Prosper MARILHAT, peintre orientaliste

                    Né à Vertaizon en 1811, d'une famille de notables lezouviens. Ses parents s'installent à Thiers en 1820, ou il est élève dans le collège de cette ville.Il se familiarise au dessin et à la peinture au contact de l'italien Valentini. Il peint ses premiers paysages et portraits de famille. A dix-sept ans il quitte le collège. Il est engagé par un de ses oncles industriel coutelier, comme commis-voyageur pour le midi de la France et le nord de l'Italie. Après dix huit mois, il rentre à Thiers avec de nombreux dessins et croquis, mais avec un carnet de commandes dégarnis. Sur le conseils de M de Barante, il quitte l'Auvergne pour Paris en 1829. Après un bref passage chez Ciceri, il rejoint l'atelier du maître Camille Roqueplane. C'est la qu'il est engagé par le baron allemand Karl von Hugel qui recherche des dessinateurs minutieux pour une expédition scientifique au Proche-Orient.Il embarque à Toulon sur le brick d'Assas en octobre 1831. Durant l'expédition il visite la Grèce, la Syrie, le Liban et la Palestine. En Égypte , le Caire et les villages du Delta du Nil, se sont avérés être une source d'inspiration pour ces travaux ultérieurs par une  accumulation de croquis, albums ou études. A Alexandrie, il peint des décors de théâtre et des portraits.Le 1° mai 1833, il quitte l’Égypte à bord du Sphinx. Il s'installe à Paris.Chaque année, ses sujets orientalistes lui valent un grand succès au Salon, tant auprès du public que des critiques, dont il reçoit la médaille d'or en 1834, la grande médaille d'or en 1844. Il fréquente le cercle des Arts. Il devient l'ami des écrivains Théophile Gautier, Stendhal et Mérimée et du peintre Corot. Chaque été, il retourne dans son Auvergne natale, dont les paysages lui inspirent aussi des tableaux exposés au Salon. Malgré de nouveaux voyages en Italie (1835), le Midi, les Pyrénées (1836) et la Normandie (1843), le Proche-Orient et l'Auvergne sont restés ses thèmes majeurs. Il meurt fou (syphilis?) en 1847, il est inhumé au Père Lachaise (16° Division ,1° ligne, V, 30).Son œuvre est aujourd’hui un peu oubliée. Il tient pourtant une place essentielle au sein de l’école orientaliste, et parmi les peintres paysagistes de la génération romantique. Une vente est organisé le 13 décembre 1849 à Paris qui regroupe une soixantaine de tableaux, une centaine de dessins et d'autant de croquis, une quarantaine d'aquarelles.

               1° Génération:

               1- Georges Antoine Prosper MARILHAT, °26/03/1811à Vertaizon, +13/09/1847 à Paris XVI, peintre orientaliste

 2° Génération:

 2- Pierre Luc MARILHAT, °18/10/1773 à Lezoux, ,agent d'affaires, x 26/02/1798 à y, + 20/04/1845 à Thiers

 3- Jeanne BOUDAL,, °12/04/1779 à Lezoux,+ 25/02/1842 à Thiers.

         3° Génération:

       4- Joseph MARILHAT, °03/06/1733 à Ravel, , notaireroyal, +30/08/1800 à Lezoux, x 08/05/1769 à y.

       5- Antoinette MOSNIER, °13/04/1740 à y

       6- Jean-Baptiste BOUDAL, °27/05/1750 à Lezoux, avocat en parlement, + 10/06/1780 à y, x 28/01/1776 à y.

       7- Suzanne Madeleine DELAPCHIER, °29/08/1755 à y, + 20/10/1809 à y

         4° Génération:

       8- Gaspard MARILHAT, °26/02/1694 à Ravel, notaire royal, +02/03/1748 à y , x 03/10/1722 à Riom.

       9- Marie VERNY, °19/10/1698 à Riom, + 01/02/1776 à Ravel

       10- Dominique MOSNIER, °1712, notaire royal, baillis de Seychalles, +13/11/1764 à Lezoux, x 20/05/1738 à y .

       11- Françoise TREBUCHET, °07/02/1717 à Lezoux, +29/01/1768 à y  

       12- Sébastien BOUDAL , °08/03/1716 à Lezoux, , avocat en parlement, châtelain de Lezoux, +06/01/1784 à y,

       x 13/06/1741à Ceilloux

       13- Jeanne BEGON, °1712, + 24/11/1787 à Lezoux

       14- Georges Antoine DELAPCHIER du CHASSAING, °26/02/1724, docteur en médecine, +18/02/1803 à Lezoux,

       x 11/07/1752 à Olmet

       15- Marie Magdeleine HENRY,° 26/10/1730, 15/03/1757à Lezoux

         5° Génération:

       16- Jean MARILHAT, greffier et notaire de Ravel, +19/05/1700 à Ravel, x /1686

       17- Marie JARGHAUD,

       18- Pierre VERNY, marchand boucher , + 13/03/1725 à Riom, x 19/02/1686 à y.

       19- Magdeleine CROYSIER, °25/08/1666 à Combronde, + 27/08/1729 à Riom.

       20- Claude MONIER, commis greffier à ND du Port Clermont, bourgeois de Lezoux, x 19/09/1702 à Vassel.

       21- Marie GAUBERT

       22- Guillaume TREBUCHET, bourgeois de Lezoux, greffier en cette châtellenie,x 04/02/1714 à y

       23- Marie GALEIX

       24- Jean-Baptiste BOUDAL,+04/04/1753 à Lezoux, x 03/06/1715 à y

       25- Gilberte LAMBERT, °10/12/1687 à Lezoux, +29/04/1770 à y

       26- Claude BEGON

       27- Gabrielle Constance GOURBEYRE

       28- Pierre DELAPCHIER du CHASSAING, bourgeois de Courpiere, + 28/07/1729, x 12/03/1709 à Lezoux

       29- Suzanne Magdeleine MIREMOND, °22/07/1693 à Lezoux, +30/12/1768 à y

       30- Claude HENRY, marchand apothicaire, +28/03/1762 à Olmet

       31- Marie BORIAS , +06/11/1772 à Olmet

                  Portrait du peintre Prosper Marilhat par Chasseriau Théodore

  Le site                  propose une série de    tableaux et de dessins du peintre avec notice explicative de l’œuvre présentée.

       Sources:

         

  Marilhat et son œuvre par Gomot


  Archives municipales de Thiers

         Archives municipales de Riom

         Archives départementales Puy de Dôme

         Fonds Guillemot

               Ruines de la Mosquée  du Calife El Haken au Caire

Article 
Publié dans la revue du CGHAV
A moi Auvergne !
numéro 144 de Mai 2013