Plinville et à l'ouest de Fontenay-la-Joute.
En fin de journée la situation du 13° CA est sensiblement la même que la veille.Conformément aux ordres reçus, la 49 ° brigade est mise en réserve à Hardancourt. Une brigade de la 26° division est également mise en réserve à la Croix-Ferry.