Extraits des JMO des 25° et 26° division du 16 au 31 Décembre 1914.

Journée du 16 Décembre 1914:
25° division: Nuit sans incident. La date prévue pour le coup de main est fixée au 17 décembre.Le coup de main qui devait être executé par le secteur Sud est ajourné (instruction secrète du 13°CA) et un btln de ce secteur est mis à la disposition du Cdt du secteur Nord à La Berlière à 16h00 (btln du 86).Le secteur du centre fera une démonstration par le feu pour détorner l'attention de l'ennemi.
- En exécution de la note de la II° armée pour l'exécution du coup de main, le Gal Cdt le secteur Nord modifie l'ordre général d'opérations N°266. Cette modification consiste en la supression du bombardement du bois triangulaire.L'opération comprendra 1° la destruction des réseaus de fil de fer allemands par les sapeurs du génie à 06h30, 2° l'attaque par l'infanterie suivant immédiatement cette destruction.L'artillerie appuiera l'attaque en bombardant les tranchées ennemies siuées sur les côtés de l'objectif et en arrière de celui-ci.
Le 98 exécutera une démonstration par le feu sur le Buvier.Le btln du 16 en réserve à Roye-sur-Matz est remis à la disposition de ce régiment.
Le btln du 86 à La Berlière, mettra une cie à disposition du Gal Cdt la 50° brigade, le reste sera à disposition du Gal Cdt le secteur à 07h00 à Manceau. Un ordre particulier N°268 est adressé au colonel cdt le 98 pour action à mener sur le Buvier (fusillade et cannonade).Ordre est donné également au btln de réserve du 98 à Conchy d'être rassemblé à partir de 06h30 à La Marlière
Rien d'important à signaler pendant la journée. Même stationnement.
26° division: Pas de commentaire, identique pour la période du 8 au 22 décembre.

Journée du 17 Décembre 1914:
25° division: A 05h00 une vive fusillade accompagnée par de la cannonade éclate au Nord de Beuvraignes au 4°CA. Pendant ce temps l'attaque du bois triangulaire se prépare.
06h00 Au moment où les deux compagnies chargées de l'attaque sont établies face à leur objectif (tranchée située à la corne S-E du bois triangulaire un renseignement arrive en disant que les sapeurs du génie éprouvent des difficultés pour détruire les défenses accessoires de l'ennemi. Le capitaine cdt le génie estimant qu'au point de vue technique les difficultés ne permettront pas à l'attaque de se produire avant le jour le commandant du btln d'attaque fait rentrer les compagnies dans les tranchées.
06h30 Le Général Commandant le secteur Nord jugeant qu'il n'est plus temps à cause du jour, un coup de surprise ordonne simplement une démonstration par le feu de l'artillerie sur le bois triangulaire où les allemands sont mis en éveil par l'action du 4°CA ont occupé leurs tranchées.Le 98 également exécute sa démonstration sur le Buvier dont le château est fortement endommagé par une pièce d'artillerie amenée à la lisière Est du bois des Loges. Le reste de la journée se passe sans incident.Bombardement intermittant habituel.L'opération est reporté au 18 à 06h00 au lieu de 06h30 (voir ordre 269).
Ordre est donné d'améliorer le boyau de sortie des tranchées
26° division: Pas de commentaire, identique pour la période du 8 au 22 décembre.    
 
Journée du 18 Décembre 1914:
25° division: A partir de 05h00 les troupes prennent leurs dispositions pour l'exécution du coup de main.
05h53 : L'explosion des charges de mélinite destinée à la destruction des réseaux de fil de fer se produit les 2 cies se portent à l'avant, mais 2 brèches seulement ont été produites dans le réseau au lieu de 4. 
Les allemands ouvrent le feu de leurs tranchées, et l'attaque ne pouvant se produire surtout le front par suite de l'échec des explosions, est arrêtée et les compagnies sont obligées de revenir aux tranchées.Les pertes éprouvées sont 2 officiers tués, 2 blessés, 76 hommes blessés, 18 tués, 30 disparus.
Le reste de la journée est assez calme bombardement intermittent sur le secteur des Loges, Canny, la vallée du Matz.Stationnement dans les mêmes conditions.Le btln du 86 cantonne à La Berlière.
26° division: Pas de commentaire, identique pour la période du 8 au 22 décembre.

Journée du 19 Décembre 1914:
25° division: Nuit calme.Journée sans incident.Le btln du 86 cantonné à La Berlière rejoint sont cantonnement primitif à Machemont.La1/2 cie du génie rejoint le secteur du centre.Les troupes du secteur stationne dans les mêmes conditions.
26° division: Pas de commentaire, identique pour la période du 8 au 22 décembre.

Journée du 20 Décembre 1914:
25° division: Au cours de la nuit une fusillade se produit sur le front jalonné par le bois à 500m à l'Est de la côte 98 et par le bois à 500m au Nord de ce point et la côte 91, l'ennemi ne sort pas de ses tranchées.
Journée sans incident important. Bombardement intermittant de la région de Canny et bois des Loges.
Le 16° RI occupe les nouvelles tranchées à l'Est de la côte 98 avec une compagnie et demi. Même stationnement.
26° division: Pas de commentaire, identique pour la période du 8 au 22 décembre.

Journée du 21 Décembre 1914:
25° division: Nuit calme sans incident. Journée sans incident. Bombardement intermittant. Même stationnement.
26° division: Pas de commentaire, identique pour la période du 8 au 22 décembre.

Journée du 22 Décembre 1914:
25° division: Nuit calme. Journée calme. L'artillerie ennemie a manifesté moins d'activité que ces jours.
26° division: Pas de commentaire, identique pour la période du 8 au 22 décembre.

Journée du 23 Décembre 1914:
25° division: Nuit calme. L'ordre particulier du Corps d'Armée prescrit la relève de la 25°DI par la 26.Celle-ci devra commencer le 24 et être terminé le 27 au plus tard.
En vue de cette relève l'ordre général d'opérations N°277 prescrit que les reconnaissances préliminaires d'infanterie et d'artillerie par les élèments de la 26°DI se feront le 24.La relève se fera progressivement le 26 et 26 décembre.celle de l'AD25 par l'AD26seulement au matin du 26.Pour permettre aux régiments de la 26° de se rapprocher des secteurs à occuper, les bataillons de réserve de secteur, du 16° et 98° viendront respectivement de La Berlière à Biermont, de Conchy à Orvillers le 24 avant midi. La cie marocaine du génie restera à la disposition du secteur Nord (26°DI).L'escadron de chasseurs d'Afrique remplacera dans les secteurs du Centre et du Sud l'escadron divisionnaire de la 25°DI. La cie 13/1 sera remplacé par la 13/2, elle restera après ce mouvement à la disposition du CA pour les travaux de 2° ligne.Au cours de la journée bombardement assez entre 13h00 et 15h00 a eu lieu sur le bois des Loges.A 15h30 une explosion se produit vers Plessis-en-Roye suivie d'un violent bombardement, de fusillade et tir de mitrailleuses de la part de l'ennemi, mais celui-ci n'est pas sortie de ses tranchées.A 17h15 le calme était revenu.19h00 un important convoi est signalé dans la nuit sur la route Dives, Lassigny, Fresnières.Même stationnement.
26° division: La division reçoit l'ordre de relever la 25.l'opération doit être terminée pour le 27.En vue de cette relève, les régiments de la division sont dirigés le 24 sur les cantonnements suivants le 105 à Conchy-les-Pots, le 121 à Roye et La Berlière, 92 à Elincourt, Chevincourt, Marest et le 139 à Machemont, Longueil et Thourotte.

Journée du 24 Décembre 1914:
25° division: Nuit calme.Le 98 fait un prisonnier du 31°RIR devant La Rue de l'Abbaye.
Les mouvements du bataillon du 16° de La Berlière et du 98° de Conchy s'exécutent, ils viennent cantonner dans la matinée à Biermont er Orvillers.
-12h00 l'ordre général d'opérations N°279 fini le stationnement de la division dans la région d'Estrée-Saint-Denis lorsque la relève sera terminé.Cette relève doit être terminé pour le 26 au soir, la division devant être disponible dans ses nouveaux cantonnements le 27.
-14h00 un ordre de la 2eme armée (message téléphoné) suspend toute relève jusqu'à nouvel ordre.En conséquence ordre de suspendre tout mouvement de relève est envoyé par message téléphoné aux deux brigades.
-19h00 comme suite au rétablissement de la situation précédente, le 3° btln du 100°RIT sera relevé aux Loges par le 2°btln du même régiment cantonné à Orvillers, le 27/12. 
Journée assez calme, deux légers bombardements sur le secteur des Loges dans le cour de l'après-midi.Même stationnement sauf pour les btln du 16 et du 98 à Biermont et Orvillers.
26° division: Pas de commentaire. 

Journée du 25 Décembre 1914:
25° division: Nuit trés calme.Le btln de réserve du 98 reste à Orvillers.Conchy-le-Pots reste comme cantonnement à la disposition de la 26°DI. Journée absolument calme.
26° division: La division reçoit dans la nuit l'ordre de relever le 4°CA sur les positions qu'il occupe à l'Est de Montdidier.elle est renforcée dans la nuit par les unités suivantes 315° et 317° régiment d'infanterie de réserve, 21° régiment d'infanterie territoriale, 2 groupes AC4, AL (2 batterie de 95 et une de 120L), 1 groupe d'artillerie de la 82° DIT et un de la 86°, 1 cie de génie la 4/4 puis la 13/4, 2 escadrons de la 86° (25° Dragons).Les 2 groupes de l'AC4 rejoindront quelques jours plus tard le 4°CA.
Répartition des forces : La division renforcée est chargée de défendre le secteur compris entre la route Roye-Amiens (Sud de Quesnoy) et le bois des Loges exclu le 13°CA est à sa droite et le 62°DR à sa gauche.La zone attribuée à la division est divisée en deux secteurs.
I- Le secteur Nord entre la route Roye-Amiens et le village d'Armancourt inclus.Ce secteur sera tenu par la 51° brigade disposant du 317°, 1 btln du 21°RIT, 1 Cie du génie (4/4 puis 13/4) et d'un escadron du 25° Dragons.
 - le 105 défendra les tranchées entre la grande route de Roye-Amiens et le chemin Andechy à Guerbigny.
 - A sa droite le 317 tiendra la croupe 94 et la croupe du Moulin.
 - Le 121 s'établira entre Echelle-Saint-Aurin inclus et Armancourt inclus.il aura à sa disposition un btln du 21° RIT. Un btln du 121 formera la réserve du secteur Nord à Guerbigny.
II- Le secteur Sud entre le village d'Armancourt et Les Loges. Ce secteur sera affecté à la 52° brigade qui disposera du 315°, un btln du 21° RIT, 1 Cie du génie (13/2) et d'un escadron du 25° Dragons.   
 - Le 139° encadrant le 315 occupera les tranchées entre Armancourt et la route de Tilloloy à Roye.
 - Le 92 renforcé d'un bataillon territorial défendra le secteur Tilloloy-Les Loges.   
 - Réserve du secteur Sud 1 btln du 139 à Fescamps. Réserve de division 1 btln du 21° RIT à Etelfay.
L'artillerie de campagne sera également répartie en deux secteurs.
Secteur Nord 3 groupes (Colonel LAUTH)
 - 1 groupe de l'AD82T au S. et N. d'Erches
 - 1 groupe de l'AD26 dans le ravin au S. d'Erches
 - 1 groupe mixte AD26/AD86T au S. et N. d'Erches
Secteur Sud 2 groupes (Commandant MESTRE)
 - 1 groupe mixte AD26/AD86T entre Marquivillers et le Bois de Bus
 - 1 groupe AD26 au S. de Tilleloy
L'artillerie lourde (AL) aux ordres du Commandant CADI (LH) comprendra
 - 2 batteries de 95 à Warsy
 - 1 batterie de 120L répartie entre Guerbigny er le bois de Bus
Le QG transporté povisoirement le 25 à Etelfay sera à partir du 27 à Davenescourt.
Voir carte pour se représenter la situation géographique.

Journée du 26 Décembre 1914:
25° division: Nuit très calme. Journée sans incident important.Bombardement intermittent de 77, 100, 105 sur Les Loges, ferme de Canny. A 20h00 le 16° fait deux prisonniers du 84°RIR à la côte 91 N-E de Canny.Le btln du 98 en réserve occupe de nouveau Conchy. 
26° division: La reléve doit se faire dans la nuit du 26 au 27, la journée est consacrée aux reconnaissances préparatoires.

Journée du 27 Décembre 1914:
25° division: Nuit calme. Journée sans incident important.Bombardement sur le secteur des Loges.Même stationnement.Fusillade et cannonade ente 21h00 et 21h35 sur Les Loges et bois des Loges.
26° division: La reléve du 4°CA par la 26°DI se termine sans incident.La 26°DI dépend de la 2eme armée.

Journée du 28 Décembre 1914:
25° division: Nuit calme. Journée sans incident important.Léger bombardement sur le secteurla région de Canny.Bombardement sur la corne N-E et de la lisière N du bois des Loges entre 10h00 et 10h30 par du 77 et du 100.Entre 15h00 et 15h30 par du 105 et 150 sur la partie Nord du villages des Loges
26° division: Les troupes s'organisent dans les secteurs par suite des pluies continuelles beaucoup de tranchées s'éboulent, les boyaux de communications deviennent impraticables, et il est nécessaire de travailler jour et nuit à leur réfection. Sur bien des points également les défenses accessoires sont insuffisantes, les unités de première ligne dirigées par des moniteurs du génie se mettent en mesure de les renforcer.
En arrière sont organisés des ateliers de fascinage où les troupes des réserves préparent des fascines, claies, gabions, etc.
Les commandants de secteur sont chargées de faire des reconnaissances ayant pour objet la constitution de de centres de résistance et de zones d'interdiction dans les secteurs. 

Journée du 29 Décembre 1914:
25° division: Nuit calme. Journée sans incident important. Bombardement intermittent sur les deux secteurs. Même stationnement.
26° division: idem 28 décembre.

Journée du 30 Décembre1914:
25° division: Nuit calme.Bombardement plus vif que les jours précédents pendant la journée sur les Loges 77, 100, 105, 150.Bombardement  très léger sur Canny.Même stationnement.
26° division: idem 28 décembre.

Journée du 31 Décembre1914:
25° division: Nuit calme.L'artillerie allemande se montre plus active sur le secteur de Canny que les jours précédents par un bombardement assez vif.Par contre le secteur des Loges est moins bombardé.
26° division: Le 71° RIT avec EM de la 172° brigade et le 103°RIT (2 btln) sont rattachées à la division à compter du 31 décembre.Le 71°RIT est destiné à remplacer le 21° RI, il viendra cantonner le 1er janvier à Faverolles (EM de la brigade, EM du régiment, 1btln), Lignières (1btln), Boulogne-la-Grasse (1 btln). Le btln de Lignières sera à disposition du colonel Cdt le 121°RI, celui de Boulogne à disposition du colonel Cdt le 92°RI, celui de Faverolles restera en réserve aux ordres du général Cdt la division.La reléve devra être effectué le 3 janvier au matin. Le 103° RIT cantonnera à Arvillers et Saulchoy et sera à disposition du général commandant le secteur Nord qui l'emploiera jusqu'à nouvel ordre aux travaux de 2eme ligne.
Journée calme.On poursuit activement les travaux d'amélioration des tranchées de première ligne.
Cliquer sur la carte pour l'agrandir
Carte de la Somme
1845 - Gallica