Le livret individuel est une pièce officielle sur les obligations militaires en cours ou effectuées par son détenteur. 

Page 1 : État civil et militaire 
Page 2 : Services (active, réserve, territorial) 
Page 3 : Sursis, engagement, solde mensuelle 
Page 4 : Campagnes, blessures, actions d'éclats, citations,          
            décorations 
Page 5 : Période d'exercices accomplies, stages et emplois
            spéciaux 
Page 6 : Instruction générale 
Page 7 et 8 : Instructions diverses et militaires, vaccination
Page 9 : Tir 
Page 10 : Tableaux de mesure d'habillements
Page 11 : Effets emportés à la libération 
Page 12 : Marques extérieurs de respect 
Page 13 à 17 : Extrait du code de justice militaire 
Page 18 à 23 : Dispositions de la loi du 21 mars 1905 
Page 24 à 31 : Les visas de la gendarmerie 
 
Sources : 
 Le Livre du gradé d'infanterie à l'usage des élèves caporaux, caporaux et sous-officiers de l'infanterie et du génie (octobre 1913)

 Le paquetage. 

Avec son habillement le fantassin devait porter "le barda". 
 Son uniforme: 
 - une paire de brodequins, des jambières en cuir 
 - un pantalon rouge garance avec en dessous un caleçon 
 - une paire de bretelles, une chemise, un képi rouge et bleu 
 - un ceinturon avec plaque, un mouchoir, une cravate de coton bleue 
 - une capote de toile bleue. 
 Dans le sac à dos ou havresac (avec cadre en bois): 
 - des lacets de rechange, une seconde chemise 
 - un bonnet de police, un élément de toile de tente collective  
 Dans la musette  
 - une autre paire de chaussure 
 - une baguette de fusil 
 - la gamelle et divers ustensiles: ouvre boite, quart, seau en toile. La gourde 1 litre quand elle n'était pas attachée au côté.                                                         - les vivres du jour.

Sources:   Site 1, Site 2

 Officier d'infanterie 
 - 1 ceinturon 
 - 1 étui de revolver en cuir noir 
 - 1 paire de gants 
 - 1 porte carte 
 - 1 paire de jumelles avec étui 
 - 1 boussole 
 - 1 sifflet (capitaines et lieutenants) 
 - 1 corne d'appel (officiers supérieurs) 
 - 1 havresac ou 1 sacoche 
 
 Armement : 
 - 1 revolver modèle 1892 et 18 cartouches 
 - 1 sabre modèle 1882 

 
Sources : Soldats de 14-18. Hachette

Les voitures hippomobiles

Répartition des voitures au sein d'un régiment d'infanterie 
 Compagnie : (x12) Toutes les voitures sont à 2 chevaux 
      - 1 voiture à vivres et bagages 
      - 1 voiture à munitions 
      - 1 cuisine roulante 
 Section de mitrailleuse : (x3) 
      - 1 caisson de munitions (4 chevaux)  
 Bataillon d'infanterie : (x3) 
      - 1 voiture médical (1cheval) 
 Compagnie hors rang : Toutes les voitures sont à 2 chevaux 
      - 2 voiture à vivres et bagages 
      - 13 fourgons à vivres 
      - 2 voitures légères d'outils 
      - 1 forge 
      - 1 cuisine roulante 

Sources : Aide-Mémoire de l'officier d'État-major en campagne (1913)

Systéme d'attelage 

A 1 cheval : petite voiture pour blessés, voiture médical régimentaire

A 2 chevaux : fourgons, voiture à viande

A 3 chevaux : chariot de parc, fourragère

A 6 chevaux : canon de 75 et caisson de munition

Sources :  Manuel du gradé de l'artillerie de campagne . (1915)

Image: Fourgon de batterie modéle 1887 - Gallica 
Image: Aide-mémoire de l'officier d'infanterie en campagne - 1915 - Gallica 
Image: Chariot-fourragére modéle 1900 - Gallica 
Image: Forge modéle 1876 - Gallica 
Image: Voiture à viande modéle 1897 - Gallica 
Image: Voiture médicale régimentairee modéle 1888 - Gallica 

Outillage de la compagnie d'infanterie : 
 Outil portatifs 
   - de terrassier
     80 bêches (20 par section) 80 pioches (20 par section) 
   - de destruction
     8 haches (2 par section), 12 serpes (3 par section) 
     4 cisailles à main (1 par section), 1 scie articulée 
 
Outillage du régiment d'infanterie : 
 Outils de grand modèles chargés dans les 2 voitures légères d'outils de la CHR 
   - 130 pelles , 65 pioches, 15 haches, 2 scies passe-partout, 2 pinces de mineur 
   - 1 caisse d'outils d'ouvrier d'art*, 50 manches de rechange  
L'une des voitures est chargée d'une caisse de 180 pétards de mélinite, l'autre d'une caisse de 46 détonateurs. 
*Les outils d'ouvrier d'art servent à effectuer les réparations au matériel roulant.Détails.

Sources : Le Livre du gradé d'infanterie à l'usage des élèves caporaux, caporaux et sous-officiers de l'infanterie et du génie (octobre 1913)

Fanions
I-Général en chef commandant un groupe d'armées.
II-Major général d'un groupe d'armées.
III-Général commandant d'armée.
IV-Général commandant un corps d'armée (CA).
V-Général commandant la 1° Division d'infanterie d'un CA.
VI-Général commandant la 2° Division d'infanterie d'un CA.
VII-Général commandant la 3° Division d'infanterie d'un CA.
VIII-Général commandant la brigade d'artillerie d'un CA.
IX--Général commandant la brigade de cavalerie d'un CA.
X-Général commandant une Division d'infanterie non comprise dans un CA.
XI-Général commandant un corps de cavalerie.
XII-Général commandant une division de cavalerie.
XIII-Section de munitions d'infanterie.
XIV-Section de munitions d'artillerie.
XV- Ambulances et hôpitaux de campagne.
XVI-Postes télégraphiques
XVII-Service de la poste aux armées
Image: Règlement de manoeuvre de l'artillerie de campagne (1903) - Gallica 
A suivre...